Economie

▶️ Les transporteurs reçus par le préfet : Une rencontre "très constructive"

Mardi 8 Octobre 2019 - 10:53

Les transporteurs remettent le couvert. Après avoir été reçus lundi par Cyrille Melchior au Département, ces derniers ont été reçus ce mercredi par le préfet. Ils rencontreront dans la foulée Dominique Fournel, le conseiller régional chargé des Grands Chantiers.

Après l'ultimatum posé en début de semaine à la Région, ils rencontreront finalement le président de la collectivité régionale, Didier Robert lundi prochain, pour évoquer avec lui le possible arrêt du chantier de la Nouvelle route du Littoral (NRL). Une rencontre décisive avant d'éventuelles actions.

Depuis la semaine dernière, les transporteurs ne cachent plus leur inquiétude concernant l'arrêt du chantier de la NRL. Ces derniers avaient été informés fin septembre par le groupement NRL (SBTPC-GTOI-Vinci) que le chantier risquait d'être totalement à l'arrêt "à compter de mars 2020" pour une reprise possible "début 2023". Un scénario catastrophique -même momentané- pour la plateforme syndicale des transporteurs, composée de Jean-Gaël Rivière et de Jean-Bernard Caroupaye (Fédération nationale des transports routiers-FNTR), Joël Mongin (Fédération des transports de l'océan Indien-FTOI), Didier Hoareau (Organisation des transporteurs indépendants-OTI), Johnny Lagarrigue (CFDT BTP), Ritou Sandarssen (Coopérative des transporteurs et terrassiers de La Réunion-CTTR) et de Bruno Robert (Confédération des Jeunes agriculteurs-CDJA). En effet, la plateforme craint la faillite de nombreuses sociétés qui avaient investi dans des camions spécifiques et le licenciement massif des salariés travaillant sur le chantier par manque de travail.

Les transporteurs mais aussi les agriculteurs demandent à l'État de prendre ses responsabilités en assouplissant le protocole d'enlèvement des andains car il est inconcevable pour eux de faire venir des andains mauriciens pour terminer le chantier. "Les roches ne manquent pas à La Réunion", avaient-ils rappelé vendredi dernier lors d'un point presse donné à Saint-André.

"Si ça bloque, c’est une question de pognon"

"La réunion a été très constructive, le préfet est prêt à rassembler tous les acteurs pour trouver une solution alternative pour sortir de cette crise", réagit ce mercredi Jean Gaël Rivière, président de la FNTR, à l'issue de la rencontre en préfecture. "Il y a des andains, il faut finir cette route avec les andains", poursuit Joël Mongin, président de la FTOI. "Si ça bloque, c’est une question de pognon. Aujourd’hui tout le monde a peur parce que des écologistes sont montés au créneau", s'exclame-t-il. "Ce qui peut nous coûter plus cher, c’est de voir tout le monde dans les rues", note-t-il, avant de prévenir : "Nous faisons tout pour le dialogue. Quand le dialogue termine, vous savez où on est…"
 
"Le but c’est de trouver la solution pour qu’on ne ferme pas nos entreprises, qu’on ne licencie pas nos personnels, que les salariés du BTP puissent travailler", commente Didier Hoarau, président de l'OTI.  Il faut tout mettre en place pour que ce chantier se termine assez rapidement parce qu’on a assez de retard et qu’on a une épée de Damoclès au-dessus de la tête".

De son côté, le préfet a rappelé "le soutien constant de l'État à la construction de la Nouvelle route du littoral" .En réponse à la demande de la relance des prélèvements d'andains sur des terres agricoles, Jacques Billant a affirmé "la pleine mobilisation des services de l'État pour instruire dans les meilleurs délais tout dossier permettant de mobiliser des matériaux sur le territoire réunionnais". Et donné son accord à l'organisation prochaine d'une réunion de l'ensemble des acteurs concernés par le chantier.


À lire également: "Nous profiterons de la venue de Macron pour nous mettre en action"

NP
Lu 2920 fois




1.Posté par dd le roi des dd le 09/10/2019 10:47

quel route de m****

2.Posté par JORI le 09/10/2019 11:16 (depuis mobile)

Je renouvelle ma question à tous ces transporteurs qui disent avoir investi dans des camions : que comptent ils faire de leurs salariés et de leurs camions le jour où cette nrl sera terminée ?.

3.Posté par Mano le 09/10/2019 11:24 (depuis mobile)

A JORI.....chaque chose en son temps....demain se suffit à lui-même....mdr!!!

4.Posté par Briandoht le 09/10/2019 11:28 (depuis mobile)

Qui est responsable de ce fiasco?Les 1er à répondr
seront comme dab les memes qui n ont rien d autre à faire que casser systématiqmnt du DR depuis le 1er jour de sa présidence.Il y a bien 1 Robert legitim qui construit et 1 autre Robert qui détruit

5.Posté par Tram le 09/10/2019 11:35 (depuis mobile)

Si il y a pas des galets.le chantier va s arreter.....

6.Posté par GIRONDIN le 09/10/2019 11:37

Pour rappel à ces fonctionnaires transporteurs, si ce chantier tourne au fiasco c'est comme l'a même écrit le tribunal :

............ "Le projet de la Nouvelle Route du Littoral se CARACTÉRISE PAR L'ABSENCE D'UNE RÉELLE RÉFLEXION sur les MOYENS D'APPROVISIONNEMENT à METTRE en ŒUVRE POUR RÉALISER LA PARTIE DIGUE de L'OUVRAGE "..

7.Posté par spartacus974 le 09/10/2019 11:53

Tiens, tiens.....Didier Hoareau a abandonné son gilet jaune et représente l'Organisation des transporteurs indépendants-OTIT après avoir été démis de ses fonctions de président de l'UNOSTRA Réunion.
Il change de casaque en fonction du vent et des circonstances.

8.Posté par Dignité le 09/10/2019 12:04

Avant de se tourner vers des solutions exogènes (venant de l'extérieur) il faut d'abord exploiter à leur maximum des solutions locales. Les andains en font partie.
Mais voilà: la DEAL (l'Etat) n'y est pas favorable pour des raisons d'ordre écologique (protection de la faune: perturbation de la nidification des oiseaux) et d'ordre agricole: lessivage des terres arables) .

C'est de la foutaise généralisée. Les andains de protection contre les risques d'inondation doivent effectivement ne pas être enlevés. Mais il en reste beaucoup d'autres qui constituent des freins à la mécanisation agricole et ils doivent être enlevés quels que soient les états d'âme des écolos qui ne comprennent pas grand chose à l'existence des andains. Ces derniers ont été formés par le travail des hommes et non par la nature . A l'époque de leur formation les préoccupations environnementales n'étaient pas d'actualités. D'ailleurs, je doute fort qu' ils auraient vu le jour si les écolos de l'époque étaient en position dominante comme maintenant.

9.Posté par BABAR RUN © le 09/10/2019 12:30

hé ben......on a aussi les transporteurs que l'on mérite........

10.Posté par BABAR RUN © le 09/10/2019 12:34

je viens de les voir a la télé.......

Messieurs...laissez les gens qui ont des cerveaux gérer cette affaire, s'il vous plait.....

11.Posté par Le Jacobin le 09/10/2019 12:49

DONNEZ DONNEZ TOUT DONNEZ...

Après la NRL démerdez vous ouvrez des chantiers pour que nous puissions acheter un nouveau camion tout neuf, pourquoi réfléchir quand les autres pensent pour vous.

UBER transporteur livraison de barquettes bientôt sur toute LÎle de la Réunion, y compris dans la cabine des transporteurs à gros camion.

On dit merci qui?

Merci les Cons.

12.Posté par Monginator le 09/10/2019 12:50 (depuis mobile)

Les galets vont se retourner contre les camions et leurs laideurs (leaders ?).. . Tenez le vous pour dit !

13.Posté par JORI le 09/10/2019 13:16

3.Posté par Mano le 09/10/2019 11:24 (depuis mobile)
Faux, car sur un autre article, ces mêmes transporteurs disent: ""S’il y avait eu une intelligence commune sur tout le territoire, la NRL serait déjà terminée"", donc ma question est plus que d'actualité!!.

14.Posté par JORI le 09/10/2019 13:22

4.Posté par Briandoht le 09/10/2019 11:28 (depuis mobile)
Relisez bien le post 6 de GIRONDIN car il est très instructif et donne les vrais responsables, même si cela vous déplaît.

15.Posté par Vrai bordel.larenion le 09/10/2019 14:00 (depuis mobile)

Comment ce prefet peut il recevoir un boug comme coroupaye...?

16.Posté par Tikaf le 09/10/2019 14:44 (depuis mobile)

DERNIER NEWS.... Les andains vont manifester et bouché les routes car ils ne veulent pas être pris en otages par les transporteurs dans leurs gros semi-remorque acheté juste pr la NRL.

17.Posté par klod le 09/10/2019 15:03

"constructif" ? ha bon le tout viaduc ? ca , sa serait constructif !



sinon rien de constructif , juste le suivi d'une décision aberrante à la robert dit deudier de reugion ................... certains aiment en l'isle bourbon , .............


chacun aura à subir les décisions du robert de l'inversé ................ digue pour faire plaisir aux lobbies "mi mor pou le roche" , dit "lobbies transporteur" ......pov run , certains s'en contentent depuis 70 ans . y fé peutié ! nou la fé ?

18.Posté par JORI le 09/10/2019 15:12 (depuis mobile)

15. Vrai bordel. Parce que le préfet ne sait pas qu'il a été condamné !!.

19.Posté par ramier le 09/10/2019 16:17

Mr le Préfet , Proposez un référendum : pour la digue ou pour tout Viaduc .. la réponse solutionnera le probléme ..

20.Posté par Laurent le 09/10/2019 17:24 (depuis mobile)

Girondin dans sa grande intelligence de magistrat éclairé devrait travailler dans un tribunal. Contre la reunion. Contre la route. Pour la gauche écolo. Pour saint leu. Et aussi son pote klod

21.Posté par GIRONDIN le 09/10/2019 17:49

20.Posté par Laurent
Pensée à être cohérent dans vos posts.

Vivement 2025 pour une hypothétique fin de chantier sans roche

NRL Nou Riron Lontan © ®

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie