Faits-divers

▶️ Le centre de valorisation des déchets de Suez à Ste-Suzanne attaqué de toutes parts

Jeudi 19 Septembre 2019 - 12:57

L'avocat de l'association Respire Bel Air et de la Cirest s'exprime à l'issue de l'audience de ce jeudi 19 septembre
L'avocat de l'association Respire Bel Air et de la Cirest s'exprime à l'issue de l'audience de ce jeudi 19 septembre
En mai 2018, l'association "Respire Bel'Air" déposait un recours contre l'arrêté préfectoral autorisant le début de la construction du Centre de valorisation de déchets non dangereux (CVDND) sur la commune de Sainte-Suzanne.

Fruit d’un partenariat entre INOVEST (filière de la multinationale Suez) et le Syndicat Mixte de traitement des déchets du Nord et de l’Est (SYDNE), la première pierre avait été posée en juillet 2018. 

Depuis, malgré le recours déposé par l'association "Respire Bel'Air", la construction du centre touche à sa fin, pour une livraison initialement prévue en 2019. L'audience, qui s'est tenue ce jeudi matin au tribunal administratif de Saint-Denis, intervient après le recours en annulation de l'arrêté préfectoral, à la demande de l'association mais également de la CIREST, qui dénonce de son côté, l'attribution du marché public à Suez.

L'avocat de la Cirest : "Personne ne sait combien ça coûtera"

Le rapporteur public, qui a rendu son avis lors de l'audience, explique en substance qu'il n'y a pas lieu de procéder à une annulation car le seul opérateur existant et ayant les autorisations pour cette activité pour tout le nord de la Réunion est Inovest. De ce fait, si le tribunal devait ne pas suivre son avis, il préconise une annulation à effet différé d'un délai de 6 mois afin de procéder à un nouvel appel d'offres. Pour rappel, le Conseil d'Etat a, de son côté, estimé que la durée du contrat est excessive et qu'il y avait un problème de mise en concurrence pour ce marché. 

Pour sa part, le défense d'Inovest estime qu'avec ce marché d'une durée de 15 ans, ses clients, qui ont en effet un monopole réglementaire, ont surtout une vison stratégique étant les seuls à investir dans ce domaine. Inovest avance à l'audience que le coût initial, contesté par la Cirest, est de 69 millions d'euros pour ce projet, porté à ce jour à 76 millions d'euros.

Maître Cyril Bardon, avocat de la Cirest, estime quant à lui que "personne ne sait combien ça coûtera, ni les élus, ni le tribunal, personne n'a jamais eu de données financières de cet investissement, qui est un investissement seulement privé. Monsieur le rapporteur a son analyse, j'ai trois juges du tribunal qui auront la leur, et c'est celle-là que j'attends".

Les avocats d'Inovest n'ont pas souhaité s'exprimer après l'audience. 

La lecture de la décision du tribunal sera rendue sous 1 mois. 

Regis Labrousse
Lu 5134 fois




1.Posté par Bibic le 19/09/2019 19:15 (depuis mobile)

Un gros cadeaux de M.Maillot président de la Cinor à une société privée. Et une fois de plus le maire de st denis valide un marché sans consultation 🔥🔥🔥🔥

2.Posté par Momo le 20/09/2019 06:19

Le marché doit être annulé, l arrêté doit être annulé, mais avec régularisation dans 6 mois on se fout de qui?
C’est quoi un monopole réglementaire ? Cet une loi sur mesure pour innovent? On lancera un nouveau marché pour le redonner à la même société. Paraît il que c’est l unique société qui peut faire ce travail , mais sans lancer d.’appel d’offre. Quelle magouille ? Voilà un marché que personne ne sait combien cela va coûter’ ni ou les déchets seront enfouis. Demain le contribuable sera vraiment combien va lui coûter ce fameux contrat de la CINOR, ce monopole réglementaire va augmenter nos taxes et impôts. On nous prend vraiment pour des cons.Merci Monsieur le président....

3.Posté par Joseph le 22/09/2019 07:22

Nous Réunionnais ne voulons pas valoriser les déchets, les jeter dans la nature, c'est "plis bel" !

4.Posté par etonnant le 22/09/2019 07:34

les déchets dont le traitement est financé par les taxes sont une mine d'or pour ce nouveau millénaire

la réunion est une mine d'or à ciel ouvert...

5.Posté par KOMEN ILE le 22/09/2019 08:36

Là dedans tout vient de la CINOR, cette institution avec ce boug là à sa tête n'a pas fini de laisser ses traces, on reparlera longtemps de la mandature Maillot
Attention les gens de PATELIN, les ultimes qui sortiront de cette unité de traitement risquent de venir alimenter votre future décharge de déchets "INERTES", inerte c'est ce qui est présenté pour faire passer la pilule, vous savez comme nous tous ici dans l'île que les deux décharges actuels, Saint-Louis et Sainte-Suzanne sont à saturation, et pour l'instant le début d'ouverture d'une porte est PATELIN, si votre JPV dit OUI ou ne dit pas NON vous êtes faits, ATTENTION à vous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie