MENU ZINFOS
Politique

▶️ Le Département se projette sur 2020 avec optimisme grâce à la recentralisation du RSA


Par - Publié le Mercredi 18 Décembre 2019 à 13:16 | Lu 2727 fois

Dernière séance plénière de l'année au Département, où 7 rapports étaient à l'ordre du jour. Parmi eux, un dispositif d'aide aux agriculteurs pour le renforcement de la protection de leur cheptel en cas d'attaques de chiens errants, un rapport sur l'égalité femmes-hommes mais aussi et surtout les orientations budgétaires 2020 de la collectivité, marquées par la recentralisation du RSA au 1er janvier 2020. "Un moment historique et charnière" pour la collectivité, s'est félicité le président du Département, Cyrille Melchior.

Comme l'a rappelé le locataire du Palais de la Source, des efforts importants ont été faits ces deux dernières années par l'institution. "Cela correspond à l'ambition que nous portons dans le cadre de ces OB 2020, qui s'inscrivent dans un contexte particulier, avec la recentralisation prochaine du RSA".

Cyrille Melchior a tenu à saluer l'unité de l'assemblée autour de cette recentralisation. "Le résultat final montre que la méthode a été la bonne, je vous remercie tous d'avoir fait preuve de responsabilité, c'est une victoire collective de l'assemblée départementale". Le président Melchior a également une pensée pour les précédentes majorités "qui n'ont pas démérité" en ne cessant d'alerter sur le risque budgétaire que faisait peser cette non-compensation du RSA, à la charge du Département depuis 2004 et qui grévait près de 47% de son budget.

Outre l'aspect "historique" de cette recentralisation du RSA, cette dernière constitue également pour les élus un moment charnière pour la collectivité. Comme l'explique Cyrille Melchior, si les derniers arbitrages du Projet de loi de finances n'ont pas encore été rendus, le Département se félicite néanmoins "d'avoir obtenu des conditions financières très intéressantes". "Elles nous permettront de dégager des marges de manœuvres nouvelles en matière de mise en oeuvre des politiques de solidarité du Département, de solidarité sociale, de solidarité économique, de solidarité territoriale et de solidarité écologique", insiste-t-il.

Juin 2019 ▶️La recentralisation du RSA attendue au 1er janvier 2020

Son troisième vice-président en charge des finances, Daniel Gonthier, abonde en son sens. "Cette avancée est majeure car obtenue après des négociations de longue haleine avec les services de l'Etat". Cette recentralisation, qui se traduira par des mesures budgétaires renouvelées, mettra un terme à la hausse subie du RSA chaque année par le Département. Pour rappel, le reste à charge cumulé du RSA dépassera le milliard d'euros au 31 décembre 2019.

"2020 marque donc la fin d'une grande injustice contre laquelle nous avons tous lutté ici, qu'importe notre couleur politique. Elle amènera une visibilité pour mieux préparer l'avenir", argue le Monsieur finances de la collectivité départementale.

Cette séance plénière a également été l'occasion pour Cyrille Melchior de faire un mini-bilan des actions entreprises sous sa mandature ces deux dernières années. À commencer par le Pacte de solidarité territoriale, ce dispositif doté d'un budget total de 90 millions d'euros réparti entre les 24 communes de l'île. "Une réussite" pour le président Melchior et qui a vocation "à s'inscrire dans la durée."




Samuel Irlepenne
Passionné d'histoire et de géopolitique, travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Yabeleso le 18/12/2019 14:51 (depuis mobile)

Pourquoi toutes ces croix dans la salle de l'assemblée plénière ?

2.Posté par madame irma le 18/12/2019 15:04

Cool, çà va faire chauffer les ti contrats et les subventions aux pseudos associations, tout çà avant les élections.

3.Posté par Veridik le 18/12/2019 18:20 (depuis mobile)

On se réjouit de donner le RSA aux gens ... voilà la vision du département

4.Posté par klod le 18/12/2019 18:34

A post 1 : c'est pour conjurer le mauvais sort ou le mauvais œil , selon .

5.Posté par Tamere le 19/12/2019 04:27 (depuis mobile)

Eh oui l'état français nous doit des sous, et nous reunionnais nous le méritons bien nous travaillons dur pour cela et me gontier fait bien de le souligner, vive la france

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes