MENU ZINFOS
Politique

▶️ La recentralisation du RSA attendue au 1er janvier 2020


Par SI - Publié le Mercredi 26 Juin 2019 à 17:11

C'est entouré de ses vice-présidents Serge Hoareau (agriculture) et Jean-Marie Virapoullé (solidarités et cohésion sociale) que Cyrille Melchior a fait un point ce mercredi sur la recentralisation du RSA. "Un dossier qui avance bien", clame le président du Département, qui a par ailleurs annoncé que l'échéance pour cette recentralisation était fixée au 1er janvier 2020. "L'État reprendra cette compétence avec le reste à charge", assure le locataire du Palais de la Source.

Les arbitrages définitifs du gouvernement concernant cette échéance seront connus avant le mois de septembre, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances 2020.

"Nous avons reçu un avis favorable. Nous avons obtenu un accord de principe, puis une date, à savoir le 1er janvier 2020. Reste une troisième étape : l'écriture du projet de loi", explique Cyrille Melchior pour qualifier cette "fusée à trois étages" que représente cette recentralisation.

L'enjeu de cette recentralisation est capital pour la collectivité départementale. En effet, chaque année, la dépense globale pour le financement du RSA est de 640 millions d'euros, dont 500 millions d'euros pour l'État, le reste à charge étant payé par le Département. "Nous devons puiser dans nos ressources en propre. Depuis le transfert de compétence de ce dispositif vers nos services, en cumulé cela dépasse le milliard d'euros. Nous disons stop à cette hémorragie budgétaire", martèle Cyrille Melchior.

Après l'annonce de cette recentralisation vers Paris en mars dernier, le président du conseil départemental espère un gain d'économies annuel de l'ordre de 30 millions d'euros. Une somme qui permettra à la collectivité de financer d'autres dispositifs d'insertion ou d'accompagnement assure-t-il.

Outre l'échéance fixée pour cette recentralisation, les services de l'État et ceux du Département ont également discuté des objectifs en matière de simplification des parcours d'insertion et de renforcement de l'accompagnement des bénéficiaires du RSA, "qui seront partagés", sans oublier le RSO (revenu de solidarité outremer, adressé aux bénéficiaires du RSA de plus de 55 ans), qui sera recentralisé avec le RSA. "Nous souhaitons qu'il y ait la possibilité de cumuler ses revenus d'activité/formation et de RSA", ajoute pour sa part Jean-Marie Virapoullé. "Nous pouvons demander cela grâce au code général des collectivités territoriales et à l'article 73 qui permet l'adaptation réglementaire", ajoute-t-il.





1.Posté par klod le 26/06/2019 17:41

""Nous pouvons demander cela grâce au code général des collectivités territoriales et à l'article 73 qui permet l'adaptation réglementaire", ajoute-t-il. "

et que pense tit vira de l'amendement infantilisant de "son papa" ? ............ ha nos élus ,mi di à ou ................ rien d'"énergisant" et de réjouissant dans le mercato endémique des "élus" . la run dit 974 ?

2.Posté par Pascale le 26/06/2019 17:44

Ils ont raison............. à la Réunion tous ces élus corrompus ont un super estomacs sans fond et des poches jamais pleines..... alors il vaut mieux garder tout le fric que génère l'octroi de mer pour leurs repas mondains de mafieux.... et surtout pour continuer le super détournement de fond public....

3.Posté par Prend ça pour toi robert didier le 26/06/2019 20:00

Paris i commande pas nous
Nous veut prendre notre destin en main.
Nous veut l'expérimentation
Nous veut différencier à nou

Et et et mi gagne pu occupe de ça.. Reprend siouplé

4.Posté par DOGOUNET le 26/06/2019 20:33

Promess y amiz kouyon...Fé in miracl lo roi maz !

5.Posté par Le Jacobin le 27/06/2019 12:18

3.Posté par Prend ça pour toi robert didier le 26/06/2019 20:00

Et sir tout:

COUPE PAS NOU !

VERA VERA PAS ,

6.Posté par Y fo reconait le 27/06/2019 18:28 (depuis mobile)

Te y fo dis can le bougs i travail : premier fois la reunio i recuper RSA.
Bravo o zelus conseil general

7.Posté par Ôté le 27/06/2019 19:09 (depuis mobile)

Et bien il était temps, qui que ce soit qui soit à l initiative, il faut rendre à César ce qui est à César. Bravo à l équipe du département!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes