Economie

▶️ La Région lance une aide d'urgence de 6 millions d'euros pour les TPE

Lundi 14 Janvier 2019 - 14:52

Suite au mouvement des gilets jaunes de novembre et décembre 2018, de nombreuses TPE et PME locales ont vu leur chiffre d'affaires s'effondrer. De nombreuses pertes d'exploitation ont été enregistrées, avec des préjudices allant jusqu'à 700 millions d'euros sur l'ensemble de l'économie réunionnaise.

Certains employés ont même pour certains perdu leur emploi. La CCIR avait, en fin d'année dernière, fait la demande pour que La Réunion soit considérée comme zone de catastrophe économique.

Elle avait également demandé à ce qu'un dispositif d'aides d'urgence soit mis en place afin de relancer les activités de ces entreprises. Une aide également exigée par le collectif "Sauvons nos TPE-PME 974" en décembre dernier.

Le patron de la pyramide inversée a, semble-t-il, entendu la demande. Le président de Région vient d'annoncer ce lundi après-midi, une première enveloppe de 6 millions d'euros. Mais cette aide s'adresse uniquement aux TPE locales de moins de 10 salariés, ayant un chiffre d'affaires annuel ne dépassant pas les 750.000 euros. 
 

5000 euros par entreprise maximum

Les entreprises concernées pourront bénéficier du soutien des conseillers des Maisons de l'Entreprise, à compter d'aujourd'hui 14 janvier 2019, jusqu'au 1er mars pour déposer leur dossier. 

Sur le plan pratique, cette aide s'adresse aux entreprises qui ont moins d'un an. Le montant de l'aide accordée sera fonction de la moyenne du chiffre d'affaires présenté par la société. L'aide est plafonnée à 5000 euros par entreprise.

"Cette aide est amenée à évoluer rapidement tant en volume qu'en périmètre", envisage déjà conseillers régionaux Olivier Rivière, Bernard Picardo et Ibrahim Patel. ce dernier a salué la promesse tenue par le président de Région tout en ajoutant que c'était désormais à elles de se faire connaître auprès des antennes de la CCI.

La première estimation de la Chambre de métiers fait état, selon son président Bernard Picardo, de plus de 500 entreprises en difficulté, 6244 jours de travail perdus et 40 millions de chiffre d'affaires également perdus.

"Les pertes seront prises en charge à hauteur de 100% et la Région peut ajouter à cela une aide s'élevant à 50% du montant HT des investissement réalisés entre début novembre 2018 et fin janvier 2019", explique Olivier Rivière qui confie qu'une prochaine enveloppe régionale est prévue et pourrait dépasser les 20 millions d'euros.
Charline Bakowski
Lu 3139 fois



1.Posté par Radinasse le 14/01/2019 15:22 (depuis mobile)

Impressionné du travail de la région ! Ouah.... ça décoiffe.....

2.Posté par Dartagnan le 14/01/2019 12:34

Donné, l’argent i manque a zot.

3.Posté par L'enflure le 14/01/2019 16:25 (depuis mobile)

Décidément ces GJ coûtent très cher au commun des mortels.. C'est vrai que la majorité des glandeurs qui occupaient les voies de circulation ne savent rien faire de leurs 10 doigts à part fiche le souk ! Habitués à fumer et picoler chaque jour....

4.Posté par GIRONDIN le 14/01/2019 16:55

"""Cette aide exceptionnelle concerne toutes TPE existantes, de 10 salariés au plus (Hors gérant) et réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 750 000 €, quelle que soit leur forme juridique. Sous couvert du respect de l’application des règles des aides de minimis.

Sont exclus de ce dispositif l’ensemble des professions libérales (professionnels de santé, notaires, avocats…).

Ce soutien financier apporté aux TPE doit correspondre au Besoin en Fonds de Roulement permettant de consolider la situation financière de l’entreprise afin de relancer l’investissement et/ou l’acquisition en bien d’équipement et/ou l’activité.

Le calcul du BFR prendra en compte la perte du chiffre d’affaires entre la période de novembre – décembre 2018 par rapport à la période novembre – décembre 2017, après déduction de toutes autres formes d’indemnisations (publiques État ou collectivités territoriales et assurances…).

La prise en charge se fera à hauteur de 100 % des pertes constatées et/ou – 50 % du montant HT des investissements entre le 1er novembre 2018 et le 31 janvier 2019 Pour les entreprises de moins d’un an d’activité, sera considéré le chiffre d’affaires moyen sur la période.

Le montant de l’aide est plafonné à 5 000 € par entreprise.

Pour bénéficier de l’aide, il faudra s’adresser directement et exclusivement aux chambres consulaires (CCIR, CMAR…) via un formulaire numérique et se munir des pièces suivantes :

➢ Extrait d’immatriculation dans les registres légaux

➢ CNI ou passeport du représentant légal de l’entreprise

➢ justificatif d’adresse professionnelle (facture EDF ou Eau de moins 3 mois)

➢ Plan de financement -présentation de la perte du chiffre entre la période de novembre
– décembre 2018 par rapport à la période novembre – décembre 2017 (déclarations du chef d’entreprise ou attestation de l’expert comptable)

➢ Bilan et copie de résultat 2017 ou avis d’imposition 2018 sur les revenus 2017 (selon régime fiscal)

➢ Déclaration de chômage partiel ou attestation sur l’honneur de non-sollicitation

➢ Attestation relative aux aides de Minimis

➢ Déclaration de sinistres auprès des assurances ou attestation sur l’honneur de nonsollicitation

➢ RIB

Les dépôt des dossiers se feront jusqu’au 1er mars 2019 """"zinfo

5.Posté par KLOD le 14/01/2019 17:44

c'est bien , je plussoie, à la différence des millions pour le bat karé pour le plaisir ANNUEL!

6.Posté par JORI le 14/01/2019 17:49 (depuis mobile)

Nos impôts qui vont au secteur privé sans contre partie bien sûr !!

7.Posté par Laurent le 14/01/2019 18:30 (depuis mobile)

Heureusement girondin(x) le sauveur socialiste critique a des propositions miraculeuses à formuler. Quel génie ce post 4.

8.Posté par Vive les TPE le 14/01/2019 19:02 (depuis mobile)

Les TPE vous remercie - unique région de France à nous soutenir - 90 % des entreprises réunionnaise sont des TPE - je valide - je vote

9.Posté par Brenda le 14/01/2019 19:28

Une bonne idée pour permettre aux entreprises de repartir sur le bon pied?

10.Posté par GIRONDIN le 14/01/2019 19:28

7.Posté par Laurent
Prenez en de la graine au lieu de vous ridiculiser à chaque intervention.

C'est un rappel du machin

11.Posté par PATRICK CEVENNES le 14/01/2019 20:21

fukcd473
8.Posté par Vive les TPE le 14/01/2019 19:02 (depuis mobile)
Et 95% des entreprises en France sont des TPE/PME de moins de 10 salariés ! MDr !

12.Posté par Nathalie le 14/01/2019 22:04 (depuis mobile)

Ce dispositif me semble être très intéressant. Au moins cela soulagera certaines TPE.

13.Posté par Cloclo le 15/01/2019 06:35 (depuis mobile)

Donner 5000€ à une entreprise qui en a perdu des dizaines et en fournissant une tonne de paperasse, autant fermer la boutique. C''est de la communication, il y a mieux à faire

14.Posté par Cloclo le 15/01/2019 06:36 (depuis mobile)

Donner 5000€ à une entreprise qui en a perdu des dizaines et en fournissant une tonne de paperasse, autant fermer la boutique. C''''est de la communication, il y a mieux à faire

15.Posté par razlebol le 15/01/2019 09:04

IBRAHIM PATEL ....
Je sors pour vomir ...

16.Posté par JORI le 15/01/2019 20:11

C'est quand même les gilets jaunes qui ont mis ces TPE dans la merde et aujourd'hui ce sont nos impôts, enfin pour ceux qui en paient, qui doivent les en sortir!!.

17.Posté par 974 le 15/01/2019 22:56 (depuis mobile)

Il y a des assurances perte d’exploitation pour ça . Avec quoi la région va financer ça ? 6 puis 20 m € . C est un grand gestionnaire ce pharaon !! Et il sait y faire lorsque ce n’est pas son argent : continuité,, ordi pop ... kreol ouv zot zieu !

18.Posté par JORI le 16/01/2019 11:35 (depuis mobile)

17. 974. C''est vrai qu''avec l''argent des autres on peut vraiment tout faire. Sachant en plus que quand il en manque il suffit d''augmenter impôts et taxes.

19.Posté par GIRONDIN le 16/01/2019 11:51 (depuis mobile)

JORI
++++++1
Quoi, vous ne partagez pas l''enthousiasme du niais post 7 ''''laurent''?

Dans mon post4 je rappelle les conditions du dispositif, ça le met en extase !



20.Posté par Loune le 25/03/2019 11:11

moin lé sur le point de crevé, mi attend tjs le soi disant l'aide pour relance mon ti snack car ma meme pu la monnaie pou fé le stock. En attendant loyer i cumule, mi devait fermé mais la dit a moin attend laide. La acheve enfonce a moin merci la région

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter