L'Edito de Pierrot

▶️ [L'édito de Pierrot Dupuy] Les jours des macotes sont comptés

Mercredi 19 Septembre 2018 - 09:55



C’était le World Clean Up Day le week-end dernier. Pour ceux qui l’ignoreraient, il s’agit d’une manifestation où des bénévoles ramassent les déchets partout dans le monde pendant une journée.
 
A la Réunion, plusieurs centaines de bénévoles ont ramassé au total 17 tonnes de détritus sur plusieurs sites, notamment sur le littoral.
 
Des milliers de bouteilles de plastique, des cuisinières, des déblais de chantier, je vous en passe et des meilleures…
 
Au premier abord, l’opération est sympathique et dans un premier temps, je me suis mis à regretter qu’il n’y ait pas eu plus de volontaires pour participer à l’opération. A la limite, dans l’idéal, j’aurais rêvé que chaque Réunionnais mette la main à la pâte.
 
Et pourtant, j’ai été surpris, en discutant avec des personnes pourtant sensées, qu’elles me disent qu’elles n’ont pas participé. Volontairement.
 
La raison ? Cela aurait été, selon elles, encourager les macotes à continuer à jeter leurs ordures n’importe où.
 
« Si vous jetez et qu’il y a quelqu’un qui passe derrière pour ramasser, pourquoi voulez-vous qu’ils arrêtent ? »
 
J’avoue que l’argument m’a touché.
 
Mais alors quoi faire, leur ai-je demandé ?
 
Très simple, verbaliser fortement toutes les personnes qu’on surprend en train de jeter quelque chose. Et faire comme dans certains pays, fouiller les ordures à la recherche, d’une lettre, d’un courrier, avec le nom du fautif dessus. Et le trainer au tribunal. Avec de fortes amendes à la clé.
 
Et c’est vrai qu’il y a des pays dans lesquels ça marche : la Suisse, Singapour, pour ne citer que les plus connus.
 
Mais alors, pourquoi ne le fait-on pas à la Réunion ? Apparemment, c’est en cours. A la CINOR par exemple, on a créé une brigade de l’Environnement. A compter du mois de janvier, ses 6 agents assermentés par le procureur de la République auront pouvoir de verbaliser. Le montant de l’amende ? 1.500 € à monter…
 
Vivement que cet exemple soit suivi aux quatre coins de l’ile…
 
Combien on parie que les macotes seront beaucoup moins nombreux ? Enfin !
Pierrot Dupuy
Lu 2039 fois



1.Posté par SALIAT le 19/09/2018 10:50

Et oui , il faut prendre du fric aux cradeaux !!! Mais pas toujours facile de les prendre la main dans la sac (poubelle) !! et surtout y aura t il un vrai effectif à cette noble tâche???
Car , déjà la police ce plaint d'un manque d'agent dans le rang , alors pour stopper les "cochons" ce sera pas encore chose facile à réaliser!!
Enfin , la vidéo surveillance , elle aura t elle plus de résultat sur la prise en direct flagrant délie?

Il resterait bien une petite lueur de solution ! L'éducation des plus petit par le monde enseignant et associatif.
Revenir souvent sur les fondamentaux d’hygiène et de civisme chaque jour à l'école avant les courts et la participation d'intervenants dans les lieux de jeunesse , sur leur portable avec des vidéos flash et aussi des applications pour cibler les dépôts cochons dans toute l'île pour les agents de mairie...
Maintenant , c'est l'affaire de tous.

2.Posté par Modeste le 19/09/2018 11:15

si on applique les lois comme on fait d'habitude ben on est pas sorti de l'auberge, regardez pour la cigarette où il est interdit de fumer dans les lieux publics, ben voyons on est enfumé partout, le port du voile intégral....oublié l'arrêté pour le bien vivre ensemble.....et j'en passe!

3.Posté par Kanal bisik le 19/09/2018 12:46 (depuis mobile)

Moi j y suis pas allé , que font ces grater dki du tco a longueur de journée ? Ceux charger de nettoyer la ville ,les plages les ravines...désolé monsieur dupuy l exemple vient d en haut ou ils etaient tous ces chefs d entreprise archi subventionnés?

4.Posté par Thérèse Troika le 19/09/2018 13:42

C'est vrai que l'objectif de seulement ramasser les saletés est archi nul
le bon objectif c'est de faire en sorte qu'on arrête d'en jeter.

5.Posté par Gratel le 19/09/2018 14:47

1 500 euros ? Ceux qui n'ont pas les moyens de payer une telle amende, ils font comment ?

6.Posté par justedubonsens le 19/09/2018 15:59

Oui cela se fait également en métropole depuis fort longtemps et il me semble que cela fut fait un temps à St Denis...de la Réunion. Enfin vaut mieux tard que jamais, mais quelle découverte !

7.Posté par Jp POPAUL54 le 19/09/2018 17:10

Ailleurs c'est le rêve qui embellit la réalité.
Ici, c'est la réalité qui enlaidit le rêve.

9 tonnes de déchets abandonnés sur les plages de l'ouest après le pique-nique festif du 31 décembre dernier.

8.Posté par un lecteur. le 19/09/2018 17:17

Ouf, enfin une solution !
Mais mettre une caméra, ne serait elle pas plus judicieux que de fouiller dans la poubelle ?
Il y a la télé, la radio, le smartphone : ne pourrait on pas les utiliser à la place des publicités papiers
qui salissent de plus en plus nos rues ?
Est ce les ménages qui envoient leurs eaux sales dans les rivières, ou simplement à la mer et attirent ainsi les requins ?
Est ce "demoune "Salazie, Mafate, Cilaos ...etc; qui ne font que jeter leurs détritus dans les montagnes, sentiers, et qui polluent ainsi tout l’environnement ?
Est ce les réunionnais qui vont battre carré en mer, où, qui vident leurs yachts ou leur gros paquebots
dans l'océan ?( s'il y en a, ça peut se compter ...).
Monsieur Dupuy, il y a beaucoup d'emplois qui peuvent être crées ...
Autre question : Est ce qu' il faut le BAC, pour devenir agent spécialisé dans la fouille des poubelles ?

9.Posté par Fidol Castre le 19/09/2018 17:48

La politique du retour à l'envoyeur. A découvrir ici.

10.Posté par Fidol Castre le 19/09/2018 17:49

5.Posté par Gratel le 19/09/2018 14:47

1 500 euros ? Ceux qui n'ont pas les moyens de payer une telle amende, ils font comment ?


Ils utilisent des poubelles.

11.Posté par Isis le 19/09/2018 19:04

Ce genre de verbalisation existe depuis fort longtemps. Ma soeur l'a été pour avoir jeté un sac poubelle là où il n'aurait jamais du être ! La police municipale a eu vite fait de la trouver ! Alors pourquoi ça ne se fait pas à la Réunion ? Ah mais c'est vrai : rare sont les policiers municipaux qui font oeuvrer et verbaliser...

12.Posté par lila le 20/09/2018 06:41

Dans des endroits comme au parc de la Trinité c'est pas si compliqué de mettre des caméras ou simplement un garde pour identifier les macotes qui laissent leurs déchets sur place apres leur piknik. Et pourtant rien ne se fait ....

13.Posté par Marie le 20/09/2018 07:59

Mi préfère un édito comme ça que celui qui fait lèche bottes regarde Macron comme didix il est gentil il tape sur ces connards de chômeurs...ta pas un poste pour lui moi ou sa femme et ses enfants ? Ils vont traverser si t'a un poste de profiteur

14.Posté par ABERRANT le 20/09/2018 10:09

pourquoi les politiques n'emploient pas des gens du RSA pour mettre les villes proprent puisque ont donnent des gens de l'argent ,et certains grattent zotes dérrière devant buvettes ou camions basr en longueur journée ,attendent un gard paye un dodo et attendent le 6 du mois, RSA 400e rajoutent 400e,et i fait un RSA 800E ET LES plages les villes sont propres .Par contre pour faire de la politique projet pharaonique,et enrichir les multis millionnaires patrons avec de l'argent ,les politiques en trouvent.

15.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 20/09/2018 11:06

Pierrot,

*Peux-tu me garantir

*Que - désormais... - mes propositions de commentaires

*Seront RÉCEPTIONNÉES par Zinfos ?

16.Posté par Gratel le 20/09/2018 18:49

@10- Fidol

Vous connaissez le principe de la quotité insaisissable.

Donc, ce que je voulais dire par là c'est que celui qui n'est pas solvable, peut continuer à jeter des ordures où bon lui semble.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 09:25 Qu’est venue faire Muriel Pénicaud à la Réunion ?