L'Edito de Pierrot

▶️ [L'édito de Pierrot Dupuy] ​Un directeur d’école sur deux s’est fait insulter, souvent par des parents

Lundi 3 Septembre 2018 - 10:00



Contrairement, à la métropole, ça fait une semaine que les enfants ont effectué leur rentrée à la Réunion. Mais il y a de fortes chances que la situation soit la même ici que là-bas.

Selon un sondage effectué par la Banque des enseignants, et reconnu par l’Education nationale, jamais les relations entre les directeurs d’écoles et les parents d’élèves n’ont été aussi mauvaises.

Un chiffre éloquent : Plus de la moitié des directeurs d’écoles font état d’insultes reçues au cours de la dernière année scolaire. Et pour 78% des cas, ces insultes étaient le fait, tenez-vous bien, des parents !

Pire encore : Dans un quart des cas, les faits vont même jusqu’au harcèlement, de la part des parents une fois encore dans la majorité des cas.

Globalement, près de la moitié des directeurs d’écoles, 48% très exactement, trouvent que leurs relations avec les parents sont moins bonnes qu’avant, contre 30% en 2004 et 40% en 2013, lors des précédentes enquêtes.

Comment expliquer une telle dégradation ?

En fait, l’école n’est que le reflet de notre société. Aujourd’hui, les gens ne prennent plus la peine de discuter, ils éructent, ils insultent. Et parfois même ils frappent.

J’entendais le témoignage d’une femme sur une radio nationale l’autre jour. Elle affirmait qu’elle avait peur aujourd’hui quand elle sortait en ville, même la journée. Qu’elle constatait avec regret que son comportement avait changé, qu’elle n’osait plus regarder les gens dans les yeux de peur que son regard ne soit mal interprété... Mon Dieu, mais dans quel monde vivons-nous ???

L’explication vient aussi du fait qu’aujourd’hui, l’enfant est roi. Il a toujours raison, il ne faut surtout pas le brusquer, l’engueuler et encore moins lui donner une claque, de peur de le traumatiser.

Sont aujourd’hui parents les enfants des soixantuitards. Vous vous souvenez ? Il est interdit d’interdire ! Voilà le résultat !

Moi quand j’avais fait une connerie à l’école ou que je ramenais une mauvaise note, d’abord je me ramassais une bonne engueulade en rentrant à la maison. Et d’ailleurs, j’étais heureux quand ça en restait au stade de l’engueulade. Mes jambes se souviennent encore des coups brûlants de « fouet filaos ». Non seulement je n’en suis pas mort, mais j’ai même la faiblesse de penser que ça m’a plutôt bien réussi. 

Aujourd’hui, mes parents -paix à leur âme- risqueraient la prison s’ils m’administraient le même traitement...

Et ensuite, ma mère m’emmenait illico voir l’enseignant et je me reprenais une deuxième engueulade, parfois même devant mes camarades de classe. Croyez-moi, ça vous passait l’envie de recommencer !

Je suis atterré de voir l’éducation que donnent certaines mamans à leurs enfants. En leur passant tous leurs caprices, elles croient acheter leur amour. Elles le paieront très cher plus tard...
Pierrot Dupuy
Lu 1890 fois



1.Posté par GIRONDIN le 03/09/2018 10:49

...... Je suis atterré de voir l’éducation que donnent certaines mamans à leurs enfants......

Vous n'avez pas honte ?

2.Posté par La vérité vraie... le 03/09/2018 10:56

Ah les parents ! J'en suis un...mais j'ai rencontré de ces énergumènes en réunion parents/profs. Être prof principal, c'est suicidaire, tu te prends les shoots parce que :
- l'enfant s'est brûlé avec le pistolet à colle en Arts plastiques, la prof est une incapable ;
- le prof d'Histoire à fait un cours sur le communisme, donc c'est un sale communiste qui veut orienter les élèves ;
- le prof de Lettres a fait lire Les liaisons dangereuses (quel scandale !) ou le Journal d'Anne Frank (enfant trop sensible :( ;
- le prof d'EPS ne sait pas gérer les règles des filles ;
- le prof de maths va trop vite, mon garçon ne comprend pas ;
- mon fils est hyperactif, il faut lui laisser faire ce qu'il veut sinon...
- ma fille en sixième à 6/20 de moyenne et ne maîtrise aucune compétence mais elle fera Maths-sups, vous lui brisez son rêve en la notant mal...
ETC.
UN VRAI BORDEL !

3.Posté par Romain le 03/09/2018 11:36

Si vos enfants ne comprennent que les claques posez vous des questions sur vos méthodes d'éducation...., vérifiez aussi que vos enfants en soient vraiment, et pas des animaux....

Entre mettre des claques et cédez à tous les caprices, il y a un monde où les gens mesurés vivent bien, les extrêmes devraient essayer...

4.Posté par cmoin le 03/09/2018 11:43

De mauvais parents qui donnent une mauvaise éducation.

5.Posté par Fidol Castre le 03/09/2018 11:50

Aujourd'hui les parents croient que l'insolence, le manque d'éducation et de savoir-vivre sont des marques de génie et de grande intelligence. Plus l'enfant est désagréable et insupportable, plus les parents en sont fiers.

Il faut remonter bien plus loin que Mai 68. La Révolution dite Française a été la première à rendre illégitime toute notion de verticalité. La créature est égale au Créateur, l'élève au professeur, le criminel au délinquant. En 2018, la racaille de banlieue est égale au président de la ripoublique.

Cela s'appelle le progrès.

6.Posté par comprends pas comprends plus le 03/09/2018 11:52

Un gamin 8-10 ans, l'autre jour en récréation dans la cour, ouvre un bonbon et lâche le papier par terre, je lui dis de le ramasser et de le jeter dans la poubelle à une quinzaine de mètres tout ou plus, il me répond, hargneux et le regard agressif, "na de moun lé payé pour ramasser"...inutile d'essayer de comprendre, à ce stade j'ai compris que si ce genre de comportement se généralise, notre avenir commun promet d'être paisible et radieux

7.Posté par RÉUNIONNAIS le 03/09/2018 12:26 (depuis mobile)

Effectivement, toute vérité n'est pas bonne à dire.

8.Posté par Permis d''insulter ...... le 03/09/2018 13:28 (depuis mobile)

Tout est permis. Les parents, les enfants insultent professeurs et directeurs. Aucune sanction pour les fautifs et aucune protection pour l''enseignant . En tant qu''ancien enseignant , je répondais coup pour coup et on me respectait .

9.Posté par Comptez sur vous mêmes .. le 03/09/2018 15:26 (depuis mobile)

Que les profs ne se laissent pas faire et tout rentrera dans l''ordre et le respect . Qu''ils ne comptent sur personne pour les défendre . Les plaintes des profs sont souvent sans suite par contre celles des parents et élèves .......

10.Posté par A mon avis le 03/09/2018 16:22

Quoi d'étonnant que les profs se fassent insulter ?

La grossièreté, l''insulte, l'injure sont devenues monnaies courantes : l'exemple vient bien des adultes quand on lit les commentaires sur les réseaux sociaux, tout comme sur Zinfos.
Même un certain éditorialiste d'un journal de l'île truffe ses éditoriaux d'insultes et d'injures.
Sans oublier certains habitués auteurs du courrier des lecteurs de zinfos, qui prennent leurs propos insultants pour des arguments !

11.Posté par A mon avis le 03/09/2018 16:50

"Sont aujourd’hui parents les enfants des soixantuitards. Vous vous souvenez ? Il est interdit d’interdire ! Voilà le résultat !

Moi quand j’avais fait une connerie à l’école ou que je ramenais une mauvaise note, d’abord je me ramassais une bonne engueulade en rentrant à la maison. Et d’ailleurs, j’étais heureux quand ça en restait au stade de l’engueulade. Mes jambes se souviennent encore des coups brûlants de « fouet filaos ». Non seulement je n’en suis pas mort, mais j’ai même la faiblesse de penser que ça m’a plutôt bien réussi.

Aujourd’hui, mes parents -paix à leur âme- risqueraient la prison s’ils m’administraient le même traitement... "


Un peu court comme argument "mai 68" ! Mai 68 cause de tous les maux de notre société moderne !
Et le slogan "il est interdit d'interdire !"
Il y a belle lurette que la roue a tourné, et que la société s'est transformée en "il est interdit d'autoriser", quand on voit tous les interdits qui existent actuellement.

Et vous semblez désapprouver "l'interdiction de frapper son enfant" !
Je suis toujours surpris par l'argument de dire "quand j'étais enfant, on m'a cogné dessus. ça m'a plutôt réussi !" (ça vous a plutôt réussi ? Êtes vous le mieux placé pour en juger ? 😊😊😊)

Pensez vous que "le fouet de filaos" soit la meilleure méthode d'éducation pour un enfant ?
Croyez vous qu'il n'existe pas d'enfants brutalisés de nos jours ?
Ne constate-t-on pas que les adultes qui ont été brutalisés dans leur enfance, reproduisent ce comportement sur leur progéniture ? Puisqu'ils pensent que "cela leur a réussi", alors ils appliquent ce qu'ils ont subi !

Attribuer la cause les problèmes de violence et d'incivilités à l'école aux seuls "soixantuitards", c'est vraiment faire preuve de très courte vue !

12.Posté par A mon avis le 03/09/2018 17:01

@ 6 comprends pas comprends plus
il me répond, hargneux et le regard agressif, "na de moun lé payé pour ramasser"...


Pensez vous que l'enfant a imaginé cette réponse tout seul ?
Ce sont ses parents qui sont à éduquer.
Et "mai 68" n'y est pour rien. D'autant moins que cette réponse ne correspond pas à "l'esprit de la révolution de mai 68"

13.Posté par klod le 03/09/2018 18:54

"a mon avis" .................. d'accords à 100% avec vous, mais avec le "fidol castré" et d'autres , laisse tomber ................. on sait , on sait ........... on les koné! le monde comme il va depuis 400ans avec "ces gens" qui font que le monde est ce qu'il est .

14.Posté par klod le 03/09/2018 19:05

"Amon avis" , pour etre plus direct et sincère : les "fidol castré " et d'autres sont les memes qui ont traités de "chienlits" d'autres , qui se la joue avec leurs morales à 2 balles, version lefebvre et université à LYON à la marion maréchal-le pen (sic) ........... et "vive le bon vieux temps"................. , qui ont applaudi à l'oas , aux sac( service d'action civique) et au " je nettoie au karcher" ou "pour tous" le sarkozy version buisson à la maurras ............. ........... les mêmes , rien de nouveau ................... rien de nouveau , heureusement la France ce n'est pas que ça ! les cyniques de service de la "république framçaise" ....................

vive la république ?

15.Posté par Baco le 03/09/2018 20:06

Vaste sujet... Rien à voir avec Mai 68, comme certains le suggèrent: les « soixante-huitards » sont grands-parents et souvent arrière-grands-parents, et ont compris depuis longtemps que l’interdiction d’interdire, c’était une belle trouvaille pour faire une belle affiche, mais que ça n’allait pas bien loin. Ce manque de respect s’inscrit dans un contexte beaucoup plus vaste: ce ne sont pas seulement les directeurs d’école que l’on insulte, mais aussi les enseignants

16.Posté par A mon avis le 03/09/2018 22:28

@ 13 - 14 klod :
tout à fait OK !...

17.Posté par Éclairez ma lanterne s'il vous plait le 04/09/2018 05:56

12.Posté par A mon avis le 03/09/2018 17:01

Vous dites "Ce sont ses parents qui sont à éduquer." : peut être un peu tard non ? En principe c'est plus efficace quand c'est institué plus jeune je crois

Sinon vous suggérez de le faire de quelle façon sans indiscrétion ? (sans en faire tout un "mai 68" auquel je ne faisais d'ailleurs aucunement allusion)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 09:25 Qu’est venue faire Muriel Pénicaud à la Réunion ?