Economie

▶️ L'économie bleue, axe de développement "majeur" pour La Réunion

Lundi 25 Mars 2019 - 17:37

A l'initiative de la Région Réunion, plusieurs experts nationaux et internationaux, venus du Brésil, d'Australie ou encore d'Allemagne, se sont donnés rendez-vous jusqu'au 28 mars au Moca à Saint-Denis pour échanger et partager sur les défis et perspectives de l’économie durable dans l’océan Indien.

Lancée en mars 2018 par la Région Réunion, cette semaine, continuité des efforts consentis par la collectivité régionale pour développer le secteur maritime et faisant partie du plan d'action du Projet Océan Métiss, vise également à échanger sur la gouvernance des océans en prenant en compte les évolution du cadre européen, les différentes planifications spatiales maritimes existantes et du projet de MSP du bassin sud-ouest de l’Océan Indien "Océan Métiss", sur les croisières, sur l’attractivité des métiers de la mer ou encore sur l’innovation dans l’économie bleue.

Cette dernière est un axe de développement "naturel" pour une économie insulaire comme la notre rappelle la Région Réunion. "Au-delà des potentiels et des spécificités propres au territoire, cette thématique s’intègre également dans les stratégies régionales européennes et françaises de croissance bleue, où la mer et le littoral deviennent des moteurs de l’économie. Comme les autres bassins européens, il devient nécessaire de planifier l’utilisation durable de l’espace maritime et de ses ressources dans le contexte du bassin indianocéanique", poursuit la collectivité régionale.

Missions du Projet OCEAN METISS

  • Mettre en oeuvre une méthodologie innovante de planification spatiale marine
  • Développer le partage d’expertise internationale sur le thème de l’économie bleue
  • Mutualiser les ressources humaines scientifiques et techniques
  • Développer les compétences et les formations aux métiers liés à la mer
  • Assurer la durabilité des soutiens structurels à la croissance bleue

 

Les impacts attendus d'OCEAN METISS

  • Un état des lieux écosystémique, social et économique du littoral et de la mer
  • Une évaluation des potentiels d’une zone maritime étendue permettant de relancer le développement économique tout en préservant la biodiversité
  • Un nouvel outil de planification spatiale maritime pour orienter et coordonner les politiques publiques de gestion de la mer et des ressources
  • Un plan maritime stratégique (spatialisé) développé avec les parties prenantes
.    

Ainsi, sur le plan de la pêche par exemple, la Région Réunion est en train de valider des aides à la flotte. Un travail de concertation est actuellement mené par la collectivité régionale avec l'Association réunionnaise interprofessionnelle de la pêche et de l'aquaculture (ARIPA) et le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) pour voir dans quelle mesure la Pyramide inversée interviendra après de l'Etat et de l'Europe pour financer de nouveaux bateaux et le développement de la pêche à La Réunion dans son ensemble.

Autre travail qui devra être poursuivi par la Région: une meilleure compréhension du bassin maritime ainsi qu'une meilleure gestion des ressources halieutiques, "pour que dans 10 ans, 15 ans ou dans un siècle, nos enfants et petits-enfants continuent à pouvoir penser au développement de la pêche dans cet espace maritime", explique Didier Robert.

Parallèlement au développement de l'économie maritime, la préservation de la biodiversité marine de la zone est également un enjeu capital pour la Région. À l'initiative de cette dernière, une Agence régionale sur le climat et la biodiversité "à l'échelle de l'océan Indien" sera créée. "Nous sommes aujourd'hui plus que jamais dans un modèle et une ambition auxquels nous croyons à l'échelle du bassin indiaocéanique. Il y a un consensus qui a été trouvé avec l'ensemble des Réunionnais", conclut le président de Région.

Cette première journée fut également l'occasion de lancer officiellement l’association L’Institut Bleu présidée Marie-Noelle Sinama Valliamé, qui aura pour objectif de fédérer les acteurs de l’économie maritime et permettre à tous les professionnels de la mer de s’exprimer d’une seule voix, grâce à un travail collaboratif de l’ARIPA et CRPMEM.
SI
Lu 1936 fois




1.Posté par Samwinsa le 25/03/2019 17:54 (depuis mobile)

Développement des affaires maritimes? Grobert, Vira et son fiston la fini calcule tout? Zot i vend La Réunion po rempli zot poche. Aprésa Kan zilézones i énerve zot i afol.

2.Posté par Et oui ! le 25/03/2019 17:55 (depuis mobile)

Pendant que Melchior va payer grassement un Gilbert Riviere plus de 10 000€ mois avec la bénédiction de Fontaine et la Civis... Didier Robert trace sa route pour La Réunion et les Réunionnais. Mais ça il faut pas le dire trop fort apparement.

3.Posté par Chiche le 25/03/2019 18:25 (depuis mobile)

Cale Didier dans un coin et questionne à li su la biodiversité. Li lé sec et li en fou. Sans ses notes lu lé tout mou. Lu lé comme noyé, bien au vert sur le banc des sardines grobert.

4.Posté par SPARTACUS974 le 25/03/2019 19:44

L'océan est vidé par les immenses bateau usine venus du monde entier et notre super président croit encore aux richesses marines.J'aimerais croire à sa "naïveté" mais il a probablement plus tendance à nous prendre pour des gogos.Les élections arrivent et donnent des envies pour certains à chercher des voix dans tous les camps.Didier Robert veut se donner un coté écolo en prônant son"amour" pour la mer .
Désolé pour Didix,les Gilets Jaunes sont passés et ont mis à nus tous ces politicards prêts à toutes les compromissions pour plus de pouvoir,plus d'avantages ,plus d'argent.....

5.Posté par La gitane le 25/03/2019 20:11 (depuis mobile)

Une économie bleue....


ça mouline.... ça mouline......à la région




6.Posté par klod le 25/03/2019 20:43

a part le bla bla de ces "grands" , atchoum à vos souhaits !!!!!


la RUN lé sal !!! vive band cochon ! makot un jour , makot toujours .

la RUN "bleu " y fé ri le discours de ces "élus" s"en rendent ils compte au mwin ?

vive le "bleu" !

7.Posté par Pickachou le 25/03/2019 21:07 (depuis mobile)

Il faut croire qu'il y a des gens plus intelligent que le prèsident de région ils ont toujours à critiquer mais nous sa nous rapportent que dalle faut ce dire que si le président de région ne ce mouille pas pour nous. Qui va le faire les gros cœurs

8.Posté par Louloute le 25/03/2019 21:12 (depuis mobile)

Arrêt fait croire à nous Noël en mars sou plaît essaye aidé plus la réunion car Li bouge pas plus son derrière s'il crois être à l'abri on verra

9.Posté par GIRONDIN le 25/03/2019 21:24

.......................... continuité des efforts consentis par la collectivité régionale pour développer le secteur maritime et faisant partie du plan d'action du Projet Océan Métiss, vise également à échanger sur la gouvernance des océans en prenant en compte les évolution du cadre européen, les différentes planifications spatiales maritimes existantes et du projet de MSP du bassin sud-ouest de l’Océan Indien "Océan Métiss", sur les croisières, sur l’attractivité des métiers de la mer ou encore sur l’innovation dans l’économie bleue.......





Presquaussi bien écrit qu'un épisode des lapins crétins !!!!!!





Blabla bla bla bla bla blabla bla.........

10.Posté par Seb le 26/03/2019 08:20 (depuis mobile)

Économie bleu = pêche et surpêche
Quand l océan finira d être vide de vie, on aura plus que les yeux pour pleurer. C''est des sanctuaires marins qu il faudrait plutôt créer

11.Posté par polo974 le 26/03/2019 13:11

C'est combien, le salaire sur les bateaux de vira ? ? ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >