MENU ZINFOS
Société

▶️ Jet’plu : Une barquette biodégradable pour emporter vos restes au restaurant


Avoir les yeux plus gros que le ventre, cela arrive à tout le monde. Mais plutôt que de jeter les restes comme cela arrive souvent dans la restauration, l’association Jet’plu propose aujourd’hui aux clients de les emporter dans des barquettes gratuites et biodégradables. Une façon de lutter contre le gaspillage alimentaire, qui séduit autant les consommateurs que les restaurateurs.

Par - Publié le Jeudi 19 Décembre 2019 à 16:33 | Lu 3790 fois

"Il y a des gens à La Réunion et dans le monde qui meurent de faim, donc on ne peut pas laisser tout ça partir à la poubelle !" nous indique une cliente du restaurant l’Arbradélis, sa barquette dans la main. À l’intérieur, une belle quantité de frites et la moitié d’un burger que la jeune femme n’a pas terminé.
 
 

"C’est une très bonne initiative, ajoute-t-elle, c’est une bonne chose à la fois contre le gaspillage et pour la planète puisque la barquette est biodégradable."
 
Et c’est Quentin Lapersonne, étudiant à l’EGC et stagiaire au sein de l’association Jet’plu, qui lui remet gratuitement cette barquette d’un nouveau genre. Comme lui, deux autres étudiants travaillent ce jour-là à sensibiliser les clients du restaurant contre le gaspillage alimentaire.

 

"On passe à travers les tables et on parle aux clients de l’association, et donc des barquettes et des cabas qui sont mis à leur disposition", explique Quentin. "On répond leurs questions et c’est comme ça qu’on les informe sur la composition de ces barquettes biodégradables et compostables, fabriquées à partir de pulpe de canne à sucre."
 
Antonin Lauri, un autre étudiant en stage, vient justement de discuter avec plusieurs clients du restaurant : "ça c’est très bien passé, les gens sont très intéressés par cette initiative, qui séduit notamment les familles avec des enfants en bas âge. L’alternative barquette en bagasse les surprend et leur parle puisque tous ont la volonté de sortir du plastique."

 

Changer les mentalités
 
"Pour 50g de nourriture que vous ne terminez pas et qui sont jetés, ces 50g font partie d’un repas, qui a été élaboré, qui a demandé de l’énergie et du temps, et des aliments tels que des végétaux et des animaux, qui ont été élevés, cultivés et transportés. En remontant comme ça la chaîne, il y a une pluralité de strates qui nécessitent de dépenser de l’énergie et donc produisent de la pollution, explique Philippe Costille, président de l’association Jet’plu, si en aval de cette chaîne on diminue un peu le gâchis, évidemment qu’en amont on va résorber pas mal de choses."
 
Un geste simple dont les répercussions positives sont très encourageantes, à condition que tout le monde joue le jeu. Changer les mentalités chez les consommateurs s’avère être le plus gros challenge pour l’association : "Convaincre les professionnels, on s’est aperçu que sur le terrain, les jeunes en stage y sont arrivés au-delà de nos espérances. Les institutions nous suivent, les syndicats des restaurateurs nous suivent, donc on a une adhésion au principe", explique Philippe Costille.
 
 

Mais il persiste une certaine gêne, voir une honte à repartir avec les restes de son repas sous le bras. C’est pourquoi Jet’plu a voulu tout d’abord proposer une barquette à l’apparence différente, et pour les plus timides, l’association frappe encore plus fort en proposant des cabas aux tissus fleuris et recyclés, fabriqué par l’association Ti Tang Recup, dans lesquels peuvent être transportées les barquettes en toutes discrétion.
 
 
5 restaurants "pilotes" participent actuellement à l’opération "Jet’plu c’est encore bon" :
 
- L’Arbradélis (Saint-Denis)
- La Page Gourmande (Saint-Denis)
- Le Mozart (Saint-Denis)
- Le Petit Gillot (Saint-Denis)
- L’Ardoise d’Odile (Saint-Pierre)



Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par kersauson de (P.) le 19/12/2019 16:53

mdr
ca existe depuis belle lurette en metropole
et MEME a Moriss et MEME a Rodrigues
pour le fil a couper le beurre ... on a trouvé aussi !

bon c est bien qd meme ! courage

2.Posté par LAMPION le 19/12/2019 18:23

Je ne vais jamais au restaurant, ma malbaraise cuisine trop bien, et chez soi on est mieux servi.

3.Posté par Rohinga. le 19/12/2019 19:07

Mais c'est un peu de l'hypocrisie.
Combien de tonne de barquette dans la nature.!!!!!!
C'est bon signe,car après avoir détruit la nature, l'homme essai de trouver la solution.
La nature est toujours plus fort. Une seconde à l’échelle de dame nature représente une décennie pour l’être humain.

4.Posté par dimitry le 19/12/2019 19:17

mon dieu quel horreur mettre des restes dans une barquette qui va rester dans la voiture

sans chaine du froid et si les clients son malade s est le restaurateur qui est responsable moi a leur place s est non

5.Posté par dimitry le 19/12/2019 19:20

moi je vais au restaurant mais haute gamme un restaurant pour moi s est maitre d hotel serveur terrasse ect bon se nest pas des plat a 6 euros

6.Posté par hardcore le 19/12/2019 21:02 (depuis mobile)

Cette idée je l ai eu il y a quatre ans. Il s agissait de faire des barquettes en feuilles banane. Jamais pu la réaliser sûrement parce que je ne cours pas après les subventions et que je ne fais aucune courbettes devant les dominants. Etm pas de sou

7.Posté par Faut-il mieux choisir le restaurant et/ou moins manger ? le 20/12/2019 07:33 (depuis mobile)

Une barquette pour le très jeune public ? Il est quand même rare de voir des adultes ne pas terminer leur plat. Si je ne finis pas c''est que je n''ai pas aimé et donc je ne vois aucun intérêt à ramener une barquette de mes restes (froids) !

8.Posté par Prisca le 20/12/2019 08:14 (depuis mobile)

Pourquoi pas un méthaniseur pour valoriser les restes et denrées alimentaires non utilisées (restaurants, etab.scolaires, hospitaliers, supermarchés, agriculture) ? Produire du gaz et de l''électricité pour valoriser ces déchets organiques !

9.Posté par Zarin le 20/12/2019 13:18

Des sushis imprimés en 3D et adaptés à vos données biologiques

Un restaurant japonais de Tokyo analyse vos données biologiques et vous propose des sushis imprimés en 3D en fonction de vos résultats. Que vous soyez vegan, intolérant au lactose, au gluten ou que vous suiviez un régime spécifique, de nombreux restaurants proposent désormais des options adaptées à vos habitudes alimentaires.

10.Posté par Zarin le 20/12/2019 13:26

La ration alimentaire est la quantité et la nature d'aliments qu'une personne doit consommer ...

11.Posté par Grolem le 20/12/2019 13:33

Chinois i fé déjà barquette !

Pi coméla do moun la honte emmène zot manger ?

12.Posté par Carlota porsa le 20/12/2019 14:23

Emporter au...... , et non pas emporter du ? sa i en a francé pour dire doggy bag ???


J'ai un frigo congélo, ainsi qu'une poubelle chez moi.......pourquoi amener des restes de chez moi quand je vais au resto comme indiqué dans le titre de cet article ??


https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-17655.php

13.Posté par Carlota porsa le 20/12/2019 14:26

5 tu devrais économiser sur le "haute gamme" lol et t'offrir un Bescherelle pour t'exprimer mieux qu'en charabia low cost, même bien lavée la cagette sent toujours le merlan.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes