Société

▶️ Harcelées dans les transports en commun, des Réunionnaises témoignent

Mercredi 27 Février 2019 - 14:34

Au moins 87% des femmes ont déjà été victimes de harcèlement dans les transports en commun. En quelques minutes à peine passées au terminus "hôtel de ville" de Saint-Denis, nous avons pu rencontrer plusieurs victimes, c’est dire si elles sont nombreuses. Certaines ont même subi des agressions, parfois sexuelles. Courageuses, elles nous livrent leur témoignage.



"La fois la plus marquante c’est quand un homme a commencé à m’insulter sans raisons, et quand j’ai voulu répondre il m’a frappé" raconte Noémie. Des faits qui se sont déroulés dans un bus dionysien, en pleine journée. La jeune femme et sa conjointe se sont ensuite rendues auprès d’une agence Citalis pour faire un signalement, où on leur aurait dit qu’on ne pouvait rien pour elles.

"À Malartic non plus on n’a pas voulu prendre ma déposition parce que je n’avais pas ma carte d’identité sur moi. On m’a dit de prendre un rendez-vous pour revenir une autre fois, qu’il fallait que j’aille chez le médecin pour prouver qu’on m’avait frappée …  du coup j’ai abandonné", explique-t-elle.
 
Dans le bus, personne n’a bougé. Le chauffeur n’aurait même pas daigné arrêter sa course. Les autres passagers se sont inquiétés du sort de la jeune femme, seulement après qu’elle a été frappée.

Sorenza ne se sent quant à elle plus en sécurité dans le bus. Pourtant à 15 ans, elle n’a pas vraiment d’autres options si elle veut se déplacer.
 
"J’ai déjà été victime de harcèlement dans le bus. Une fois un groupe de garçons a commencé à tenir des propos obscènes et à insister pour que je leur donne mon numéro de téléphone, ce que j’ai refusé", raconte l’adolescente.
 
Mais pour Sorenza le calvaire ne s’arrête par aux portes de l’autocar : alors qu’elle descend à son arrêt, les garçons se mettent à la suivre. "Avec mes copines, on a commencé à courir ! Et on s’est caché dans un magasin, on avait peur qu’ils nous agressent", explique t-elle.

 

"Il y des mecs qui essaient de m’aborder, et des fois ils font exprès de se coller à moi dans le bus", raconte Déborah. À seulement 18 ans, elle a déjà fait plusieurs mauvaises rencontres de ce type dans les transports en commun : "Je ne me sens pas vraiment en sécurité quand je prends le bus".

Nä-ma a plusieurs fois eu affaire à des hommes alcoolisés, bien plus âgés qu’elle, et un peu trop insistants : "généralement ils viennent, ils essaient de draguer, et c’est un peu trop déplacé quoi ".
 
La jeune femme n’hésite pas à les remettre à leur place vite fait bien fait, et dit éviter ainsi tout incident. "Je leur fais bien comprendre que je n’apprécie pas du tout, et qu’ils feraient mieux d’arrêter tout de suite. J’en ai un, une fois, il m’a même maudite en sortant du bus !" raconte-t-elle en rigolant.

 

Face à ce fléau, une campagne de lutte contre le harcèlement est organisée par le syndicat mixte des transporteurs en collaboration avec les services de l’Etat ainsi que les collectivités organisatrices de la mobilité (Région, CINOR, TCO, CIVIS, CASUD, CIREST). Des affiches qui seront notamment visibles dans les réseaux de transport.
 
Elles invitent notamment les victimes de harcèlement ou d’agression, ainsi que les témoins, à donner l’alerte auprès des agents du réseau, de la police ou encore au 3919, numéro national de référence pour les femmes victimes de violences.

Charlotte Molina
Lu 8314 fois



1.Posté par jeanot le 27/02/2019 14:44

les lois existaient mais ne sont pas respectees et comme cela est dit dans les temoignages difficile de porter plainte a la gendarmerie et c est idem pour le tapage nocturne

il y a la un probleme a regler urgemment

2.Posté par Mystic le 27/02/2019 14:48

Pathétique, tellement déplacé et peu respectueux de publier un tel article avec des photos de ces jeunes filles très souriantes comme si c'était très "fun" de se faire harceler et agresser .

3.Posté par Modeste le 27/02/2019 14:49

je vous plains mesdemoiselles, car si vous comptez sur les autres pour intervenir c'est pas gagné, en général beaucoup deviennent sourds muets et aveugles dans ces cas , créole lé grande gueule derrière mais devant les faits il n'y a plus personne.....!

4.Posté par Centre de Saint-Leu le 27/02/2019 14:55

Il n'y a pas que dans les transports en commun ou à Saint-Denis qu'on se fait harceler. Il m'est arrivé une mésaventure pas très agréable dans un magasin de Saint-Leu il y a un an et cet individu , qui du haut de ses 20 ans ne semblait pas être maître de tous ses neurones, m'a suivie dans tout le magasin. Allant jusqu'à me hurler dessus quand je m'éloignais. Tout ça parce que j'avais daigné le remettre à sa place après un "kafrine, fromage lé bon hein".
FEMMES RÉUNIONNAISES, les enfants, ça s'éduque!

5.Posté par Yab bon des hauts le 27/02/2019 14:56

87% de femmes harcelées, MDR...
Encore une fausse nouvelle coutumière, une légende urbaine tenace !

6.Posté par Hugh le 27/02/2019 16:12

Complètement en accord avec post 2 Mystic

Souriez, vous êtes harcelées.

7.Posté par cmoin le 27/02/2019 16:15

Plus le doit de parer à un femme ou de draguer super ca!

8.Posté par dh le 27/02/2019 16:19

De nos jours, il devrait toujours avoir au moins un agent de sécurité dans les bus, en plus du chauffeur, quitte à ce que les prix tickets augmentes. Je préfère payer un peu plus et me sentir en sécurité qu'avoir la boule au ventre tous les jours rien à l'idée de prendre les transports !

9.Posté par Manu le 27/02/2019 16:32 (depuis mobile)

Les politique le policiers bon du blabla si c était la fille d un policier ou d un maire les chose aurait été radical ..donc la justice fait sont travail par intérêt comme les politIque ..mar ce blanche et après?

10.Posté par Transports en communs le 27/02/2019 16:39 (depuis mobile)

Quand je pense que nos bobos écolos rigolos, rêvent de tous nous entasser dans leurs grosses boîtes à sardines qu''''ils appellent pompeusement transport en commun !
Ça se voit que ces bobos ne prennent jamais le bus ou pire le métro à Paris...

11.Posté par @ 2 mystic le 27/02/2019 16:45 (depuis mobile)

Et alors, heureusement que ces crétins ne leur enlève pas le sourire, quasiment toutes les femmes seraient tristes, belle mentalité Ne seriez vous pas un de ces personnages pour qui la femme doit être soumise, tête baissée, prête aux désirs masculins

12.Posté par jean claude payet le 27/02/2019 16:48

bof ici c'est monnaie courante de se faire enmerder....la derniere fois le gars s'est pris un aller retour pas besoin de porter plainte il a compris et la fois d'apres meme avec son rivotril et son qi de 24 bin il 'a pas calcule...,,apres si fallait calmer tous les merdeux de cette ile pourrie on ferait que sa

13.Posté par Ôté le 27/02/2019 17:15 (depuis mobile)

Bravo pr l ''article. A ts les commentaires d''ignares, le jour où ça vous arrivera vous saurez ce qu''est la peur, puis la psychose, qui impacte tte une vie. Bcp trop d agression verbale à caractère sexuel. Gros manque d éducation

14.Posté par Ôté le 27/02/2019 17:15 (depuis mobile)

Bravo pr l ''article. A ts les commentaires d''ignares, le jour où ça vous arrivera vous saurez ce qu''est la peur, puis la psychose, qui impacte tte une vie. Bcp trop d agression verbale à caractère sexuel. Gros manque d éducation

15.Posté par @ 7 cmoin le 27/02/2019 17:18 (depuis mobile)

Non, on ne "drague" pas une femme, on la séduit. Votre vocabulaire pour séduire une femme en dit long sur votre mentalité, un gros lourd, qui prend le cas de sa mère qui a été draguée au fond d''un port, pour une généralité...
Pauvre type !

16.Posté par La gitane le 27/02/2019 17:45 (depuis mobile)

Ben moi.....au contraire : j'adore la drague dans les transports en commun....

😉

17.Posté par Simple et facile le 27/02/2019 18:01 (depuis mobile)

1 agent de securité par bus.. Quelques centaines d'emplois crées..

18.Posté par Bibi le 27/02/2019 18:28 (depuis mobile)

Filmons ces événements, diffusons les!
Ces timbrés feront moins les malins.
Une insulte et tout le monde sort sin portable!
L''humiliant humilié!

19.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 27/02/2019 20:21

aimons nous vivants classe moi j'aime les femmes respect classe et protection , une femme = maman sœur fille avenir vous les femmes moi j'ai besoin de vous vive les femmes

20.Posté par vieille dame le 27/02/2019 20:37

A bien les regarder sur les photos,ces jeunes filles qui sourient n'a pas l'air d'être affectés par le phénomène de harcèlement dans les bus, au contraire !

21.Posté par ali le kafhir le 27/02/2019 20:54

soit on éduque nos boys soit on fait comme en Inde on sépare les sexes dans les bus comme dans les toilettes

1968 c'était un temps, un rêve, une utopie

22.Posté par Laurent le 27/02/2019 21:02 (depuis mobile)

A 15 vous êtes frustrée ?? On peut MEME PLUS utiliser le terme draguer? On est proche d'un pays totalitaire dirigé par m schiapa

23.Posté par Cyanure le 28/02/2019 02:12

@2 Vous semblez choqué d'avoir découvert ce genre de comportements, étant femme, je vis avec ces comportements depuis bien lgtps, les sourires ne sont qu'un reflet du découragement de certaines de ces femmes que personne n'écoute réellement (police, agents de sécurité, témoins,...).
Il en faut de ces articles pour pouvoir espérer que tout cela change, dans les bus et partout ailleurs.

24.Posté par zorro le 28/02/2019 11:24

Cet article bidon dessert la cause des Femmes en les enfermant dans une position certes confortable, mais totalement débilitante.
Il ne faut pas nier ce harcèlement, qui est une réalité pesante, oppressante, pour beaucoup de femmes (et d'hommes aussi).
Mais on n'a pas le droit d'utiliser n'importe quel argument.
87% !
De l'aveu même de la "journaliste", c'est un sondage bidon, effectué en quelques minutes et, d'après les photos, auprès de jeunes femmes plus "sujettes" au harcèlement que la moyenne.
Jeunes et jolies.
Sa crédibilité est renforcée par la précision du chiffre, 87%.
Pourquoi ne pas afficher des virgules? 87.42% aurait fait encore plus vrai.
C'est là un moyen malhonnête de créer le buzz et de renforcer des croyances.
La Femme est intrinsèquement victime (Elle acquiert ainsi des droits) et l'Homme est par nature bourreau (ça induit pour lui un devoir universel de réparation).
Enfoncez vous bien ça dans le crâne!

25.Posté par Zarin le 28/02/2019 11:55

slip en zinc ?!!!

26.Posté par Ti Zane le 28/02/2019 13:18

puuu.. tous ces boulons qui commentent !
Un long chemin pour changer les idées reçues. Surtout chez l'homme qui pense avec sa teub !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >