Social

▶️ Grève nationale: Sit-in des sapeurs-pompiers réunionnais en soutien à leurs collègues nationaux

Mardi 15 Octobre 2019 - 11:53

Les pompiers réunionnais ont tenu à être solidaires avec leurs collègues nationaux en cette journée de grève nationale. Tous les soldats du feu des quatre coins de l'île sont invités à se rassembler ce mardi matin devant la Préfecture de Saint-Denis, en soutien aux pompiers de France métropolitaine, qui ont prévu un défilé dans les rues de Paris cette après-midi. 

S'ils ont décidé de faire un sit-in de 10h à midi et "une délégation sera reçue par monsieur le Préfet et on exposera nos diverses revendications, qui sont les mêmes que les revendications nationales", souligne Willy Lauret, président SNSPP-PATS 974.

Ils souhaitent avant tout trouver des solutions contre la violence. "Les cibles ce ne sont pas les pompiers, ni les policiers. (...) nous sommes aussi boucliers, les premiers qui arrivons sur les lieux, on est agressés voire même plus souvent que les forces de l'ordre", confie Willy Lauret. C'est pourquoi, ils demandent à l'Etat que leur prime de feu, qui est actuellement à 19%, soit alignée à 28%, comme la prime de suggestion des policiers.

Les sapeurs-pompiers demandent également la revalorisation des primes du régime indemnitaire pour les personnels administratifs et techniques. Ils souhaitent que la NBI (Nouvelle Bonification Indiciaire) soit intégrée dans ce régime (RIFSEEP). 

"Les sapeurs-pompiers actuellement font de tout", déclare Willy Lauret. En effet, ils pratiquent le SAP (Secours À Personne) qui normalement doit être pratiqué par les ambulanciers privés, ainsi que le SUAP (Secours d'Urgence). Ils subissent clairement les carences ambulancières. 

L'Etat veut également appliquer le principe d'heure pour heure, ce qui remettrait entièrement en cause le système de garde. Cela fait très longtemps qu'ils avaient adopté les gardes de 24 heures, pour être plus présents et soutenus par leur famille. Or, "on risque de nous imposer des cycles fractionnés et nous refusons cela", déclare Willy Lauret. 

Charline Bakowski
Lu 1771 fois




1.Posté par Mdr sur ce site le 15/10/2019 13:24 (depuis mobile)

String Bull était le nom d'un chef indien . On peut manifester en faisant un sit-in .

2.Posté par almuba le 15/10/2019 13:33

Ils se plaignent aussi d'être intoxiqués par la fumée.
A quand les incendies sans fumées.

3.Posté par Laurent le 15/10/2019 13:40 (depuis mobile)

Pfffff

4.Posté par wai le 15/10/2019 15:00

vous voulez soutenir vos collégues nationaux ? 1 >> passez sous le régime militaire (donc paie de militaire )

5.Posté par La vérité si je mens ! le 15/10/2019 17:11

On ne voit que les uniformes à faire grève ces jours-ci ...
Marcon , un président qui préside avec les gens en colère dans la rue , c'est le premier sous la 5e république .
Il ira loin à la prochaine présidentielle ...

6.Posté par Laurent le 15/10/2019 19:54 (depuis mobile)

Au post 4 ! Qu'on donne ces pompiers aussi des logements militaires loll

7.Posté par etonnant le 16/10/2019 07:50

la macronie en marche vers la convergence des mécontentements

les policiers qui ont reçu instructions de gazer des pompiers manifestants à Paris

vont pouvoir s'en mordre les doigts ... et attendre les secours....peut être plus longtemps

que d'habitude

étonnant

8.Posté par Mahébourg le 16/10/2019 08:59

La Police aux ordres de Jupiter a gazé et matraqué des pompiers hier à Paris, après avoir utilisé des canons à eau.
De mieux en mieux...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie