Faits-divers

▶️ Gramoune attaqué à coups de cutter : 2 ans de prison ferme pour l'agresseur

Lundi 3 Septembre 2018 - 12:26

Les faits se sont produits dans la nuit de jeudi à vendredi en plein centre ville de Saint-Denis. Un vieil homme a été attaqué au niveau du cou avec un cutter. Ayant perdu une forte quantité de sang suite à cette blessure, le septuagénaire n'aura "que" plusieurs jours d'ITT.

Interpellés peu de temps après les faits par la BAC de Saint-Denis, trois jeunes ont été placés en garde à vue. Le principal agresseur aurait été formellement reconnu par la victime. Les agresseurs ont été déférés et mis en examen ce samedi pour vols avec violences en réunion ayant provoqué une interruption totale de travail de 8 jours.

Deux des agresseurs présumés doivent répondre de leurs actes ce matin dans le cadre de la comparution immédiate au tribunal de Champ-Fleuri. Mineur, le 3ème individu impliqué devra faire face au tribunal pour enfants. Il était sorti de prison de 16 août dernier.

La victime qui est à l'heure actuelle toujours hospitalisée est donc absente au tribunal ce lundi matin. Ayant tenté de se défendre, le septuagénaire a dû recevoir 7 points de suture à la main. Venant de Madagascar, l'homme âgé de 76 ans est arrivé à La Réunion mardi dernier. Souffrant d'insuffisance rénale, l'homme est dialysé trois fois par semaine.

L'auteur des coups de cutter, 18 ans à peine, alcoolisé et sous artane au moment des faits, finira par avouer qu'il est bien le seul à avoir agressé le vieil homme. Avec 5 mentions pour violences à son casier judiciaire malgré son jeune âge, il ne semble toujours pas avoir conscience de la gravité des faits. Comme lui explique la procureure, il s'agit bien d'une affaire criminelle pour laquelle il encourt 10 ans de prison.

Le second, 22 ans, atteint de surdité de naissance et appareillé, peine à comprendre ce que lui explique la présidente. Il doit s'avancer au plus près de la cour afin de bien comprendre ce qui lui est dit. Il nie avoir porté le moindre coup mais reconnait avoir fouillé le sac à dos de la victime. Père d'un jeune bébé, il prétend avoir été choqué par la violence de la scène. "J'étais choqué, je suis parti" dit-il à la cour.

La procureur a requis 5 ans de prison dont 2 ans avec sursis pour l'auteur des coups de cutter. 2 ans de prison ont été requis contre le deuxième agresseur. Le maintien en détention a été demandé pour les deux prévenus.

L'auteur des coups a finalement écopé de 4 ans dont 2 ans avec sursis mise à l'épreuve avec maintien en détention. Le deuxième a été condamné à 18 mois de prison dont un an de sursis mise à l'épreuve avec révocation du sursis de 1 mois datant d'une précédente condamnation en 2016 sans mandat de dépôt, assortis d'une obligation de travail. Le JAP se chargera de l'exécution des 7 mois de prison qu'il aménagera ... ou pas.

A.D - P.R
Lu 3553 fois



1.Posté par Ti tangue voyou le 03/09/2018 11:55 (depuis mobile)

La détention est demandée pour les deux prévenus pas possible ? 2 ans de sursis ? 5 ans direct oui ...

2.Posté par andro974 le 03/09/2018 10:31

sursis sursis c'est vraiment deguelasse oui ! pas de veritable justice dans ce pays.

3.Posté par vini vidi pas vici le 03/09/2018 15:25

"vols avec violences en réunion ayant provoqué une interruption totale de travail de 8 jours" ??? Tentative de meurtre plutôt, la prise d'Artane ne doit pas être un facteur amoindrissant quelque incivilité que ce soit mais bien un facteur AGGRAVANT!!! et ces auteurs doivent être également CONDAMNES pour usage de stupéfiant voire trafic!!!!!! Stop au laxisme

4.Posté par générale le 03/09/2018 13:41

Bravo à cette justice Française !
Alors que la loi prévoit 10 ans de prison pour celui qui a donné le coup de cutter,
le juge lui inflige que 2 ans !
Je pense qu'il aurait fallu lui donner un signal fort à ce petit voyous de 18 ans qui a déjà 5 mentions pour violences à son cahier judiciaire en lui donnant le maximum de peine .

5.Posté par Pat aldente le 03/09/2018 16:07 (depuis mobile)

Les voyous devraient s'attaquer aux proches des juges...on verra comment ils réagiront alors ! Honte d'une justice minable....

6.Posté par titi974 le 03/09/2018 16:09

La justice au lieu de sanctionner durement les voyous récidivistes arrive encore à accorder du sursis c'est à désespérer de voir un jour un vrai signal fort contre la violence et la délinquance dans ce pays...

7.Posté par 974 le 03/09/2018 16:36 (depuis mobile)

Justice boite coton .
En largo i apel ça : i rale lo 2 ans su in jambe .
En gros : trop facile

8.Posté par Dagober le 03/09/2018 16:48 (depuis mobile)

Au moins 10 ferme,cest pas la première fois

9.Posté par juju97418 le 03/09/2018 17:37

ces dépôts de fond de cuvette on une cervelle de poisson rouge ils ont déjà oublier se qu'ils on fait et demain matin en se réveillant ils vont se poser la question pourquoi ils sont là de vrais déchet organique non recyclable

10.Posté par Yab le 03/09/2018 21:34

Merci au juge de laisser ces résidus de capotes en liberté, ........ ou presque.
les jugent devraient condamner les victimes qui ne se laissent pas faire, il est inconcevable que les merdes de voyous se fatiguent à cause de leurs victimes

11.Posté par Dubois le 04/09/2018 07:26

Il aurait peut être fallu que des deux résidus de cuvettes de ch.... s'attaquent à un proche de ces magistrats pour qu'il soient punis comme ils le mérite, deux ans fermes pour avoir attaqués une personne âgées, lui avoir donné un coup de cutter à la gorge, en plus très courageux ils s'ils mettent à deux bande de lâches; pour des faits d'une pareille gravité 10 ans c'est ça qu'il leur fallait. Et en plus on leur donne du suris, à quoi bon !!! Déjà condamné à plusieurs reprises, ça comprend rien çà, au trou direct. Et quant au deuxième qui ne fera certainement aucune peine, vu que le juge va lui aménager ça à sa mesure à ce pauvre petit.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter