Société

▶️ Gilbert Annette ne veut (toujours) pas du Run Rail à St-Denis

Gilbert Annette faisait le point ce vendredi 18 octobre sur les dossiers d'envergure que représentent les déplacements et les transports à Saint-Denis. Entre les téléphériques et les deux projets ferrés Run Rail et TAO (Tram aéroport Ouest), le chef-lieu va opérer d'ici les 10 prochaines années un changement radical pour tenter de mettre fin à sa paralysie circulatoire. Parmi ces deux projets, l'édile dionysien a réitéré son opposition au Run Rail régional, estimant que celui ci n'était pas adapté aux besoins de la population dionysienne. "Je m'opposerai à la réalisation de Run Rail à Saint-Denis", prévient-il.

Samedi 19 Octobre 2019 - 10:54

Avant d'aborder l'épineuse question des projets ferrés dionysiens, Gilbert Annette est tout d'abord revenu sur les dernières mesures prises par la municipalité pour améliorer le transport et les déplacements dans le chef-lieu, et notamment dans le centre-ville. La mairie a récemment obtenu un permis de construire pour la réalisation dès le premier trimestre 2020 d'un parking de 300 places rue Ha-Sam. "Du concret" se félicite Gilbert Annette, qui se veut être le "porte-parole des Dionysiens" sur la thématique des déplacements.

Depuis 2014 et la mise en place de son projet global de nouveaux moyens de transports et de déplacements RITMO (Réseau intégré de transport moderne), la mairie a ainsi réalisé des travaux sur son TCSP  "avec des travaux réalisés dans les secteurs de Champ-Fleuri et de Bertin pour fluidifier la circulation". Un TCSP que Gilbert Annette voit comme étant "le plus performant de l'île" car dit-il, "il y à Saint-Denis plus de personnes transportées quotidiennement que sur l'ensemble des réseaux de l'île réunis", affirme-t-il. La mairie a également lancé une nouvelle navette dans le centre-ville destinée dans un premier temps aux personnes âgées et/ou à mobilité réduite.

Un système de vélo en libre-service en projet

En outre, la municipalité dionysienne souhaite dans le futur libérer et faciliter le déplacement des cyclistes. "Nous sommes en train de faire des aménagements pour faciliter ce type de déplacement et envisager un système de vélo en libre-service", explique Gilbert Annette, à l'image du Vélib' parisien. Un appel à projet est en cours pour la création de stations dont certaines seront équipées de vélos à assistance électrique.


"Le Run Rail ne répond pas aux besoins des Dionysiens"

Les dossiers les plus épineux demeurent, pour Gilbert Annette, les projets ferrés, portés aussi bien par la Région avec son Run Rail (Run Rail: une mise en service attendue pour fin 2023) que la Cinor avec son TAO (Cinor: le coût du futur tramway urbain estimé entre 300 et 400 millions d'euros). Après plusieurs mois de tractations et de bluff, de l'eau a coulé sous les ponts. Face à l'urgence et à l'incompréhension que pourrait entraîner le démarrage simultané de ces deux grands projets dans le chef-lieu, une co-maîtrise d'ouvrage a été actée en septembre dernier entre l'intercommunalité et la collectivité régionale. Une réunion qui a permis aux uns et aux autres de se pencher sur la partie technique de cette co-maîtrise et comment elle pourrait se mettre en place au vu des projets avancés (Projets ferrés à Saint-Denis: une co-maîtrise d'ouvrage actée entre la Cinor et la Région).

Pour autant, le projet régional ne reçoit toujours l'aval de la mairie de Saint-Denis, qui ne veut toujours entendre parler du Run Rail dans le chef-lieu. Pour rappel, les élus de la majorité municipale s'étaient déjà prononcés contre le Run Rail lors du conseil municipal du 22 juin dernier (Saint-Denis: les élus de la majorité municipale se prononcent contre le projet Run Rail de la Région). Pour Gilbert Annette, le projet régional ne répond pas à son objectif initial, à savoir de contourner le chef-lieu, puisque celui-ci est "incomplet", notamment dans le secteur du Jardin de l'Etat/Bertin. "Le Run Rail, du fait de TAO, ne répond plus aux besoins des Dionysiens (...)  De plus, il n'est pas conçu pour le moment pour être connecté sur le TCSP Ouest aux abords de la Caserne Lambert. Nous considérons que ce projet sur Saint-Denis n'est pas opportun", estime-t-il.

Ce dernier reproche à la Région de ne pas avoir pris en compte le nouveau projet TAO (tramway aéroport Ouest) de la Cinor, "qui dans sa conception prévoit déjà la création de trois parkings positionnés à Duparc, au Butor et dans le Bas de La Rivière". Autre reproche fait au projet régional: les études portant sur la clientèle attendue et le taux de remplissage des tramways qui seraient "insuffisantes". "Le projet Run Rail sera forcément déficitaire", assure par ailleurs Gilbert Annette qui estime avec ses équipes "qu'il y a mieux à faire" pour régler en partie les bouchons dans Sin Dni.

Lors de dernière commission permanente de la Région qui s'est tenue ce mardi, Gilbert Annette a demandé au président de Région Didier Robert de redéployer les "300/400 millions d'euros" du Run Rail non pas dans le chef-lieu mais dans l'Est pour réaliser une liaison Saint-Benoît/St-Denis. Pour rappel, près de 70 000 automobilistes arrivent de l'Est quotidiennement faisant de la zone de la Jamaïque un enfer pour les automobilistes aux heures de pointe. "Le Run Rail de l'Est permettra de développer l'Est mais aussi d'avoir dans le prolongement de TAO une ligne dans l'Est de 5h à 1h du matin (...) À partir de là, ce sera fluide et surtout, les habitants de l'Est auront un transport moderne", argue l'édile dionysien, qui en tant qu'aménageur de la ville, "s'opposera" à la réalisation du Run Rail à Saint-Denis.

SI
Lu 5756 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par grognon le 19/10/2019 13:11 (depuis mobile)

didix c'est le maire qu'il vous faut !!!
incapable de mettre sur les rails le projet ferroviaire qu'il a coulé, reliant le sud, l'ouest, et l'est à St Denis, et c'est drôle là ce n'est pas la faute des écolos !!!

15.Posté par adodod le 19/10/2019 13:09 (depuis mobile)

Annette arrête Taz domoune.. y voit zèle tuons y vient. kossa oula fe depuis 2 mandats. fro't de mer St denis y ressemble l arrière port Louis. ç est ça la capital.. arrête raconte de la m....

14.Posté par La vérité si je mens ! le 19/10/2019 13:09

Qui est ce mec pour dire " ne veut pas du "Run-Rail "
Un complet idiot en cette fin de semaine qui rêve des municipales 2020 alors que le "Tram-aéroport-entrée Ouest" initié par la Cinor est hors sujet . Son égo est tellement démesuré .
Aidez ce mec à quitter la mairie de Saint Denis ...

13.Posté par grognon le 19/10/2019 13:07 (depuis mobile)

par contre c''est vrai que votre champion didix, fera mieux, NRL qui ne devait pas coûter plus de 1 milliard, 600 millions euros en est déjà à 2 milliards, et apparemment le dossier sera géré par l''état, donc une mise sous tutelle

12.Posté par la kol zak sosso le 19/10/2019 12:52

Arêt ral lo train don ! zoué ek k'annette i pous sindni dan trou !

Après sa léthargie de ces dernières années, perturbée par des scandales réguliers sur sa gestion, il se réveille brutalement, il veut tout casser, c'est l'homme de la situation avec son tramway payé par la cinor.

La cinor c'est avant tout les impôts des dionysiens versés au titre de la contribution communale en faveur d'une intercommunalité distributrice d'indemnités versées chaque mois à des élus incompétents : preuves à l'appui : kan i ariv zéléksion kok i sort dan tant ! nou lé byien konten wouar a zot in kou foutor !

Objectivement, la cinor est loin d'être une référence en matière de gestion de projets. Elle n'a fait que réaliser des projets déficitaires. Parmi les plus importants et connus : (aquanord-cité des arts…- le plan d'eau de Ste Suzanne...) et bientôt le téléphérique !!!!!

Qui sont les gestionnaires de la Cinor ? On retrouve les mêmes têtes pensantes à la Sodiac - Sodiparc et bien sûr les mêmes déficits chroniques qui se chiffrent en millions d'euros réglés chaque année sur le dos des contribuables dionysiens.

Les dionysiens ne pourront pas dire qu'ils n'ont pas été avertis que les impôts locaux augmenteront dès le premier conseil municipal de la prochaine mandature, si ces gestionnaires sont maintenus au pouvoir.

Plèr pa apré i sra trotar !

11.Posté par ste suzanne le 19/10/2019 12:40

C EST PAS LE RUN RAIL QU IL NE VEUT PAS

C EST LE PROJET PORTÉE PAR DIDIER ROBERT QUI N EST PAS DE SON BORD POLITIQUE

ILS SONT LES PREMIERS A CRIÉE LE TOUT AUTOMOBILE ET VOILA LE PREMIER A S OPPOSER

MESSIEURS LES ELUS ALLER FAIRE UN TOUR EN MÉTROPOLE COMMENT ILS TRAVAILLENT ENSEMBLE POUR PORTERA TERME UN PROJET POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR RÉGION

10.Posté par Le Fiasco de la route littorale par Didier Robert n''''est pas suffisant ? le 19/10/2019 12:33

Il a dit aussi :
"Je n'ai pas l'intention de laisser la Région imposer quoi que ce soit en matière d'aménagement du chef-lieu, qui relève de ma compétence de maire'''

9.Posté par JORI le 19/10/2019 12:23 (depuis mobile)

4. Papang. Diriez vous la même chose de notre super cumulard didix robertix quand il a purement et simplement supprimé le projet tram train de vergès ??

8.Posté par fox le 19/10/2019 12:07 (depuis mobile)

encore gillou qui bloque les projets ecolo! c fou comment ca passe crème le parking de bagnoles au lieu de tram, rien, aucun journaliste pour le flinguer... ca doit bien rapporter de maintenir l'association lobbyiste btp/auto/pétrolier....

7.Posté par Santa le 19/10/2019 11:51 (depuis mobile)

Il a raison

6.Posté par Piman Zozo le 19/10/2019 11:49 (depuis mobile)

Komans par okip Citalis ke lé pa alèr, isar pa partou, lé pa prop, avan okip projé dot kolektivité. RunRail la pa bon mé Téléférik gaspiyaz larzan kréol lé bon... pfff!! Pran ton rotraite don! Assé koz anplis gramoune.

5.Posté par Monsieur GEORGES le 19/10/2019 11:46

En campagne électoral, il se croit éternel en parlant de sa vision de l'avenir du chef lieu
Il me fait rire

4.Posté par Papang Endémik le 19/10/2019 11:45 (depuis mobile)

Toujours la même politique qui empêche la Réunion d'avancer... "Si c'est pas moi qui le fait ben personne le fera..."Le RunRail est un bon projet de transport en commun! Il faut arrêter de tout bloquer par pur esprit de politique-politicienne!

3.Posté par Athéna974 le 19/10/2019 09:44

Ce type est complètement malade ! Des parkings pour toujours plus de voitures, c’est ça son projet !? En plus d’avoir complètement planté la NEO ... Il est grand temps de le virer pour qu’il arrête de nuire à la ville...

2.Posté par Ziber le beau-parleur, petit faiseur le 19/10/2019 11:42 (depuis mobile)

Quand on regarde le centre-ville dyonisien qui est le même qu'il y a 20 ans, on se dit que monsieur l'édile ferait mieux de prendre sa retraite et laisser StDenis entre les mains d'autres,qui s'ils ne font pas mieux que lui ne pourront pas faire pire

1.Posté par GIRONDIN le 19/10/2019 11:15

Il n'a pas tord.
Les études montrent que le plus gros problème se situe entre St André et St denis.

À la question du pourquoi du choix de St Denis, Mme Couapel a répondu sur Réunion la 1ere radio '' '' '' qu'elle répond à une demande politique '' ''.


1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie