Société

▶️ Face aux incivilités, les riverains de Langevin se mobilisent

Mardi 15 Janvier 2019 - 10:00

Les pique-niqueurs sont les bienvenus, affirment les riverains qui appellent en revanche à plus de civisme
Les pique-niqueurs sont les bienvenus, affirment les riverains qui appellent en revanche à plus de civisme
Face aux incivilités grandissantes aux abords de la rivière Langevin, les riverains se mobilisent. Les déchets laissés sur place, les voitures garées devant les portails, les embouteillages…qu’ils soient de Grand Galet, la Passerelle ou la balance Langevin, la colère de ces habitants est montée d’un cran ces dernières semaines en même temps que le thermomètre.

Le site est très prisé par les pique-niqueurs le week-end, "et c’est normal, Langevin est sûrement la seule rivière aussi accessible dans le sud où l'on peut se rafraîchir", reconnaît volontiers Matthieu Barateau qui réside à Grand Galet. Mais "le nombre de voitures augmentant avec les années", le site naturel accueillant et agréable devient un vrai cauchemar en fin de semaine. 

Après une première réunion entre riverains mercredi dernier, puis une délégation reçue en mairie le lendemain, ces derniers sont passés à l’action. 2 500 tracts incitant à davantage de respect ont été distribués ce week-end. Les pique-niqueurs ont été plutôt réceptifs, "mais il reste encore beaucoup de travail à faire", dresse comme premier bilan Gianni Hoareau, riverain. 


Samedi et dimanche, la mairie a déployé un dispositif  comprenant davantage de patrouilles de la police municipale et de la gendarmerie, l’installation de panneaux, de barres de fer et rubalises pour délimiter les stationnements interdits mais également des passages fréquents de la fourrière pour les contrevenants. 

Ainsi, la circulation s’est fluidifiée mais une fois les pique-niqueurs partis, les riverains n’ont pu qu’assister à ce même spectacle désolant. Les déchets et sacs poubelle ont encore beaucoup trop été abandonnés sur place. "Les mentalités doivent changer", appelle Gianni Hoareau. Faute de quoi, les riverains excédés menacent de bloquer l’accès au site.
PB
Lu 2993 fois



1.Posté par marie le 15/01/2019 10:13

Vous faites les etonnes mais cela est une pratique courante qu'il faudra du temps pour que l'education soit comprise

j'ai vu un elu que je citerai sur un parking de grande surface mais il ne m a pas vu.

et bien il a jete verre et cannettes sur le parking alors qu'une poubelle se t rouyvait a 50 metres

goré

2.Posté par Romain le 15/01/2019 10:20

C'est ahurissant d'avoir encore ce type de comportement en 2019, c'est hallucinant d'être aussi mal éduqué et irrespectueux.

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 15/01/2019 10:29

*Il est déjà bien tard...

*Mais il est (toujours) temps pour que les polices municipales de l'île,

*Se mettent à faire ce pourquoi elles sont payées:

*VERBALISER !!!

4.Posté par Domi le 15/01/2019 11:23 (depuis mobile)

Mais Marie donnez son son nom !!! N’ayez aucune crainte ! Nous savons tous que les élus ne font pas toujours preuve de civilité mais il faut les dénoncer.

5.Posté par Mon Coco le 15/01/2019 11:28

Pourquoi la Région ou le Département, ne font-ils pas des spots télévisés pour montrer ce que laissent , les porcs après leur passage, dans les endroits touristiques.
La culpabilisation engendre souvent de la retenue.
Ces spots pourraient être tournés sur un ton humoristique, Mais est-ce que nos élus sont indignés par ces incivilités, ils sont peut être ceux qui souillent la Réunion.
Beaucoup sont simplement, à la soupe, et se fichent du reste.

6.Posté par Payot le 15/01/2019 12:14 (depuis mobile)

inadmissible comportement! Malheureusement, le mauvais exemple si je puis m'exprimer ainsi, nous vient des images répétées dans les médias, des GJ, occupant illégalement les ronds points...Que de pourriture et détritus laissés sur place.A vomir !

7.Posté par R-OnE le 15/01/2019 12:47 (depuis mobile)

Je confirme au niveau de la propreté c'est vraiment du n'importe quoi. C'est pourtant pas compliqué : Vos détritus vous les ramené avec vous et vous laissez le site propre. C'est du bon sens c'est tout.

8.Posté par Louis Pariot le 15/01/2019 14:11

UNE SOLUTION pour vous riverains et en collaboration avec les autorités : les pique-niqueurs qui arrivent sur le site, doivent signer un papier comme quoi ils s'engagent à reprendre avec eux leurs déchets et les jeter dans la poubelle chez eux. En cas de non respect : ils ne peuvent plus venir. Pour l'organisation, le repérage c'est pas compliqué je suis certain que les riverains sont assez malins pour trouver comment faire ;)
Courage a zot

9.Posté par Louis Pariot le 15/01/2019 14:12

@5 Mon Coco : va voir les affiches du site Bandcochon il y en a des marrantes mais voilà la région lé pa là èk sa

10.Posté par PEC-PEC le 15/01/2019 14:20 (depuis mobile)

Répression c''est le seul langage compris par ces porcs... Taper très fort 135 euros par déchet là ce sera dissuasif. Aux USA un paquet de cigarettes sur la voie publique 150 dollars... Récidive, confiscation du véhicule. Ça suffit, ils vont apprendre

11.Posté par Joseph le 15/01/2019 19:51

Bloquez l'accès au site, il iront cradoter ailleurs, c'est dans leurs gènes, ils sont makotes dans l’âme, c'est l'essence même de leur "way of life", il n'y a rien à faire, à part verbaliser, mettre l'auto en fourrière, peut être les fouetter, et encore...

12.Posté par Jerem le 15/01/2019 20:03 (depuis mobile)

Qu on dégage tous les gilets jaunes et leurs bidonvilles pleins d immondices qui souillent nos ronds points...Après on pourra causer

13.Posté par Zarin le 15/01/2019 20:37

Les cochons apprenez à les connaître vraiment!

Monsieur Propre
Contrairement aux idées reçues, les cochons sont des animaux très propres : dès l’âge de 5 jours, les petits font leurs besoins en dehors de leur lieu de couchage. Avant de s’allonger quelque part, ils vérifient la propreté de leur couche et ne s’y allongent jamais si les lieux sont souillés. De même pour la nourriture : ils mangent toujours loin de leur lieu d’aisances.

https://www.vegetarisme.fr/les-cochons-apprenez-les-connaitre-vraiment/

14.Posté par maikouai le 15/01/2019 20:54

Hélas trois fois hélas, Langevin comme aussi partout ailleurs, incivilités, sans gêne, insolences, violences, dégradations, impunités…, sont devenus monnaies courantes avec la bénédiction voir la complicité des autorités. En effet les lois d’interdictions existent mais, en autorisant aussi la production du contraire, à quel jeu de dupe, veut-on nous soumettre ?
Un seul exemple pouvant être transposable à bien d’autres incohérences criminelles : La vitesse maximale sur route autorisée en France est de 130km/h, paradoxalement on peut librement acheter un véhicule pouvant dépasser les 250km/h, pire un limiteur de vitesse monté et calibré d’origine sur tout véhicule, interdirait tout dépassement des vitesses limites que « préconisées », à cela on préfère parsemer le Pays que de ces radars pompes à fric et inefficaces, car n’interdisant absolument pas les excès de vitesse, cause principale des accidents mortels.
« Ma liberté s’arrête où commence celle des autres », ne faisant plus partie de nos us et coutumes, désormais et en dépit des emmerdes causées dans le quartier, la ville…, on s’autorise à vivre que pour son propre plaisir. Pour preuve, circuler de jour comme de nuit avec un véhicule à échappement libre (bruit recherché) ; la sono poussée à pleine puissance ; klaxonner à tout bout champ…, ne posent aucun problème à l’auteur des faits, les autres eh ben tant pis, le bébé, le malade qui viennent de s’assoupir, ils ne sont là que pour subir …?!

L’importance des incivilités actuelles ne sont que la résultante de nos démissions successives. Pour l’ancienne génération en matière éducative le concept était d’appliquer la règle suivante : « pour permettre à l’arbre de pousser droit, le tuteur ne doit pas plier ». Depuis une trentaine d’années et avec l’aide des cols blancs et du législateur, ce concept progressivement a été supprimé, maintenant c’est le tuteur qui est prié de plier devant l’exigence de l’éduqué…, Ah ce jeunisme , pas étonnant que désormais sans repère certains commettent l’irréparable en cherchant refuse dans une certaine forme de transcendance absurde ?!

« Faut pa fait remarque à ou » c’était avant, maintenant c’est : « mi enfou de ou, pa là ek ça»… difficile de lutter isolément contre ceux qui savent sans vécu et commencent à appréhender la vie qu’à partir « d’un catalogue » même aussi volumineux soit-il… La Liberté sans le Respect, n’est pas concevable…

15.Posté par jean claude payet le 15/01/2019 20:55

a part acheter un cerveau et retourner a l'ecole je vois pas de solution mi voi pa rien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 08:25 Circulation interdite à la Redoute samedi après-midi

Jeudi 19 Septembre 2019 - 17:05 Coupures : "Le réseau est rétabli" annonce Orange