Société

▶️ Errance animale : La première réponse du préfet de La Réunion

Le préfet de La Réunion "reconduit et renforce* le plan de lutte contre l’errance animale". L'implication du préfet Jacques Billant a été bien accueillie par les bénévoles impliqués dans ce domaine. Un budget d'1,9 million d'euros sur 4 ans est programmé, toutes actions confondues. Mais il revient désormais aux intercommunalités de s'activer, selon le préfet.

Mercredi 24 Juillet 2019 - 00:27

Francis Kubezyk, Marie-Amélie Vauthier-Bardinet (directrice de cabinet du préfet) et Caroline Baroche (Réunion Protection Animale "RPA")
Francis Kubezyk, Marie-Amélie Vauthier-Bardinet (directrice de cabinet du préfet) et Caroline Baroche (Réunion Protection Animale "RPA")
Après 11 jours de grève de la faim, Francis Kubezyk, militant pour la cause animale, ainsi que les membres du collectif Milit’Activ'974, ont été reçus à la préfecture ce mardi 23 juillet.
 
Si le gréviste portait le message de la stérilisation massive comme étant l’idée centrale de son action, c’est visiblement plus la préfecture qui était heureuse de présenter son plan prévu sur les 4 prochaines années. Le plan qui devait être présenté "bientôt", comme nous l’avait précisé Francis Kubezyk il y a une semaine, a finalement été dévoilé dans ses grandes lignes ce jour aux associations.
 
"L’errance animale pose des problématiques que nous connaissons tous. Maintenant il s’agit de savoir comment renforcer notre réponse. C’est dans le cadre du contrat de plan qui va être lancé sur quatre ans que cette réponse là va être renforcée autour de cinq axes : renforcer la sécurité, faire une étude pour continuer à comprendre notre connaissance du phénomène, construire les infrastructures nécessaires et continuer les campagnes de stérilisation et de communication parce qu’il y a véritablement un sujet de comportement à adopter de la part de la population et de la part des personnes qui possèdent des chiens et qui malheureusement les abandonnent", admet Marie-Amélie Vauthier-Bardinet, la directrice de cabinet du préfet de La Réunion.
 
"Renouveler ce plan qui ira plus vers la vie que vers la mort"

 
Entre 17H et 21H, il a donc été question, pour les services de l’Etat, de décliner les actions contenues dans ce plan budgétisé pour quatre années. L’enveloppe consacrée serait plus large que les actions passées à entendre la préfecture, soit 1,9 million d’euros qui seront ventilés sur les axes cités plus haut.
 
A la sortie, les militants ont tous souligné l’écoute attentive de la part du nouveau préfet mais le concret reste à réaliser. C’est d’autant plus vrai que Jacques Billant a rappelé la part de compétences qui incombe aux élus locaux, via les 5 intercommunalités (CINOR, CIREST, TCO, CIVIS, CASUD), seules habilitées à créer ou pas des refuges et à délivrer des bons de stérilisation. Sur ce point, la mise en place d'une harmonisation des services rendus par les interco semble avoir retenu l'attention du représentant de l'Etat (voir les propositions faites par Milit'Activ au premier jour de grève).  
 
"Il faut renverser la table pour renouveler ce plan qui ira plus vers la vie que vers la mort. La question de la stérilisation massive crée de nombreuses questions - sur le fait que la population soit d’accord ou pas - mais je pense qu’il faut voir avec un autre oeil plutôt que d’euthanasier, de tuer, ce qui alimente un business incroyable", affiche Francis Kubezyk. En guise d’exemple une fois encore, celui de la CIREST qui privilégie l’extension de sa fourrière (dont l’euthanasie est la seule réponse pour les chiens et chats capturés) plutôt que de favoriser la création d’un refuge pour les communes de l'Est. 
 
Etaient également présents à cette réunion le directeur de la Direction de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt, Patrick Garcia et Laurent-Xavier Delmotte, adjoint, chef du service Alimentation de la DAAF. Ils ont pour leur part évoqué l’autre volet sur lequel la préfecture s’engage : celui de la prise en compte des signalements de cas de maltraitance. A l’heure actuelle, les personnes qui font des signalements sont la plupart du temps renvoyées entre les services : de la police municipale aux intercommunalités en passant par les associations qui ne possèdent évidemment pas de pouvoir de police. Là encore, la répartition des rôles sera affinée et l'idée d'un service unique dédié à cette question a été présenté par la préfecture.
 
Francis Kubezyk souhaite désormais alerter les élus, et notamment les présidents d’interco tout en continuant sa grève de la faim. Mais dès mercredi, la préfecture a prévenu qu'elle n’acceptera plus son sit-in sous ses fenêtres.

* Voir le communiqué transmis en fin de réunion par la préfecture

Les interviews sur des images de Soe Hitchon :




Au sortir de cette réunion, tous ont salué l'implication personnelle du nouveau préfet là où, à l'époque, les associations étaient surtout reçues par des collaborateurs ou la DAAF uniquement (photo : Préfecture de La Réunion)
Au sortir de cette réunion, tous ont salué l'implication personnelle du nouveau préfet là où, à l'époque, les associations étaient surtout reçues par des collaborateurs ou la DAAF uniquement (photo : Préfecture de La Réunion)
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 5375 fois



1.Posté par Goyave de france le 24/07/2019 06:39 (depuis mobile)

Que la ministre supprime l'opmr..et que les reunionnais fassent la greve de la faim avec un.gilet.jaune.

2.Posté par Question bete le 24/07/2019 06:55 (depuis mobile)

Que la Region finance la continuite territoriale des toutous et des chats???

3.Posté par Gandi le 24/07/2019 07:22 (depuis mobile)

Francis si tu t'ennuies autant pourquoi ne pas aller faire une grève de la fin devant l'un des supermarchés de cet oligopole de la grande distribution qui est en train de se créer ces jours ci. Mais lé vrai que le chien lé pas concerné...

4.Posté par Ti Tangue zilé zone le 24/07/2019 08:35 (depuis mobile)

Quel budget ? Pour trappe deux trois chiens dans grand brûlé ? Pour que la police municipale repère des chiens maltraités par des maîtres indélicats qui seront voués à l’errance avec ses nuisances ? Allé marssé don

5.Posté par cki le 24/07/2019 06:38

Un bouc y fe grève de la faim devant la préfecture tandis que pou Gillet jaune t râle le train allé comprendre l urgence

6.Posté par skop le 24/07/2019 10:11

Faisons comme en Suisse, instaurons une taxe pour chaque propriétaire d'animal domestique. Cette taxe servira à stériliser les animaux errants. Marre que l'argent du contribuable serve à une catégorie de gens. Maintenant c'est les vétérinaires qui vont se remplir les poches.

7.Posté par bouhhhh le 24/07/2019 10:31

Bref...
Donc si je comprends bien LE gréviste de la faim a fait cette action car le préfet allait donner la politique de l'errance animal.
Et ils sont d'accord mais lui continu...
D'ailleurs je me pose cette question, pourquoi lui et C Baroche sont représentatifs dans la société Réunionnaise concernant l'errance animal ?
SIC

8.Posté par Martine Dubois le 24/07/2019 10:39

Quand on lit les commentaires, on se rend bien compte qu'il y a énormément de travail avec une partie de la population avant de leur faire admettre le problème ....qui est pourtant sous leurs yeux H24 et quelque soit l'endroit de l'ile où on vit !

9.Posté par Millia le 24/07/2019 10:42 (depuis mobile)

Et pour l'application des peines concernant la non identification, abandons, e marrons , la maltraitance , etc... ?? On prévoit quoi pour ces élevages de merde et toutes les annonces qui pullulent sur Leboncoin avec des chiots illégalement à vendre ?

10.Posté par MIllia le 24/07/2019 10:45 (depuis mobile)

As t-on prévu d'interdire l'importation de tout nouvel animal non stérilisé sur cette île ?? As t-on prévu un budget d'aide renforcé pour les refuges qui sont en galère permanentattendons de voir mais je pense que c'est de l'esbroufe comme d'habitude

11.Posté par Pascale le 24/07/2019 10:46

Il n'y a qu'une solution pour l'errance animale: l'euthanasie en masse de tous ces chiens et chats errants!

12.Posté par Professeur Komunistov le 24/07/2019 10:46

Les seuls animaux qu'il faut stériliser et empêcher de divaguer ce sont tous ces alcoolos bêtes et méchants qui encombrent La Réunion

13.Posté par Millia le 24/07/2019 10:48 (depuis mobile)

@Gandi si tu t'ennuies, pourquoi tu vas pas polluer un autre post ou plutôt retourner regarder les anges de la téléréalité , hein ? Laisse faire les grands va ... Grandis un peu Gandi...

14.Posté par Mi le 24/07/2019 10:51 (depuis mobile)

Dites, les amis, vous avez vu que chaque fois qu''il y a un article sur la merveilleuse ville, si bien gérée, de Saint Paul, les commentaires ne sont pas ouverts.... Qui a peur de tombereaux d''insultes sur le maire ?

15.Posté par polo974 le 24/07/2019 11:10

à skop:
en quoi les proprios d'animaux stérilisés seraient plus responsables taxables que les gens n'ayant pas d'animaux de compagnie ?

vu la mentalité locale, le fait de taxer les proprios sera de toute façon contre-productif vu que les malokis lâcheront leurs animaux dans la nature...

16.Posté par Mwin la pa di le 24/07/2019 11:22 (depuis mobile)

Si vous regardez les textes l'errance animal et du domaine de la mairie ou des collectivités ces dernieres n ont rien fai ou très peu de chose ou en tout cas ce n'est pas un projet pour eux que d'intervenir dans ce domaine nous n'avons de projet

17.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 24/07/2019 11:55

TRop fort !!!!!

Donc il faudrait stériliser tous les chiens et chats à la Réunion bref en quelque sorte une épuration totale...
Et dans ces condition nous aurons que des chiens ultra performants pour les bobos de St ....

Moi personnellement j'ai du mal à comprendre qui aime les animaux dans cette affaire les NO VEGAN ou les BOBOS qui regardent leur nombril.....
SIC

18.Posté par ticréole le 24/07/2019 13:32

je viens de rentrer de vacances en métropole. là bas, aucun chien errant dehors même pas un chat et les rues étaient propres. ce matin, je prends ma voiture pour aller travailler. les chats n'étaient pas encore dehors car du vent et un peu de pluie, mais pas contre des dizaines de chiens partout, une voiture a failli faire un accident à cause de chiens qui couraient sur la route et qui traversaient n'importe comment. un jogger a failli se faire mordre par un chien sur le trottoir, et je parle pas des déchets partout, partout. il y a un gros problème de mentalité à La Réunion et c'est de pire en pire. Avant en chine, ils sont allés jusqu'à interdire de faire un deuxième enfant (surpopulation) et bien içi, il devrait interdire d'autoriser la reproduction et la vente non déclarée, faire plus de passage de fourrières et donner des amendes aux propriétaires (comme pour les voitures mal garées). il faut pas me faire croire que les camions passent car ce sont toujours les mêmes bandes de chiens aux mêmes endroits. Et s'ils ne peuvent pas payer, faire des travaux d'intérêt général dans les fourrières et SPA. si on ne sait pas s'occuper et dresser son chien, on en prend pas.

19.Posté par Gandi le 24/07/2019 13:49 (depuis mobile)

A @Millia. Je suppose que t''es un pote à Francis. Les "grands" ce sont sans doute toi et tes amis du même bord. D''ailleurs ce sont aussi les mêmes qui tournent dans les anges de la telerealite...ce qui donne de votre niveaux..

20.Posté par Modeste le 24/07/2019 14:45

à 6.Posté par skop le 24/07/2019 10:11 et moi j'en ai aussi marre de payer des impôts pour les gratteurs de ki qui passent leur temps à boire et ne rien faire pour se sortir de leur situation et qui en plus trouvent que l'Etat ne donne pas assez!
à choisir je préfère encore que mes impôts servent à ce type de mesure!

21.Posté par Dagobert le 24/07/2019 16:27 (depuis mobile)

Commencer déjà par pucer tout les serpent qui sont vendu avec sanction pour celui qui jeté dans la nature .avant té avait point de sa ici !!!!

22.Posté par Marie le 24/07/2019 16:32

Rien de nouveau sous le soleil, tous le monde se renvoie la balle entre élus, commune, association, police municipale ..etc Tous le monde connais le problèmes mais pour appliquer les lois déjà existantes et d'en instaurées d'autres plus sévères là personnes veut se mouillées.

Pour moi il n'y a pas milles solutions,

1. euthanasie massive des chiens et chat errants Et non je ne suis pas une sadique il s'agit d'une question de sécurité et santé publique

2.Mettre en place des campagnes de stérilisation massive et gratuite

3. Fliquer et éliminer toute les petites usines a chiens et chats illégale

4. Forte amende au propriétaire des chiens ou des chats qui vienne récupérer à la fourrière et qui ne sont pas pucer.

23.Posté par Romain le 24/07/2019 20:35 (depuis mobile)

L info que je retiens : pour que nos institutions daignent ouvrir le dialogue il faut faire des grèves de la faim.... Bah bravo. Super.

24.Posté par tout animal doit être identifiable le 24/07/2019 20:45

Tout animal doit être identifiable, et son propriétaire indiqué.
Et toute naissance déclarée.
Ceci doit être systématique.
Il faut commencer par le commencement.
Cela permet alors de découvrir quels sont les animaux réellement errants.
Et stopper l'importation des NAC qui vont devenir un gros problème.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >