Social

▶️ "Discrimination, règlements de comptes", les pompiers du SDIS en grève illimitée

Comme ils l'avaient annoncé à leur direction par courrier le 3 juin dernier, les pompiers du SDIS ont débuté une grève illimitée ce mercredi matin. Présents devant la direction du SDIS, ils comptent se faire entendre afin de dénoncer "règlements de compte" et autres "discriminations".

Mercredi 12 Juin 2019 - 09:29

Au vu des "conditions de travail" et malgré plusieurs rencontres avec la direction "pour trouver des solutions aux problématiques des agents du SDIS", un préavis de grève illimitée concernant l'ensemble du personnel a été déposé hier par le syndicat SNSPP-PATS 974. Une grève qui débute ce mercredi 12 juin à 8h devant le siège du SDIS. 

Le syndicat regrette que le "vrai dialogue social" ait laissé place "aux règlements de comptes" et aux "discriminations dans l'évolution de la carrière de nos agents". Et ce n'est pas la nomination à temps plein de Serge Hoarau à la présidence du SDIS qui va calmer la colère des grévistes, qui déplorent que l'administration "continue d'être loin de la réalité du terrain en méprisant les agents"

Malgré une rencontre avec la direction et le président du Sdis ce mardi après-midi, la situation n'a pas évolué. "Le président a été quelque peu ouvert mais par contre on a eu une direction qui a été hautaine avec les sapeurs-pompiers, car elle estime qu'elle mène la barre comme il faut", regrette Willy Lauret, président du SNPP (Syndicat national des sapeurs-pompiers).

Willy Lauret, au micro de Régis Labrousse : 


​Parmi les revendications des contestataires: 

- Demande urgente d'une table ronde pour que le POJ soit en corrélation avec la classification des centres 
- Satisfaire les demandes de rapprochement dans le bassin géographique des SPP du CODIS en application de la délibération de 2009 
- L'application de la délibération de 2006 concernant l'IAT pour l'ensemble des SPP afin d'éviter une procédure judiciaire 
- L'attribution de l'IHTS pour les dépassements d'horaires 
- L'évolution de carrière des SPP concernant les diverses formations, les primes de responsabilité, etc… 
- L'application des disputions pérennes de la réforme de la filière avant le 31/12/2019 (nominations aux grades supérieurs sans conditions de quotas) 
- Les problématiques des centres dans le cadre relationnel, conditions de travail, manque d'effectif, retrait de fonctions pour certains agents concernant les centres CIS Saint-Pierre, Saint-Paul, Saint-Denis, Saint-Philippe, Le Tampon, Le Port et le CTA CODIS 
- L'avancement sur la construction des nouvelles casernes 
- L'attribution de la CIA pour tous les PATS, renforcement d'effectif au RH afin de satisfaire les souhaits des départs des agents 
- La nomination des SPV fonctionnaires par la passerelle en tant que SPP
Regis Labrousse
Lu 4948 fois




1.Posté par Filou le 12/06/2019 09:58 (depuis mobile)

Un sdis de merde...très loin de ce qui devrait se passer en terme de gestion et d'admistration!!malgre tout il y a pas mal de gens competents dans les rangs mais qui doivent navigué au milieu d'abrutis total qui n'ont pas le niveau cm2!

2.Posté par Filou le 12/06/2019 10:07 (depuis mobile)

Fin de la periode transitoire dans 6 mois?hého les OS!!?fallait vous reveiller un peu avant non??et les mecs qui vous suivent la,ils comprennent pas ça?ah oui pour ça il fallait comprendre un texte de loi et ne pas penser qu''a son petit cul.

3.Posté par Coupdepiedaucu le 12/06/2019 10:20 (depuis mobile)

La réunion est synonyme de discrimination alors bon courage les gars parce noot pei le en l'air...seulement ce qui en l'air fini toujours par retomber après c'est purement scientifique....

4.Posté par Ti Tangue zilé zone le 12/06/2019 10:21 (depuis mobile)

Et dire que ce sont les abrutis qui mènent la barque de cette prestigieuse corporation, rusé (les pseudos sindicats) Change de Direction....? Les abrutis en sus paresseux seront toujours présent...pour foutre le bordel ....et prendre les grades ...

5.Posté par Dederun le 12/06/2019 11:19 (depuis mobile)

Toujours à se plaindre pourtant ils sont pas malheureux surtout les petites casernes ils passent du bon temps,

6.Posté par sandra974 le 12/06/2019 12:27

Ce sdis devrait être dissous depuis bien longtemps ! Serge Hoarau discrimine les métropolitains à tout va, on a bien vu avec la liste des pauvres Sergents CIMM en 2018 qui ont été pris pour des cons !
Le triste examen de Sergent organisé en 2019 avec 48 Postes, n'oubliez pas 70% d'examen et 30% de concours !

7.Posté par Elle le 12/06/2019 13:23 (depuis mobile)

5. Dederun
Vous parlez de l''intérieur (en toute connaissance) ou vous jugez de l''extérieur (du haut de vos fantasmes et à priori) ?
"Ils passent du bon temps"... Pfff...

8.Posté par Martine et les statistiques le 12/06/2019 13:24 (depuis mobile)

Je serais curieuse de connaître le nombre d'interventions par jour et par caserne ?

Arrêtez les gars, ici c'est les vacances....

Montre en mains 11 minutes pour venir à Duparc un dimanche pour une détresse cardiaque .....

9.Posté par Santa le 12/06/2019 13:27 (depuis mobile)

Cela est la même chose dans tous les collectivités, pour les gradé nous sommes de la petite catégorie, la justice ou leur loi, le choix est vite fait pour eux, l''union fait la force je suis de tout cœur avec vous

10.Posté par Spp zoreil 974 le 12/06/2019 15:07

Ce sdis est simplement une honte , il est impératif que le DG à Paris prenne en main ce sdis !

11.Posté par Dederun le 12/06/2019 16:18 (depuis mobile)

Poste 7 liser le poste 8 j''''''''invente rien et j''''''''ai des amies dans les pompiers, qui sont dans des petites casernes, pas débordé et je m''''''''arrête la

12.Posté par République le 12/06/2019 16:54

Dans la gestion des problèmes d’une structure publique comme le SDIS, il n’y a jamais qu’un seul levier à actionner (recrutement, avancées de carrière, ambiance dans les services, et qualité du fonctionnement) ; il appartient aux diverses parties de tout mettre en oeuvre pour faire converger les diverses propositions vers un compromis général – personne ne doit oublier que c’est un service du public qui est en jeu. Et se donner rendez-vous au bout d’un certain temps pour évaluer la qualité de ce compromis. En tout cas, il y a un personnage qui ne peut rester silencieux, c’est le conseiller général qui coiffe tout. Il lui revient de mener la discussion. M. Serge Hoarau doit donc régulièrement informer les Réunionnais des avancées dans le règlement de ce conflit qui a trop duré. C’est cette voie qu’il faut emprunter si la Réunion veut avancer vers une meilleure décentralisation.

13.Posté par Ni pour ni contre le 13/06/2019 06:54 (depuis mobile)

On a le SDIS que l''on mérite sans dénigrer les personnes compétentes du service. Le recrutement ne repose pas intégralement sur le mérite. Concours caporal 2018, 60% présents sur la liste sont méritants, 40% sont pistonnés, liste changée trois fois.

14.Posté par Ni pour ni contre le 13/06/2019 07:01 (depuis mobile)

Ces 40% pistonnés seront des futurs pompiers sur-protégés par les politiques et ingérables par le SDIS. Malheureusement ce modèle ne date pas d''aujourd''hui, la seule différence se trouve au niveau du ratio méritant/pistonné.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >