Faits-divers

▶️ Delphine Caizergues exhorte la compagne d'un randonneur à "libérer sa conscience"

Mardi 26 Mars 2019 - 16:20

Delphine Caizergues tente toujours de faire émerger la vérité dans le dossier de la disparition de son fils à l'île de La Réunion.

Invitée de France bleu Hérault ce mardi 26 mars, elle a adressé un message à une gendarme dont le compagnon était l'un des deux randonneurs qui accompagnaient Mathieu Caizergues en ce jour de juin 2017.

"Je voudrais m'adresser à Christelle, qui est la femme d'une des deux personnes qui ont marché avec Mathieu, et qui est gendarme. Depuis ce jour, cette Christelle est en dépression, depuis 21 mois, depuis la disparition de Mathieu. (...) Elle sait des choses. Je sais qu'elle a certainement des choses à dire.  Et je lui demande aujourd'hui de libérer sa conscience", a-t-elle lancé au micro de France bleu.

Delphine Caizergues est aussi revenue sur le fait que les poursuites à l'encontre des deux randonneurs pour non assistance à personne en danger pourraient être classées. "Dans le dossier, il y a énormément de zones d'ombre. Il y a eu des mensonges. Quand on n'a rien à se reprocher, on dit la vérité, on n'essaye pas de fuir ses responsabilités, on affronte un juge, on affronte la famille. Aujourd'hui ce qu'ils veulent c'est s'en tirer à bon compte. Ils ont menti sur les horaires. Ils ont dit tout d'abord qu'ils étaient restés, qu'ils avaient attendu Mathieu. On sait qu'ils sont quasiment de suite descendus car ils ont dit qu'ils avaient froid. (...) Est-ce qu'ils se sont disputés ? Est-ce qu'il est arrivé quelque chose...?", a-t-elle renouvelé son impatience de découvrir ce qu'il s'est passé ce jour-là.

Le 23 juin prochain, cela fera deux ans que le gendarme mobile de 24 ans originaire de Montpellier a disparu sur les sentiers de La Réunion. 

Vidéo France Bleu Hérault :

Zinfos974
Lu 9933 fois



1.Posté par Modeste le 26/03/2019 16:52

ti lamp ti lamp on y arrive......!

2.Posté par Rien de nouveau le 26/03/2019 18:23 (depuis mobile)

Post 1: on arrive où ?

3.Posté par bruno le 26/03/2019 18:24

cette affaire fait honte et donne une très mauvaise image de la gendarmerie locale alors que la majorité fait bien son travail
les responsables de la gendarmerie locale devraient se reveiller et se remettre en question

courage à cette mère, elle en a bien plus que certains gendarmes locaux

4.Posté par La gitane le 26/03/2019 18:44 (depuis mobile)

Chapeau à votre acharnement et votre combat !

Un jour la vérité finira par éclater.


5.Posté par st paulois le 26/03/2019 18:53

Na un proverbe i dit

Cochon i attrape par la corde
Do moun i attrape par la langue.

Courage madame tienbo largue pas.

6.Posté par Mam4 le 26/03/2019 20:08 (depuis mobile)

Juste terrible pour cette maman de ne PAS SAVOIR !!
Son fils est peut être quelque part dans la nature ...
Son fils est peut être mort...
Elle ne sait rien
Alors que certains savent sûrement !
Ne lâchez rien, vous saurez .
Courage à vous

7.Posté par Mougeon le 26/03/2019 20:10 (depuis mobile)

Ne laissez pas tomber,
La verite finira par eclater
Et je vous souhaite beaucoup de courage

8.Posté par pacha le 26/03/2019 20:14

Rien de nouveau : poste 2 : a la vérité pardi !!

9.Posté par Élodie le 26/03/2019 20:38 (depuis mobile)

La force et le courage de cette maman... bravo à vous.

10.Posté par Tanguy le 26/03/2019 20:55

elle craquera un jour, un moment de faiblesse, un mot de trop,........

Courage Madame continuez votre admirable combat..

11.Posté par PEC-PEC le 26/03/2019 22:00 (depuis mobile)

Cette affaire met en cause des gendarmes qui ont fait des témoignages plus que douteux. Il est à normal que les enquêteurs traînent les pieds. Cette maman attend des réponses, l''honneur et honnêteté seraient bien venus.

12.Posté par Laurent le 27/03/2019 05:42 (depuis mobile)

Courage madame ! La réunion lé petit ! Ce n'est pas anodin que cette femme soit dans cet état depuis la disparition de votre fils !

13.Posté par Eloise le 27/03/2019 06:53

Si ces 2 gendarmes savent quelque chose ou s'ils ont des choses à se reprocher, leur conscience va les tracasser toute leur vie.
Cette affaire n'est pas claire du tout.

14.Posté par Targie le 27/03/2019 08:38 (depuis mobile)

UN à UN ils seront DÉMASQUÉ, CEUX qui commettent un crime envers un ENFANT de DIEU! !! Nos propres plans paient maintenant mais ns COÛTENT plus tard !Les Plans de Dieu coûtent maintenant et PAIENT plus tard !! La VÉRITÉ se fera Mme Caizergues, PRIONS

15.Posté par vérité le 27/03/2019 09:09

continuer votre combat madame , ce n'est pas normal que votre fils lors d'un randonné ,disparait comme cela dans la nature et sans suite ,il faut que vous aboutissez a la cause de la disparition de votre fils ,courage a vous madame.

16.Posté par Hardcore le 27/03/2019 09:10 (depuis mobile)

Le médecin de cette gendarme s il sait quelque chose n est pas tenu par le secret médical

17.Posté par SNOEK le 27/03/2019 09:40

Madame, votre courage, votre dignité et votre persévérance forcent l'admiration. Je vous souhaite d'accéder enfin à la vérité un jour ou l'autre.

18.Posté par 1kboplate le 27/03/2019 13:36

ou fait croire moin un group gendarm i abandon un mound sur sentier?
allez fait le topo!!!
si t ti couillon kreol na lantan té fini trouv preuve

19.Posté par Gio Dalton le 27/03/2019 16:10

Du rififi dans la caserne bleue, linges sales y lave en famille.

20.Posté par Grangaga le 27/03/2019 17:14

La pwin in ......z'éditèrr' Réyioné dopi lo tan là, y propoz' fanm' là in z'afèrr'.........
L'ès'klizivité...l'inédi......z'invès'tigacyion tou sa la, y vé pa di a zot' ryin.....
Bé zot' y sèrvv' a koué don ??????
Y atann' manzé kwi.......La Franss' mèm'.....
Nou lé ...Err' émizé zis'ka ou don........

21.Posté par question le 27/03/2019 19:23

peut expliquer le glissement semantique qui fait que la presse parle aujourd'hui dans cette affaire de "randonneur" et non plus de "gendarme". Il y a eut des menaces? lesquelles?

22.Posté par Kiki le 27/03/2019 20:06 (depuis mobile)

Pst 1 modeste ça fait deux ans déjà. N''emploie pas ti lamp ti lamp sans en connaître la signification. "Douss''ment douss''ment" ou "ti pa ti pa" ou "ti p''é tip''é " lentement mais sûrement. Ah là cossa i veut dire ! Courage Delphine !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie