Economie

▶️ Colis de fruits métropole: Dites adieu aux mangues, citrons, piments...

Mardi 3 Décembre 2019 - 18:18

Une nouvelle réglementation concernant l'envoi de colis de fruits vers la métropole entrera en vigueur à compter du 14 décembre prochain. Cette réglementation européenne a pour but de limiter l'introduction d'organismes nuisibles aux végétaux, autrement dit le risque d'hébergement de mouches à l'intérieur des fruits envoyés. 

Alors que les ananas, les bananes et les cocos sont exemptés, les fruits de la passion et les letchis seront soumis à un contrôle phytosanitaire par la DAAF si le colis envoyé fait plus de 5 kilos. Les mangues, citrons, combavas, poivrons et piments sont quant à eux totalement interdits. 

Lorsqu'un citoyen souhaite envoyer un colis, le personnel de la Poste lui demandera systématiquement si son colis contient des fruits interdits. La description du contenu du colis lui sera demandée, afin de savoir s'il contient des fruits de la passion et/ou des letchis.

C'est ensuite la Poste qui va faire le tri des colis de moins de 5 kilos et les plus de 5 kilos. Ces derniers seront ainsi analysés par les services de la DAAF à la plateforme de la Poste. Le directeur régional de la Poste Réunion, Jacky Besseyre, tient à ajouter que "ces nouvelles modalités ne modifieront en aucun cas les délais d'envoi, les colis seront toujours expédiés sous 72 à 96 heures". 

Les fruits interdits seront retirés

Concernant les colis, où des mangues, citrons, combavas, poivrons ou piments ont été déclarés, les colis seront systématiquement ouverts par les agents de la DAAF qui retireront les produits interdits.

Le destinataire sera par la suite notifié de la modification du contenu. "Mais on prend aussi l'adresse de l'expéditeur et on lui écrit un courrier pour lui expliquer l'erreur qu'il a faite. En fonction de la gravité de l'erreur, les inspecteurs établissent des constats et ensuite voient les suites éventuelles à donner administratives ou pénales avec le procureur", confie Philippe Simon, directeur de la DAAF. Les risques encourus sont en général une amende de 750 euros par fruit. 

Pour les colis contenant fruits de la passion et letchis, les agents de la DAAF veilleront à ce que ceux-ci ne soient pas gâtés, afin de pouvoir être envoyés à bon port. Si des fruits ont dû être retirés des colis, le destinataire et l'expéditeur seront informés, au même titre que pour les colis contenant des fruits interdits. 

À l'aéroport, le principe est le même. Mais cette fois-ci le voyageur doit se présenter de lui-même au guichet de la DAAF si son colis fait plus de 5 kilos. 

Il en va ainsi de la responsabilité des concitoyens d'être honnêtes concernant le contenu de leurs colis. 

La Poste assure que ce genre de contrôle aura désormais lieu 365 jours par an, mais les agents seront d'autant plus vigilants lors de la période des fruits. Ces derniers représentent 70% des envois entre novembre et février. 



Lu 66365 fois




1.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 18:49

Cette réglementation européenne a pour but de limiter l'introduction d'organismes nuisibles aux végétaux
.............................................................

Et pour les nuisibles entrants voire postants du genre zozori......

2.Posté par François Pierre Joseph Antoine FONTAINE/PAYET/LAURET/HOARAU, et même JORIx......... le 03/12/2019 18:51

Les risques encourus sont en général une amende de 750 euros par fruit.
............................................
Ca va faire cher un kilo de 'tit piments....

3.Posté par Nootfierte le 03/12/2019 19:03 (depuis mobile)

En fait en metropole faut savoir qu on a des fruits et oui y a pas qu'ici qui a des fruits......surtout a ce prix la je me demande a combien ils arrivent une fois en metropole

4.Posté par Réveillez vous le 03/12/2019 19:13

" soumis à un contrôle phytosanitaire par la DAAF si le colis envoyé fait plus de 5 kilos"


Donc moins de 5kgs.. y a pas de mouche ni de fruit qui s’abîme ?
faut donc envoyé 2 colis de 5kgs plutôt que 1 de 10 kgs ?

ca deviens n'importe quoi ...le seul qui va gagner c'est la poste ...

5.Posté par cherchez l'erreur le 03/12/2019 19:14

pendant ce temps on importe plein d'animaux pour le business
le prefet devient alors etrangement aveugle

6.Posté par GIRONDIN le 03/12/2019 19:19

Et pendant ce temps, À Madagascar, on cherche à améliorer la qualité du litchi, Publié le 2019-11-23 :

« Pour améliorer la filière, on a appris aux producteurs, 4 à 5 mois avant la maturation des fruits, comment traiter les arbres, comment les tailler, à quel moment le faire. Comment répondre aux aléas climatiques, comme l’absence de pluie à un moment crucial du développement des fruits (avec le goutte-à-goutte par exemple). On apprend aux producteurs à adopter des techniques qui répondent aux critères de la filière. »


https://amp.rfi.fr/fr/afrique/20191123-pratiques-qualite-litchi-madagascar

7.Posté par Tantale le 03/12/2019 19:38 (depuis mobile)

A quand l''interdiction des cons qui pondent des anneries pareil !!! Donc plus moyens d''avoir des letchis ou mangues de la famille a cause de la peur d''amener en France des mouches indésirables !!!! Faut arrêter de se foutre de nôtre gueule quand-même

8.Posté par Rabas le 03/12/2019 19:51

Par contre seront libres d'importation en France les mangues, letchis, piments, citrons... venus d'autres pays de la planète répondant à des normes phytosanitaires au-dessus de tout soupçon (Chine, Costa Rica, Brésil ?

9.Posté par max cilaosa le 03/12/2019 19:51

EN SENS INVERSE, il faudrait avoir la même rigueur, pour la protection de notre île, reptiles, plantes, fruits, et tout ce qui vient de chine, bref du courage pour nos décideurs. Pas mal de problème aurait été évité, mouches à fruits, insectes, vers blanc, acariens,

10.Posté par Ti Tangue zilé zone le 03/12/2019 20:07 (depuis mobile)

Une nouvelle réglementation concernant l'envoi de colis de fruits vers la métropole...OK et on peut comprendre..mais la mouche des fruits comment est elle entrée à la Réunion ? Où était à ce moment là les contrôles...pffff

11.Posté par Nono le 03/12/2019 20:16

Pas grave à la Réunion on aime les interdits.


12.Posté par ANIN le 03/12/2019 20:59

encore du racket...décidément ce gouvernement ne sait plus comment sanctionner les petits et favoriser les gros groupes....qui continueront à vendre plus cher en métropole...

13.Posté par pipo le 03/12/2019 21:12

Ils cherches à éviter le risque d'importation d'une bébête qui pèserait plus de 5 kg si je comprend bien hahaha

La bêtise humaine est sans limite...

Savez vous que les animaux n'ont pas de frontière sur cette terre?

14.Posté par La vérité le 03/12/2019 21:20 (depuis mobile)

Alors on nous interdit d''envoyer tel fruit en métropole de peur d''avoir des parasites sur son territoire par contre certains importent des animaux, bœufs, vaches contaminés et en plus en connaissance de cause, sur notre île et la c''est autorisé

15.Posté par DIDIER NAZE le 03/12/2019 21:31

POST 10....TRÈS BONNE QUESTION !!😲😉...SANS COMPTER CES FAMEUX CAMÉLÉONS. ...RENTRÉ SUR LE TERRITOIRE. ....VIA LES CONTAINERS...CAMÉLÉON QUI A COLONISÉ. ...DÉJÀ UNE BONNE PARTIE DE LA COTE....OUEST !!!....ET LES....NAC !!😠😬😡....ON S EN OCCUPE.....QUAND ??😠😠....AU VU ...DES DÉCOUVERTES. ...DE CES ANIMAUX....LÂCHÉS DANS LA NATURE...PAR CES....TROUS DU CUL....DE PROPRIÉTAIRES. ...IRRESPONSABLES !!!😩😨😰....

16.Posté par klod le 03/12/2019 21:47

que dit virapoullé : le "paris y commande pas nous" ? soit disant , selon la période . ............................ pov vira et ses suiveurs ????????????? lu fé ri ! hélas .

17.Posté par Qb le 03/12/2019 21:50 (depuis mobile)

La question est de savoir s'il y a eu des précédents d'insectes venus menacer les productions européennes..

Foutue Europe.. Allon' chier ek ça a la Réunion.

18.Posté par Et la mouche bleue ? le 03/12/2019 21:52 (depuis mobile)

Et pendant ce temps, le gouvernement autorise l''introduction de poulet chloré venant des États-Unis...

19.Posté par Isis le 03/12/2019 22:37

Bah voyons ! Cette union européenne qui emmerde tous les habitants de l'europe !!! A quand le Frexit ? Par contre, pour les poivrons, il faut savoir que l'Espagne est une énorme cultivatrice de ce légume. Je ne vois pas pourquoi la Réunion enverrait des poivrons en métropole ?!

20.Posté par Kiki le 03/12/2019 23:41 (depuis mobile)

Y a pas de mouche pr les combava, les citrons "galets", "gros piment" et "ti piment" c''est quoi encore ce revirement ? C''est peut être pour que les consommateurs en achète en France ? car concernant la Run niveau taxe... renversant !

21.Posté par Dadu le 04/12/2019 00:53

Et pour les piments, les rougails, les achards et les confitures préparés en bocaux ? Ça devient interdit aussi ? 😥

22.Posté par Chasseur de crapules le 04/12/2019 01:43 (depuis mobile)

La mouche asiatique est présente en Europe depuis 2010... La chambre d''agriculture peut attaquer cet arrêté européen qui est totalement ridicule et infondé ! À ce rythme là on va avoir des mules de fruits peī !

23.Posté par Ken le 04/12/2019 05:34

N’importenawak...

24.Posté par Dignité le 04/12/2019 07:52

C'est facile dans un pays de droits d'interdire l'expédition de fruits vers la métropole pénalisant ainsi la production locale. Les autorités s'en foutent vu la petitesse des productions concernées.
Mais à quand l'interdiction des importations d'animaux qui bouleversent les écosystèmes à l'équilibre fragile.
Où sont les règlements pour interdire les filières d'arrivée dans notre île d'animaux de toute sorte au départ contrôlés et ensuite abandonnés en pleine nature.
Nos agriculteurs font des rencontres de serpents dans leurs champs de type boa et autres . Un jour ils se retrouveront en contact avec un crotale ou un cobra avec morsures et mort derrière. Peut être qu'à ce moment là Mr le Préfet prendra des mesures pour empêcher ce phénomène de prendre de l'ampleur.

Actuellement du côté du Port et même à Saint Gilles un espèce de caméléons horrible à voir et étranger à la faune locale (je n'en ai jamais vu dans mon enfance) se répand à grande vitesse. Cet espèce risque de provoquer des ravages car on ne sait pas de quoi il se nourrit. Que fait -on pour l'éradiquer ? Rien . Par contre pondre des règlements pourris pour interdire l'exportation de nos fruits pour des raisons de protection des pays destinataires , ça les autorités qui nous gouvernent savent le faire. ECOEURANT!

25.Posté par Kayam le 04/12/2019 11:01

Du GROS SCANDALE PUR ET SIMPLE !!

Il y a les NAC, les merles maurice, les mouches bleues qui n'ont pas été pointé-e-s à l'entrée de La Réunion et là, on nous interdit d'envoyer de nos bons fruits pour nos enfants et famille ! Les grands décideurs quand est-ce qu'ils vont prendre de meilleures décisions ? Nous sommes sans cesse lésés, rétrogradés !!

'fin chépa ! tu envoies un letchi il se pourrait que dans celui-là il y a une bébête... pas besoin d'en peser une quantité quoi ! Vu la quantité de mangues qu'il y a, les Réunionnais vont pouvoir toutes les manger ? Alors que tu entends "Maman envoy mangue pou mwin stp !" Les branches de letchis font la courbette tellement c'est chargé !! vraiment n'importe quoi de limiter à 5 kg !

On en a marre !!
a mwin mwin lé en kolèr...vrémen ! 😡 Je vais prendre un paquet de serviettes hygiénique, je vais enlever le coton et je vais le remplir de tranches bien fines de mangues... emballées bien à plat dans du papier aluminium et je vais bien tout recoudre.... >>>>> plaisanterie de mauvais goût² >>> à risques et périls.

(mi yèm pa dutou la tournur ki pren certain zafèr yariv ici ; parey toultan nou tran'n courb noute tète !)

26.Posté par balayedovantzotportavant le 04/12/2019 11:02

réunion couillon un jour réunion couillon à vie, l'europe a dit et l'ail oignons carottes de chine piments oignons d'inde l'europe elle pense quoi? ces pays produisent pour nous avec une fiche établie par l'europe foutaise nous sommes des ? et à la réunion nos décideurs sont des capons . L'europe à plusieurs vitesses les pays de l'est fournissent de la m....! l'Espagne ses agrumes insipides ses fraises ayant que le nom foutaise hypocrisie!

27.Posté par Oscar DUDULE le 04/12/2019 11:18

encore une décision prise par les ronds de cuir bureaucrate de Bruxelles! c'est gens la , sont totalment coupés de la réalité.
Que font nos deux députés européens locaux??

28.Posté par Hoyez le 04/12/2019 11:31 (depuis mobile)

Voilà une authentique mesure de colonisateur -
A qui profite le crime ?
l Europe n empêche pas l entrée des fruits et légumes à production massive poussées à l insecticide, poison venant d ailleurs

29.Posté par Dj974 le 04/12/2019 12:05

Interdir les grandes surfaces d’importer aussi, Europe à la con, vivement le Frexit

30.Posté par Laurent le 04/12/2019 12:41 (depuis mobile)

Ôté bonne sénateurs et députés de la réunion , koment zot y accepte ça ! Créole en France creve la gueule ouvert pour les fêtes de fin d'année

31.Posté par miro le 04/12/2019 13:19

si j'envois un seul letchis, je cours moins de risques que d'envoyer dix. mais rien n'est moins certain ...... Connerie réglementaire quand tu nous gouvernes ! .....

32.Posté par Seconde Zone le 04/12/2019 13:27

La Réunion fait partie de l'Union Européenne seulement quand ça arrange les politichiens, sinon quand ils n'ont pas besoin de notre vote, on est qu'une seconde zone et on peut déjà allez se faire cuire un œuf ailleurs ! Mais ou sont-ils, nos comics pays, quand il s'agit de défendre les intérêts de toute la culture traditionnelle Réunionnaise ?!!!...Se cacheraient-ils dans nos trois cirques en attendant que les fêtes se terminent, nos comics-clowns ?...

33.Posté par Jean Thevenet le 04/12/2019 13:28

Mieux vaut tard que jamais, mais dans le sens extérieur vers Réunion... le mal est déjà fait.

On peut certes éviter d'en rajouter, les plantes invasives et le merle-maurice ont bien dévasté le patrimoine réunionnais (merle-maurice aussi probablement favorisé en forêt primaire par la pollution sonore qui lui donne un avantage de plus dans la concurrence au territoire), et il est déjà peu probable de sauver les 90% des forêts déjà envahies de plantes étrangères, d'où le rapport alarmant de l'UNESCO 2017.

Tout n'est pas perdu, on peut encore maintenir "présentable" quelques hectares sur les dizaines de milliers d'hectares: compter 1 à 3 hectares par emploi: vu l'énergie et la volonté qu'on y met, on peut espérer sauver 0.1% à 1% des forêts... l'UNESCO pense que avec les "grands moyens" on pourrait sauver 10% du patrimoine inscrit, pas plus.

Avec l'argent des subventions de la feader, entre autre, qui ont servi à faire des fontaines inutiles à Cilaos (400.000 euros environ), on aurait pu nettoyer 20 à 30 hectares de forêt primaire en donnant 20 à 30 emplois forestiers durant une décennie, ensuite il s'agit d'y entretenir, si on laisse à l'abandon, en 10 à 20 ans, les plantes invasives reviennent, en grande partie via les crottes de merle-maurice, le climat, les alentours, ont trop changé pour que la forêt se débrouille toute seule: elle n'a plus le même climat, et a perdu quasiment tous ses oiseaux et ses insectes qui l'aident à se maintenir, sans compter les agressions du à sa sur-exploitation touristique ou braconnage (oui, les tradition c'était une population petite dans beaucoup de nature, maintenant qu'on est 10 fois plus nombreux et avec 10 fois moins de nature, l'impact est centuple il faut gérer d'autant): ce qui nous restera de la forêt primaire à la Réunion sera, à terme, quelques jardins botaniques pseudo-naturel vestiges de la forêt réunionnaise, rarement avec les plantes cibles de braconnage (la Roche Merveilleuse a été pillée de ses bois de savon en 2018), et, au bout de 700 à 3000 ans environ, le temps que les plantes invasives s'équilibrent entre-elles, là où on laisse tranquille, une forêt ressemblante à une forêt primaire ailleurs, mais qui ne sera pas réunionnaise...

Pour en revenir à l'histoire des fruits, cette distinction entre moins et plus de 5Kg est totalement absurde: les larves d'insectes indésirables s'en foutent...

34.Posté par menfin le 04/12/2019 17:06 (depuis mobile)

Il y a les même fruits en métropole, importés et moins cher qu ici..

35.Posté par Ma sonnerie le 04/12/2019 18:40 (depuis mobile)

Rien n'empêche l'export de fruits transformés.. Au boulot.!

36.Posté par Veridik le 04/12/2019 19:18 (depuis mobile)

Des piments qui attirent la mouche de fruit ? 🤔

37.Posté par Réveillez vous le 04/12/2019 20:52

c est drôle beaucoup râle et peste de cette union europeen ..mais beaucoup vote que pour des parties qui veulent rester dedans .....

38.Posté par Dagober le 04/12/2019 21:12 (depuis mobile)

Je suis dégoûtée de toute ses loi ! Pu le droit à rien !

39.Posté par Glaouis 974 le 08/12/2019 10:58

Posté par Réveillez vous le 04/12/2019 20:52


"..mais beaucoup vote que pour des parties qui veulent rester dedans ....."

Heureusement ! On a assez vu les horreurs de la guerre !

40.Posté par kraz le 08/12/2019 20:18

Import sur un territoire insulaire (donc très fragile) ça passe.
C'est juste une question de business c'est tout. Pour graisser la patte à colipays là… Genre les mouches de fruits touchent pas celle de cette entreprise ?
Bref si c'est dans un sens alors qu'on fasse le même dans l'autre, animaux (nac), fleurs, les aller-venu à l'aéroport (décontamination des souliers, fouille des sacs pour ne pas amener de semences) etc.
Mais comme ça toucherait les grandes distributions surtout voilà.
Encore une loi à tout interdire, l'île intense ou l'île des interdits ? alé tir un feuille bann la m.....

41.Posté par vince le 10/12/2019 12:48

par contre toute les merdes qui nous envoient c tjr autoriser

42.Posté par vince le 10/12/2019 12:50

a 34
ce que vous trouver la bas non ni âme ni sentiments!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie