Politique

▶️ Choose Réunion: Macron appelle les forces vives à faire de La Réunion l'épicentre de la zone

"Je crois en cette stratégie indo-pacifique où La Réunion deviendrait l’épicentre", a annoncé plein d’ambition Emmanuel Macron lors du sommet économique qui s’est déroulé à la Nordev ce mercredi soir. Mais cette réalité ne pourra se faire qu’avec la volonté des hommes et des femmes de notre territoire, a-t-il plaidé pour un pilotage local et non depuis Paris, de cette ambition.

Mercredi 23 Octobre 2019 - 20:18

Quatre heures après son arrivée sur notre île, Emmanuel Macron a pris la direction de la Nordev pour le lancement de "Choose La Réunion", en ouverture du forum NxSe (salon de start-up de la French Tech de l'Indo-Pacifique).

"Choose La Réunion" est un sommet économique organisé en présence de chefs d'entreprises, d'investisseurs et de responsables gouvernementaux issus de nombreux pays de la zone, y compris du sous-continent indien. Comme cet anglicisme l'indique, ce format 'Choose Réunion" vise notamment à "renforcer l'attractivité du territoire" et "projeter les acteurs économiques réunionnais" vers l'extérieur, que ce soit vers le sous-continent indien ou vers l'Afrique australe.

Avec le retard accumulé depuis son passage par Mayotte ce midi, le discours d’Emmanuel Macron a commencé à 20h10 pour se conclure à 21H.

"Je le dis franchement : la connectivité de La Réunion ce n’est pas la French Tech Paris..."

Le Président de la République n’a eu de cesse de répéter l’ambition qu’il porte pour La Réunion dans sa géographie immédiate. "Nous pouvons être dans cette région une puissance stabilisatrice. Il s'agit d'assumer un destin commun (…) La région indo-pacifique est l’épicentre du commerce mondial. Cette région est en train d’être le carrefour maritime du monde. Nous souhaitons faire de La Réunion un hub économique", a-t-il plaidé pour l’intégration de notre département dans cet espace économique de l’hémisphère sud.

A de nombreuses reprises, le chef de l’Etat a balayé le discours lancinant de "rattrapage" vis-à-vis de la métropole, fixant plutôt l’ancrage de notre action ici même.

"Je le dis franchement : la connectivité de La Réunion ce n’est pas la French Tech Paris..., mais c’est la Digital Africa !" a-t-il notamment illustré son propos qui se voulait mobilisateur. "Photovoltaïque, biomasse, etc… plusieurs groupes sont là et sont très engagés dans leur domaine, vous avez des champions !", a-t-il imagé son discours offensif, mais ces porteurs de projets doivent, selon le président de la République, tendre de prime abord vers une inscription de leurs débouchés dans le bassin continental proche (Afrique, Inde et Asie du sud).

Ces projets sont d’autant plus porteurs pour La Réunion qu’ils "apportent des solutions adaptés aux questions de la région" et permettent d'"atteindre un marché qui est à l’échelle pour ces entreprises réunionnaises."

"Mesdames messieurs, vous êtes les acteurs de cette coopération"

La portée économique de son discours s’inscrit également dans d’autres domaines comme l’alimentaire. "Il nous faut réduire notre dépendance alimentaire. Si les produits sont aussi chers, c’est peut-être que l’on dépend de filières de métropole…" a-t-il faussement questionné la salle de la Nordev.

"Je crois en l’agenda qui inscrirait La Réunion dans sa zone géographique. Et cette question ne se réglera pas avec plus de subventions publiques mais avec la volonté de changer les choses. Et toute la zone en a besoin", a-t-il martelé à l’adresse des investisseurs présents, qu'ils soient locaux ou de l’océan Indien.

Ce changement de perspective ne concernerait pas que les grands groupes puisque, selon Emmanuel Macron, d’autres secteurs pourraient tirer partie de cette inscription régionale de notre territoire.

"La dernière stratégie en laquelle je crois c’est la stratégie d’un tourisme durable. Nous avons un vrai défi qui est celui d’embarquer tout notre artisanat. Nos petites et moyennes entreprises sont tirées par cette économie (du tourisme, ndlr). Cet agenda d’échanges pour le tourisme durable, c’est un agenda pour nos TPE ! Mesdames messieurs, vous êtes les acteurs de cette coopération des pays de la région. Cette stratégie doit être pensée depuis l’épicentre que constitue La Réunion et non pas depuis Paris", a-t-il conclu son discours sous les applaudissements.

Samuel Irlepenne - Ludovic Grondin
Lu 4799 fois




1.Posté par li le 23/10/2019 20:32

Macron decouvre que in a une une zone stratégique en cas de conflit

Macron i autorise à nou peche poisson



2.Posté par li le 23/10/2019 20:43

Lie to me

Vu le nombre de grattage de nez, il n y croit pas lui même.

3.Posté par Heuuu excusez moi ! le 23/10/2019 19:10

Je résume : Vous avez tout ce qu il faut pour vous débrouillez . Je n ai pas de sous mais je suis avec vous .

4.Posté par Heuuuu scusez moi !!!! le 23/10/2019 21:16

Bon je résume son discours :
Vous avez tout ce qu'il faut pour vous développer dans l'OCEAN indien. Je n'ai pas de sous, je vais vous en prendre encore, mais je suis avec vous foncez....!!!
Vive la France et vive la République....

5.Posté par Filpa le 23/10/2019 21:19

pas l'habitude de réseaux sociaux pour ça, mais là...!!!
IL nous dit : nous devons..., nous devons..., nous devons..., (ré-écouter l'intervention en direct)
c'est trop souvent ce que l'on entend dans son discours de ce soir.
Mais,... NOUS avons déjà FAIT le "nous devons", via les cotisations, via la CSG,, les impôts divers, la prise d'initiative, les charges diverses... que nous payons déjà...
Où est la solution que le représentant de l’État, venu à la Réunion, apporte tous ceux qui ne voient pas une amélioration de leur condition de vie personnelle ou professionnelle ?
Il attend encore plus de nous finalement, sans tenir compte que la population réunionnaise, dans sa globalité, n'en peut plus des devoirs et obligations légiférés par des gens qui ne fréquentent pas le peuple ...

6.Posté par Filpa le 23/10/2019 21:20

Choose your shoes ! .....

7.Posté par Georges le 23/10/2019 21:23 (depuis mobile)

Quel nom de merde. Choose c''est la loose.
Enfin il paraît que c''est tendance l''anglais utilisé en Français . C''est plus pro. ÇA fait celui qui est efficace. C''est surtout plus con. Comme dirait Van Damme, restons aware.

8.Posté par GIRONDIN le 23/10/2019 21:37

2.Posté par li
EXCELLENT!!!!!!

Un moulin à blablabla

9.Posté par Fidol Castre le 23/10/2019 21:49

Il faudrait mettre une taxe CO2 sur la salive inutilement gaspillée.

En définitive une visite présidentielle embête tout le monde, y compris le président. Il doit faire un discours chiant comme la lune. Des officiels qui seraient mieux chez eux sont obligés de l'écouter. Le peuple s'en tape. De temps en temps quelques pékins, dont moi, viennent sur zinfos pour lire les articles en diagonale et les oublier aussitôt. Les journalistes s'ennuient et veulent rentrer chez eux.

Et cerise sur le gâteau, ça bloque la ville et ça crée des embouteillages.

Ministres, président...on vous préfère chez vous à Paris. Vous rendez-vous compte du nombre de personnes que vous emmerdez en squattant l'île.
Merci d'être venus. Rentrez vite.

10.Posté par Fidol Castre le 23/10/2019 21:52

2.Posté par li le 23/10/2019 20:43

Lie to me

Vu le nombre de grattage de nez, il n y croit pas lui même.


Sur le nez qui gratte, voir à ce sujet Gérard Fauré, le dealer du tout-Paris. Il a une opinion bien arrêtée sur Macron.

11.Posté par Pao le 23/10/2019 21:52 (depuis mobile)

Réunion tremplin du CAC 40 pour investir en Inde .

12.Posté par JORI le 23/10/2019 22:38 (depuis mobile)

8. Fidol. Et une taxe sur les commentaires pour ne rien dire !!.

13.Posté par cémoi le 23/10/2019 20:43

Plan tourisme ??? Ouais encore des subventions pour les grands hôtels qui sont obligés de faire des remises conséquentes en période de vacances car ils ne remplissent pas... et sauf erreur, on n’a pas entendu parler du prix des billets d’avion ?!?!

14.Posté par Mahébourg le 23/10/2019 23:06

Le vent a soufflé avec force ce soir...

15.Posté par jpp le 23/10/2019 21:26

il a aussi dit qu'il fallait que les réunionnais se prennent en main, mais personne ne relève. La vérité est douloureuse. Les réunionnais attendent les solutions de la métropole. la goyave de France serait-elle supérieure?

16.Posté par Mam'''' Lucie le 23/10/2019 23:27

@ 2.Posté par li le 23/10/2019 20:43
"Vu le nombre de grattage de nez, il n y croit pas lui même."

C'est pire que ça, c'est l'inverse !! c'est de l’autosatisfaction et il se conforte lui-même dans ce (la pensée) qu'il croit arriver à faire passer aux autres!!
C'est bien connu pourtant !! Tous les grands masturbateurs (par besoin de plaisir immédiat "impossible") se grattent le nez souvent dans la journée ou dans des moment de pensées ou de réflexion d'élaborations ... !!
c-q-f-d !! C KDO !! ;)

17.Posté par En sort a zot le 24/10/2019 01:32 (depuis mobile)

Ils croient tous en la réunion .. en sort a zot quoi . On a laissé faire une nrl à 1.6 m€ et voilà le resulat . Dépassement et délai non respecté . Et ne dite pas que ce sont les anti carrière ...

18.Posté par un métro de métropole le 24/10/2019 04:52

Bon. On vous a envoyé Macron. Désolé.

Mais maintenant, gardez-le ! Faites-lui couper la canne ! :))

19.Posté par ricoco le 24/10/2019 04:18

Rentrer vite en Metropole vous emmerder tt le monde ici. je suis presse de savoir combien ce voyage a couter a notre poche. je suis en fin de mois, en negatif depuis le 15. J'ai plus le moral d'ecouter des idioteries, j'attends mon salaire pour me nourir

20.Posté par Eole le 24/10/2019 07:00 (depuis mobile)

Pas besoin de ventilo à la nordev vu le vent déployé..

C'est plus jupiter mais Eole.. Ahahah

21.Posté par Fidol Castre le 24/10/2019 07:06

11.Posté par JORI le 23/10/2019 22:38 (depuis mobile)

8. Fidol. Et une taxe sur les commentaires pour ne rien dire !!.


Tu serais ruiné.

22.Posté par Pierre Balcon le 24/10/2019 07:53

Macron a toujours des problèmes avec la géographie .

Sait il que Pékin est plus proche de l'Europe que de Saint Denis de La Réunion .
Et aucune des routes de la soie ne passe à proximité de nos côtes.

New Delhi est à 5 000 km d'Athènes mais à 6000 km de chez nous ..

Quant au Pacifique , c'est plutôt par l'autre bord qu'on l'aborde généralement et on ne voudrait pas faire concurrence à la Nouvelle Calédonie et à la Polynésie .

Du grand n'importe quoi donc.

23.Posté par ORFELLE Patrick le 24/10/2019 08:22

Choose le vent pour la Réunion, avec toute lo bann M... Zélu qui gobe tousala comme marmay lékol. Géostratégie et Géopolitique tousala, la France i veut impose encore plus son présence dann l'océan indien. Nora rien pou lo peuple Réunionnais, rienk bézer paqué pays déor i sava profité, pétêt davoir somanké détroi opportuniste que lé déja installé dans le bassin ici la Réunion que va enprofité, sinon lo problème ce que la Réunion fine tro serré et nou serve de marche pied pour que la France i instal ali Maurice, Madagascar linde et surtout aux comores. La France ek son politique coloniale comme toutes les autres pays zot la besoin des territoires pou rayonne dans le monde, mais zot na rien à foutre avec le peuple, i faut pensé au peuple de Diego Garcia !

24.Posté par JORI le 24/10/2019 09:18 (depuis mobile)

21. Fidol. Tout comme vous et bien d'autres.

25.Posté par JORI le 24/10/2019 09:20 (depuis mobile)

19. Ricoco. Si vous êtes à sec au 15 du mois, il y a alors de grandes chances que ce voyage ne vous ait rien coutè, car pour se poser la question, il faut payer des impôts.

26.Posté par Choupette le 24/10/2019 11:06

En même temps, Pierrot, la pluie australe n'est pas la même que la pluie occidentale.

Quitte à être trempé(e), mais une bonne douche sous ce climat, sans manteau ou imper, même pas peur !

En tous cas, le président préfère La Réunion, vu qu'il reste plus longtemps chez nous.

Et quant à faire rayonner notre île, ce sera pour nous ses enfants et non tous les -bon je n'en dirais pas plus ... .

27.Posté par maikouai le 24/10/2019 11:30

"Épicentre de la Zone" N'est ce pas en grande partie la reprise de l'idée déjà préconisée et lancée par Paul Vergès ? qui disait en l’occurrence : " La Réunion tête de pont de la France et de l'Europe, il nous faut agir en conséquence pour être près et prendre part au développement de la Zone OI , car la majeur partie des Pays du continent Africain ne demeureront pas indéfiniment au creux de la vague, raison pour laquelle il a décliné l'offre d'installer "l'Université Française de l'Océan Indien*" à la Réunion, afin de privilégier cette installation avec plus d'efficacité dans un Pays limitrophe africain, la langue étant(pour lui) le premier élément d'importance dans les échanges commerciaux et autres"..., leçon de Gaullisme disait-il en conclusion à son interlocuteur

*) L. Jospin 1er ministre.

28.Posté par Bleu outre mer le 24/10/2019 14:14

Post 2 li
Le grattage de nez est un signe de faire comme on le veux et se foutre de l'idée de l'autre.
Du cause toujours cela m'intéresse et bla bla bla.......

16.Posté par Mam'''' Lucie
"Tous les grands masturbateurs......."
Cela sent le vécu :=)

29.Posté par bob le 24/10/2019 15:25

CHOOSE LA CONNERIE !!! DONNE TRAVAIL KREOL !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie