MENU ZINFOS
Société

▶️ "C'est un succès, même si c'est symbolique"


Par Marine Abat - Publié le Jeudi 29 Août 2019 à 12:44 | Lu 3011 fois

"C'est un succès, même si c'est symbolique". Suite à son blocage de la fourrière de la Cirest, le mouvement de protection animale Milit'Activ'974 est parvenu à éviter l'euthanasie à 46 animaux. Dans le détail, vendredi 23 août, 9 chiens avaient été sortis de la fourrière de Saint-André, ainsi que 24 chiens et 4 chats mardi 27 août. Egalement, 9 chiens avaient été déposés par des particuliers devant la fourrière, que l'équipe a récupérés, donc au total 42 chiens et 4 chats.

"42 ont trouvé des familles d'accueil ou adoptants, il en reste 4 qui devraient être placés d'ici demain", se réjouit Frank Lethuillier, l'un des militants, depuis le Square Leconte de Lisle où Francis Kubezyk continue à camper. C'est d'ailleurs sur ce site que le porte-parole du mouvement avait entamé sa grève de la faimle 13 juillet dernier.

Alors que certains devraient être adoptés en métropole, Frank Lethuillier appelle les Réunionnais qui s'envolent vers l'Hexagone à faire profiter un animal de leur vol  (ce qui ne coûte rien, les bénévoles s'occupant d'organiser le transfert). 

"Tant que ça ne débouchera pas sur des mesures concrètes, on ne lâchera pas"

Pointant du doigt l'"euthanasie de 200 chiens chaque semaine par les 5 intercommunalités de La Réunion (CINOR, CIREST, TCO, CASUD, CIVIS)", Milit'Activ'974 attend désormais l'organisation d'une table ronde. "Avec le préfet, les cinq intercommunalités, mais aussi les acteurs du tourisme et la justice", pour l'élaboration d'un véritable plan d'action de concert avec les acteurs de la protection animale. Car actuellement, les différentes associations remuent ciel et terre pour "vider l'océan à la petite cuillère".

"Il faut agir sur la stérilisation massive", poursuit le militant. Milit'Activ'974 revendique d'ailleurs la création de dispensaires dédiés à cette opération."Il faut aussi de la sensibilisation dans les écoles et à destination des propriétaires". Un travail nécessaire pour espérer un jour sortir de ce fléau, installé depuis de trop nombreuses années. "On reste optimiste, il le faut", réagit Eliane, venue donner de son temps pour veiller sur les chiens présents dans le square.

"La population et les pouvoirs publics doivent comprendre qu'il faut un plan global, pour les animaux, mais aussi pour le bien-être commun", réitère le bénévole, rappelant les risques de morsures et les problèmes d'attaques dans les élevages. À quoi s'ajoutent les risques d'accidents de la route et la mauvaise image en termes de tourisme. Et de prévenir : "Tant que ça ne débouchera pas sur des mesures concrètes, on ne lâchera pas".

Mardi soir, Francis Kubezyk savourait déjà ce succès :





1.Posté par JORI le 29/08/2019 13:47

Ces chiens et chats dits "sauvés", ont ils été stérilisés depuis, puisque c'est quand même la préconisation de cette asso??.

2.Posté par Zarin le 29/08/2019 13:53

Demain les chiens

Demain les chiens (titre original : City) est un recueil de nouvelles de science-fiction, écrites par Clifford D. Simak, qui forment une œuvre romanesque cohérente.

Résumé

Sur plusieurs milliers d'années, l'auteur brosse un tableau troublant et poétique de l'avenir de l'humanité. Les Hommes perdent petit à petit leur instinct grégaire après une série de conflits guerriers et font un retour dans les campagnes, puis laissent la place aux Chiens, qu'ils ont réussi à doter de la parole.

Chacun des contes est introduit par un commentaire issu de trois exégètes canins, Tige, Bounce et Rover (Tige, Skip et Voyou dans la traduction de 2013), qui émettent des hypothèses sur leur véracité historique et leur élaboration.

Wikipédia

3.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 29/08/2019 13:57

pfffffffff
pffffffff
pfffffff
pfffff
pfff
pf
.
sic

4.Posté par Jeff le 29/08/2019 14:20 (depuis mobile)

Y a pas de quoi se féliciter
Y en a encore bien trop
Ralbol de ce genre d association inutile
Élimination seule solution pour le reste on verra après

5.Posté par Dederun le 29/08/2019 14:23 (depuis mobile)

A ce que je constate on se bouge plus le cul pour des chiens que pour les humains on n'est bien mal barré

6.Posté par Payet le 29/08/2019 15:00

Du Pipo oui, ils sont toujours à la recherche de familles d’accueil, et le pire c est une asso de métropole qui organise une cagnotte, ils sont loin ses gugus de trouvé la solution, si les 4800 euros ne sont pas trouvés les chiens resteront en famille d’accueil pendant des mois, ils se sont fait avoir ceux qui héberge les chiens. Ce Monsieur souhaite juste faire parler de lui et certains tombes dans le panneau, mais rien de gagner pour ses pauvres chiens, c est malheureux d avoir à faire à ses manipulateur

7.Posté par Maurer le 29/08/2019 15:06

Un jour il comprendra ce monsieur que sauver ses 300 000 chiens relève du fantasme. Sa théorie de stérilises et remettre sur les route n empêchera pas les attaques sur randonneurs et cheptel, ni les accidents de la route. Il faut des captures et euthanasies lié à des campagnes de stérilisation, mais l’euthanasie il faut en parlé.

8.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 29/08/2019 15:15

POst 5
Enfin eux ce n''est pas la majorité quand même

9.Posté par Li le 29/08/2019 15:48

heureusement qu'il y a des gens qui se " bougent le cul" pour les animaux domestiques maltraités et errants, les peuples pauvres, les femmes maltraitées, la nature détruite, les animaux en voie de disparition, etc....
Vous trouvez qu'un chien ou un chat, ce n'est rien mais c'est quand même un être vivant que l'homme n'arrive même pas à assumer correctement. Ce monsieur et son association s'occupe des chiens et chats de La Réunion. Il ne va pas s'occuper de tous les maux de la terre. Il commence par quelque chose au moins. Et à ceux qui commentent en disant "élimination, pour le reste on verra après". ceux là n'ont aucune solution à apporter car la seul et unique solution c'est la mort et c'est tout. c'est à dire, on ramasse, on tue, on ramasse, on tue etc. on va droit dans le mur avec ce genre de comportement et de réflexion. S'il s'agissait d'une baleine, d'un dauphin, vous diriez de même s'ils vous empêchaient de naviguer.

10.Posté par Nono le 29/08/2019 17:34

@1 Je vous rejoins la dessus, tant mieux pour ces chats et chiens, mais maintenant, il faut absolument les stériliser.

Qui va s'en charger ?

Non, parce que les familles d’accueils, avec déjà plusieurs chiens ou chats, ils vont se reproduire plus qu'autre chose.

Bref, je ,ne vois aucune solution à l'errance animale dans ce cirque médiatique.

11.Posté par Fredo974 le 29/08/2019 20:03

Il faut bien meubler sa vie avec une " croisade " ...

12.Posté par Pascale le 29/08/2019 20:17

Quelqu'un peut ile me donner la définition d'une secte et son fonctionnement? Mensonges, manipulations.... abus financiers... on s'en rapproche non??

13.Posté par Pascale le 29/08/2019 23:09

La Réunion devrait suivre l'exemple de l’Australie qui va autoriser a tuer des millions de chats errants... ils comptent en tuer plus de 2 millions!!!
Un véritable fléau pour la faune endémique... alors c'est une excellente décision du gouvernement australien qui prend vraiment à cœur la protection de sa faune!!! Pas comme ici ou on laisse tout envahir par des pestes et surtout tout interdire par deux trois illuminés venus d'ailleurs nous prêcher la bonne parole!!!
Milit'Activ'974, anne mangue et sa s*cte vous devriez migrer labas lol lol lol lol vous seriez je pense très bien accueillis lol On vous mettra la ou vous devriez être: dans un as*le!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes