MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

▶️ Annick Girardin est arrivée à La Réunion


Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 28 Novembre 2018 à 10:04 | Lu 6508 fois

Samedi 17 novembre - mercredi 28 novembre. Voilà pus d'une semaine que La Réunion traverse une crise sociale sans précédent. Et c'est ce mercredi que les Gilets Jaunes auront à portée de voix un membre du Gouvernement. Annick Girardin est arrivée. 

"Je suis là pour écouter les Réunionnais, les Réunionnaises, pour dialoguer avec eux pendant plusieurs jours". "Je souhaite que La Réunion, qui est une fille de la République, puisse montrer le meilleur d'elle-même", a déclaré la ministre à son arrivée ce mercredi matin. "Il y a une obligation à ce qu'on puisse s'assoir tous ensemble pour trouver le point de sortie de cette crise", a-t-elle ajouté. 

Du message de compréhension lancé depuis le Congrès des maires par Emmanuel Macron la semaine dernière aux messages vidéo de la ministre des Outre-mer depuis quelques jours, c'est dans ce contexte explosif que la ministre des Outre-mer pose les pieds ce mercredi.

Aux barrages d'axes routiers majeurs tenus par les Gilets jaunes se sont ajoutés au fil des jours les barrages marrons, sur des petites routes. Annick Girardin a promis, depuis Paris ce lundi, qu'elle tenait à se rendre sur certains barrages afin de rencontrer la population. Ce geste symbolique doit être accompagné par des réponses que les manifestants espèrent pragmatiques. En clair : "stop aux promesses !". C'est donc sur place que la ministre doit consulter la liste des revendications que continuaient de ficeler ce mardi les Gilets jaunes "responsables" "Tous unis pour La Réunion en récoltant toutes les demandes formulées aux quatre coins de l'île.

Vie chère, suppression de l'octroi de mer, priorité à l'embauche des locaux,... les pistes ouvertes par les manifestants sont pléthoriques et la déception risque d'être d'autant plus grande lorsque l'annonce de l'étude de leur faisabilité finira sans doute par être annoncée. Annick Girardin arrive donc en terrain miné, et ce n'est pas la baisse "mécanique" du prix à la pompe des carburants dès ce mardi 27 novembre qui va suffire à altérer la détermination des Gilets jaunes. Retrouvez dans cet article le programme de la ministre.

Suivez l'arrivée de la ministre en direct sur notre Facebook via ce lien

 



Samuel Irlepenne sur place




1.Posté par JUJUBE le 28/11/2018 10:25

Correction : Annick GIRARDIN est arrivée à l'aéroport... Elle était déjà sur l'ile.

2.Posté par olive le 28/11/2018 10:25

Levez les barrages pour que l'on puisse aller au contacte de la Ministre….Le préfet nous a roulé dans la farine ! .

3.Posté par Veridik le 28/11/2018 10:26 (depuis mobile)

C'est le bordel à Gillot.
Des sauvages qui savent pas parler .
On parle de la possession . Purée mais parlez de vos revendications qu'on en finisse

4.Posté par Psi974 le 28/11/2018 10:36

D'après une source militaire, la ministre serait présente à la Réunion depuis hier après-midi. Elle serait arrivée en catimini depuis Mayotte par avion militaire à Pierrefonds. Coïncidence étonnante avec les actions 'musclées' des forces de l'ordre au même moment. Elle aurait été transférée à Roland Garros ce matin. Une mascarade de plus.....Comment avoir confiance après ça ?

5.Posté par almuba le 28/11/2018 10:37

Tout mon respect et ma compassion pour cette petite ministre qui a fait preuve de courage pour aller affronter des personnes vociférantes dans une cacophonie générale avec des soit-disant représentants des gilets jaunes venus exposer leurs problèmes personnels.
Une minute de silence ridicule ,car il n'y a pas eu de mort que je sache, que la ministre a, quand même, tenu à respecter.
Bravo, Madame et bon courage dans cette jungle.

6.Posté par Assistanat le 28/11/2018 11:00 (depuis mobile)

Une fois le mvt terminé,  ce sont ces mm GJ qui vont réclamer le versement des allocs ds les temps,  le RSA , la continuité territoriale,  la prime de Noël et j'en passe. Boire et manger, leur principale revendication de tjr. Pathétique !

7.Posté par almuba le 28/11/2018 11:42

@ Psi 974
Pour information, des personnes arrivées de métropole ont bien confirmé la présence de la ministre dans leur avion.
Il faut arrêter de diffuser de fausses nouvelles de gens soi-disant bien informés.

8.Posté par Dj974 le 28/11/2018 12:12 (depuis mobile)

Il faut arreter de dire que "j'ai entendu", j'ai vu, je comprends, qu'il faut trouver des solutions, il faut dire voila, je fais sa, et puis sa, et encore sa, pas besoin de passer par Cilaos pour aller a St Denis.
Elle est venue,mais pas de solutions

9.Posté par Marc le 28/11/2018 13:09

4. C'est ridicule. Elle a été filmée à l'Assemblée nationale hier après-midi, répondant à une question au gouvernement du député David Lorion. Aux dernières nouvelles, le Palais Bourbon est à Paris, pas à Mamoudzou.

10.Posté par Dagober le 28/11/2018 13:24 (depuis mobile)

Encore trois ans à vous supportez

11.Posté par RIVIERE YVES le 28/11/2018 18:17

Bonjour à tous.
Bienvenue à la la Ministre ,elle à le cran pour une femme de se confronter à la foule pas toujours trés acceuillantes mais bon il y à partout du bon et du mauvais.
Bref . Les revendications sont éparpillées sans que l'une ou l'autre ne tiennent la route fondamentalement aux problèmes spécifiques à notre Ile
Ce que nous voulons c'est une vie plus juste et plus équilibrée avec un partage des richesses et une transparence économique sur le prix et les investissements..
Formation et travail pour notre jeunesse.Stop à l'immigration invasive qui profite du système économique et social de la FRANCE.Aidons nos citoyens ,nos jeunes et nos vieux avant les étrangers.
Stop au cumul des emplois :un homme un mandat.Tout élu pris dans un affaire de moeurs de détournement de fond d'abus de bien sociaux de favoritisme de copinage ou d'emploi fictif sera destitué à vie de tout mandat et de tout travail dans service de l'état ou d'association ou tout autres organisme dépendant ou subventionné par l'Etat c'est à dire par nos impots.Les services juridiques devront faire moins preuves de laxismes face au procédure judiciaire concernant des élus et faire aboutir ces procédures avec condamnations des personnes concernées avec obligations des sommes détournés par avidités mercantilismes et enrichissement personnel .Le JIR du samedi vous donnes toutes les réponses et beaucoup d'autres sont en suspens sur les associations ou personnes concernées .L’absentéisme des fonctionnaires .(prof/instit/impots /etc.etc) qui coute des milliards..devrait etre sévèrement punis avec perte de l'emploie sans compensation.Fin des retraites des Sénateurs /ministres/députés/etc à vie ;Car nous citoyens n'avons ces privilèges et vivons pour Beaucoup en dessous du seuil de pauvreté. Controle des investissements des Mairies /Département/Région/*Etat afin que les impots ne soit pas gaspillés / dilapidés ou détournés.Il est bon de souligné la répression policiére qui ne pense qu'a enrichir leur avancement de carriére ou de chiffre de statistique au lieu d'etre pésent de discuter et d'encourager et de prévenir en étant proche de la population .Il y à tellement à dire que déja avec tout cela une plus grande transparence/harmonie et bien etre pourrais s'installer et meme de confiance.Tout cela prmettrai de grandes économies et permettre la création d'emploie pour nos jeunes /préparer une retraite décente et aider les vieux les femmes et les enfants dans le besoin....?

12.Posté par citoyenne le 30/11/2018 16:07

Pour lutter contre les inégalités économiques et sociales constatées à la Réunion, beaucoup de Réunionnais demandent davantage de transparence dans la formation des prix, dans l'utilisation des deniers publics.
Sur le point vie chère, le budget de la majorité des ménages est insuffisant pour pouvoir mener une vie décente et s'alimenter sainement, étant donné que 42./. de la population vit en-dessous du seuil de pauvreté et que des classes moyennes sont également pressurisées. Les prix sur les produits de première nécessité sont souvent exorbitants. Les Réunionnais ont droit de s'alimenter correctement et de mener une vie décente. Il en va de leur dignité.
Outre le problème d'ententes et abus de postions dominantes d'agents économiques, de nombreux Réunionnais se battent pour l'application du principe de lutte contre la précarité alimentaire, pour la réduction des inégalités d'accès à une alimentation de qualité et durable, objectifs de la Loi Agriculture et Alimentation votée le 02 octobre 2018.
L'ancien Ministre Victorin LUREL évoquait lui-même le manque de contrôle des dispositions mises en place à travers le bouclier qualité-prix, prix et qualité faisant défaut.
En matière de lutte contre l'obésité, des acteurs économiques n'appliquent pas des dispositions de l'arrêté gouvernemental de 2016 sur le taux de sucre dans des produits de consommation courante en Outre-Mer, alors que nous savons que le diabète est un problème de santé publique à la Réunion.
Beaucoup de Réunionnais demandent que l'Etat intervienne de manière efficace et pérenne dans ces domaines.

Concernant l'utilisation des deniers publics, il est normal qu'en démocratie les citoyens aient accès aux informations concernant l'utilisation des deniers publics, des subventions, de l'affectation de l'octroi de mer et beaucoup d'autres domaines auxquels le citoyen contribue.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes