Gilets Jaunes

▶️ Annick Girardin : Les premières mesures annoncées pour La Réunion

Mercredi 28 Novembre 2018 - 20:12

C'est durant un point presse organisé à la préfecture que la Ministre des outre-mer a fait ses premières annonces en réponse à la crise des gilets jaunes qui frappe notre île depuis plus d'une semaine.

Ces mesures sociales visent à répondre aux premières demandes entendues par Annick Girardin depuis sont arrivée. Elles seront applicables au 1er janvier 2019 :
 
  • La prime d'activité sera augmentée de 360 euros par an
  • 80% des Réunionnais vont bénéficier de la baisse de la taxe d'habitation
  • Le minimum vieillesse sera porté à 900 euros par mois
  • L'allocation adulte handicapé sera portée à 900 euros par mois
  • Les heures supplémentaires des salariés réunionnais seront exonérées de cotisations sociales
  • Lunettes et soins dentaires seront remboursés à 100% par la sécurité sociale pour tous les Réunionnais
D'autre part Annick Girardin s'est également engagée sur un certain nombre de mesures de développement, selon trois priorités :
l'enfance, les jeunes et enfin l'emploi :

Enfance :
  • Le développement de l'offre d'accueil
  • la CAF s'engage à offrir 1500 places supplémentaires dans les crèches
  • La création de 15 nouveaux centre sociaux de proximité
  • 5 points de "conseil budget" pour accompagner les familles
  • Un programme de baisse des prix des produits alimentaire des tout petits
  • Des petits déjeuners offerts dans les écoles
Les jeunes :
  • Une obligation de formation qui obligera les pouvoirs publics à proposer au moins une formation à chaque jeune de moins de 18 ans
  • Des moyens supplémentaires pour les missions locales
  • La création d'une nouvelle école de la deuxième chance dans le nord de l'île
Emploi :
  • Déployer un accompagnement global entre le département et Pôle Emploi
  • Revoir les procédures d'instruction et d'orientation des allocataires du RSA
  • Renforcer le contrôle des engagements réciproques
  • Soutenir d'avantage les associations
  • Déployer des moyens supplémentaires pour les collectivités, en premier lieu le département
 
"Tout cela sera fait comme il me l'a été demandé, dans une transparence totale" a indiqué la Ministre des outre-mer.



 
 

Charlotte Molina
Lu 27599 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

99.Posté par gaston le 29/11/2018 14:13

Ces propositions sont positives il suffit de faire plus parler , nos marmailles a l 'école maintenant et baisse les prix , et l 'amour recommence on s 'aime.

98.Posté par Majdov1998 le 29/11/2018 11:46

Bonjour,

la seule question à se poser est: "Les premières mesures annoncées sont-elles bonnes ou non?"

Certains (beaucoup) mettent en avant le fait que beaucoup de ces mesures font déjà partie de ce que le gouvernement prévoit pour 2019 (avec entrées en vigueur décalées, de mars à fin d'année selon la mesure).

Là, la ministre annonce une entrée en vigueur globale au 1er janvier 2019 et tout le monde crie au scandale et au foutage de gueule…
Allez comprendre!!!

Je fais aussi remarquer que ceux qui crient au scandale (car mesures déjà programmées et connues par eux, les initiés) sont les mêmes qui nous assur(ai)ent que CE gouvernement ne prend aucune mesure sociale et qu'il n'y avait rien de bon dans la loi de programmation et le budget 2019.
Allez comprendre!!!

Que cache l'évidente mauvaise foi de certains "manipulateurs"?
Vers quoi veulent-ils pousser la population en jouant de sa détresse et de sa colère?
J'espère que nous le comprendrons avant qu'il ne soit trop tard pour faire marche arrière.

Cordialement

97.Posté par klod le 29/11/2018 11:10

Y aura t'il une prise en compte de la vie chère pour tous et non que pour certains , étonnant que cela perdure sur des "territoires de la république", dans une économie libérale ou chaque intervenant , surtout les plus démunies, ne sont pas traités pareil, "toute chose étant égal par ailleurs" comme disent nos "économiste libéraux" ?

96.Posté par microipi le 29/11/2018 09:44

ce sont des annonces qui sont déjà actées dans le livre bleu du baratin du vent du brassage d'air, un petit déjeuner gratuit à l'école nous ne sommes pas des mendiants, de la dignité par le travail en baissant les charges sociales, arrêtons de nous prendre pour des assistés nos anciens travaillaient avaient de la dignité , tout passe par le travail, la réunion avec les réunionnais sans nous d'autres couleurs de gilets feront leurs apparitions,

95.Posté par gaston le 29/11/2018 09:14

Pour le petit déjeuner je suis d 'accord parce que les marmailles des fois le matin de bonne heure il aime pas gouter donc 9h 30 je pense , mais pas sur notre allocations F , comme longtemps .

94.Posté par gaston le 29/11/2018 09:10

Ces propositions seront en places a la fin du mandat , on va dire 3 ans .

93.Posté par Françoise le 29/11/2018 09:00 (depuis mobile)

Donc ceux qui ont 200, 300, 400, 500, euros de retraite. .....et qui ont leur case, ils n'auront rien !!!!

92.Posté par Sans importance le 29/11/2018 07:50 (depuis mobile)

Nous voilà revenus au temps de Debré. Tous les matins un verre de lait au goût étrange servi dans un bol en fer blanc pendant la récré.

91.Posté par Peuple le 29/11/2018 07:04 (depuis mobile)

Le moun i travaille comme d''hab n''a rien i change et li retrouve à li toujours avec la vie cher

90.Posté par Rsa macro le 29/11/2018 06:39 (depuis mobile)

Enlève la merde la donne noute salaire brut en net

89.Posté par Modeste le 29/11/2018 06:37

en clair l'application par anticipation des mesures déjà actées par le gouvernement pour 2019!
mais rien de surprenant car si on arrive à faire une synthèse des revendications des GJ, il y a quand même beaucoup de revendications irréalisables !
maintenant la vie chère reste effectivement une priorité, mais à la population aussi de vivre en fonction de ses moyens....là c'est un autre débat!
cependant faut arrêter l'assistanat sous la forme actuelle, une contrepartie est souhaitable afin de les recentrer sur le travail! car à ce rythme beaucoup d'assistés vivent mieux que les travailleurs au SMIC qui eux ne bénéficient de rien et paient tout plein pôt! !
une action devient urgente celle de plafonner les AF à 3 enfants maxi! et si ces derniers sont fichés par la justice on coupe les allocs c'est tout! sanctionner les parents de ces délinquants devrait être aussi une priorité!
le chômage est important sur l'ile mais là nous avons plusieurs catégorie, et une grande majorité n'a aucune qualification faute d'avoir poursuivi correctement leur scolarité est donc à prendre en charge et éventuellement vers un service militaire obligatoire de 18 mois hors département!
les plus âgés vers des centres de formation (des vrais) susceptibles de les amener vers un emploi,
un internaute parlait du développement de l'agriculture et effectivement il serait bon de les former à ce métier .... !
Restera ensuite LES CHÔMEURS DE MÉTIER.....!
En tout état de cause la note après ces manifestations sera lourde et qui paiera la facture....la population de travailleurs et sur que les prix vont flamber en cette fin d'année!

88.Posté par Ikki le 29/11/2018 03:46 (depuis mobile)

Taxe sur vos forfaits mobiles et abonnements internet voté cette nuit pendant qu'elle raconte du vent. A Bruxelles les élus gagnent 20k€\mois et c'est vous qui les payez. Allez bosser mdrrrr. Révolution !

87.Posté par Ketty Lisador le 28/11/2018 23:46

Restons vigilants . Ce gouvernement n' a , rien à proposer , ne veut rien pour ceux qu' il consifère comme des RIENS . J' ai honte pour Madame Giradin, c' est une femme bordel, elle devrait être capable de comprendre la souffrance du peuple de France et aller témoigner de toute cette misère auprès du petit chef Macron .
Si elle se respectait, elle démissionnerait de ce gouvernement si inhumain.

La pire mesure c' est celle ci :
"Revoir les procédures d'instruction et d'orientation des allocataires du RSA
Renforcer le contrôle des engagements réciproques "

Le gouvernement nous divise, sur le RSA l' état se désengage et les collectivités ne veulent pas assumer cette charge donc le discours de la ministre sur la partie RSA est la plus impitoyable et montre bien le mépris du gouvernement qui joue sur les propos colportés par des citoyens mal informés " Les allocataires du RSA sont fainéants, ne veulent pas travailler etc ... " Non, le RSA n' est pas un privillège . Les privillèges nous savons tous qui ils sont, ce ne sont pas les pauvres gens qui sont dans la survie .

Soyons courageux; Demandons le Revenu universel pour tous , c' est la seule sortie pour une société de bien être et pour redonner un peu d' espoir à la population afin que le peuple respire et soit en mesure de réinventer un autre monde .

Un lien de DATAGUEULE qui explique le R S A https://www.youtube.com/watch?v=rnu9e1ft5qw
Et pour ceux qui ont du temps je vous invite à taper dans votre barre de recherche Raphaèl Liogier ; il est pour un revenu universel mais pas moins de 1000€ .

Nous aussi arrêtons de croire ce gouvernement qui fait dans l' austérité et dit que La France n' a pas d' argent .
J' espère que des députés comme Ratenon dénonceront cet abus, soyons solidaires des allocataires du RSA, changeons notre coeur, notre vue .

Girardin gangne des points pour le gouvernement qui oeuvre à détruire des vies " C' est çà son " Notre projet " du président Macron .
Continuons la pression bien sûr , évidemment. HALLUCINANT que Girardin arrive à faire passer çà , les citoyens doivent arrêter de voir Les personnes au RSA comme des assistés et soyons tous solidaires de tous les petits . Christina H

86.Posté par What did you expect ? le 28/11/2018 23:20 (depuis mobile)

Alors de nouvelles mesures qui sont déjà en cours ou qui le seront en 2019.Les impôts prélevés à la source, la taxe d habitation suivra le même parcours.
Le ti déj pour tous les enfants, Ouiiii pour tous enfants peu importe la classe sociale.

85.Posté par Andy le 28/11/2018 23:17

Il me semble que vous n'avez pas lu que les mesures économiques et sur le pouvoir d'achat c'est prévu demain ou j'ai mal lu.

84.Posté par Transparencd le 28/11/2018 23:14 (depuis mobile)

Toutes ces mesures sont deja prevu pour 2019.
ENORME tour de passe passe.

83.Posté par Bob le 28/11/2018 23:00 (depuis mobile)

Pas par elle, mais par son gouvernement tout est trouvable sur l’entrée site du gouvernement pour 2019 merci pour la douille madame la ministre

82.Posté par Oussanoussava. le 28/11/2018 22:58 (depuis mobile)

C'est un peu comme en métropole... Ce n'est pas ça que demande le peuple.. C'est soit augmenter le SMIC ou baisser le prix des produits afin d'augmenter le pouvoir d'achat et créer des emplois par la même occasion.

81.Posté par ti yab le 28/11/2018 22:56

Faire le choix du travail

Le Gouvernement souhaite que ceux qui travaillent perçoivent une rémunération juste au regard de leurs efforts. L’exonération de cotisations salariales sur les heures supplémentaires travaillées augmentera de 2 Md€ en année pleine le pouvoir d’achat de ceux qui travaillent. La mesure prévue dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 entrera en vigueur à compter du 1er septembre 2019. Cet effort de 2 Md€ pour les finances publiques, anticipé par rapport à ce qui était envisagé dans la LPFP, se traduira par un gain moyen de pouvoir d’achat de 200 € par an et par salarié.

L’incitation à la reprise d’une activité sera renforcée par la revalorisation de la prime d’activité. Après la revalorisation du montant forfaitaire de la prime d’activité de 20 € en 2018, un second bonus individualisé de 20 € sera créé en 2019 puis revalorisé de 20 € supplémentaires en 2020 et 2021. L’engagement présidentiel de revaloriser de 80 € la prime d’activité au niveau du SMIC sera ainsi pleinement mis en œuvre.

En 2019, les salariés et les indépendants bénéficieront pleinement de la baisse des cotisations sociales. Dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, le Gouvernement a mis en œuvre l’engagement présidentiel de baisser significativement des cotisations sociales en contrepartie d’une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), avec un gain net pour tous les actifs. Ces mesures vont avoir pour effet d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés, tout en renforçant la justice du financement de notre protection sociale. Le gain pour les actifs s’élèvera à 7 Md€ ; cela représentera un gain de 266 € par an pour un salaire de 1 500 € brut par mois.

Ces mesures en faveur de la rémunération du travail viennent compléter celles prévues dans la loi PACTE. En particulier, la suppression du forfait social sur l’intéressement pour les entreprises de moins de 250 salariés et sur la participation pour les entreprises de moins de 50 salariés permettra de mieux associer les salariés à la réussite de leur entreprise.

Le Gouvernement confirme son choix de traiter les causes du chômage, et pas seulement ses conséquences. Lancé en 2018, le plan d’investissement dans les compétences (PIC) poursuivra sa montée en charge avec des ressources totales de 2,5 Md€ (en incluant les crédits ouverts sur la mission « Travail et emploi » et les contributions de France Compétences au financement de ce plan). Ce plan, destiné à la formation et à l’accompagnement des demandeurs d’emplois jeunes et éloignés du marché du travail, constitue un élément essentiel de la politique de l’emploi conduite par le Gouvernement. Cette réorientation massive de moyens en faveur d’un soutien ciblé plutôt qu’indifférencié s’accompagne de la réduction du nombre de dispositifs généraux qui n’ont pas fait la preuve de leur efficacité comme les contrats aidés ainsi que de la mise en place de dispositifs ciblés qui permettent de s’adapter à chaque public en s’inscrivant dans une logique de retour à l’activité. Ainsi, l’aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (ACCRE) sera étendue en 2019 à l’ensemble des travailleurs indépendants qui créent ou reprennent une activité.

La valorisation du travail ne peut aller sans la transformation de notre système d’assurance-chômage, qui demeure en déficit structurel et ne couvre pas l’ensemble des actifs. En engageant une réforme d’ampleur de l’Unédic avec les partenaires sociaux, le Gouvernement souhaite mettre en place un système plus sécurisant, plus juste et plus soutenable à long terme.

La poursuite de la suppression de la taxe d’habitation contribuera aussi à rehausser le pouvoir d’achat des Français. Comme prévu dans le calendrier adopté dans le cadre de la loi de finances initiale pour 2018, une deuxième tranche de la taxe d’habitation sera supprimée en 2019 pour redonner du pouvoir d’achat à 80 % des ménages. Le gain de pouvoir d’achat sera de plus de 400 € par ménage en 2019 et de plus de 600 € en 2020.

2 Faire croître et transformer nos entreprises

La compétitivité des entreprises bénéficiera de la baisse du coût du travail. Dès janvier 2019, les entreprises bénéficieront de la transformation du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) en allègement de charges sociales pérennes et à effet immédiat. Les cotisations patronales seront complètement supprimées au niveau du SMIC à partir du mois d’octobre de la même année, ce qui favorisera les créations d’emploi pour les travailleurs peu qualifiés. En 2019, et les entreprises bénéficieront d’un gain de trésorerie de l’ordre de 20 Md€ du fait de la coexistence des deux dispositifs cette année.

Les entreprises paieront moins d’impôt sur les sociétés. En 2019, le taux de l’impôt sur les sociétés sera de nouveau réduit pour converger vers la moyenne européenne. Le taux de cet impôt sera ramené à 31 % pour l’ensemble des entreprises ; celles dont le bénéfice est inférieur à 500 000 € bénéficieront d’un taux réduit à 28 %. En outre, la réforme de l’impôt sur les sociétés permettra de sécuriser le régime français de l'impôt sur les sociétés au regard des exigences du droit européen, tout en maintenant son attractivité pour les entreprises.

Le PLF pour 2019 met en œuvre le volet fiscal de la loi « PACTE ». Pour faciliter la croissance des entreprises, celles-ci pourront désormais revenir, durant cinq ans, sur leur choix d’opter pour une imposition à l’impôt sur les sociétés. Pour favoriser la transmission des entreprises, l’étalement de l’impôt lors du recours à un crédit-vendeur pour faciliter le financement de la cession d’une entreprise sera étendu aux entreprises de moins de 50 salariés. En outre, la condition tenant à la reprise par un nombre minimum de 15 salariés pour que ces derniers bénéficient du crédit d’impôt pour le rachat de leur entreprise sera supprimée. En matière de droit de mutation à titre gratuit, le dispositif du « pacte Dutreil », principal levier fiscal au service de la pérennité du tissu économique français, sera modernisé, tout en conservant l'objectif qui consiste à assurer la pérennité d'une activité opérationnelle sous le contrôle d'un noyau dur d'actionnaires. Enfin, pour renforcer l’attractivité du territoire français pour les investisseurs, l’actuelle exit tax sera remplacée par un dispositif anti-abus d’imposition des plus-values latentes sur les titres et valeurs mobilières des résidents français qui, ayant quitté le territoire national, cèdent leurs titres moins de deux ans après leur départ.

Le Gouvernement transforme les aides inefficaces aux entreprises. Certaines d’entre elles sont en contradiction avec les objectifs écologiques de la France, d’autres sont complexes, mal connues ou n’atteignent tout simplement par leurs objectifs. Il s’agit de redéployer ces ressources non productives vers le financement des priorités du Gouvernement et le désendettement. Ainsi, le tarif réduit de taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques pour le gazole non routier sera supprimé et aligné sur le droit commun (hors secteur agricole et ferroviaire). De même, certaines aides outre-mer comme la TVA

80.Posté par Vinz le 28/11/2018 22:42 (depuis mobile)

4ème priorité : pouvoir d’achats ???

79.Posté par What did you expect ? le 28/11/2018 22:41 (depuis mobile)

Whaouuuuuu de nouvelles mesures qui sont déjà en cours ou qui le seront en 2019.Les impôts prélevés à la source, la taxe d habitation suivra le même parcours.
Le ti déj pour tous les enfants, Ouiiii pour tous enfants peu importe la classe sociale.p

78.Posté par MARTIN LANE le 28/11/2018 22:40

Et les pensions de reversion, la taxe sur les écrans ' on paye déjà très cher un abonnement internet aux médiocres performances, faudra aussi qu'on participe ?
Rien sur la taxe carburant?
Obligation pour l'état de proposer une formation ; pôle emploi le fait déjà
Que l'on m'explique l'utilité des missions locales : la seule proposition reçu pour une demande de formation, c'est le RSMA (qui ne forme pas les dockers)
Exonération de cotisation = mort de l'assurance maladie et des allocations chômage, comme de la CAF.
Même Madame le Ministre ne sait pas que la sécurité sociale est remplacée par l' Assurance Maladie: dont les lunettes et les dents gratuites, c'est pas pour tout le monde!
Que l'on m'explique: déployer un accompagnement global entre le département et pôle-emploi : encore du vent à l'éolienne ?
Ensuite, on a la partie flicage et obligation d'activité pour l'allocataire du R.S.A. : qu'il s' "investisse dans un job de merde pour ne pas "dépendre" de l'assistanat, pendant que n'importe quelle association, commune ou même entreprise pourra s'en servir , sans avoir à lui versé la moindre rémunération. ( main d’œuvre gratuite, payé par le contribuable sans cotisation aux organismes (fallait y penser : le MEDEF en rêve, le Ministre exauce !!)
Qu'en est-il de la surveillance du budget des communes, du département ? de la transparence de la gestion des organismes comme l'assurance maladie, chômage?
Pourquoi aucune formation obligatoire à la vie de sa commune, du Département n'est elle proposée à chaque citoyen : ça éviterait les débordements et ainsi chaque citoyen pourrait " couler " son bulletin en sachant exactement quel projet il choisit.
Dans la transparence, bien sûr, comme le peuple le demande

77.Posté par Zilé Zône974 le 28/11/2018 22:34

27 août 2018
Aides sociales, retraites, fonctionnaires : les principales mesures du budget 2019



D'autres engagements du Gouvernement seront tenus et vont devenir visibles avant la fin de l'année :

Suppression progressive de la taxe d'habitation ;
Suppression complète des cotisations salariales sur l'assurance chômage et la maladie ;
Suppression des cotisations salariales sur les heures supplémentaires effectuées dès le 1er septembre 2019. Cette mesure concerne tous les salariés, dans le privé comme dans le public. "Pour une personne payée au SMIC, cette mesure représentera en moyenne plus de 200 euros supplémentaires par an."

Les prestations sociales
L'ensemble des prestations sociales seront revalorisées en 2019 et en 2020. "Aucune prestation sociale ne sera réduite", ni gelée.

Certaines prestations bénéficieront même d’une revalorisation exceptionnelle :

La prime d’activité sera revalorisée de 80 euros au Smic d'ici la fin du quinquennat et de 20 euros dès le mois de novembre.
Le minimum vieillesse sera augmenté de 100 euros d'ici la fin du quinquennat pour être porté à 900 euros par mois. Il a déjà bénéficié d’une hausse de 30 euros en avril dernier, et bénéficiera d’un nouveau coup de pouce de 35 euros en janvier prochain puis en janvier 2020.
L’Allocation aux adultes handicapés (AAH) sera revalorisée de 100 euros d’ici la fin du quinquennat dont 40 euros en novembre prochain, pour être portée à 900 euros par mois.

L'aide personnalisée au logement (APL), les allocations familiales et les pensions de retraite progresseront de façon plus modérée, de 0,3% par an en 2019 et en 2020. Cela correspond à l'évolution moyenne de ces quatre dernières années.


https://www.gouvernement.fr/aides-sociales-retraites-fonctionnaires-les-principales-mesures-du-budget-2019?fbclid=IwAR05U06CNktGMPHSf79LXggoGkX_wU2U8E5zRpUH7qD2OstqO5IL3czhpHo

76.Posté par Kossa li pou dis? le 28/11/2018 22:32 (depuis mobile)

Comme avait dis un grand sage africain, celui qui mange une noix de coco fait confiance à son anus!

75.Posté par Raskok le 28/11/2018 22:29 (depuis mobile)

Donc lo moune i travail i gagne le smic la pwin rien pou li? Dan c ka ou lieu travail vomieu demande larzen braguet

74.Posté par OCÉAN MAGNIFIQUE 974 le 28/11/2018 22:27

Du baume au cœur. Merci Madame la Ministre pour ces premières mesures concrètes lesquelles j'espère vont s'inscrire dans la durée, évoluer au fil du temps et non le contraire. Le gros problème en politique, c'est que, souvent, quand on construit du solide, du vrai, du beau, quand le peuple est satisfait, on détruit tout, sans lui demander son avis. On passe son temps à construire et détruire et on préserve l'instabilité sociale et même sa chute. Face à la corruption existante partout, ici comme ailleurs, la transparence politique sur la gestion des budgets et sa répartition vers les réunionnais et réunionnaises est nécessaire. La transmission des informations sur les droits de chacun et chacune est aussi très importante. On a besoin de savoir pour mieux comprendre le fonctionnement du système.
J'espère que, du POUVOIR sera vraiment et sincèrement donné au peuple Réunionnais, dans le social, l'éducation, la santé, l'environnement, surtout l'économie, au nom de sa guérison, de son épanouissement et de son RÉEL DÉVELOPPEMENT. J'espère que la masse importante de jeunes au chômage et souvent en voie de perdition, sera sauvée par l'emploi stable.. J'espère que la Réunion avec son peuple, dans la vérité, la justice, l' égalité, le respect, la solidarité, l'amour, la paix, S'ÉLÈVERA POUR DE BON ET VOLERA, en restant toujours fidèle à sa mère patrie, la France.

73.Posté par Kifkif le 28/11/2018 22:27 (depuis mobile)

Les commentaires sur le site du Figaro sont beaucoup plus pertinents : http://www.lefigaro.fr/conso/2018/11/28/20010-20181128ARTFIG00080-gilets-jaunes-a-la-reunion-la-ministre-des-outre-mer-veut-dialoguer.php#reagir

72.Posté par Tibouglakour le 28/11/2018 22:18 (depuis mobile)

Des mesures déjà prévu pour 2019....taxe d'habitation, augmentation pour l'aah etc.. Bin i prends a nou pou couyons même on dirait.... Continue continue

71.Posté par Tikaf le 28/11/2018 22:16 (depuis mobile)

Je me demande si tout cela n'était pas déjà prévu ???? Jme pose la question!!! Pcq tout régler en une après-midi?...La France à un incroyable talent.

70.Posté par sonic le 28/11/2018 22:15

MDR MDR : discours inutile ! elle n'a fait qu'une lecture à voix haute de ce qui est déjà prévu en 2019 par le gouvernement ... au niveau NATIONAL !! Donc rien de spécifique pour la Réunion.
Ben oui ! arrêtons les barrages, mettons-nous sur les trottoirs ou chez nous... elle viendra nous voir c"est sûr!!! Vive super NANNY et ses compétences en "éducation" des citoyens !! ahahah

69.Posté par Martin le 28/11/2018 22:14

Baisse des prix sur les produits pour les petits hum, tout ça pour ça uniquement ???
parce que les autres mesures c'était déjà prévu non?

68.Posté par attention ARNAQUE le 28/11/2018 22:13 (depuis mobile)

Au sujet des annonces de la ministre :

La Ministre nous présente ses annonces comme une réponse exceptionnelle à la mobilisation exceptionnelle des réunionnais.

Ce ne sont que des mesures déjà prévues avant même l’émergence du mouvement

67.Posté par Vyvy le 28/11/2018 22:12

Pourquoi les écoles maternelles, primaires et élémentaires ne sont pas prises en charges par la Région comme pour les lycées ? la gestion sera plus regroupée, et ne sera pas dans les mains des "magouilleurs" d'élus, ils peuvent se permettre de jouer sur le copinage en utilisant des emplois aidés...

66.Posté par sellaye mickael le 28/11/2018 22:11

Madame, la ministre, vous nous prenais pour des imbécile, tout ce que vous avais annoncé a déja été voté, dsl mais le mépris dont vous faite a notre égard est inacceptable. les Réunionnais ne sont pas des analphabète, arrête bouche noute yeux, gillet jaune, bloqué tout,

65.Posté par Kanal bisik le 28/11/2018 22:11 (depuis mobile)

Quelle mepris madame et messieurs de la macronie! On vous a pas demander un pti dej pour nos enfant !!!! Putain de merde .mais de la dignité ,le respect, ici c est la france ? Oui ou non ? Rentrer chez vous si c est encore pour nous humilier !!!


64.Posté par Raskok le 28/11/2018 22:09 (depuis mobile)

Te girardin aret pren kreol pou kouyon c t deja dan le programme gouvernement
Aporte un reponse vraiman concre ou bien si ou gagne pi demissionne

63.Posté par Ibiza le 28/11/2018 22:06 (depuis mobile)

Yip pip hip
Merci pou la monnaie
Comme ça nous va continuer roule en l''auto neuve gros crédit mi gagne pas payer
Zot va râle la fumée gazole pas cher!
Pendant ce temps là 0 transport en commun
Vivre ensemble noir tout chacun dans son l''auto
Merciii

62.Posté par Jean974 le 28/11/2018 22:05

Je n'ai rien vu sur le plus important, c'est à dire ce concernant la probité, et les salaires de nos escrocs d'élus locaux !
1 seul mandat, viré à la première condamnation, et une rémunération décente et non astronomique !

61.Posté par Pierpoljak habite la lune le 28/11/2018 22:04

hé lé man ! quoi depuis mieux d'habiter sur la lune . je fais des barbecues avec une vision de réve avec lever du solei et la terre bleu , en plus je fume des catères avec des aliens et ma nana je la fais des levrettes de ouf en apesanteur un sa rentre sa sort qui dure 45 minutes pour un coup de rein . le pied quoi bah ouias lé man vous pleurez vous pleurez pour la monnaie . détachez vous des biens matérielles plantez des magnocs et fumer de la beu au lieu de faire des cacas nerveux . C'est de mesurette de plus pour que vous posiez votre cul sur le canapé en assisté que nous sommes . au moins parabole réunion ne bouge pas et freedom alimente vos oreilles dans vos dures journée de labeur d'assis té ouais man payez à rien fouttre maman girardin vous le dit . de l'assistanant et de l'assitanat l'indécence du truc.
ouais lé man la lune lé man la lune . https://www.youtube.com/watch?v=E79QsM2WFwA https://www.youtube.com/watch?v=1g9Rtol95Kg

60.Posté par Proximaducentaure le 28/11/2018 22:04 (depuis mobile)

La question que nous devons nous poser ce soir est : La Réunion fait elle partie intégrante de la France ? Si oui, comme en métropole d''où ce mouvement des GJ est parti, la lutte continue. Selon les derniers sondages 75 % des français le soutiennent

59.Posté par Nico97 le 28/11/2018 22:03 (depuis mobile)

L''option rendre la Réunion sa liberte n a pas été annoncée ?

58.Posté par Raskok le 28/11/2018 22:03 (depuis mobile)

Te lo peuple asse fait onte a nous te, propose lo ministe 1600€smic brut, carburant 0,90€ gasoil 1,3sansplomb 15€ lo gaz la oui, et tir loctroi mer si billet davion, te le gar aret fai onte a nou,

57.Posté par Identitaire974 le 28/11/2018 22:02 (depuis mobile)

Eh pour ceux qui se lèvent pour le smic y''a quoi ?

56.Posté par LOUISE le 28/11/2018 21:57

Ces annonces sont celles prévues pour toute la France dans le budget 2019 . Tout y estt: augmentation de l’allocation handicapé et du minimum vieillesse, heures supplémentaires, prose en charge des soins dentaires et d’optique etc etc etc. RIEN DE SPECIFIQUE POUR LA REUNION.

55.Posté par Cafrine la cour le 28/11/2018 21:56

On est bien dans une ancienne colonie, les vieilles recettes demeurent.....Pas grand chose sur l'emploi pour le moment.....Beaucoup de réunionnais veulent travailler. De vrais boulots. A bas les contrats aidés en tout genre qui sont sans avenir et nous maintiennent dans la précarité. Nous ne voulons pas être assistés....Je préfère gagner mon pain dignement et pouvoir me payer une mutuelle. ... J'attends de voir sur la cherté de la vie .....pourquoi autant de disparités sur les prix avec la Métropole? le transport?les intermédiaires? sur-marge de la grande distribution? explique a nou Madame la ministre.

54.Posté par info reelle le 28/11/2018 21:54 (depuis mobile)

i avec tout ça dot le pas content bande barragiste, demande a aller casse galets dans fond la rivière pour qu enfin les routes lé libres et faire des économies sur les grenades lacrymo.

53.Posté par MC le 28/11/2018 21:53 (depuis mobile)

Et pour TOUS ceux qui travaillent au salaire inferieur à la moyenne nationale cad 1400€...que dalle..payer,payez,paille eh...

52.Posté par anonyme le 28/11/2018 21:51

QU'EST CE QU'ON FAIT POUR LES FONCTIONNAIRES DE LA CLASSE MOYENNE SIMPLE CATEGORIE C DONT LES SALAIRES SONT GELES DEPUIS 10 ANS !!!!
FONCTIONNAIRES QUI PAYENT PLEIN POT LES TAXES ET AUTRES CHARGES TOUS LES MOIS..
JE PENSE QU'IL VA FALLOIR REVOIR CE POINT NON EVOQUE UNE FOIS QUE VOUS VOULEZ AUGMENTER LA PRIME D'ACTIVITES ET AUTRES..

51.Posté par Môvélang le 28/11/2018 21:44

""""" La prime d'activité sera augmentée de 360 euros par an""""" 240 € était déjà prévu au 1er janvier 2019, donc seulement 120 € de plus

80% des Réunionnais vont bénéficier de la baisse de la taxe d'habitation"""""
c'était déjà prévu pour tous les français en 2019
""" Le minimum vieillesse sera portée à 900 euros par mois""""
combien de plus ?
""" L'allocation adulte handicapé sera portée à 900 euros par mois"""""
combien de plus
"""" Les heures supplémentaires des salariés réunionnais seront exonérées de cotisations sociales""""""
je crois que c'était déjà prévu pour toute la france
""""Lunettes et soins dentaires seront remboursés à 100% par la sécurité sociale pour tous les Réunionnais """"""


"""""""""""Un programme de baisse des prix des produits alimentaire des tout petits"""""""""""" les tous petits? le reste, c'est bon ????????????

c'était déjà prévu pour 2019

50.Posté par klimero 974 le 28/11/2018 21:44

Quelle hypocrisie,
Aujourd'hui j'ai reçu mon échéancier de mutuelle 2019: Augmentation de 400€ pour une famille de 2 adultes et 2 enfants.....
Mon pouvoir d'achat continuera a baisser en 2019....

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie