MENU ZINFOS
Faits-divers

▶️ Affaire SDIS974: "Nous ne sommes pas dans la République française des jeux"


Par - Publié le Jeudi 17 Octobre 2019 à 16:37 | Lu 2899 fois

▶️ Affaire SDIS974: "Nous ne sommes pas dans la République française des jeux"
Condamné en première instance par le tribunal correctionnel à 3 mois de prison avec sursis, le colonel Loubry, ancien directeur du SDIS974, avait fait appel de cette décision, n'acceptant pas la peine prononcée à son encontre. Il avait été condamné en réponse à un acte de discrimination à l'encontre du sergent-chef Pèlerin Christophe, suite à la mise en place d'un système d'avancement dit "plus égalitaire" en lieu et place d'un "système politico-syndical complètement opaque".

Lors de cette audience en appel, le fond est examiné, afin que la cour puisse déterminer si le quantum de la sanction prononcée lors de l'audience correctionnelle, 3 mois de prison avec sursis, est confirmé ou infirmé. Il peut être égal, majoré ou minoré. La partie civile, représentée par Me Maillot, reste sur sa ligne de défense : "Que ce soit une faute non pénale, je peux l'entendre, mais il y a un manque de cohérence par rapport aux pièces du dossier. L'objectif du critère d'ancienneté au sein du SDIS974 est clair, c'est d'exclure les agents d'autres SDIS pour l'avancement. Je suis en désaccord total avec les dires de Mr Loubry, il a acheté la paix avec certains agents".   

L'avocat général, de son côté, note que la procédure a été instruite sur les bases de l'article 225-2, mais selon lui, c'est le mauvais alinéa qui a été pris en considération : "Il faut restituer cette affaire dans le juste constat juridique. Ce que l'on reproche à Mr Loubry, c'est la diffusion des nouveaux critères par note de service, le critère discriminatoire n'est pas contesté ni contestable. Le but n'est pas de faire la peau à Mr Loubry, mais de mettre en évidence les carences du système. On est passé d'une discrimination arbitraire, à une discrimination encadrée. Si on vise le bon texte, il y a une infraction caractérisée. Pour toutes ces raisons, la peine en première instance semble disproportionnée, je demande une peine-amende avec sursis".  

"Si quelqu'un a commis un acte discriminatoire, ça ne peut pas être lui. Il n'a aucun pouvoir décisionnaire, tout comme la commission administrative paritaire (CAP). Si quelqu'un doit être poursuivi, c'est le SDIS. Il a accompagné le travail qui a été effectué permettant de mettre en place un ensemble de critères, c'est cela l'élément matériel. Il n'y a pas d'infraction caractérisée. Cela vaut une relaxe. Concernant les intérêts civils, pour des sommes aussi importantes, il faut les justifier. Nous ne sommes pas dans la République française des jeux. Le relaxer, c'est rendre justice" plaide Me Boniface. 

Le délibéré sera rendu le 28 novembre prochain. 



Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pompiers le 17/10/2019 20:32

Pari la justice va blanchir LOUBRY
Quelle justice avons nous a la Reunion 9 Plaintes contre loubry pour discrimination,harcelement rien jusqu'à ce jour pas de juge pour juger.
Vous voulez que votre jugement soit une reussite, soyez à la FM
SCANDALEUX Il faut poser la question à BELLOUBET

2.Posté par Sabine D le 17/10/2019 23:05

Et 26 plaintes contre Berthouin en 2019 ?

3.Posté par ste suzanne le 18/10/2019 05:47

EH que dire de tous ses élus frauduleux qui nous dirigent

JUSTICE EST FAITE QUE POUR LES PETITS SUR CETTE ÎLE
quand ils sont dans leur bureau ou mairie ils font tous qu ils veulent
MAIS une foi pris la main dans le sac
avec notre argent ils peuvent payer le nombre d avocats qu ils veulent

LE PIRE QU ILS CRIENT TOUS AUX COMPLOTS OU AUX SCANDALES ET ILS SONT JAMAIS
PUNIS

REGARDER LE NOMBRE DE REPRIS DE JUSTICE QUI NOUS DIRIGE ET D AUTRE QUI ANNONCENT LEUR CANDIDATURES ET SANS SCRUPULE

4.Posté par Ti Tangue zilé zone le 18/10/2019 14:07 (depuis mobile)

En effet Loubry parce Loubry par là certes , ? Dans cette affaire ..où sont les syndicats ? Les membres de La CAP (commission administrative PARITAIRE) ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes