National

▶️ 80 km/h: Le Premier ministre renvoie la patate chaude aux présidents de départements

Jeudi 16 Mai 2019 - 12:18

Le Premier ministre s'est dit prêt à laisser aux présidents de départements la possibilité d'assouplir la pose, sur leur territoire, des panneaux limitant la vitesse à 80 km/h.


Edouard Philippe ne voit "aucun inconvénient" à laisser aux présidents de conseil départementaux la capacité de déroger aux 80 km/h sur les routes secondaires.

Le Premier ministre a affirmé ce matin sur les ondes de France info que "si les présidents de conseils départementaux souhaitent prendre leurs responsabilités, je n'y vois aucun inconvénient", a déclaré le chef du gouvernement, fixant toutefois la condition que cette capacité soit "systématiquement assortie de mesures" garantissant "le plus haut niveau de sécurité routière possible."

Zinfos974
Lu 2112 fois



1.Posté par Didam le 16/05/2019 14:40

Renvoyer le dossier à ces incapables corrompus (je parle des exécutifs locaux) c'est prendre bcp de risques !

2.Posté par GIRONDIN le 16/05/2019 16:37

..... souhaitent prendre leurs responsabilités,....
Dixit un irresponsable

3.Posté par jean claude le 16/05/2019 17:47

Ca risque rien ici deja que le code n est pas respecté d'ou un nombre incroyable de carambolages

4.Posté par Jean le 16/05/2019 20:33 (depuis mobile)

Il ne se mouille pas comme son président le petit prince.
Comme sa il reste les fesses propres mais les français ne sont plus bêtes même s il le croît

5.Posté par Jean le 16/05/2019 20:35 (depuis mobile)

Girondin tu n aimes pas Didier ok mais il est président de région et non du département alors regarde ce que tu ecris

6.Posté par GIRONDIN le 16/05/2019 21:28

5.Posté par Jean
Pour vous c'est vous et non tu on n'a pas gardé les grilles de la Pyramide ensemble.

Pour le reste, je ne peux vraiment rien pour vous.

7.Posté par Zarin le 16/05/2019 22:04

Oh purée !

8.Posté par paulux le 17/05/2019 08:38

Il y aura donc des routes sur lesquelles par décision du conseil départemental on pourrait rouler à 90 et des routes "nationales " dépendant du préfet sur lesquelles on devra rouler à 80. La proposition d EP est un piège à c...La vraie solution est de tout remettre a 90. Et d'abandonner un système répressif qui coupe un peu plus les services de l'etat de la population et de mettre en place un vrai systeme de formation meme s'il est un peu plus cher il économisera des vies et des infrastructures a long terme

9.Posté par JMR974 le 17/05/2019 08:40

Comment ce "premier" Ministre, qui s'est arc-bouté sur une mesure d'une rare imbécilité, à l'origine du mouvement des gilets jaunes (avec l'augmentation du prix des carburants), revient-il sur cette imbécillité ? Mais c'est que Jupiter le lui a demandé (ordonné ?) à cause de la raclée que LRem va se prendre aux européennes. D'ailleurs ce Jupiter de pacotille va faire imprimer des affiches à son effigie car Loiseau qu'il a choisie ne vaut pas un pied de navet. Il y a le feu au lac. Donc nous allons retrouver nos 90 km/h.

10.Posté par polo974 le 17/05/2019 09:05

et pour les routes nationales qui dépendent de la région ? ? ? Pourquoi seraient-ce les départements qui décident ? ? ?

de toute façon, il se défausse sur les locaux qui ne prendront aucun risque surtout avec la condition imposée de "plus haut niveau de sécurité routière possible" qui montre bien que le gouvernement ne laisse pas de réel choix, mais veut juste se débarrasser de l'oursin.


(un clic "Proposer" pour rien...)

11.Posté par République le 17/05/2019 10:33

Pour être dans notre temps (tout le monde circule ; tout le monde est pressé ; les transports en commun sont insuffisants, la mise aux normes des infrastructures en campagne et à l’approche des agglomérations traîne toujours un peu…), il faut savoir rester souple, en laissant une petite marge d’appréciation sur les interdictions, sans reculer sur le fond et sur la durée. On aurait pu, par exemple, garder la limite de 80 Km/h et laisser une zone d’appréciation entre 80 et 90… à intégrer dans les radars – cette zone existe sans doute déjà, mais il faudrait l’élargir un peu avant de ramasser le pognon. Cela ne veut pas du tout dire un laxisme généralisé. Et ce d’autant que les trop lents provoquent indirectement des accidents. Sur des 2X2 voies, laisser une marge de 110 à 120 sur la voie de gauche particulièrement. Et de « coller » des trop lents qui restent scotchés sur la voie de gauche, ce qui entraîne une surcharge de la route. Aujourd’hui, dans tous les domaines, rien n’est simple.

12.Posté par noe le 17/05/2019 10:39

A quoi ça sert d'écrire partout le mot "liberté" si on nous empêche de rouler avec toute la puissance de nos voitures ????

13.Posté par noe le 17/05/2019 11:22

Et puis notre 1er Ministre , depuis qu'il a laissé sa barbe des 4 jours (type clodo) , fait n'importe quoi … pond n'importe quels textes , juste pour ne pas passer inaperçu !

14.Posté par balayedovant zot porteavan le 17/05/2019 20:02

encore la preuve ce gouvernement est incompétent ce sont des amateurs avec macron c'est 2 pas en avant et 8 en arrière encore 3 ans pour supporter les marmailles de la maternelle vive la France mais sans macron et sa bande de gamins agités!

15.Posté par Jp POPAUL54 le 18/05/2019 13:30

Il serait intéressant de connaître le coût de cette mesure 80 km/h ( panneaux + installation + réglage radars fixes,...)
Donc maintenant, les départements qui vont revenir à 90 sur certains itinéraires devraient songer à adresser à Mr Édouard la facture de cette opération marche arrière !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie