Faits-divers

▶️ 104 migrants devant le juge des libertés et de la détention ce jeudi

Jeudi 18 Avril 2019 - 08:56

104 migrants sri-lankais arrivés le 13 avril au port de Sainte-Rose sont toujours en zone d'attente à Sainte-Marie. 16 personnes ont vu leur demande d'asile accordée, dont un mineur isolé. 96 dossiers sont étudiés aujourd'hui.

Pour rappel, le bateau serait parti d’Indonésie; ils étaient d'ailleurs accompagnés de trois Indonésiens, soupçonnés d’être des passeurs. Ces derniers seront jugés le 15 mai devant le tribunal correctionnel de Champ-Fleuri.

Pour les Sri-Lankais, La Réunion représente l’espoir ;  alors qu’ils sont hébergés dans la zone d’attente de Sainte-Marie, un gymnase devenu zone d'attente par arrêté préfectoral. Mais les conditions de vie seraient loin d'être idéales: privés de téléphone, dans une chaleur étouffante, sans médecin et sur des lits de camp. Ce jeudi, ils sont reçus par le juge des libertés et de la détention afin de savoir s'ils peuvent ou non circuler librement en attendant la décision concernant leur demande d'asile.
 
Il s’agit du 7e bateau de ce genre à arriver à La Réunion. 165 personnes ont tenté d’approcher les côtes réunionnaises depuis 2018.

Un "référé liberté" avait été déposé par le collectif d'avocats qui assurent leur défense devant le tribunal administratif afin d'obtenir la libération des Sri-Lankais. Ce mercredi, le tribunal s'est dit "incompétent".

Regis Labrousse sur place


 

N.P
Lu 3290 fois



1.Posté par Batofou974 le 18/04/2019 11:14

Un tribunal se dit "incompétent" alors que les avocats revendiquent ou appliquent la loi (censée être la Loi). A ne plus rien comprendre ! C'est risible et pathétique. Quel exploit ! Si on les avait fait rebrousser chemin nous en serions pas, ou du moins vous n'en seriez pas là ,à vous dire "nous somme incompétents". La honte ....
A quand le prochain bateau ?
Je pense que dorénavant le tribunal n'aura qu'à traiter que ce genre de choses, si l'Etat et le Préfet ne bougent pas leur fesse ! Il faut mettre un terme à cette mascarade inutile et affligeante ! On va les cuisiner pour leur dire au final : "vous êtes tous renvoyés chez vous" ! Que de temps et d'argent perdu. Faut arrêter de faire miroiter des jours heureux ici à ces gens que personne n'en veut au final !

2.Posté par lize le 18/04/2019 11:18

A cause que 104 QUI PASSE devant le juge ET LA 20 AINE qui reste?

3.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 18/04/2019 12:15

Code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile

Article L622-1

Toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irréguliers, d'un étranger en France sera punie d'un emprisonnement de cinq ans et d'une amende de 30 000 Euros.
......................................................

Par la procédure mise en place (accueil, hébergement, alimentation, etc.), l'Etat français ne tombe t-il pas sous le coup de cette loi ?

4.Posté par NATI le 18/04/2019 12:37

la 20taine la largue, le libre,

et la mi entend na un autre bateau le en route avec 45 passagers
laisse rentrer m
artourne dou zot i sorte

5.Posté par LA PEAU PATATE le 18/04/2019 12:59 (depuis mobile)

MOIN MI DORS SU IN TI MATELA A TERRE DAN IN TI KAZE EN TOLE ET MI PLAINT PA MOIN . BANA I FÉ PITIÉ , MAIS A MOIN NON !!! . NÉNA 10 ANS QUE MI ATTENDE UN LOGEMENT SOCIAL . BÉ DONE BANA MON PLACE ALORS , A MOIN IN TI KRÉOLE MOIN , MI COMPTE PAS !!!

6.Posté par Dignité le 18/04/2019 13:03

post 1

Le prochain bateau est déjà là.
En effet, il est annoncé l'arrivée prochaine d'un autre bateau avec 40 migrants à bord.

On peut dire que cela se massifie et bientôt nous ne pourrions plus faire face.

L'Etat devient impuissant et avec ses lois naïves et pleines de bons sentiments il ne pourra pas endiguer les vagues de migrants qui pointent telles un tsunami.

Maurice y arrive et nous non parce que nous sommes prisonniers de lois et de règlements prévus pour des pays dits "continentaux" et non pour des territoires petits et insulaires comme le notre. C'est comme ci nous devons affronter des hordes déferlantes avec un arc et des flèches.

Si l'Etat français n'est pas capable de nous protéger contre ce phénomène, qu'il nous laisse le pouvoir de décider localement des moyens appropriés pour faire face à la situation.

Notre armée ne nous est d'aucun secours tant elle laisse faire, préférant courir derrière des trafiquants de drogue ou d'arraisonner les bateaux s'adonnant à la pêche interdite.

J'en veux vraiment aux autorités pour leur laxisme et leur bras d'honneur qui génèrent angoisse et peur dans la population.

7.Posté par citoyen le 18/04/2019 11:31

Les réunionnais doivent se mobiliser pour dire stop

8.Posté par Batofou974 le 18/04/2019 14:53

J'hallucine !!!! On peut laisser rentrer tous types de personnes ? les criminels, les repris, voire les terroristes et l'Etat ne bouge pas plus que ça, au contraire on les accompagne !!! C'est un bateau tous les jours ? J'en reviens pas ! On peut rentrer dans nos eaux territoriales et nous attaquer, aucun militaire ou semblant de militaire ou d'armée ? je vais être un peu cynique, mais je pense que je vais voter Lepen et sans regretter !
Des lois de merde qui donne tout un étranger un droit ! En métropole on l'a bien vu et bien vécu avec les fichés S . faut pas être parano, mais pas angélique non plus ! Après on va trouver des circonstances atténuantes ! Mais c'est invraisemblable ! La population augmente avec le lot et flot de clandestins ? Quel avenir pour ces gens ici ? Déjà on a du mal à joindre les 2 bouts, ben va falloir raccourcir encore la corde ! Quelle pauvre France !

9.Posté par la cata le 18/04/2019 15:14

La Réunion terre d'acceuil !!

10.Posté par mytssi le 18/04/2019 16:40

Va en Australie. Ils verrons retours à l'envoyeur direct

11.Posté par cmoin le 18/04/2019 18:48

Ne rien leur accorder!

12.Posté par Bleu outre mer le 18/04/2019 19:31

C'est sûr que nous aurions dû arrêter tous les migrants et nous n'aurions pas été là pour faire des commentaires. Nous avons tous migrés,de force ou choisis……..
Pour ceux qui ne connaissent pas leurs histoire un bateau est à quai, a ce propos migrer ( se déplacer vers un autre lieu) le Préfet a dû oublier le sens, parce qu’il a migré pour venir ici…….

13.Posté par Professeur Komunistov le 19/04/2019 13:13

12 Le terme migrer a beau être vague en aucun cas un préfet se déplaçant en France ne saurait être confondu avec un immigré illégal violant les frontières et dévoyant le droit d'asile, ce même dans l'esprit gauchiste le plus crasse.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie