MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​Viva Délixia ! Le talent paie forcément


Par Jules Bénard - Publié le Mercredi 10 Décembre 2014 à 11:01 | Lu 564 fois

L’événement a été joliment relaté dans le Quotidien du jour (page 18 pour les curieux) et rend hommage au travail, à la patience, disons-le : à l’obstination d’une de nos plus talentueuses actrices, Délixia Perrine.

Depuis quelque trois ans, le TCO lui a confié le soin de créer une animation spécifique auprès des femmes des Hauts, celles que l’on n’entend (que l’on n’écoute) jamais. Métier oblige, Délixia a choisi d’inciter ces dames à exprimer leur ressenti par le biais du théâtre.

Parler quand on a l’habitude de se taire… Fichtre et diantre ! Le challenge aurait paru insurmontable à quiconque, sauf à ce petit bout de bonne femme. Elle a saisi le problème à bras-le-corps et gagné son pari.

Si bien fonctionné que quatre chaloupéennes-saint-leusiennes de ses « élèves » sont allées montrer leur savoir-faire tout neuf en France au mois de novembre. Pour dire leur espérance, parler de leur expérience de la violence et prouver de facto que l’on peut s’en sortir… en parlant. En brisant la loi non-écrite du silence familial.

Le grand, l’immense mérite de notre Délixia a d’abord été de le leur faire comprendre, puis admettre, puis de l’exprimer aux yeux et aux oreilles de tous.

L’accueil réservé en France à nos femmes des Hauts est allé au-delà de toute espérance. Wendy, Sabrina, Lucette, Anaïs, coachées par leur douce et tonitruante mentor, se sont livrées sur scène, lors de plusieurs représentations devant public, dont des professionnels.

Succès si inespéré que cela leur donne le furieux désir de poursuivre l’aventure localement, notamment devant les établissements scolaires, pour peu qu’il y ait un suivi des pouvoirs locaux.

La volonté de ces femmes est à mettre aux cimaises. Mais il faut évidemment saluer bien bas Délixia Perrine. Qui n’est pas n’importe qui.

Créolo-rodrigaise, elle descend d’une famille de Rodrigais venus enrichir nos usiniers entre les deux guerres. Son papa, Noël, disparu voici deux ans, était le dernier d’entre eux. Pour fixer les idées, les Rodrigais habitaient les « calbanons » de Grands-Bois.

Délixia est actrice, show-woman dans l’âme. Elle a débuté sur les planches avec « Source Vive » de cet iconoclaste de François Folio. Dans le même temps, elle se produisait avec les Gratfils de Jean-Pierre Lasselve. Et, très vite, devint l’égérie de Vollard de notre pote Emmanuel Genvrin, avec la grande Rachel, la douce, terrible Rachel Pothin.

La Paula de « Lepervenche », c’est elle. L’aveugle de « Séga tremblad », c’est elle. La créole furibarde claquant la porte au nez d’un Ti Fock piteux, dans « Dokèr », c’est elle. L’esclave admirative devant la vanille fécondée par le jeune Albius, dans le très beau clip « Albius Edmond » d’Harry Pitou, c’est encore et toujours elle.

J’ai la chance d’être considéré par elle comme un ami. La vie vaut quand même la peine d’être vécue, non, quand on est apprécié par une Délixia ?

Jules Bénard




1.Posté par Père Estroïka le 10/12/2014 14:40

"J’ai la chance d’être considéré par elle comme un ami."

On sait qu'il est aussi ami avec DIDJI , le slameur mèt' a coté sak la pa bon.

Avoir plein d'amis et s'en gargariser tous les matins est bien la preuve que certains se la pêtent grave.
Jésus n'avait que 12 amis mais il quand même été trahi.

2.Posté par L'Ardéchoise le 11/12/2014 01:48

N'est-ce pas plutôt "Rodriguais " ?

3.Posté par Jean Luc Hoareau le 11/12/2014 07:46 (depuis mobile)

Super, Jules Bénard nous donne des nouvelles de ses amis. moi je trouve ça bien, ça l'empêche de sombrer.
Après, qu'on ne vienne pas nous dire que c'est du journalisme. On ne sait même pas comment s'appelle cette dame.

4.Posté par Jules Bénard le 11/12/2014 17:39

Merci à l'Ardéchoise, je prends bonne note... et fichtre, vous avez bien raison.
Pour les autres, j'avoue à ma grande honte que je ne saisis pas un traître mot de vos délires.
Une autre fois peut-être ?
PS : quelqu'un peut-il me dire qui est ce Didji dont je n'ai jamais entendu parler ? Merci !

5.Posté par 1870 le 11/12/2014 19:15

ça fait très jean claude brialy ce coté "je suis un cultureux"..."je brosse de la pommade au microcosme kiltirel" ..... et surtout le splendide "j'ai plein d"amis artiss" !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes