MENU ZINFOS
Faits-divers

​Violente rixe entre familles à Saint-Denis: Des peines de prison pour les plus violents


Trois jeunes étaient jugés pour violences en réunion avec armes, soit une bouteille et un marteau, commis le 3 avril à La Bretagne à Saint-Denis.

Par Soe Hitchon - Publié le Vendredi 9 Avril 2021 à 20:49

Une violente rixe a eu lieu le 3 avril entre six hommes à La Bretagne, quartier de Saint-Denis, au niveau d'un bar du quartier. Trois d’un côté, trois de l’autre issus de deux familles dont les relations sont tendues. C’est peu dire. 
 
Des regards et provocations ont entraîné une bagarre dont la scène semble confuse, même avec l’aide des images de vidéo-surveillance. Ce sont les actes de chaque protagoniste que la présidente d’audience tentait de comprendre ce vendredi au tribunal correctionnel de Saint-Denis. Trois prévenus étaient jugés en comparution immédiate pour violences en réunion avec armes. 
 
En effet, c’est avec une bouteille et un marteau que les jeunes ont attaqué leurs adversaires. Les prévenus affirment avoir été provoqués, attaqués et menacés avec une batte de baseball. Mais au vu des blessures des victimes – l’une avec trois pansements sur la tête, une autre avec un bras dans une attelle - cela semble ne pas coller. Les trois individus se sont vus prescrire deux, cinq et 35 jours d’ITT.

Deux familles connues pour des histoires de stup'
 
La procureure rappelle que le premier acte de violence a été un coup dans la bouteille de bière d’une des victimes, par l’un des prévenus. Une chronologie permise par les images de vidéo-surveillance ainsi que la majeure partie des violences reconnues par les prévenus, selon elle. Un comportement "gratuit" pour la procureure. Du "gâchis", selon Me Sébastien Navarro, un des avocats de la défense. La défense qui compte remettre les choses dans leur contexte en évoquant le passif de trafic de stupéfiants entre les deux familles. L’un des "mômes" prévenus aurait vendu de la drogue pour les victimes auparavant, et ses cousins leur en auraient voulu. Des faits que les victimes nient.
 
Les prévenus, tous avec des antécédents judiciaires, ont été condamnés : le plus jeune à 18 mois de prison dont 9 avec sursis, le deuxième à un an de prison et la révocation de son sursis (à cause de la récidive), et le dernier à 8 mois de prison. Seul ce dernier a pu bénéficier d'un aménagement de peine afin de rester chez lui. Ils ont présenté leurs excuses aux victimes et exprimé leurs regrets. 




1.Posté par Oreo974 le 09/04/2021 21:04

On s'en fout

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes