MENU ZINFOS
Mayotte

​Violences à Mayotte : "On fait face à des terroristes"


Le collectif Ré-MaA a appelé à un rassemblement contre l’insécurité à Mayotte ce jeudi devant la préfecture, en soutien au mouvement sur l’île aux parfums.

Par SI - Publié le Jeudi 15 Septembre 2022 à 10:09

Les élus mahorais ont annoncé une journée "île morte" ce jeudi pour protester contre la violence et l’insécurité à Mayotte. Les écoles du premier degré sont fermées jusqu’à nouvel ordre et le ramassage scolaire n’a pas eu lieu ce matin.

En soutien au mouvement, le Collectif Ré-MaA, "résistance Réunion/Mayotte en action", mène une action devant la préfecture afin de sensibiliser sur la situation à Mayotte et réclamer la prise de responsabilité urgente de l’Etat.

"Des terroristes qui tuent et qui agressent avec des machettes"

"La situation de Mayotte est connue. On fait face à des terroristes qui tuent et qui agressent avec des machettes, qui mettent le feu, qui brûlent volontairement. On est en train de nous parler de délinquance et de caillassage, ce n’est pas du tout le cas. Ce sont des personnes qui arrivent devant vous avec des machettes, bien organisés, armés, ils vous attaquent dans les rues, dans les maisons", lance Amina Djoumoi, porte-parole du collectif.


 


Le collectif tient aussi à souligner son opposition au transfert des détenus de Mayotte vers La Réunion : "A chaque fois que ça pète à La Réunion, on dit que ce sont les Mahorais, alors que c’est l’Etat qui est en train d’organiser le transfert de tous les clandestins. Nous, on demande à ce que pour ces gens qui commettent des actes à Mayotte qui sont de nationalité étrangère, la France face des accords avec leurs pays pour aller les emprisonner chez eux".

Invité de chaîne de télévision KweziTv hier, le préfet de Mayotte, Thierry Suquet a par ailleurs souligné que “les forces de sécurité intérieure sont en permanence engagées sur le terrain et adoptent des stratégies d'intervention immédiate sur les barrages et troubles à l'ordre public”, avant d'appeler “à la responsabilité de chacun pour que les enfants et l'espace public ne soient pas laissés aux mains des délinquants”.




1.Posté par Néné le 15/09/2022 14:43

Ceux qui n’en voulaient pas doivent tout de même payer pour y mettre l’ordre?

2.Posté par Le nerveux le 15/09/2022 16:04

Rendez Mayotte à qui elle appartient et beaucoup de problèmes seront réglés.

3.Posté par Tiparis y fé zenfan le 15/09/2022 16:39

Mayotte une chance pour la France j'en redemande je cherche je cherche mais je n'en vois pas, pauvre France tu te prostitues les anciens doivent se retourner dans leurs tombes, vive la France et vive le sable mouvant!

4.Posté par danton R le 16/09/2022 06:22

les terroristes sont aussi à la cssm, à l'ars, et dans tant d'administration à ne rien faire sinon profiter de ce que mayotte offre.

5.Posté par Lacour le 16/09/2022 09:17

A mon sens, ils seraient bien plus utiles à défendre leur département à Mayotte qu'ici.....à moins qu'ils veuillent coloniser la Réunion !
Ce qui après tout est en Marche....
Le grand remplacement, cela vous dit-il quelque chose ?

6.Posté par Jeje974 le 16/09/2022 09:29

Quel gâchis ! J'adorais Mayotte.
Cette île avait tant d'atouts pour elle! Il y a besoin d'une réflexion globale avec mise en place d'une stratégie sur le long terme pour que ce département retrouve sa sérénité, quitte à bousculer ses habitants. Économie, stratégie migratoire, chocs des cultures, sécurité.
C'est possible mais il faut plus que des mesurettes ponctuelles avec des gouvernements de passage qui se "refilent la patate chaude".
Il va bientôt falloir l'armée pour calmer le jeu et créer les conditions d'un redémarrage orienté sans laisser les choses se faire toutes seules. Mais il faudra d'autres professionnels que des technos en télétravail avec un ordinateur ou que des politiques qui placent des proches incompétents.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes