MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​Vers l'abandon des travaux de Sudel Fuma ? Le CREFOM s'alarme


- Publié le Mercredi 29 Octobre 2014 à 10:56 | Lu 544 fois

Après la disparition tragique de Sudel Fuma le 12 juillet dernier, l'Université de La Réunion prépare son remplacement. Le CREFOM Réunion s’alarme sur le changement de thématique du poste qui pourrait survenir et émet des propositions pour que les travaux de l'historien de renom soient poursuivis au sein de l'institution.

Voila trois mois que le professeur Sudel Fuma a disparu tragiquement, laissant derrière lui un travail colossal sur l'histoire de La Réunion et de son peuplement. Le CREFOM Réunion, fier et reconnaissant de l'engagement de l'historien, s'interroge sur la pérennité de son œuvre. L'Université de La Réunion devrait bientôt lancer le recrutement pour le poste de professeur laissé vacant. Aussi, le CREFOM Réunion préfère interpeller son Président dès maintenant et avant toute prise de décision afin de maintenir la poursuite du travail mémoriel et historique de feu Sudel Fuma au sein de l'Université.
 

Un courrier en ce sens a été envoyé au Président de l'Université de La Réunion le 22 octobre dernier, confirmant la demande faite dès le 29 août lors d’une rencontre. Il s'agit là d'un vrai combat pour que les recherches sur l'histoire réunionnaise ne soient pas abandonnées et que la transmission se fasse auprès des étudiants et de l'ensemble de la population réunionnaise. L'esclavage et l'engagisme font partie intégrante de la genèse de La Réunion et de la France. L'Université de La Réunion doit jouer son rôle de passeur de savoirs, pour que ce patrimoine traverse les générations et ne sombre pas dans l'oubli.

Le CREFOM Réunion, conscient des contraintes administratives que représente un tel remplacement, a soumis trois propositions au Président de l'Université de La Réunion :
- 1) Ne pas modifier le profil du poste. Changer la thématique enseignée serait une véritable rupture dans la politique menée depuis une trentaine d'années par les historiens engagés. Modifier ce profil de poste ne serait pas un signe positif pour les jeunes diplômés héritiers légitimes du flambeau.
- 2) Requalifier le poste de Professeur d'Université en celui de Maitre de Conférences. Cette requalification donnerait l'opportunité à davantage de candidats de se positionner. L'enjeu d'une telle passation ne peut être réduit à un simple grade administratif.
- 3) Favoriser le recrutement d'un candidat issu du territoire. Le remplacement de Sudel Fuma par un recrutement exogène viendrait accentuer le manque flagrant d'enseignants issu du territoire à l'Université de La Réunion.

Le CREFOM Réunion rappelle la politique des deux collectivités locales, que sont le Conseil Général et le Conseil Régional, axée sur la valorisation de l'histoire réunionnaise et l'importance de tisser des liens et des partenariats avec les pays de la zone Océan Indien. Les Réunionnais ont besoin de connaitre l'histoire et les réalités de ces territoires dont leurs ancêtres sont issus. Sudel Fuma nous a, certes, quitté brutalement mais son nom restera à jamais gravé dans le cœur des réunionnais et dans les annales de la recherche en histoire dans la zone Océan Indien et au delà.

Le CREFOM et les Réunionnais ont le devoir de militer pour que cette histoire, notre histoire, soit valorisée, transmise et considérée comme elle le mérite. En baptisant un amphithéâtre au nom du Professeur d'Université Sudel Fuma, L'Université de La Réunion lui a rendu un premier hommage. L'institution se doit à présent d'être attentive à la pérennité de son action, dans la digne lignée de la philosophie qu'il aura insufflée.

Richel SACRI,

Délégué Régional du
CREFOM Réunion




1.Posté par Gérard Jeanneau le 29/10/2014 21:21

"i[b[Changer la thématique enseignée serait une véritable rupture dans la politique menée depuis une trentaine d'années par les historiens engagés]]bi"

Evidemment Sudel Fuma a été un historien tout feu tout flamme, bien engagé politiquement, Son dernier combat a été de prouver que les enfants exilés de La Creuse ont été des victimes de paysans nazis creusois. Garder les vaches leur a été d'une atrocité épouvantable. Etrange recherche de l'historien : il ne cite aucun nom de tortionnaire. Mais sous les cocotiers, tout est envisageable.

Gérard Jeanneau à Gières.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes