MENU ZINFOS
Société

​Un point d’histoire : Immigration indienne à La Réunion, pas moins de 5 vagues différentes !


Par - Publié le Samedi 2 Juillet 2022 à 12:00

Des fidèles devant un temple tamoul orné de bananiers et de fleurs à Saint-Paul (carte postale datant du début du 20ème siècle, collection Arno Bazin dans le volume 4 de la série de livres "C'était hier" de Daniel Vaxelaire aux éditions Orphie)
Des fidèles devant un temple tamoul orné de bananiers et de fleurs à Saint-Paul (carte postale datant du début du 20ème siècle, collection Arno Bazin dans le volume 4 de la série de livres "C'était hier" de Daniel Vaxelaire aux éditions Orphie)
J’en ai parlé hier avec mon cardiologue, Indien d’origine, sympa aussi, et qui m’a semblé tout heureux de causer…

Je lui appris que dans cette île, pour 99% des gens, l’immigration indienne était cantonnée aux Engagés arrivés après 1948, soit après l’Abolition. Je suis pour la connaissance de notre Histoire, y compris dans le détail.

Contrairement à une idée trop répandue, la mixité ethnique dont nous sommes fiers, n’est pas du tout récente. Elle remonte même aux premiers temps de notre aventure bourbonnaise.

Regnault et ses 20 premiers Français n’étaient pas sans compagnie féminine mais les seules femmes présentes à partir de 1663 étaient des Malgaches pas prêtes, mais alors là, pas du tout, à s’unir avec les colons blancs.

Pour ces derniers, drame évident : comment fonder une descendance quand on n’a pas de femme ? Ce qui suggéra une idée au gouverneur Flacourt (je crois) : chercher des femmes volontaires.

Des émissaires « enrôlèrent » alors celles que l’on a appelées les « Indos-Portugaises », en réalité de vraies Indiennes, issues des comptoirs portugais de l’Inde, Goa par exemple. Ce qui explique que notre métissage remontât aux tous premiers temps de notre Histoire. Ce fut la première vague.

Puis vint celle de l’engagisme, celle de soi-disant travailleurs payés (hum !). Ces travailleurs des champs et usines furent, dans la réalité, moins bien traités que les anciens esclaves, sous le fumeux prétexte qu’ils étaient payés (payés une misère) et donc devaient se des…der seuls pour se soigner par exemple. Mais ils résistèrent admirablement à ces conditions inhumaines et c’est tant mieux !

Troisième vague, nos Zarabs. Ainsi surnommés pour la seule raison qu’ils étaient de confession musulmane, il ne s’agissait pourtant que de vrais Indiens venus du Gujarat.

Quatrième vague, les Indiens du Nord. On reconnaît aisément leurs descendants par leur patronyme, qui se termine par « sing », Gokalsing, Darsanesing, etc.

La 5è vague indienne est sans doute la moins connue de tous.

En 1964, la France restitua à l’Union indienne ses cinq derniers comptoirs indiens. On les apprenait par coeur au lycée : Pondichéry, Karikal, Mahé, Chandernagor, Yanaon.

Nombre de Français d’origine indienne issus de ces endroits, débarquèrent chez nous.

Les potes de ma génération se rappellent certainement de « monsieur » Paul, surveillant général à Leconte-de-Lisle, un homme d’une rare gentillesse et d’une très grande érudition. Faisant tout ce qui était en son pouvoir pour faciliter la vie des pensionnaires du vieux LLL.

Ce mélange ethnique si harmonieux a eu une conséquence inattendue avec la naissance d’une cuisine créole ne ressemblant à aucune autre. Avant l’arrivée des Indiens, la cuisine bourbonnaise était relativement monotone avec des rôtis juste agrémentés de poivre.

Les Indiens ont apporté le mélange, oignons, ail, piment, calou pilé, cumin, gingembre…

Un détail qui va vous amuser : les chefs cuisiniers des grands propriétaires terriens furent très vite des Indiens. Parce qu’ils étaient les meilleurs.

Ce sont eux qui ont créé un des plats les plus fameux, l’un des moins connus aussi, le poisson aux fines herbes. Un des moins connus parce que ce bestiau, à chair très fine, hantait les étangs et cours d’eau autour des grandes plantations, étang de Bois-Rouge, étang du Gol, rivière Saint-Jean… Interdiction faite aux employés des champs et usines de pêcher ces gouramiers, privilège dévolu aux « gros » Blancs. Mais la recette, elle, est bel et bien indienne.

Plus tard, les Chinois ont ajouté leur immense savoir-faire à cette cuisine entièrement issue de l’immigration. Les Malgaches et les Africains également mais si notre cuisine réunionnaise a pris un tour nouveau, ce fut d’abord grâce aux Indiens.

Ce n’est pas, et de loin, tout ce qu’ils nous ont légué. Il y a aussi le culte des Ancêtres, la faculté de dominer ses sentiments, le respect de la parole donnée, l’amour de la différence…

A une prochaine fois !


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par guetali3 le 02/07/2022 11:42

Grosses gourdes sur les dates la 1ère c'est 1848 et la 2ème c'est 1954.

2.Posté par Tilounet le 02/07/2022 15:16

M. Bernard merci pour ce type d'articles intéressants et nous sortant un peu des actualités moroses.
Pourriez-vous eclaima lanterne sur ce que vous appelez "la faculté de dominer ses sentiments " ?
Et j'aimerais aussi rajouter la touche française avec toutes les charcuteries : boudin, patte cochon, andouille, boucané, petit salé, abats....
On a tendance à oublier la cuisine française dans la cuisine créole...
Et la viennoiserie, la pâtisserie, la boulangerie...
Merci

3.Posté par marmay chaudron le 02/07/2022 16:32

aster mi kompran pourkwa mwin le enkor inn marmay lesclav
i rest amwin inn siek pou sort mon kondition et ginn mon ti RSA
sa la soulaj à mwin
mersi la politik

4.Posté par Tardepeu le 02/07/2022 16:34

Après, chacun fait sa romance.....

5.Posté par L''''autre le 02/07/2022 18:14

"Regnault et ses 20 premiers Français n’étaient pas sans compagnie féminine mais les seules femmes présentes à partir de 1663 étaient des Malgaches pas prêtes, mais alors là, pas du tout, à s’unir avec les colons blancs." ...
C'est seulement 2 (deux) Français, au lieu de 20 qui ont débarqués sur l'Île en 1663 : Louis Payen et Pierre Pau. Ils étaient accompagnés de 10 esclaves Malgaches (7 hommes et 3 femmes). Ces derniers se sont enfuis, assez rapidement, dans les hauts. Parmi eux, deux couples se formèrent parmi les "marrons" de Bourbon : Marie Caze avec Jean Mousse et Marguerite Caze avec Étienne Lambouquiti. Le premier enfant de Marie Case est né sur l'île en avril 1668 : Anne Mousse, première femme née à La Réunion5 surnommée la grand-mère des Réunionnais. Par la suite Anne Mousse a épousé un Breton Noël Tessier. Ils ont fondé Sainte Marie. Ils ont eu 8 enfants et 65 petits enfants.

Mes sources https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/anne-mousse-premiere-creole-ile-reunion-618404.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Figures_f%C3%A9minines_%C3%A0_l%27origine_du_peuplement_de_l%27%C3%AEle_de_la_R%C3%A9union
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grotte_des_Premiers_Fran%C3%A7ais
https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/anne-mousse-premiere-creole-ile-reunion-618404.html

Bonne soirée

6.Posté par Nic-ta-lope et autres le 02/07/2022 19:24

2.Posté par Caroline le 02/07/2022 15:12

Ils auraient mieux fait de rester dans leur contrée initiale.
.........................

Et vous dans votre Caroline.....pour laquelle manifestement vous avez perdu le Nord.

Spèce ZEMMOURIENNE va .....

7.Posté par Gros blanc le 02/07/2022 20:49

Post 6 retourne à Nantes et plonge toi dans les écrits, pas les phantasmes...

8.Posté par nanou Saleh le 02/07/2022 20:20

bravo pour votre article mr Benard sur les immigration indiennes. Je suis comme vous très pointilleux sur l'histoire et je n'aime pas qu'on la manipule!
Comme la plupart des habitants de cette île ,je suis un réunionnais extrêmement métissé et je compte parmi mes différents ancêtres des indiens engagés arrivés ici avant 1730 et aussi des indiens et des indiennes qui étaient esclaves sur les terres d'un grand propriétaire du sud et qui ont été affranchis comme d'autres avant la fin du 18ème siècle. il y avait aussi à cette époque des engagés indiens qui sont les ancêtres de certaines familles souches de l'étang salé !

9.Posté par Coucou de Colmar le 02/07/2022 22:46

Une autre vague oubliée, comme d'habitude, bien que plus marginale : celle des bengalis.

Oubliée car tous se sont confondus avec ceux partis vers le catholicisme uniquement, l'islam ou encore "l'autre hindouisme", celui des tamouls (puisque les traditions bengalies se sont perdus au fil des ans et du fait de leur minorité aussi).

Dommage que même dans ce genre d'article, les réunionnais passent leur temps à nous oublier... alors que pourtant, nos filles, elles, ils les adorent............

10.Posté par Psg le 03/07/2022 00:36

Jules benard in bon ti creole la rénion,post 6 ti conė coué.

11.Posté par Olivier le 03/07/2022 01:02

A post 2 caroline

Les Indiens sont des bosseurs, contrairement à vous qui touchez le RSA ou les allocations parentales, espèce de paresseuse

12.Posté par MDR. le 03/07/2022 04:52

Toute une bande d'imbéciles.
Raconter l'histoire d'un pays c'est bien.
Raconter les différentes cultures et faire découvrir le culinaire c'est bien.
Donnez des détails du déroulement sur la création d'une île c'est bien, sauf quand il y a des choses affreuse qui si passe et qui augmente le risque de provocation raciales comme la plupart qui écrivent dans ces sujets sensibles. Ces sujet sensible doivent rester dans les livres pour ceux qui veulent et près à entendre ces choses. Il est clair que d'après ce que j'ai lu en commentaire que vous êtes tous des pourris. Récapitulatif de ce que j'ai lu les premiers qui ont souffert ce sont les Malgaches qui on dû subir des violences sexuelles donc tout les Renionnais sont né de viole et d'esclavage (mes ancêtres), les Indien immigré pour remercier d'avoir combattue à leur côté et réduit à l'état d'esclavage (également mes ancêtres, je suis métisse et aussi que ces Malgaches on subit la même chose que les indiens.) Et si on parlait des soit disant colon blanc ? Il y avait aussi des esclaves blanc pourquoi on en parle pas? C'est quoi tout ce racisme à la Réunion qui n'a ni queue, ni tête ? Tout ça c'est du passé on est tous égalitaire avec des souffrances différente. Si vous devez vous retourner vers quelqu'un retourner vous vers le gouvernement. Et si vous n'êtes pas content du métissage repartez dans le pays de vos ancêtres ce sera mieux pour ceux qui veulent vivre bien, Uni malgré tout ce qui c'est passé avec encore la force de vouloir avancer et bon débarras on en a râle bol des personnes infondé et immoral. Je suis pure Créole métisse et fière de l'être (Malgaches, Indien, Indien pakistanais, Musulmans d'Afrique, Italien, Breton, Espagnol et j'ai pas fini mon arbre généalogique.) Il faut arrêter de ce faire manipuler par des propagande qui font remonter des souvenirs de guerre, vous êtes là ? Vous êtes en vie ? Vous n'êtes plus esclaves ? Vous avez un toit ? Vous Mangez ? Vous avez peut être des difficulté financière ? Mmmm! Ça c'est bon pour le gouvernement qui ce gave et qui balance tout dans les autres pays pendant que d'autres essais de sens sortir pour manger la peau patate. Battez vous pour des vrais valeur et votre estime de vous même avant de juger. Balaille devan zot porte avan d'occupe lé zot.
Il n'y a aucun type de religion qui travaille plus qu'un autre, sauf c'est investisseurs qui prenne les Réunionnais pour des C.. et qu'on laisse faire avec une grande partie politique qui leur donne de quoi pour avancer et piétiné tout ceux qui vivent ici depuis des générations. En même temps c'est normal vous voulez toujours plus, il faut un moyen pour faire rentrer de l'argent dans l'île, sachez que toute ces personnes sont redevables, mais ce qui ne le savent pas, quand il va y avoir un retour battons et on sera tous impacté sans exception. Êtes vous prêt à ce retour de bâton ? ça fait 20 ans que j'y pense et le travail à déjà commencé, tout c'est déroulé presque comme je l'avais pensais, le pire est à venir et il est trop tard bande de gaveur et ou inssoucient. Monté facile! redescendre vous allez bientôt le découvrir. Comment on dit tu vas trop loin ! Il faut vivre l'instant présent. Ben continuiez occupe demoun, Gard toujours à côté ! Puis pisse dan zot linge. Avant té avance main dans la main, non té pas bon, y ve plu! Ben trace zot chemin. Psychologiquement moin lé pré. Zot?
Bref y devient trop long mes pensées. Désolé si j'écris mal l'orthographe, je suis mauvaises.
Apprenez à vivre ensemble et vos alentour.

13.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''autre le 03/07/2022 06:22

Post 8 et 11

Je tiens mes propos, entre autre, de Lunivèrsité Maron et d'Alexis Miranville.

Anne Mousse, surnommée "La grand-mère des Réunionnais" est à l'origine des familles Maillot, Guichard, Vidot, Hoareau, Técher et bien d'autres ...

Je vous invite, tous les deux, à vous cultiver.

14.Posté par Nina le 03/07/2022 06:57

Poste 2 :
N est pas réunionnaise et au lieu de causer derrière un écran vas dire tes conneries au grand public!!

Les indiens c est une grande partie de cette île, la construction de La Réunion.

Certaines goyave arrivé ici en un terrain conquis...

Vas planter des patates

15.Posté par Idiocratie le 03/07/2022 08:29

Euh, n'a un problème Mr Bernard votre histoire est romancé : le premier Réunionnais né sur l'île et c'est une Réunionnaise était une Malgache !
Elle se maria avec un Breton et de ce métissage naquirent la seconde génération de Réunionnais et la troisième avec leurs 65 petits enfants...
La grand-mère des Réunionnais est Malgache et le grand-père est Breton.
Danyel, le vieux y veut râle a nous sy nout zhistoir !
Aucun "vrai blanc" de l'île ne peut renier son patrimoine malgré la volonté de certains de se blanchir.
Voter Z ou MLP ne te fera pas plus blanchir , frère blanc.
Arriva ensuite les fonctionnaires coloniaux ...font partie d'une autre histoire
Certains, étrangers à nos origines veulent nous conter une autre histoire : nous veillent !

16.Posté par Gros blanc le 03/07/2022 08:48

Évidemment l'université maron ,et miranville !!! un haut lieu kiltirel, et une lumière de la mémoire reunionaise....

17.Posté par Omarie le 03/07/2022 08:53

Un peu d'histoire ne fait de mal à personne. Il est bon de se rappeler d'où nous venons et comment notre île s'est construite. Ces indiens étaient, en tout cas pour les premiers arrivés, une main d'œuvre à bon marché. Ils ont travaillé dur dans les champs et les usines, ils ont trimé pour faire prospérer cette terre sur laquelle nous vivons aujourd'hui. Ils sont une des racines multiples qui relient le peuple Réunionnais à ses origines. Ils méritent le respect. Moi, Réunionnaise, née sur ce sol, issue de mes ancêtres kaf, malbar, blanc, et fière de l'être, je souhaite qu'on banisse tout commentaire qui véhicule le rejet, la division, la haine.

18.Posté par H974 le 03/07/2022 09:18

Engagés arrivés après 1948? Il y a un probleme de date la

19.Posté par foutor le 03/07/2022 09:21

Quand on lit attentivement tous ces commentaires le "vivre ensemble" ne semble pas être une sinécure.
Ça continue à se totocher par médias interposés. Beaucoup ne se comprennent pas.

20.Posté par Gringo le 03/07/2022 10:08

Allez un peu d'histoire ne peut pas faire de mal et notez que les Indiens sont sur l'île depuis 1672 !

1672 : 15 prisonniers indiens débarquent
1686 : 24 indiens sont recensés
1709 : 100 esclaves indiens sont recensés
1729 : 95 d’artisans indiens sont recrutés
1747 : 40 travailleurs libres recrutés
1826 : 1800 esclaves indiens recensés sur 62000 esclaves

Source: Laurent Coutaye, passionné d'engagisme et de généalogie

21.Posté par justedubonsens le 03/07/2022 11:02

Quelle tristesse, quelle misère intellectuelle !
Ce "point d'histoire" très intéressant finit dans la boue par des commentaires débiles !
Pourquoi ce genre d'article n'est-il pas l'occasion de s'enrichir (intellectuellement je précise) où chacun, contestataire ou non apporte de la richesse à un débat constructif et non des propos vindicatifs. Que ceux qui contestent cette version, le fassent en apportant des arguments tangibles et non une misère de propos insultants incapables d'étayer un argumentaire qui justifierait leur contestation.

22.Posté par Omarie le 03/07/2022 11:26

En cette époque de crise en Eupope, en France et à La Réunion comme ailleurs, le monde est devenu un terreau fertile pour ceux qui se nourrissent des idées racistes, xénophobes, et néonazistes. Nous, Réunionnais, nous avons montré que nous pouvons vivre ensemble avec nos différentes origines, cultures et religions. C'est là notre plus grande force et notre principale richesse. Nous devons être vigilants et lutter contre toutes dérives et propagandes sectaires et racistes car elles servent ceux qui veulent diviser pour mieux régner.

23.Posté par MDR. le 03/07/2022 15:02

Merci à tous les postes après moi.
Enfin dès personnes sensés et digne.
Le vivre ensemble et l'avancé.
La culture ne fait pas de mal, juste quelques petites choses à éviter qui peut choquer.
Les pieds ne sont pas faits pour marcher en arrière mais bien en avant sans oublier d'où on vient afin de rectifier les multiples erreur du passé.

24.Posté par Yab le 03/07/2022 16:08

A lire tous ces commentaires de kons , La REUNION s'appellera bientôt LA DIVISION, quel dommage pour notre futur qu'il y ait autant d'idiots spécialistes dans tous les domaines autour de nous. La modestie n'a jamais tué personne à ma connaissance.

25.Posté par Observateur le 03/07/2022 20:27

Je ne sais pas qui a raison ou tort dans ces histoires d'engagés, d'esclaves, de métissage,... Tout ce que je sais, c'est que beaucoup de familles malbares à la Réunion veulent maintenant se rapprocher de l'Inde qui est devenue une grande puissance économique mondiale, grâce au nationalisme hindou, et non au métissage tant prôné ici.
Beaucoup font des recherches sur leurs ancêtres et déposent leurs dossiers au Consulat de l'Inde pour obtenir leur carte OCI, qui est un passeport indien, une sorte de 2ème nationalité donnant le droit de voyager, travailler, investir en Inde, sauf le droit de voter. Et l'Inde, tout ce qui l'intéresse ce sont les descendants Indiens, les autres il s'en foute !
Et en Inde, le métissage, ils ne connaissent pas. Déjà qu'avec le système des castes, ils ne se mélangent pas entre eux. Et les Hindous détestent les Musulmans.
Ce qui n'empêchent pas tous les Occidentaux de se prosterner devant le 1er ministre Indien Narendra MODI, de l'inviter au G7 (l'Inde faisant partie du G20) et d'aller investir en masse en Inde.
D'ailleurs, on constate que l'Inde suprémaciste hindou prend de plus en plus d’importance sur l'échiquier mondial, quand on voit au G7 le président Américain Biden tapoter sur le dos de MODI qui ne l'avait pas vu, pour lui serrer la main et lui souhaiter la bienvenue, alors qu'il ignore MACRON qui s'évertue à lui expliquer qu'il a négocié avec les Arabes pour produire plus de pétrole.

26.Posté par La palme le 04/07/2022 05:55

Le commentaire le plus idiot appartient à…………………………………………


Caroline !!!!!!

Merci de montrer que vous n’avez rien compris de l’article…grave !

Questions pour vous aider à comprendre :

Les aides sociales ont commencé quand ? Les indiens sont venus quand ??


27.Posté par Incredible India le 04/07/2022 06:15

@observateur

En quoi cela vous pose problème que des indiens d’origine veulent se rapprocher de l’Inde ?

La recherche de racines est quelque chose de tout à fait naturel, vouloir connaître ces ancêtres, c’est juste être humain.

Pourquoi ce ton accusateur, lourd de reproches ? Est-ce de la jalousie ???

Quand au métissage, à quel moment c’est devenu une obligation ? Le vivre ensemble est prôné à la Réunion parce qu’on sait vivre ensemble, ce qui signifie se respecter les uns et les autres et ne pas demander à l’autre de s’oublier et devenir un clone de soi même, accepter la différence et non pas l’annihiler !!!

Le métissage ne peut être forcé, il se fait naturellement quand certaines conditions sont réunies, vous ne pouvez reprocher aux habitants d’un pays souverain de ne pas se métisser !!!!! Observer c’est bien, mais émettre un jugement de valeur sans fondement ce n’est plus tout à fait la même chose.

Posez vous la question, selon vous pourquoi le métissage devrait être la règle ?

Après l’observation, la réflexion ne peut pas faire de mal….

28.Posté par Omarie le 04/07/2022 12:52

A ceux qui sont en manque d'unichromie, ou de "race supérieure" ll y a des avions tous les jours vers certaines destinations "idylliques" qui correspondent parfaitement à leur désir. La Réunion est multicolore et multiculturelle et elle le restera !

29.Posté par Observateur le 04/07/2022 16:09

27.Posté par Incredible India le 04/07/2022 06:15 : aucune accusation, aucun reproche , ni jalousie !
J'admire l'Inde, son peuple, sa culture, donc loin de moi l'idée de critiquer cette grande civilisation. Mon commentaire était ironique. Ce que je voulais dire, c'est qu'on nous vante que la Réunion se soit métissée avec l'arrivée des Indiens, alors qu'en Inde, ils en ont rien à faire du métissage (et c'est leur droit le plus total). L'Inde s’intéresse uniquement à ses ressortissants d'origine indienne dans le monde et non au métissage. Donc, je voulais juste souligner le paradoxe !

30.Posté par Nic-ta-lope et autres le 04/07/2022 18:13

7.Posté par Gros blanc le 02/07/2022 20:49

Post 6 retourne à Nantes et plonge toi dans les écrits, pas les phantasmes...
.........................................................
Ou est votre problème ?

31.Posté par MT CRISTO le 06/07/2022 13:05

Les différences enrichissent les peuples. Les français sont les plus métissés d’Europe avec toutes les invasions qu’ils ont subis au cours des siècles. Les descendants de métissage avec les romains sont les plus nombreux. Les zoreils feraient mieux de connaitre leur histoire ; il n’y a aucun français de «  pure souche ».

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes