MENU ZINFOS
Faits-divers

​Torture et barbarie sur sa compagne : Le bourreau condamné à 17 ans de réclusion criminelle


Jugé pour torture et actes de barbarie sur son ex-compagne en 2018, Jimmy I. a été reconnu coupable et a écopé de 17 années de réclusion criminelle.

Par SH - Publié le Mardi 17 Novembre 2020 à 22:40 | Lu 1843 fois

Le bâtonnier Georges-André Hoarau défendait les intérêts de l'accusé Jimmy Imouza devant la cour d'Assises de La Réunion
Le bâtonnier Georges-André Hoarau défendait les intérêts de l'accusé Jimmy Imouza devant la cour d'Assises de La Réunion
Jimmy I., 53 ans, a été condamné à 17 ans de réclusion criminelle ce mardi par la cour d’Assises pour avoir torturé sa compagne en juillet 2018. Les faits de violences dans le couple étaient habituels mais ont connu une escalade jusqu’au jour où les voisins ont alerté les forces de l’ordre, entraînant ainsi la fin du calvaire de la victime. 
 
À leur arrivée, le 16 juillet 2018, ils trouvent une femme dont le visage et le corps souffrent d’hématomes et de plaies. Elle ne peut ni s’asseoir, ni se tenir debout, ni ouvrir les yeux tant ils sont boursoufflés. Le médecin découvrira par la suite qu’elle souffre également de brûlures dans le dos, où il avait tenté d’enlever un tatouage, et au niveau du vagin.
 
L’accusé, que la victime avait rencontré à l’église de la Ravine des Cabris, n'a pas changé de version depuis 2018. Il assure que la quadragénaire souffrait de crises et qu’il la contrôlait comme il le pouvait, avec des coups "maîtrisés". Le reste des violences aurait été perpétré à sa demande afin d’exorciser ses démons. 

La victime et ses croyances auraient "favorisé la commission des faits"

Pour l'avocat de la défense, le bâtonnier Georges-André Hoarau, "le dossier montre les limites, pas du vivre ensemble mais du croire ensemble". Un mélange de religieux qui s'est avéré "catastrophique" où ce n'est pas le meilleur qui a été pris mais le pire. Catholicisme, le Vaudou, les rites indiens et malgaches... pour l'avocat, "on en arrive à commettre des actes pour lever les esprits, tuer les bébêtes ou exorciser". Un contexte qui aurait donc "favorisé la commission des faits". Car l'accusé, condamné pour aucune violence avant aujourd'hui, a maintenu que c'est elle qui demandait à se faire couper les cheveux, enlever le tatouage et brûler le sexe. 

Jimmy I., qui encourait la perpétuité, a finalement écopé de 17 ans de réclusion criminelle dont 11 ans de sûreté, alors que l'avocat général, qui a dépeint le portrait d'un violent manipulateur, en avait requis 20. "Un excellent résultat, selon le bâtonnier, car ayant déjà passé 2 ans en détention provisoire, il pourrait être libre dans environ 8 ans". 




1.Posté par Guétali le 18/11/2020 01:47

Jimmy Imouza, qui encourait la perpétuité, a finalement écopé de 17 ans de réclusion criminelle dont 11 ans de sûreté, alors que l'avocat général, qui a dépeint le portrait d'un violent manipulateur, en avait requis 20. "Un excellent résultat, selon le bâtonnier, car ayant déjà passé 2 ans en détention provisoire, il pourrait être libre dans environ 8 ans".
......................................

Excellent résultat ? Propos bizarres......

2.Posté par almuba le 18/11/2020 05:59

Pas cher payé.
Douce France !

3.Posté par Laverité le 18/11/2020 08:53

Il aura t-il des soins pour ce monsieur? car la prison ne soigne pas c’est une bombe à retardement !!!

4.Posté par Le Jacobin le 18/11/2020 11:36

En lisant les propos de Maître Hoarau il a finalement été condamné à 10 ans ferme, dans huit ans il sera dehors.

Les 7 autres Années c'est pour le Sceau du tribunal.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes