Politique

​Serge Sautron et Linda Ringuin candidats du LPA sur le 3ème canton de Saint-Denis

Mardi 27 Janvier 2015 - 10:06

Lundi, la permanence de campagne située au tout début du boulevard de La Providence a accueilli toutes les personnes venues soutenir les candidats du LPA pour le canton 11 (Saint-Denis 3).

Linda Ringuin et Serge Sautron ont fait face à une centaine de personnes et en présence du Président du LPA, Thierry ROBERT. Encore une fois, le LPA mise sur des "jeunes candidats". "C'est l'engagement que nous avons pris dès la création du LPA et c'est une exigence si l'on veut renouveler vraiment la classe politique" a dit Thierry Robert.

Linda Ringuin est une jeune chef d'entreprise originaire de Saint-François et des Camélias. Elle a été chef de projet dans le cadre du mieux vivre ensemble sur ce territoire. Déçue du manque d'implications et de sincérité des politiques jusqu'alors, elle décide de franchir le pas aujourd'hui, pour "être l'outil de la population en faveur de projets qui répondent à leurs besoins et leurs attentes réelles". "Votre bulletin de vote vous permet de décider, de faire un choix pour assurer l'avenir de vos enfants. Je veux être un outil pour vous. Je veux me mettre à votre service" a-t-elle déclaré.

Serge Sautron qui a grandit à Bellepierre, est directeur d'agence SIDR dans le quartier des Camélias. S'il s'engage aujourd'hui c'est "pour faire avancer ces quartiers qu'il connait bien et faire reculer la misère sociale et la précarité qu'il côtoie au quotidien". Investi dans le milieu associatif, notamment sportif, ce spécialiste des arts martiaux, veut en finir avec les désillusions des promesses politiques. "Aujourd'hui sur ce nouveau canton, les trois conseillers généraux élus en 2011, ne se présentent plus. Sur le secteur de Bellepierre/la Source/ le Brûlé le conseiller général ne se présente plus. Au Camélias, le conseiller général est démissionnaire. Enfin, sur le secteur de Montgaillard, Serge Hoarau a été éjecté pour laisser la place au 'soldat Morel' ".

Et de poursuivre : "Nous voulons des élus qui ne vont pas disparaitre comme 'tangue' dès que z'élections lé fini mais qui seront disponibles et proche de la population. Je m'engage à ne pas changer, à être toujours à vos côtés. C'est pour cela que j'ai rejoins le LPA. Pour tenir un discours de vérité."

Enfin, les deux suppléants Daisie Fauve-Virama et Alain Hubert ont été présentés à l'ensemble des personnes présentes.

"La campagne est lancée" a conclu Thierry Robert  et "nou compte su zot pou mobilise a zot".
Lu 1362 fois



1.Posté par R I P O S T E le 27/01/2015 13:36

Pas d'union à Droite , PS Saint Denis rafle la mise dans ce canton 2 idem pour les cantons 3 et 4

Dans le 1er canton avec Nassimah/Serge HOARAU , la victoire est très loin

Quel gâchis

2.Posté par BATO FOU le 27/01/2015 19:01

houla il est pas aidé le ROBERT....
Comment n'avoir pas la fibre "social" et s'engager en politique ?

3.Posté par Peuple pour une politique autrrement le 09/02/2015 14:08

Le LPA la politique autrement c'est effectivement ce que l'on a besoin pour faire entendre la voix du peuple . Le peuple c'est nous, c'est vous, c'est ils, c'est tout un ensemble. LPA Une politique autre de ce que l'on a eu affaire jusqu'a aujourd'hui. Une politique enfin qui donne la parole et le pouvoir aux citoyens jusqu'a maintenant traités comme des moutons sans cervelles par ces politiques en place assoiffés de pouvoir individuel. Je le dis et je le pense fortement, nous ne sommes pas des moutons sans cervelles mais des êtres pensants à part entière et nous donner le pouvoir de choisir et de faire de notre société une société créatrice de sens, de projets viables et constructifs, de dynamisme participatif c'est nous initier et nous rendre enfin responsables de notre avenir. C'est là la véritable démocratie. Et une démocratie participative. Parce qu'on croit et on a l'impression d'être responsables de notre devenir or que sa n'a jamais été le cas ! on est comme des automates à suivre ces projets politiques sans en être initiés ou sans en avoir été informés au préalable. Nombreux vont être ceux qui vont critiquer le LPA, cette Politique Autrement mais ceux qui critiquent ne sont que des manipulés eux mêmes. Ils ne sont là utilisés que pour destabiliser et abbattre ce mouvement naissant en puissance, ce mouvement qui fait peur les "malhonnètes". Le LPA est un mouvement populaire où le peuple est son soutien principal. Critiquez oui mais des donner des critiques logiques et compréhensives.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >