Social

​Première réunion avec les autorités sri lankaises pour endiguer les arrivées de migrants

Vendredi 18 Janvier 2019 - 00:16

L'Ile de La Réunion a connu en 2018 quatre épisodes d’arrivée de migrants originaires du Sri Lanka. Interrogé sur ce point par le sénateur Jean-Louis Lagourgue ce jeudi au Palais du Luxembourg, Laurent Nuñez, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, a annoncé que l’Etat allait rencontrer des représentants du Sri Lanka la semaine prochaine à Paris.

Cette réunion, synonyme de premier pas vis-à-vis des autorités sri-lankaises, aura lieu le 25 janvier à la Direction générale des étrangers en France. "Notre ambition est à la fois d’être protecteur du droit auquel ont droit légitimement un certain nombre de personnes, mais aussi d'être très ferme pour éviter que se reconstitue une filière d’immigration clandestine du Sri Lanka vers La Réunion et au final une nouvelle filière de traite des êtres humains", a déclaré le secrétaire d'Etat.

Après avoir rappelé que ce sont "plusieurs navires qui ont été empêchés de quitter le Sri Lanka", et que "c’était donc quelque chose d’assez positif", Laurent Nuñez a maintenu que "la politique qui a été mise en oeuvre a été celle de renforcer la surveillance des côtes, comme vous l’avez souhaité bien évidemment à La Réunion, mais aussi de prendre contact, bien en amont, avec les autorités du Sri Lanka pour définir, ensemble, une politique qui conduise à les inciter à détecter les départs." 
Zinfos974
Lu 4005 fois




1.Posté par Elu nullissime le 18/01/2019 04:10 (depuis mobile)

Il sert à quoi j2l au Senat serieusement..?? Au vu de son palmares selon la CRC sur ste marie et la Region, il devrait ceder sa place et s'occuper de son.foncier...

2.Posté par GIRONDIN le 18/01/2019 06:12

...... La traque a débuté aux petites heures, ce jeudi 17 janvier. Elle s’est avérée fructueuse pour les officiers de la Tracking Team du Passport and Immigration Office (PIO). Ils ont mis la main sur 45 clandestins, des Bangladais et quatre Indiens. L’ASP Narendrakumar Boodhram se dit d’ailleurs «satisfait».

C’est vers 1 h 30 du matin que trois opérations crackdown ont été lancées simultanément dans diverses régions. Au Nord, à Calebasses, Pamplemousses, Terre-Rouge, Plaine-Verte et Montagne-Longue notamment, l’équipe menée par l’ASP Boodhram a appréhendé 34 clandestins. Il s’avère que l’un d’eux a tenté de s’échapper, mais les officiers l’ont vite rattrapé.

La deuxième opération crackdown a été menée à Stanley, Palma, Quatre-Bornes, Belle-Rose. Quatre Bangladais et un Indien ont été arrêtés. Tandis qu’à Curepipe et dans les régions du Sud, dont Mahébourg, l’équipe de l’inspecteur Thandrayen a appréhendé six clandestins.

Ces opérations ont pris fin vers 6 h 30. Il s’avère qu’à l’arrivée des officiers de la Tracking Team, des clandestins avaient déjà quitté leur logement pour se rendre à leur lieu de travail, dont des boulangeries.

Les clandestins appréhendés ont, eux, tous été embarqués au PIO. Ces premières opérations crackdown d’envergure ont été menées par l’ASP Boodhram, les inspecteurs Thandrayen et Sobrun et les PS Beeharry et Baganee, ainsi que l'officier Sewsurn...... L'express.mu 17/1/2019

3.Posté par Fidol Castre le 18/01/2019 08:16

Il ne faut pas "endiguer". Il faut "stopper net".

4.Posté par Isis le 18/01/2019 08:37

Bah... Il faudrait peut être que la France sorte du pacte de l'ONU signé à Marrakech d'abord...

5.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 18/01/2019 09:09

*Ben, oui...?

6.Posté par Ouep le 18/01/2019 09:59 (depuis mobile)

Endiguer?une vague de 7 migrants.....plus que marseillais ces réunionnais.....la peur du migrants oubouh quand on voit le racisme ambiant on comprend très bien

7.Posté par lol le 18/01/2019 10:47

moin mi dit faudrait plutot expulse se band vieux dinosaure la au sri lanka et na point rienk un ici et laisse band sri lankais ici bana au moins va travailler et non voler largent des citoyens comme zot la!!!!

8.Posté par momo le 18/01/2019 11:00

REUNION terre d accueil

9.Posté par La gitane le 18/01/2019 11:17

Chacun chez soi.... sinon autoriser l'asile sous condition de ressources, la France n'est pas un paillasson, on a assez de cas sociaux dans notre pays....

10.Posté par Fidol Castre le 18/01/2019 13:31

6.Posté par Ouep le 18/01/2019 09:59 (depuis mobile)

Endiguer?une vague de 7 migrants.....plus que marseillais ces réunionnais.....la peur du migrants oubouh quand on voit le racisme ambiant on comprend très bien


7 + 62
+ 90 arrêtés en mer

Personne n'a peur des clandestins. On préfère juste qu'ils restent chez eux. Si c'est être raciste de le dire, pourquoi pas ?
Dès qu'on critique une mesure de l'Etat on est automatiquement qualifié de raciste, facho, antisémite, islamophobe, xénophobe, homophobe...liste non exhaustive. Rien à f.... On dit quand même ce qu'on a à dire.

Et si t'aimes pas le "racisme ambiant" qui n'existe que dans ta tête, j'offre deux solutions :
- un psy
- un aller simple depuis Roland Garros vers n'importe quelle destination. (Je suggère le Sri Lanka...)

11.Posté par Rhum Quina le 18/01/2019 14:49

" ... taux de chômage au Sri Lanka de 2010 à 2014, avec des prévisions jusqu'en 2021.

Le taux de chômage est le pourcentage des personnes faisant partie de la population active qui sont au chômage. Il en ressort que le taux de chômage au Sri Lanka a diminué entre 2010 et 2012, passant de 5 % à 4 %. Selon les estimations du Fonds monétaire international, le taux de chômage au Sri Lanka devrait rester à ce niveau jusqu'en 2021, soit une situation de quasi plein emploi. "

Source : « Statista »

Au contraire d'une communauté à forte composante oisive et réfractaire au travail, les Sri Lankais sont des travailleurs. C'est sûr qu'avec eux on aurait tout à gagner. Mais bon, on est déjà trop nombreux sur cette île. Dommage !

12.Posté par Mouais le 18/01/2019 18:51

@Rhumquina, tu prends les choses à l'envers et c'est quand même bizarre qu'il faille quelqu'un pour te l'expliquer : il n'y a pas de chômage au Sri Lanka car il n'y a pas d'aides sociales à la française au Sri Lanka. Si ça t'intéresse de vivre dans un pays aussi génial, vas-y, et demande un salaire sri-lankais pour voir. Pourquoi comparer avec la Réunion qui serait sûrement au travail plus massivement sans les allocations diverses, les CDD-Assedic-CDD-Assedic qui permettent aux gens de toucher des sous sans trop forcer ? C'est le système français qui fait que. Vous avez les mêmes faignasses en métropole, mais encore faut-il aller dans leurs quartiers.

13.Posté par @ post 12 Mouais le 18/01/2019 21:51

Ce sont les aides sociales qui expliquent le fort taux de chômage à la Réunion, ou c'est le fort taux de chômage qui explique les aides sociales en constante augmentation ?

Vous croyez vraiment que la suppression des aides sociales va amener la Réunion au plein emploi ?

Qui va fournir des emplois à tous ces Réunionnais diplômés ou non ?

Présentez-vous aux élections et expliquez aux électeurs que si vous êtes élu vous allez donner à tout le monde du travail en enlevant les aides sociales !

Soit vous êtes un doux rêveur, soit vous voulez que la Réunion soit à feu et à sang !

14.Posté par KAMALEON LOKAL le 29/04/2019 21:13

6.Posté par Ouep le 18/01/2019 09:59 (depuis mobile)

Endiguer?une vague de 7 migrants.....plus que marseillais ces réunionnais.....la peur du migrants oubouh quand on voit le racisme ambiant on comprend très bien

on comprend que dalle.... immigration et nationalité : différent de racisme -nou la pa peur - mais l'afflux massif de boat people est de nature à causer des troubles (orchestré par des mafieux, des baveux...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie