Courrier des lecteurs

​Pour une planète viable, arrêtons la 5G

Jeudi 18 Avril 2019 - 09:28

L’offensive des télécommunications pour le déploiement du réseau sans fil de cinquième génération (5G) se déroule avec l’appui des gouvernements. Les signataires de cet appel*, qui dispose de 123 références scientifiques, demandent d’y mettre un terme devant les conséquences pour la santé et l’environnement que cette technologie va provoquer.

« À l’ONU, à l’OMS, à l’Union européenne, au Conseil de l’Europe et aux gouvernements de tous les pays, nous soussignés, médecins, scientifiques, membres d’organisations environnementales et citoyens de 168 pays (au 29 mars 2019), demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place. Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international. »

Les entreprises de télécommunications à l’échelle mondiale et les gouvernements veulent déployer dans les deux ans le réseau 5G. Cette décision produira un changement sociétal sans précédent. Nous aurons des maisons « intelligentes », des entreprises « intelligentes », des autoroutes « intelligentes », des villes « intelligentes » et des voitures autonomes.

Tout ce que nous achetons et possédons, des réfrigérateurs et des machines à laver aux cartons de lait, en passant par les brosses à cheveux et les couches pour bébés, contiendra des antennes et des micropuces et sera connecté à Internet. Toute personne sur terre aura accès instantanément à des communications à très haut débit et faible latence, dans les coins les plus reculés, jusque dans les forêts pluviales, au milieu de l’océan et dans l’Antarctique.

Cette nouvelle réalité entraînera aussi un changement environnemental sans précédent. Il est impossible d’imaginer la densité prévue des émetteurs de radiofréquences. Outre les millions de nouvelles stations de base terrestre 5G qui seront installées et les 20000 nouveaux satellites lancés dans l’espace, 200 milliards d’objets émetteurs feront partie de l’Internet des objets dès 2020, et un billion (mille milliards) d’objets quelques années plus tard. Il y a un déploiement commercial de la 5G à basse fréquence et à faible débit au Qatar, en Finlande et en Estonie mi‑2018. Le déploiement de la 5G à très haute fréquence (ondes millimétriques) devait commencer fin 2018.

Malgré un déni généralisé, les scientifiques disposent de preuves accablantes indiquant que le rayonnement des radiofréquences est nuisible. Les données accumulées sur des personnes malades ou ayant des troubles de santé, les preuves expérimentales de dommages à l’ADN, aux cellules et aux organes de végétaux et d’animaux et les données épidémiologiques, prouvent que les grandes maladies de la civilisation moderne — cancer, les maladies du cœur et diabète — sont en grande partie provoquées par la pollution électromagnétique ; ce sont 10.000 publications dans des revues avec comités de lecture.

Si les plans de l’industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, pas un être humain, un mammifère, un oiseau, un insecte, un brin d’herbe, quel que soit le lieu de la planète où il se trouve, ne pourra se soustraire à une exposition permanente à des niveaux de rayonnement de radiofréquence des centaines de fois supérieurs à ceux que l’on connaît aujourd’hui. Aucune échappatoire. La 5G risque d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres.
Des mesures doivent être prises pour protéger l’humanité et l’environnement selon les impératifs éthiques et les conventions internationales.

*https://reporterre.net/IMG/pdf/appel_international_demandant_l_arre_t_du_de_ploiement_de_la_5g__sur_terre_et_dans_l_espace.pdf  
Signer l’appel : www.5gspaceappeal.org

D’après Reporterre
Bruno Bourgeon
Lu 679 fois



1.Posté par miro le 18/04/2019 14:56

Incroyable ! ... ça existe encore les détracteurs de la modernité ?

2.Posté par JORI le 18/04/2019 15:09

Revenons au temps des cavernes. L'Homme était au plus proche de la nature. L'environnement n'était pas impacté par ses faits et gestes.

3.Posté par JMT97400 le 18/04/2019 20:56

Merci à Reporterre de "découvrir" le 8 Avril 2019 ce problème? AID a diffusé cette "nouvelle" pétition (alors à 40.346 signatures) en version française, transmise par l'Association nationale ["Robin des Toits"->https://www.robindestoits.org] , spécialisée dans la lutte contre les dangers des radiofréquences (dont les relais gsm, le wifi dans les écoles, le Linky, etc...) dans sa page ["Pétitions AID 2019-02" du 2 Février 2019->http://www.aid97400.re/spip.php?article168] , reprise les 16 Février, 9 Mars, 23 Mars, 6 avril et le sera le 20 Avril.

Si l'humanité a survécu au "prrrrrrooooooooooooogrèèèèèèèès", c'est que pendant longtemps, il a été contrôlé et diffusé lentement, le temps que le cerveau humain, qui en est à peu près resté à l'ère des cavernes, soit capable d'en comprendre les conséquences. Malheureusement le "progrès" a accéléré de manière exponentielle et échappe le plus souvent à tout contrôle.

95% des nouveaux usages UTILES des ondes sont remplaçables par d'autres techniques tout aussi "performantes" même si moins " confortables" mais avec moins d'effets collatéraux et moins de gaspillage.

C'est aussi que pendant très longtemps nous avions des ressources quasi-illimitées face aux besoins d'humains encore peu nombreux et de peu d'impact face aux autres espèces vivantes et aux capacités d'absorption de la planète. On a quitté depuis un bon demi-siècle cette époque, tout ce que nous faisons désormais a un impact majeur et nous devons donc évaluer au préalable dans le cadre du principe de précaution tous les développements techniques pour vérifier que c'est durable.

4.Posté par Zarin le 20/04/2019 09:41

« Installer des dizaines de millions d’antennes 5G sans un seul test biologique de sécurité doit correspondre à l’idée la plus stupide que quelqu’un ait jamais eu dans l’histoire du monde. » – Martin L. Pall, PhD

Il discute ensuite de huit façons dont cette technologie nuit à la santé humaine, en s’appuyant sur une documentation scientifique exhaustive :

1.Fertilité réduite
2.Effets neurologiques / neuropsychiatriques
3.Dommages à l’ADN cellulaire
4.Apoptose – Mort cellulaire programmée
5.Stress oxydant et dommages des radicaux libres
6.Effets endocriniens (hormonaux)
7.Excès de calcium intracellulaire
8.Cancer

Pall n’est qu’un des nombreux professionnels émettant le même avertissement, mais le déploiement progresse sans retard. Martin Blank, du Département de physiologie et de biophysique cellulaire de l’Université de Columbia, résume ici son évaluation.

« Nous avons créé quelque chose qui nous fait du mal et cela nous échappe. Avant l’ampoule de Edison, il y avait très peu de rayonnement électromagnétique dans notre environnement. Les niveaux actuels sont plusieurs fois supérieurs aux niveaux de base naturels et augmentent rapidement en raison de tous les nouveaux appareils émettant ce rayonnement. En termes clairs, ils endommagent les cellules vivantes de notre corps et tuent beaucoup d’entre nous prématurément. » – Dr. Marin Blank

5.Posté par ben tiens le 20/04/2019 20:01

L'auteur de ce courrier publie sur Internet et se plains d'un monde connecté!!!! C'est un peu étrange quand même. Est il à se point déconnecter de la réalité pour se rendre compte que le monde est déjà ultra connecté (wifi, 4G, radio, téléphone, etc...). je propose donc qu'il soit cohérent avec son récit et qu'il abandonne Internet, le téléphone et tout objet connecté (je suis presque sûr qu'il en a) et on va voir si sa qualité de vie s'améliore.

6.Posté par maikouai le 20/04/2019 21:59

Rayonnement et souffrance :
Radiofréquence et les nuisances engendrées sont connues et ressenties depuis au moins l’installation des antennes relais en zone d’habitation. Pour les personnes sensibles à ces émissions d’onde, la souffrance physique est quasi permanente. Comme en toute chose, seul l’appât du gain compte en dépit du reste, on fera comme pour : le plomb, l’amiante, le DTT, le glyphosate…, de l’exploitation outrancière pour un bien être éphémère, égoïste et un comportement égocentrique, tant pis à l’autodestruction qui s’enclenche, poursuivons la folie. Folie car selon un reportage scientifique de l’époque concernant le premier essai nucléaire de1945, il semble bien que personne n’avait la certitude que la planète n’allait pas se transformer en étoile après avoir déclenché cet essai…??!

7.Posté par A mon avis le 20/04/2019 22:53

L'Homme a atteint un tel niveau de connaissances et de savoir-faire technologiques qu'il croit pouvoir tout maîtriser et qu'il s'est déconnecté de son environnement naturel.

Le progrès technique n'est pas toujours synonyme d'amélioration des conditions de vie.
Les progrès technologiques ne cherchent plus à répondre à des besoins, au contraire, ils créent sans cesse de nouveaux besoins totalement inutiles au bien-être de l'Homme.

Ainsi l'humanité, sous prétexte de "toujours plus de progrès" est en train d'œuvrer à,sa perte, à sa disparition !

8.Posté par JORI le 22/04/2019 17:21 (depuis mobile)

En espérant que tous ceux qui pensent que l'auteur de cet article a raison et après l'avoir lu ont jeté tous leurs appareils producteurs de rayonnement mais ça m'étonnerait !!.

9.Posté par justedubonsens le 23/04/2019 08:55

¨Pourquoi s'inquiéter de ces rayonnements "électroquelquechose" ? Au train où va le monde l'Homme aura disparu de la surface de la Terre avant d'avoir subi les "mauvaises ondes" ou alors un spoutnik nous sera tombé sur la courge, ou les continents qui recherchent une promiscuité nous auront tous envoyé fait cuir par une multitude d'éruptions non pas cutanées mais volcaniques, ou...ou...
moi qui approche les 70 je reste optimiste. Avons nous un autre choix ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Septembre 2019 - 16:52 Va-t-on retrouver la Veuve ?

Lundi 16 Septembre 2019 - 14:24 Ensemble vivons la paix