MENU ZINFOS
Santé

"​Pour le suivi à La Réunion d’une grève nationale des médecins libéraux les 1er et 2 décembre 2022"


Le Syndicat des Médecins Libéraux de La Réunion adresse un communiqué de presse :

Par LG - Publié le Vendredi 18 Novembre 2022 à 16:34

"​Pour le suivi à La Réunion d’une grève nationale des médecins libéraux les 1er et 2 décembre 2022"
Le Syndicat des Médecins Libéraux de La Réunion exprime sa solidarité entière avec le mouvement des « médecins de demain » et les internes en médecine. Le SML peut se réjouir en effet dans leurs revendications de voir une reprise de ses propres revendications. 

Dans ces conditions, le SML RÉUNION demande aux médecins réunionnais de suivre le mot d’ordre de « Médecins pour demain », bien et seulement de grève nationale les 1er et 2 décembre 2022. 

Le SML RÉUNION dénonce et ne répondra pas par contre au mot d’ordre local de grève le 28 novembre de la CSMF Réunion, en fait sous contrôle et à l’initiative de l’URPS médecins Réunion (URML OI), qui pour des  faveurs de l’ARS a dépensé depuis 3 ans sa dotation de 400 000 € par an pour soutenir les Communautés Territoriales Professionnelles de Santé (CPTS). Plus grave, n’a rien fait pour imposer une participation des médecins libéraux à une expérimentation à la Réunion du Dossier Médical Partagé (DMP), et ainsi permis un DMP finalisé, sous contrôle exclusif des ARS et CHU, et prêt pour être imposé aux médecins libéraux sur tout le territoire national. Et pour voir enfin la CSMF Réunion se renier et dénoncer les CPTS et refuser un DMP obligatoire afin de satisfaire  aux exigences de « médecins pour demain ». 

Le SML Réunion ne peut que constater et dénoncer la dangerosité criante au niveau de L’URML OI d’actions syndicales soit-disant spécifiques strictement locales desservant la médecine libérale. Le SML Réunion demande la dissolution de l’URML OI. 

Dr GOJON 
Président SML Réunion




1.Posté par Dr Anonyme le 18/11/2022 18:33

La Suède et d'autres pays d'Europe ont démontré que ce que dit Véran est totalement mensonger et que les soignants non injectés ne posent pas plus de problèmes que ceux qui le sont.

Véran a sombré dans la corruption Big Pharma dès le début de l'épidémie. Aujourd'hui il est tellement empêtré dans ses dénis, ses mensonges, ses impostures qu'il ne sait plus comment en sortir.

Qu'il sache qu'il n'est plus possible de cacher la vérité. La surmortalité est bien présente, visible dans tous les pays qui ont injecté massivement

2.Posté par jojo la frite le 18/11/2022 21:04

Quels sont mes recours si une grève nationale des médecins libéraux les 1er et 2 décembre 2022 est effective ? et si je suis malade ces jours là ? .... réponse supposée de ce syndicat : "crève d'abord... tu m'intéresses ! ... "

3.Posté par Dr Anonyme le 18/11/2022 22:17

Un médecin n'a aucun intérêt à voir ses malades. Souvent il est peiné. Toujours il perd un peu réputation. Dis jojo explique moi" : crève d'abord tu m'intéresses ! Quel est ton mécanisme ?

4.Posté par Jirimbelle le 19/11/2022 02:41

D accord avec dr Anonyme ; les effets secondaires ou peuetre primaires commencent à se voir serieusement !! On ne pourra pas mettre ca sous le tapis tres lontemps !!

5.Posté par zambrouille le 19/11/2022 10:22

"En France, plus d’une personne sur deux décède à l’hôpital. L’hôpital est le lieu principal de la fin de vie avec 1000 décès par jour.
On observe qu’en mars-avril 2020, une grosse partie des décès habituels est attribuée au Covid-19. Faisant croire à une hécatombe alors qu’il s’agit de la vie normale en majorité. C’est là qu’interviennent les fameux codes d’urgence Covid-19.

La surmortalité hospitalière est de 7 000 personnes, alors que 14 000 sont attribuées au Covid-19. Il reste quand même un surplus visible, mais dont nous savons l’origine : le Conseil Scientifique français (qui conseille le gouvernement) a publié un article montrant que 6000 personnes déclarées décédées du Covid-19 à l’hôpital sont mortes dans les 3 premiers jours.

Dont 3000 le jour même de leur arrivée. Cette étude révèle juste que la stratégie d’interdire aux gens de consulter un médecin en cas de symptômes, de laisser la situation s’aggraver jusqu’à ne plus pouvoir respirer, a tué plusieurs milliers de personnes. Il n’y a pas de problème d’un virus tueur, mais d’une stratégie tueuse."

6.Posté par Rabe le 19/11/2022 11:36

Tellement riches et bénéficiant d'une situation extraordinairement privilégiée,ils peuvent se permettre de ne pas travailler pendant plusieurs jours et abandonner leurs malades à leur triste sort..Peu importe que leurs patients crèvent,ce qui compte ce sont mes intérêts.Malgré une situation oligopolistique dont ils jouissent,ils en veulent toujours plus et plus;la cupidité ni la décence n'ayant pas de limites...

7.Posté par Dr Anonyme le 19/11/2022 14:28

Dis RABE, tu en sais des choses (Tellement riches). Les revenus des médecins sont publics déclarés sur le site de la CARMF. Vas-y ! Explique moi pourquoi il va manquer des médecins alors qu'ils sont si riches !

8.Posté par Allo le 20/11/2022 07:35

La grève c'est contre la prolongation des études d'un an...pour lutter contre la pénurie de médecins...pénurie elle même voulue et mise par le numerus clausus. Et comment décider quel départements métropolitains vont bénéficier de ces internes puisque la majorité de la France métropolitaine est en sous effectif ? Les internes només dans une ville vont devoir en changer pour un an ? Vous pensez qu'ils vont avoir envie de s'installer ? C'est illogique

9.Posté par Dr Anonyme le 20/11/2022 11:17

Numérus clausus trop tardif, actes trop faiblement rémunérés, les plus bas de l’Europe, fuite vers des pays plus accueillants. S’agissant des seuls déserts médicaux les plus touchés, je suggère trois modifications:

1-De restituer aux seuls médecins des déserts la possibilité de bénéficier d une ancienne mesure trop vite oubliée: être pro pharmacien. Cela donne : prescrire avec sobriété juste ce qu’il faut et non des boites dont la moitié va se périmer dans des armoires. Guérir vite parfois sous ses yeux.

2-La seconde mesure consiste à permettre aux médecins d’acheter des appareils de radiologie, des échographes, des appareils de biologie etc. Et d’avoir le droit du cumul de tous les actes effectués en une seule journée. Economies de paperasses quotidiennes et multiples.

3-Accepter d être payé en tiers payant trimestriel avec une avance mensuelle. Finis les papiers ! Les allemands l’on fait et ils n’ont jamais eu de déficits des caisses quoique plus malades que nous.

Tout cela ne coûte rien à la Sécurité Sociale française mais lui permet au contraire de faire des économies. Cela facilite grandement la vie des habitants des déserts médicaux: être soigné plus vite, être guéri plus rapidement, consacrer plus de temps à leur travail.

ZAMBROUILLE donne un excellent argument
« La surmortalité hospitalière est de 7 000 personnes, alors que 14 000 sont attribuées au Covid-19. Il reste quand même un surplus visible, mais dont nous savons l’origine : le Conseil Scientifique français (qui conseille le gouvernement) a publié un article montrant que 6000 personnes déclarées décédées du Covid-19 à l’hôpital sont mortes dans les 3 premiers jours. Dont 3000 le jour même de leur arrivée. Cette étude révèle juste que la stratégie d’interdire aux gens de consulter un médecin en cas de symptômes, de laisser la situation s’aggraver jusqu’à ne plus pouvoir respirer, a tué plusieurs milliers de personnes. Il n’y a pas de problème d’un virus tueur, mais d’une stratégie tueuse."

Je ne cherche pas à les accabler pour leurs erreurs de départ. A leur place d’autres les auraient commises. Ce qui est intolérable c’est leur acharnement. Errare humanum est, perseverare diabolicum est.

10.Posté par zambrouille le 21/11/2022 08:48

@9 Dr Anonyme:

merci pour la pommade ^^, mais il il y a un aspect de la situation que vous occultez pour éviter le strike:

les codes d'urgence hospitaliers Covid attribué par l'OMS subventionnés par qui vous savez

et qui est rouage essentiel de l'escroquerie mondialisée

( qui touche les pays du blocs occidental concernés, les meme procédants aux injections de masses )

et ça c'est révoltant, les bureaucrates corrompus en sont responsables.

mais l'information est mise sous le tapis et est le plus souvent censurée.

11.Posté par Pat & Tic le 21/11/2022 13:08

L'auteur de ce "communiqué" est un poujadiste qui dénonce une institution à laquelle il s'est fait volontairement élire après s'être volontairement inscrit sur les listes électorales et fait volontairement campagne. Un grand classique, le Mélenchon peï de la lutte syndicale qui rage de ne pas être calife à la place du calife. La posture de "envers et contre tout/tous" chers à certains une fois réduit à la portion congrue par la voix des urnes.

Les unions professionnelles ont des représentants élus par leurs pairs. Si cet élu a une vision qu'il l'expose lors des prochaines élections pro et recueille la majorité des suffrages pour, une fois élue à la tête de l'union des médecin libéraux, prononcer la dissolution de cette institution qu'il appelle régulièrement de ses vœux. Courage plus que 3 ans à tenir avant votre grand reset..

C'est surtout une posture pour un médecin en vacances alors que tout ce décide sans lui. Forcément une fois dépassé par la base il est simple de se justifier par le refus de participer et s'acheter une vertu.

Brice de Nice : "la mer ne veut pas de moi aujourd'hui"... :D

La santé en France à un vrai problème. Les gouvernements successifs depuis 40 ans n'ont de cesse que de détruire un système qui faisait notre honneur. Tous les jours ils creusent la tombe du système de santé ou sapent ses fondements qui s'écroulent morceaux par morceaux.
Les patients ne voient que les conséquences, les médecins sont aux premières loges pour en voir les raisons. Ne pas les soutenir c'est être aveugle d'un futur funeste qui nous concernent à tous.

La grève n'est jamais décidée de gaité de cœur mais pour exprimer un ras-le-bol que les négociations n'a pu résoudre. Si vous pensez que votre médecin ferme son cabinet car le 1er du mois il est déjà plein aux as, inscrivez alors vite vos enfants en médecine c'est un métier qui embauche. A vous lire c'est mieux que jouer au loto.
Et en passant expliquez moi pourquoi les anciens décident eux de quitter le métier, déplaquent ou pire se suicident. La lassitude et le remord de l'argent facile sans doute.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes