MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​Pour la mémoire de Rémi Fraisse


- Publié le Lundi 3 Novembre 2014 à 09:40 | Lu 247 fois

6 Décembre 1986 -  25 Octobre 2014 : quasiment 28 ans séparent la mort de Malik Oussekine de celle de Rémi Fraisse. On dit souvent que l’Histoire ne se répète pas, parfois elle balbutie cependant tragiquement. Dans les deux cas, quoi qu’en disent le gouvernement et certains médias de droite, il s’agissait de jeunes manifestants pacifistes et non violents tués par l’Etat pour leur opinion. C’est insupportable.

Pour beaucoup d’entre nous, même si nous ne le connaissions pas personnellement, Rémi c’est un frère, un fils, un camarade…quelqu’un dont nous nous sentons proches, intellectuellement comme humainement. C’est la raison pour laquelle nous nous sentons tellement touchés, pour ne pas dire bouleversés, par cet assassinat commis par l’Etat en notre nom à tous. Nous partageons la peine de ses proches : sa famille et ses amis, mais également la colère qui doit les animer au regard des circonstances de la mort de Rémi. Aujourd’hui nous sommes tous de la famille de Rémi même s’il est évident que notre peine est sans commune mesure avec le chagrin éprouvé par ses proches.

Beaucoup d’entre nous ici présents aujourd’hui ont déjà participé, à de nombreuses reprises pour certains, à de telles manifestations. Nous en connaissons les dangers et les pièges : l’intimidation policière, la désorganisation, l’infiltration de certains groupes violents, la brutalité aveugle des forces de l’ordre…rien de tout cela n’explique la mort de Rémi, jeune homme épris d’écologie et de protection de l’environnement, qui se trouvait sur place pour mieux comprendre les enjeux autour du barrage de Sivens et mieux défendre ses convictions de protection de l’environnement. Rien qui ne soit « absurde ou bête » pour reprendre les propos du Président du Conseil Général du Tarn qui ne mérite même pas de le nommer. Il retournera bientôt dans l’anonymat qu’il n’aurait jamais dû quitter.

Comme je l’ai dit les responsabilités ne sont même pas à chercher du côté des forces de l’ordre, aussi brutales soient-elles, celles-ci ne font qu’exécuter les ordres qui leur sont donnés. Rien de plus, rien de moins. La responsabilité d’un tel drame incombe entièrement au pouvoir politique : pouvoir que nous avons élu pour qu’il mette en place une politique progressiste en accord avec les intérêts de ses électeurs. Il n’est pas interdit de penser d’ailleurs que Rémi, pour sa première élection présidentielle, ait voté en faveur du Président actuel. C’est le cas de beaucoup d’entre nous qui nous retrouvons dans l’opposition à ce gouvernement dans la rue, après l’avoir porté au pouvoir dans les urnes. Triste 5ème République qui permet de telles trahisons et abus de pouvoir.

En plus de pratiquer une politique antisociale sans équivalent dans l’histoire de notre pays pour un gouvernement de gauche, le pouvoir « socialiste » criminalise les mouvements sociaux comme le ferait la droite la plus réactionnaire : refus de l’amnistie sociale pour les syndicalistes injustement condamnés sous Sarkozy, condamnation à des peines de prison des militants de la Confédération Paysanne dans leur combat contre la ferme des Mille-Vaches, amendes pour des refus de prélèvement d’ADN…Partout en France se multiplient les occupations et les manifestations contre de Grands Projets Inutiles et Imposés : à Notre-Dame des Landes, à Sivens, à la Ferme des Bouillons près de Rouen, sur des dizaines de sites à travers la France : vont-ils envoyer la troupe contre tous ces manifestants ? Vont-ils multiplier les bavures contre le peuple au lieu de s’opposer aux intérêts des multinationales derrière ces projets ? Ici à La Réunion vont-ils également user de la force, pour faire plaisir à Bouygues et Vinci, lorsque nous nous mobilisons contre le plus coûteux  des ces Grands Projets Inutiles et Imposés : la Nouvelle Route Littorale ? Ou contre les guadeloupéens, et guadeloupéennes, qui se mobilisent contre l’extension du port de Fort de France ?

Loin de vouloir récupérer politiquement la mort de Rémi comme nous le reprochent sans honte les responsables de sa mort (qu’y a-t-il d’ailleurs à récupérer d’autre que des coups, des coups et encore des coups ?), le Parti de Gauche appelle à l’abandon du projet ainsi qu’à la démission du Ministre de l’Intérieur et du Président du Conseil Général du Tarn, également sénateur. L’un est responsable des consignes de sécurité disproportionnées au regard de la situation sur le terrain, certainement pour ne pas voir se reproduire le même échec, pour le gouvernement, qu’à Notre Dame des Landes. L’autre est responsable de la poursuite entêtée du projet de barrage contre l’avis des experts et de la population. Et les deux, pour mieux éluder leurs responsabilités certainement, se sont fendus de déclarations insupportables et provocantes : le premier s’en prenant à notre organisation politique en disant que « nous chassons en meute » ! Sommes-nous des chiens sommés de lui obéir ? Nous rappelons à cet homme, qui perd complètement son sang-froid et qui porte des habits visiblement trop grands pour lui, que ce sont ces mêmes chiens, et les électeurs qu’ils représentent, qui ont élu le Président qui l’a nommé Ministre de l’Intérieur. Il serait bon qu’il ne l’oublie pas avant de nous insulter publiquement. Quand au second il a osé qualifier la mort de Rémi de « bête et stupide », lui qui est à l’origine du projet de barrage et de l’obstination à le continuer malgré toutes les réserves économiques et écologiques. Nous tenons à leur rappeler les propos de leur mentor et chef, le brutal Manuel Valls, qui disait le 15 Septembre dernier aux députés PS qui doutaient de sa politique : « Quand on gouverne, on doit assumer ses responsabilités ». Puissent-ils se l’appliquer à eux-mêmes plutôt que de venir donner des leçons à la terre entière pour mieux éluder leurs responsabilités ?

Au-delà de toute considération juridique, un pouvoir politique qui tue sa jeunesse est un pouvoir qui a perdu toute sa légitimité. Pour l’instant les institutions sclérosées de la 5ème République lui permettent de se maintenir à flot mais jusqu’à quand. Rien dans la vie n’est éternel, les régimes politiques ne font pas exception. Jusqu’à quand le peuple va-t-il souffrir de voir un gouvernement faire exactement l’inverse de ce pourquoi il a été élu, et qui en plus tue ses propres enfants ? Que le Président et son  Premier Ministre méditent cette phrase de François Mitterrand qu’il prononça à la tribune de l’Assemblée Nationale le 8 Mai 1968 : « Si la jeunesse n’a pas toujours raison, la société qui la méconnaît et le pouvoir qui la frappe ont toujours tort ». 

Pour le Parti de Gauche à La Réunion,
Perceval  GAILLARD.




1.Posté par Le bourrage de crâne ne passe plus le 03/11/2014 11:23

Les "Antifas" et/ou les verts sont positionnés dans le camp du bien, tout leur est permis : saccages, violences en groupe, police des universités et des grèves. Des crassouillards souvent avinés, des loosers du no-future, des névrosés qui se donnent du courage en se shootant et en cassant. Pleurnichant quand leurs provocations tournent mal , voila ce que sont des manifestants "pacifistes" gauchos.

2.Posté par "VIEUX CREOLE " le 03/11/2014 12:11

Monsieur le Représentant du " Parti de Gauche à la Réunion",la mort du jeune Rémi Fraisse est un drame épouvantable qui est déplorée par la très grosse majorité des Français !! .Vous dites ne pas vouloir" faire de la récupération politique " aprés ce drame qui a profondément ému le Pays .! Mais certains l'ont déjà fait et même vous, quand vous déclarez que les "responsabilités sont entièrement du côté politique"!On entend ces mêmes accusations depuis des décennies quel que soit le Gouvernement en place:! Les "manifestants" , malgré des violences ou des débordements de CERTAINS d'entre eux ,auraient donc toujours raison ? J'ai été -même très jeune - "UN NON- VIOLENT" ,je suis,aujourd'hui "un granmoune" ( je le dis souvent !) qui connait bien les évènements politiques ou sociaux passés du Pays . J'essaie donc , maintenant ,d'analyser de tels éventements ,avec calme , pondération et le plus d’objectivité possible , après analyse de toutes les sources de renseignements. ..Croyez-moi ,ce n'est pas toujours évident ! !'ai vu les images ,les déclaration à la téle ,dans de nombreux médias ,sur internet ....Une chose est sûre : lors des manifestations politiques sociales ...sur la voie publiques ,des organisations extrémistes très radicales viennent pour provoquer des désordres ,des violences (vous le reconnaissez vous-même !) . .Pourquoi donc les organisateurs ( ils sont aussi responsables de ce qu'ils organisent !) ne parviennent-ils presque jamais à encadrer de façon efficace et convenable ces manifestations ( c'était l e cas au barrage de Sirvens!) ??? Tout le monde a vu les images à la télé , entendu des déclarations diverses .. J'ai parcouru la presse parisienne ,cherché sur internet l'exactitude des déclarations des uns et des autres , notamment celles du PÈRE DE REMI FRAISSE ,après le drame . Je vous les livre :" MON FILS n’était pas un violent...c’était un engagé déterminé de l'environnement. Je pense que quand il a vu toutes ces violences,il n'a pas pu s'empêcher d' y participer " !Je ne veux pas commenter ces déclaration d'un Père dans la douleur, mais elles permettent de comprendre un peu plus pourquoi pareil drame a pu se produire ! Ce projet de barrage soutenu par la majorité du conseil général du TARN et des paysans est jugé "surdimensionné "par des citoyens de la Région plus modérés :nous sommes en DÉMOCRATIE : une rencontre ENTRE OPPOSANTS ET PARTISANS DU PROJET , SANS PASSION PARTISAN E SYSTÉMATIQUE , aurait permis vraisemblablement , de trouver une solution acceptable pour tous ..LA VIOLENCE N'A JAMAIS Réglé de façon durable et efficace (même après des les révolutions ,violentes ou sanguinaires ,! ) ...MAIS ,CERTAINS SONT PERSUADÉS que l'heure est à la "Déclaration de Guerre " ou à " la Résistance" sans merci : il faut qu'il y ait défaite déclaré de" l'autre partenaire" ,qu'il mette "genoux enterre " et pourquoi pas... qu'il demande pardon !!!

3.Posté par mi marche ec Melenchon le 03/11/2014 16:32

c'est quoi ces vieux cons qui causent de "l'etat de droit"?


- le barrage de sivens est en passe d'etre declaré ILLEGALE
- la retenue de Fourogue est exploitée depuis 15 ans par les memes promoteur dans la plus grande ILLEGALITE !!!! sa declatation d'interet general a ete cassée par le tribunal administratif et les promoteurs ont continué leur travaux au nez à la barbe de tous

il est ou l'etat de droit depuis 1998 ???

4.Posté par La vox populi.com le 03/11/2014 18:36

@3
Le seul Etat de droit est celui du droit du plus fort: l'umps fabrique les lois qui convient à leurs intérêts et si le peuple rouspète, on envoie les archers du roi.....car force doit rester à la loi.....

5.Posté par KLD le 03/11/2014 22:32

Un référendum local aurait pu etre la solution ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes