MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

​Pierrot Dupuy - Ibrahim Patel tu es couillon ou tu joues au couillon ?


Mon grand-père aimait à demander à ses petits-enfants qui venaient de faire une bêtise : tu es couillon ou tu joues au couillon ? C’est la phrase qui m’est venue immédiatement à l’esprit en apprenant qu'Ibrahim Patel s’apprêtaît à déposer un recours en référé suspension devant la cour administrative d'appel de Bordeaux contre le jugement du tribunal administratif de Saint-Denis annulant son élection à la chambre de commerce.

Par - Publié le Mardi 1 Février 2022 à 12:32

Photo d'archives : © Pierre Marchal - Anakaopress
Photo d'archives : © Pierre Marchal - Anakaopress
Un référé suspension, c’est une demande d’annulation en urgence d’une décision administrative. Par définition, un jugement n’est pas une décision administrative. 

Il ne reste donc que deux hypothèses : soit il a été mal conseillé par son avocat, ce dont je doute, soit il prend vraiment les Réunionnais pour des imbéciles. Je vous laisse faire votre choix. 


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Gros blanc le 01/02/2022 12:46

C est pour ça que nous ne croyons plus en la justice , ni aux politiques, ni aux journalistes, et encore moins à des jours meilleurs....

2.Posté par klod le 01/02/2022 12:51

les deux mon capitaine.

3.Posté par Meh le 01/02/2022 12:51

Mr. Dupuy est ce que ça valait vraiment le coup de oublier un billet d'humeur de 5 lignes ? Je vous recommande twitter pour célébrer de cas.

4.Posté par Mapilereksa le 01/02/2022 12:55

La question porte la réponse et ça tourne autour de couillon. Quoi dire de plus !
Amis commerçants, vous avez la possibilité de faire le travail que la justice refuse de faire...et par les urnes. Alors : LET'S GO !

5.Posté par kosa sa le 01/02/2022 13:20

Les deux...

6.Posté par ha ha le 01/02/2022 13:26

Vu qu'il a été élu en étant inéligible, çà peut passer avec notre "justice" locale.

7.Posté par Taloche le 01/02/2022 13:26

- Ibrahim Patel, tu es couillon ou
tu joues au couillon ?

- tous les deux mon capitaine !

8.Posté par le planteur le 01/02/2022 13:28

Mon commentaire ne sera pas postés mais un moment Mr Dupuis , on peut vous retournez la question. Zinfos974 c'est un journal ou votre blog? parce que vous étiez candidat sur une autre liste? quel légitimité de votre article?

9.Posté par joli mi le 01/02/2022 10:41

Pierrot tu es couillon : cf annulation des élections CCI en Guadeloupe en 2017. Le président a retrouvé son siège grâce à un référé suspension ....

10.Posté par DOGOUNET le 01/02/2022 14:18

Je n'ai pour ma part aucun doute: le boutiquier l'est vraiment !

11.Posté par Ali le kafhir le 01/02/2022 14:24

Moi je pense que le pouvoir rend l'homme insolent tout court

12.Posté par titi45 le 01/02/2022 14:33

peut être les deux Pierrot 🤫

13.Posté par Vaut mieux en rire le 01/02/2022 14:40

Là il fait le couillon . Les indemnités , une fois goutées on ne peut plus s'en passer . Et ça permet de vivre très longtemps sans se dilater la rate.

14.Posté par Matulu le 01/02/2022 14:40

A la question : je réponds les deux mon Capitaine!

15.Posté par Jag le 01/02/2022 15:43

Fait comme des rats!!!!

16.Posté par Marc le 01/02/2022 16:16

9. Les deux situations ne sont absolument pas comparables. En 2017, le tribunal avait annulé l'élection mais avait considéré que celle-ci entraînait nécessairement la suspension des mandats et avait ordonné au préfet de procéder à celle-ci. Le problème c'est que ce faisant le tribunal considérait que la suspension des mandats est une conséquence directe de l'annulation alors que si le code électoral prévoit bien la possibilité d'une suspension juridictionnelle des mandats, celle-ci procède d'un dispositif juridique différent. Il manquait donc dans le jugement le "bout" qui aurait suspendu les mandats légalement mais il y avait en revanche un ordre donné au préfet de procéder à la suspension. Le préfet, tout en sachant pertinemment que c'était illégal, avait été contraint (il n'a pas le pouvoir de s'opposer à une décision judiciaire) de procéder à cette suspension par arrêté. C'est cet arrêté que le président de la CCI de Guadeloupe de l'époque avait attaqué en référé annulation, référé qu'il avait fort logiquement gagné. Cf https://www.guadeloupe.gouv.fr/content/download/11165/76781/file/24022017%20CP%20CCI.pdf

A La Réunion, le tribunal n'a pas fait cette erreur. La suspension est bien prévue au jugement, avec la justification ad hoc. La décision étant d'application immédiate, il n'y a pour l'instant pas besoin d'un arrêté préfectoral (il y en aura sans doute un mais uniquement pour nommer les membres de la commission chargée de gérer la CCI dans l'intervalle). Faute d'une décision administrative suspendant les instances de la CCI, Patel n'a aucun support juridique à attaquer en référé. Il peut soit faire appel du jugement selon la procédure normale (mais ce ne sera pas suspensif sur la suspension de son mandat et puis, honnêtement, bon courage à lui parce qu'il est clair qu'il perdra) soit attaquer l'arrêté de nomination de la commission.

Arrêtons nous un instant sur cette deuxième hypothèse. Nous n'avons pas encore cet arrêté donc nous ne connaissons pas encore la composition de cette commission. Sur quelle base Ibrahim Patel compte-t-il attaquer au TA un simple arrêté de nomination? Quel intérêt à agir? Et plus important, quel intérêt tout court? Même s'il venait à gagner et à empêcher la nomination de cette commission, il serait toujours suspendu puisque sa suspension ne procède pas de cet arrêté mais du jugement. Tout ce qu'il gagnerait c'est laisser la CCI sans administration quelques jours de plus. Et par ailleurs je vois mal comment il justifierait de remplir les conditions préalables à ce type de référés: illégalité manifeste et urgence. Comme expliqué, ce jugement n'a pas fait l'erreur rédactionnelle du TA de la Guadeloupe en 2017 donc je ne vois pas bien où serait l'illégalité manifeste dans la décision du préfet. Mais surtout il est compliqué de justifier de l'urgence sur le seul volet nomination dépourvu du volet suspension.

Donc non, Ibrahim Patel raconte absolument n'importe quoi.

17.Posté par Le Jacobin le 01/02/2022 16:20

"soit il prend vraiment les Réunionnais pour des imbéciles."

Vous avez des doutes Pierrot ?

Toute sa carrière a été basé sur le mensonge, depuis le temps qu'il tourne autour du trou il fallait qu'un jour il tombe dedans, c'est chose faite fermez le banc.

Si vous soulevez la couverture vous trouverez d'autres cadavres.

18.Posté par klod le 01/02/2022 16:45

ce qui pose question ce sont "ces commerçants " qui votent pour ce personnage ................... des commerçants pour qui le mot PROBITE n 'a pas de sens ?????????????

Oté mon pov ti péi .......................... pas plus , pas mwin ............... pas mwin , ca LE VRE !!!!!

19.Posté par Bibi le 01/02/2022 17:22

Il faut arrêter patel tu aimes le pouvoir. C'est un mec imbu de sa personne. Tu te crois infaillible mi espère out règne sera fini. Pauvre type.

20.Posté par Gilo le 01/02/2022 17:34

Il n est pas si couillon que ça. Il a pu se présenter et gagner une élection en étant inéligible. Ici, plus c est gros, plus ça passe. Il tente, ça gagne du temps. Le pire c est de voir le nombre de soutiens. Pauvre de nous.

21.Posté par klod le 01/02/2022 17:57

JE réitère : le ibrahim dit tit patel , on s'en fout ..................... comme tous les politiques condamnés par la justice ........... l'Histoire les oubliera


Par contre , tous ces "commerçants " qui ont voté pour un repris de justices en connaissance de cause ???????????????????

la RUN , mon ti péi ???????????????????????????

pov RUN !!!


22.Posté par Marc le 01/02/2022 18:39

@Gilo: oui mais non.

Ici quel est le sujet pour Patel? Il a absolument besoin que l'élection se tienne avant le jugement de la Cour de cassation qui va probablement confirmer son inéligibilité. Ca fait un an qu'on attend ce jugement, ça ne saurait donc plus tarder, la rumeur qui court c'est fin février début mars. Patel va tout faire pour avoir une élection avant car s'il n'est pas éligible la préfecture refusera sa candidature. Et s'il n'est pas candidat il n'y a aucune garantie que la CAPEB, la CPME et la Fedaction retrouvent un accord électoral. Même unis, de toutes façons, leurs chances de succès seront fortement diminuées.

Derrière il y a aussi la question de sa capacité à influer sur les élections présidentielles et législatives et ainsi à négocier avec l'Etat pour ne pas trop se faire taper sur les doigts mais aussi aider des alliés à se placer, par exemple aux élections législatives.

Pourquoi est-ce qu'il est emmerdé aujourd'hui? Certes il est annulé mais cette suspension est un vrai piège pour lui. En effet plus s'il fait appel, l'annulation n'est pas définitive et donc l'élection ne peut être organisée tant que l'appel n'est pas jugé. Le code de commerce prévoit que l'élection doit se tenir dans un délai de deux mois. Donc s'il fait appel l'élection consulaire se tiendra vers avril-mai. voir jusqu'en juin s'il y a cassation. Autant dire qu'il pourra s'assoir sur son avenir politique et celui de ses amis.

N'y aurait il pas eu la suspension, il aurait continué à être président de la CCI jusqu'à l'élection et à la limite il aurait pu s'en sortir comme ça: d'appel en cassation il aurait repoussé la date de son annulation jusqu'à après les élections législatives, ce qui lui serait bien allé puisqu'il aurait pu aider. Mais tel n'est pas le cas aujourd'hui.

Quels choix lui reste-t-il donc? Faire appel et de ce fait être quasi garanti que l'élection se déroulera trop tard pour qu'il puisse influer sur les futurs scrutins? Ne pas faire appel mais ne plus être président de la CCI jusqu'à au mieux la mi avril et probablement plus jamais avec le jugement de la Cour de cassation? C'est un calendrier très compliqué que le sien... C'est pour ça qu'il tente sa dernière chance en utilisant une voie de recours qui ne s'applique pas dans le cas présent, comme je l'ai expliqué dans mon post précédent.

Et n'oublier pas que dans cette affaire, il n'est pas le seul à pouvoir faire appel. Myriam Boulay, Bruno Cohen et n'importe quel membre de leurs deux listes mais aussi les membres de la liste Patel peuvent faire appel. Ce qui garantirait un scrutin trop tardif pour ses ambitions.

23.Posté par euhh... le 01/02/2022 19:03

Il se croît plus futé que les autres. Escroc en col blanc

24.Posté par kreol974 le 01/02/2022 20:01

Inquiète pas zot trop marmaille, Ibrahim lé pas si couillon que ça pou jet son corps dan fond rampart, tout sa lé politisé sa, allé rodé ou va voir Pierrot, aux faites Sé ou Pierrot qui fé lo couillon ou fé com si ou comprend pas aussi out tour. Allé marché don.

25.Posté par ma sonnerie le 01/02/2022 20:21

le nom de l'avocat ??

26.Posté par Gilo le 01/02/2022 21:41

@Marc
Entièrement d accord. En général, peu importe les élections, électorales ou autres, d une part les commissions de validation ne font pas leur travail. Cette liste n aurait pas dû être validée, vu les éléments en leur possession. Par ailleurs, les peines d inéligibilités octroyées lors des divers jugements n empêchent quasiment jamais les condamnés de se présenter à la prochaine élection.

27.Posté par Jo de Stjo le 01/02/2022 22:43

Pas couillon Pourri


28.Posté par Marc le 02/02/2022 02:38

26. Les gens inéligibles qui réussissent à se présenter c'est tout de même très rare. Ce qui arrive en règle générale c'est qu'ils font jouer les recours suspensifs pour gagner du temps jusqu'à l'élection mais un jour le couperet tombe.

29.Posté par jojo le 03/02/2022 21:02

c'est quoi un couillon ? ... une petite couille ? .... oui, mais c'est quoi une couille ? .... l'usine à fabriquer des couillons ? ... je tourne en rond jusqu'à me mordre la queue ! ....

30.Posté par SOMANKE le 06/02/2022 19:51

Cette posture ne devrait pas t'étonner mon cher Pierrot, pour deux raisons
1) je forme une demande en justice (fondée ou non, ce n’est pas la question) et mon image est sauve. C’est une démarche politicienne courante et IP agit en politicien.
2) Le pouvoir rend fou et le pouvoir absolu rend absolument fou.
Après tant d’années au pouvoir IP se croit sincèrement intouchable.
Il se prend pour Jesus à qui les hommes du pouvoir demandent: qui es tu ?
Il réponds: « je suis celui qui est. »
Tout cela pose la question de la nature du pouvoir, de son exercice et surtout de la nécessité de contre pouvoirs, source d’humilité.
Il nous faut réinventer (ou y revenir à) la Démocratie

31.Posté par Kaloupillé le 08/02/2022 00:22

Ibrahim PATEL de la CCIR ...de L' île de la Réunion ( 974)
VEUT JOUER COMME PATRICK BALKANY......

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie






Les + plus lus de la semaine



 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes