MENU ZINFOS
Société

​Ouverture de la pêche des bichiques le 1er septembre


La pêche des bichiques sera de nouveau autorisée du 1er septembre 2022 au 28 février 2023. La préfecture rappelle la réglementation.

Par NP - Publié le Mercredi 31 Août 2022 à 08:11

Réglementation et formalités à respecter

Les pêcheurs sont invités à régulariser leur activité afin de se conformer à la nouvelle réglementation qui est en vigueur depuis le 30 décembre 2021. Afin de la faire respecter, les services en charge de la police des pêches et de l’environnement procéderons à des
contrôles renforcés.

Préserver les bichiques et leur pêche

Cette nouvelle réglementation sur la pêche des bichiques dans les eaux marines et fluviales de La Réunion est le fruit de plusieurs années de travail en concertation avec les pêcheurs.

Elle vise à prévenir la raréfaction alarmante dans nos rivières de deux espèces de cabots bouche-ronde : le « gros bichique », Sicyopterus lagocephalus, et le « bichique fine », Cotylopus acutipinnis, tout en préservant de façon raisonnée la pêche traditionnelle.
Ces mesures visent à protéger une pêche pérenne et durable. La totalité des cours d’eau de La Réunion est concernée, sans exception.

Ces mesures sont les suivantes :
- fermeture de la pêche du 1er mars au 31 août
- limitation des zones de pêche
- encadrement des engins de pêche.

 

Mise en conformité des pêcheurs

Rappel : Seuls les pêcheurs professionnels sont autorisés à vendre des bichiques. Les pêcheurs de loisirs sont autorisés à pêcher un maximum de 3 kg de bichiques par jour, pour leur consommation personnelle.

Les associations de pêcheurs n’ayant pas encore régularisé leur situation sont invités à se mettre en conformité au plus vite, ainsi :

- Tous les pêcheurs utilisant des canaux, qu’ils soient pêcheurs professionnel ou de loisir, doivent adhérer à une association de pêche. L’association doit obtenir une autorisation au titre de la loi sur l’eau et une autorisation d’occupation temporaire (AOT) du domaine public fluvial lui permettant d’exploiter ces canaux.

À titre exceptionnel et temporaire, la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) propose cette année un accompagnement au montage des dossiers pour l’obtention des autorisations. Cet accompagnement prendra fin au 31 décembre 2022.

- Les pêcheurs professionnels doivent déclarer leur équipe de pêche, enregistrer leurs engins de pêche, payer leur cotisation professionnelle au comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) et demander leur permis national de
pêche à pied auprès de la Direction de la Mer Sud Océan Indien (DMSOI)

- Les pêcheurs à pied de loisir, pêchant en aval de la limite de salure des eaux (LSE)

doivent déclarer leurs vouves auprès de la DMSOI qui enregistre et vise cette déclaration

- Les pêcheurs amateurs, pêchant en amont de la limite de salure des eaux (LSE), lots Association Départementale Agréée des Pêcheurs Amateurs aux Engins et aux Filets (ADAPAEF), doivent disposer d’une licence de pêche annuelle. Cette dernière est délivrée par la DEAL.

Pour rappel, le non-respect de ces règles constitue un délit, passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 75 000 euros. En cas d’infraction, le matériel de pêche et les captures seront saisis.

Les opérations de contrôles qui ont été réalisées en 2022 pendant la période de fermeture de la pêche ont donné lieu à la saisie d’engins de pêche. Les contrôles se poursuivront et se renforceront à l’occasion de la réouverture de la pêche.

 

Les services de la DEAL et de la DMSOI sont mobilisés afin d’accompagner les pêcheurs dans cette phase de mise en conformité.

Les informations (formulaires, plaquette explicative, contacts…) sont disponibles sur les rubriques dédiées des sites Internet de la DEAL  et DMSOI.

Permanences pour les licences 2023 de pêche amateur en amont de la Limite de salure d’eau (LSE)
Afin de préparer dès à présent l’année 2023, les pêcheurs amateurs en amont de la LSE (ADAPAEF) sont invités à déposer leur demande de licence dès à présent.

La délivrance des licences 2023 aura lieu du 1er au 30 septembre 2022

Les formulaires de demande sont à télécharger sur le site internet de la DEAL.
Les pêcheurs pourront transmettre leur dossier par voie postale à la DEAL ou le déposer lors des permanences qui auront lieu dans les locaux de la DEAL :

- le 12 septembre à Saint-Benoît (66 rue Amiral Bouvet) de 9h30 à 12h00
- le 15 septembre à Saint-Denis (12 allée de la forêt) de 9h30 à 12h00.

Une photo d’identité, une copie de la carte d’identité et un justificatif de domicile de moins de 6 mois doivent être joints à la demande.




1.Posté par Bibi Jacko le 31/08/2022 09:52

Le serpent la mord son queue. Tro gourmand et aster fau mont patte blanche et tan mieux mi espere l'état la met les moyens pou contrôle tou sa la. Kréol i yaime son tradition et pourtant c li même li détruit à li. Fau mentalité la i change.

2.Posté par Lauret Eva le 31/08/2022 10:37

Pas de quoi se réjouir. Tant que l’on se contentera de demi-mesures (pas de pêche pendant six mois, un minimum !) la population des bichiques n’a aucune chance de se reconstituer. Ceux qui ont voté contre un moratoire se comportent comme des enfants capricieux.

3.Posté par Taloche le 31/08/2022 11:47

Rien sur la pêche au moustiquaire en mer ?.

4.Posté par Sésé le 31/08/2022 12:04

Ôté bibi jacko ou la bien raison. Créole I aime son tradition some cé lu premier pour tué toutes. Comme mi Di avant cé avant maintenant cé maintenant. Si demain Nora pu prépare à zot pleuré parce que met toute su le dos la tradition lé facile pour rempli zot vente et zot porte monnaie

5.Posté par MôvéLang le 31/08/2022 13:31

Bon, maintenant que vous avez l'exclusivité de la pêche et la vente, est-ce que vous allez continuer de mettre 30% d'eau avec la pesée, les services de la répression des fraudes sont au courant de la fraude.
Seront ils tenus d'avoir une balance enregistreuse pour éviter la fraude fiscale ?

6.Posté par Lulu le 31/08/2022 13:37

bon avec la guerre en Ukraine, les bichiques seront vendues à 120€ le kilo. (inclu frais de déplacement, TVA, ODM.....!

7.Posté par Lucide le 31/08/2022 17:14

Et ceux qui pêchent avec du javel, ils seront soumis aux même règles ?

8.Posté par Cloclo⁶ le 01/09/2022 06:41

Pour pêcher quoi? Quelles bichiques?. Encore une fois les décideurs sont à côté de la plaque. Beaucoup d'entre eux n'ont jamais vu une bichique dans l'eau (peut etre ailleurs). Il aurait fallu aux moins 2 ans d'interdictions de pêche pour régénérer la population de ces petits alevins"historiques".

9.Posté par Réveillez vous le 01/09/2022 10:09

Ce sont surement les dernières années bichiques...

Le bichique est l'or gris de La Réunion : mais sur les étals, l'alevin se fait de plus en plus discret et se négocie entre 50 et 80 euros le kilo. Entre la pêche, le braconnage des adultes (cabot bouche ronde), la pollution des rivières, les barrages et les stations de pompage, le précieux poisson s'éteint, sans un bruit...

"Il y a une trentaine d’années, les femmes se mettaient à l’eau, plongeaient leurs jupons et les remontaient, plein de bichiques, raconte Anne-Cécile Monnier de l'association "Reflets d'eau douce" qui est aussi hydrobiologiste et photographe subaquatique. Ils étaient ensuite séchés sur les toits. Il y en avait tellement !" Et depuis une dizaine d’années, c’est le déclin.


Je l’ai photographié et j’ai interrogé des Réunionnais : ils l’ont trouvé magnifique ne savaient pas ce que c’était… Tout le monde connaît le kari bishik mais le cabot bouche ronde, le bichique adulte, personne ne le connaît!"
source ipreunion


RIP

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes