MENU ZINFOS
Société

​Née sous X en 1979 à Saint-Louis, elle recherche sa mère biologique


Valérie, née Sophie M., recherche sa mère biologique. Celle-ci a accouché sous X en 1979 à l'hôpital de Saint-Louis.

Par SF - Publié le Mercredi 23 Novembre 2022 à 14:07

Photo de Valérie, née Sophie, âgée de quelques mois
Photo de Valérie, née Sophie, âgée de quelques mois
Il est 17h45 le mercredi 21 mars 1979. Une très jeune femme, mineure, accouche sous le secret d’une petit fille à l’hôpital de Saint-Louis, sur notre île. L’enfant, qui pèse 3,110 kilos pour 49 cm, est alors prénommée Sophie M. Après quelques mois placée en pouponnière, elle sera adoptée par Catherine et son mari la même année. La famille reste quelque temps sur l’île avant de s’installer en métropole.

20 ans plus tard, à la recherche de ses origines, Sophie, renommée Valérie, décide de se rendre à La Réunion pour trouver des pistes sur ses origines, consulter son dossier médical. Malheureusement, ces recherches ne donneront rien. Les informations dont elle dispose sont minimes : sur son extrait d’acte de naissance avant adoption ne figure aucune information sur ses parents biologiques, son nom de naissance serait M.

C’est sa mère adoptive, Catherine, qui relance les recherches il y a peu, dans l’espoir de combler un jour “ce vide de non savoir” qui pèse sur sa fille. Agée aujourd’hui de 43 ans, Valérie ne souhaite pas perturber la vie de sa mère biologique, mais lui proposer, seulement si elle le souhaite, d’entrer en contact et tenter d’éclaircir certaines zones d’ombres, bien qu’après de vaines recherches, elle soit consciente que l’espoir de retrouver un jour celle qui l’a mise au monde est bien mince.

“Si cette dame souhaite prendre contact avec nous, avec sa fille biologique, qu’elle sache que nous la cherchons nous aussi, sans vouloir perturber sa vie actuelle”, confie Catherine.




1.Posté par Malik le 23/11/2022 14:25

On devrait interdire ses accouchements sous x...
C est immoral pour un humain d'être né, et de ne jamais savoir sa lignée...


2.Posté par Maroco le 23/11/2022 14:25

J'aime bien "ce vide de non savoir". Qu'en pense tous ces couples unisexes, réfléchissent ils à ce qu'ils vont raconter à leurs adoptés ? Peut être quelques réactions violentes à venir dont on fera en sorte qu'elles restent "secrètes".

3.Posté par Ambroisine le 23/11/2022 16:00

Ces femmes qui accouchaient dans les années 70,dans les hôpitaux et cliniques, et même avant, ont tout sauf la mémoire courte, idem pour le personnel soignant de cette époque.Certes, il y en a qui ne sont plus de ce monde, mais c'est un milieu de cette époque où ils ont appris à se taire, de ne pas se mêler.

4.Posté par Nanoune974 le 23/11/2022 16:55

A Malik, imagine la souffrance d'une femme qui vit une grossesse à terme et ne reconnaît pas son enfant... Plusieurs raisons sont possibles, viol, inceste, incapacité à s'occuper d'un enfant, cela appartient à la personne, et reste un choix difficile dont les conséquences sont réfléchies. Et L'IVG n'était pas autorisé !
À Maroco, je ne comprend pas ton questionnement, que ce soit un couple hétéro ou homo (unisexe ne prend pas réellement de sens ici), en quoi l'adoption changerait-elle cette quête d'identité pour l'enfant ?

5.Posté par SNoB le 24/11/2022 06:17

Il faut toujours faire attention au facteur X🤔

6.Posté par Papillon le 24/11/2022 09:34

Certains commentaires ne devraient pas être postés on ne peut pas juger une personne sur ce qu elle a fait il y a quelques années, elle était jeune et peut être avait elle peur de ses parents, elle n a pas tuer sa fille mais a permis à une famille d avoir un enfant, aujourd’hui sa fille veut la connaître pour en savoir plus sur sa famille je suppose, je souhaite qu elles se retrouvent et se parlent.
Je vous souhaite du courage Valérie et j espère qu elle voudra bien vous rencontrer

7.Posté par paulux nataliste le 24/11/2022 09:57

Je comprends la démarche de cette femme et de sa mère biologique qui a respectée la petite vie qu'elle portait. Et je pense aussi à toutes ces femmes en Ukraine qui pour survivre sont regroupées dans des foyers où leur grossesse pour autrui est surveillée par des matons et leur bébé ensuite "vendu" a des américains et des européens. Ça s'appelle la gpa....

8.Posté par Amen le 24/11/2022 15:16

A post 5, il faut toujours faire attention auX facteurs. Plusieurs naissances sous X ou mensongères.

9.Posté par Sioul le 26/11/2022 12:00

https://www.facebook.com/groups/162136145117713/?ref=share


Nous sommes disponible, pour une aide à la recherche.
Valérie, si vous le souhaiter, n hésiter pas à nous contacter.

10.Posté par Nané le 27/11/2022 07:13

Et que penser des disparitions des enfants a la maternité...aujourd'hui votre bébé va bien demain on vous dit elle est morte mais vous ne voyez pas le corps...plusieurs années après l enterrement un autre décès donc fouille de cette tombe et on n y retrouve absolument rien comme reste????
La mère se doute toujours de quelque-chose qd sa va pas .surtout que l infirmière de la maternité a demander ouvertement a la mère de lui donner l enfant la mère avait refuser. 😡

11.Posté par payet le 30/11/2022 21:26

SI , elle veut je peut l'aider a retrouver sa maire.

12.Posté par Nané le 01/12/2022 06:41

Ben la fille on ne s est pas ce qu elle est devenue...nous n avons que le récit de la mère.🥺

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes