Communiqué

​N.Bassire: "Hôpital de Cilaos, non à la seule logique comptable !"

Dimanche 14 Janvier 2018 - 19:08

Tout le village est inquiet. Cilaos pourrait perdre son antenne du CHU. La députée de la 3e circonscription s'est rendue sur place écouter les doléances de la population.
Le communiqué de Nathalie Bassire :


"Ce samedi, j'ai rencontré un personnel soignant très inquiet quant au devenir de l'hôpital de Cilaos. Et pour cause : une fermeture définitive est envisagée ! Or, j'ai vu une structure qui est loin de tourner au ralenti !

J'ai pu constater par moi-même la qualité des actes prodigués dans cette structure de proximité, mais également une bientraitance envers les patients qui démontre que l'on y place l'humain au centre des soins.

Je m'oppose fermement à une hypothèse de fermeture car cette structure de proximité ne saurait être la variable d'ajustement d'une situation financière globale difficile que connaît le CHU de La Réunion. Je le dis très clairement à son président du conseil de surveillance Jean-Paul Virapoullé : ce n'est pas l'hôpital de Cilaos qui plombe les comptes du Centre Hospitalier Universitaire. On ne peut accepter que la relation d'aide et d'humanité soit sacrifiée sur l'autel d'une vision purement financière et comptable !

Je me suis engagée dans cette lutte contre la désertification médicale en milieu rural : quand on connaît l'enclavement du cirque de Cilaos et les difficultés d'accès par la route, proposer de fermer la structure hospitalière de proximité est de la non-assistance aux patients de Cilaos, en particulier les personnes âgées et ceux qui sont touchés par de graves pathologies, mais aussi dans les cas d'urgence !

Dois-je rappeler que la population permanente de Cilaos représente pas moins de 5 400 habitants, une population vieillissante comme partout à La Réunion, et qu'environ 400 000 touristes locaux, nationaux et internationaux – souvent des retraités - y passent chaque année (des chiffres qui ne cessent de croître d'année en année) ?

A titre d'exemple, tout récemment encore, on a pu y secourir un touriste autrichien victime d'un infarctus !

La Ministre de la Santé, Madame Agnès Buzyn, a déclaré qu'il fallait assurer un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes. L'hôpital de Cilaos, équipement structurant du bourg, répond à cette préoccupation de santé publique, et les investissements importants qui y ont été réalisés au profit de la télémédecine parlent d'eux-même : 450 actes en 2017, c'est autant de non déplacements fatigants vers les urgences de Saint-Pierre, éloignées, engorgées, surchargées. En somme, des économies certaines et une démarche vertueuse de développement durable ! Il faut à mon sens continuer à développer l'E-santé. Fermer un centre vital tel que l'hôpital de Cilaos coûterait au final plus cher à la collectivité !

Enfin, je m'interroge sur la situation du CHU de La Réunion, qui accueille également une patientèle de la zone Océan Indien, en particulier de Mayotte, à qui l'on demande de se serrer la ceinture par un plan drastique de rigueur avec notamment le non remplacement de 155 postes, mais quid des autres CHU français dont la situation est également fortement déficitaire ?

Cela laisse perplexe lorsque l'on sait que le personnel soignant du CHU de La Réunion comptabilise plus de 212.000 heures supplémentaires annuels, soit l'équivalent de 130 postes ; et nul n'ignore que ces chiffres sont inférieurs à la réalité puisque de nombreuses heures supplémentaires ne sont pas comptabilisées.

J'apporte mon plein soutien au personnel soignant qui aime son travail, qui privilégie cette relation d'aide et d'écoute envers les patients malgré le rythme effréné de leur mission. "Combien de temps ou peut tenir ma main aujourd'hui ?"

C'est la question qu'a posée un jour une patiente en fin de vie à une infirmière débordée par son travail.

Cette simple phrase exprime parfaitement que les soins prodigués par le personnel d'une structure hospitalière ne se résument pas à la seule mise en œuvre d'actes médicaux !"
Zinfos974
Lu 2450 fois



1.Posté par CILAOSIEN le 14/01/2018 19:26

En gros l’hôpital de Cilaos devrait être la victime collatérale de la petite gestion du CHU. Que le CHU soit en mauvaise santé financière et qu’il faille un plan de « sauvegarde « Ok mais de là à priver les Cilaosiens de l’accès aux soins de proximité sachant pertinemment que le cirque est parfois coupé du monde est inhumain . Il ne s’agit plus de politique économique mais bien de santé publique et d’égalité .


2.Posté par non au desert médical, oui à l'accés aux soins le 14/01/2018 19:29

Et dire qu’en 2016 à Cilaos on nous a promis la quiétude quant aux soins vitaux, le destin serait il aujourd’hui condamné à devenir un véritable désert médical ? Pour rappel, le ministère de la santé et le CHU sud avait pris une décision allant dans le sens d’une modernisation de l’offre de soin . Comment on passe de cette modernisation à sa fermeture ? Les Cilaosiens ont droit à des explications ! Merci de votre soutien Madame Bassire , vous tenez parole , on se sent déjà moins seuls …


3.Posté par Tatave le 14/01/2018 19:36

Merci à la députée Nathalie Bassire de défendre ardemment le service public de Santé comme les hôpitaux dans les territoires enclavés de la République à l'exemple de Cilaos

4.Posté par Jessie le 14/01/2018 19:39 (depuis mobile)

Merci Madame de nous soutenir , la santè doit primer sur l’aspecr Financier . Vous avez grand cœur et vous avez compris notre desarroi. Votre humanité n’est plus à démontrer et nous sommes contents de vous avoir comme Députée

5.Posté par Marie le 14/01/2018 19:41 (depuis mobile)

Merci madame BASSIRE pour votre volonté votre sagesse et vous remerciant d’avoir ce côté humain qui devient très rare de nos jours dans ce monde politique

6.Posté par josette le 14/01/2018 20:11

Que fait on de l’égalité sociale devant les soins ? En cas d’intervention ou d’urgence ? On laisse les gens « crever « ? Sans un minimum de prise en charge ? Cilaos serait moins que les autres ? On dit quoi aux touristes ? On prend votre réservation mais on vous prévient vous n’avez pas le droit de tomber malade ? Madame la Députée , nous comptons sur vous pour rassembler sur cette problématique qui va au delà
des clivages politiques et qui concerne des vies humaines .


7.Posté par GIRONDIN le 14/01/2018 20:13

....... J'ai pu constater par moi-même la qualité des actes prodigués....

Dixit la retraitée de l'éducation nationale, une spécialiste !


...... Enfin, je m'interroge sur la situation du CHU de La Réunion....
Va-t-elle demandé des comptes au représentant de la région au conseil de surveillance, donc à son colistier ?



8.Posté par Santa le 14/01/2018 20:43 (depuis mobile)

Déjà merci de mètre de l''ordre au CHU de la belpierre urgences=attente dénigration des patients Reunionnés et je parle en connaissance de cause laissé Cilaos tranquille et merci Mme Bassire

9.Posté par Remi le 14/01/2018 20:46 (depuis mobile)

On ne peut pas fermer un hôpital comme ça surtout à Cilaos qui est enclavé ! Il faut penser humain avant de penser fric . Bravo Madame Bassire je n’habite pas Cilaos mais je suis ok avec ça . On ne peut pas fermer , la vie des gens avant tout !

10.Posté par Aide soignante le 14/01/2018 20:55 (depuis mobile)

Madame Bassire a totalement raison de défendre Cilaos la 5 eme micro région est deja souvent bien oublié alors si quand nana un affaire i retire ousa nous sava le Maire il dit quoi lui meme qui est medecin la haut !???

11.Posté par Luc Lallemand le 14/01/2018 21:17

merci mne la dèputèe , en tant que citoyen de cilaos , je vous soutiens dans votre demarche pour preserver l hopital de cilaos ,la loi precise bien qu un centre de soin ne doit pas etre a plus 30 minutes c est impossible d aller a st pierre en moins de 30 minutes ,. cilaos est la seule commune de la reunion qui voit sa population dimunuè d annèe en annèe , parceque au niveau de la commune ou des autres colectivitès( civis departement etc..)n ont pas pris leurs responsabilitès. si il n ya que 450 ordonnances par an , se qu il faut aussi savoir les femmes enceinte , les personnes agèes sont obligè de quitter cilaos pour se faire soigner en bas ,ce n est pas le cout des soins des citoyens qui est prioritaire puisque le service public doit etre gratuit a tous.pensons plutot aux vies humaines , qu a des chiffres

12.Posté par Lilie le 14/01/2018 21:23

Merci Madame, ça fait plaisir de voir des élus qui n'hésitent pas à mouiller leur chemise et qui ont compris que l'humain prime et que si il y a 1 secteur où on doit faire des économies ce n'est pas celui de la santé en priorité !!!

13.Posté par Merci le 14/01/2018 22:57 (depuis mobile)

Mais où va t’on ? Fermer cette structure c’est dire à la population demerdez vous ! Madame Bassire , tien bon stp, largue pas , laisse pas faire ça . Merci de tenir bon et de garder la main sur le cœur avant de penser économies .

14.Posté par Un Saint Pierrois le 14/01/2018 23:06

Les Ciloasiens ont ils voté pour Didier Robert ? si non, ce sera comme ST Pierre: pas d'investissement, pas d'emploi. Le CHU lé mort, DR va coup not tête parce que son gros kèr la levé parce que son candidat la perde!

15.Posté par Samwinsa le 14/01/2018 23:11 (depuis mobile)

I ressemb un lartik électoral. Le bann commentaires i ressemb propos partizans.
Merci Mme Bassire. Sé la fote Vira. En plus lu la pa laisse Lacouture gagné.
Di Mme Bassire sé l''assemblée nationale elle I doi défend son dossier.

16.Posté par Samwinsa le 14/01/2018 23:12 (depuis mobile)

Et l'A.N. lé Paris. Elle la po rode un peu dvoix au lieu fé son travay. Lé insuportab.

17.Posté par Cimendef le 14/01/2018 23:38 (depuis mobile)

Les petites mains régionales se démènent pour défendre Bécassine.

18.Posté par Ti hache i coupe gros bois le 14/01/2018 23:40 (depuis mobile)

Nathalie du clan de Didier..qui Totoche Jean Paul virapoulé du clan des girouettes...

Cilaos sur fonds de deculottees..au fait personne ne se.pose la question du remplacement ici ou là de CM?

19.Posté par Marie Josée PAYET le 15/01/2018 01:08

Bonjour à tous. Permettez de remettre les choses à leurs places L'hôpital de Cilaos est il vraiment un hôpital digne de ce nom? il y a quelques années j'ai rendu visite à quelqu'un de ma famille à Cilaos. Excusez moi, mais quand on parle de bientraitance aux patients, je rigole. Malheureuseument les personnes âgées qui se font dessus, restent dans leurs couches sales en pleurant. Quand le personnel soignant daigne venir les changer, c'est en gueulant ; nous la change à ou ce matin, ou l'avait cat pas chier su ou. C'est ça la conscience professionnel du personnel soignant? C'est ça qu'on enseigne aux soignants à la Réunion? Honte à eux. Ils sont inquiets car ils ont la planque là haut. S'il doivent aller à St Pierre , ils perdraient de leur liberté de ne rien glander toute la journée. Pensez un peu à la dignité des patients diminués par les problèmes. Ouvrez vos yeux sur la situation des patients, contrôlez un peu plus souvent le personnel hospitalier, faites des visites surprises pour le bien être des patients hospitalisées. Y en aurait tellement à dire sur ce sujet. S'il y avait moins d'hypocrisie, vous sauriez tout se qui se passe là haut. Caméléon.

20.Posté par Stef cuisto le 15/01/2018 02:47 (depuis mobile)

Comme si que nous n’avions pas suffisamment de mal à remonter la pente entre la route, le manque de médecin, la on vient nous fermer l’hopital.les gens quittent Cilaos avec regret, ça va de pire en pire .

21.Posté par DEMAGO GOGO le 15/01/2018 05:43

BECASSINE A L'HOPITAL : Belle production de la Région avec une mise en scène remarquable de l'ex DGS de Saint Philippe. Des dialogues relativement pauvres compensés par des décors fastueux !!!

Bref, encore une intervention démago de Bécassine qui, ne semble toujours pas vraiment comprendre de quoi elle parle.... mais bon, on s'en fout qu'elle comprenne, ce qui compte c'est qu'elle fasse ce qu'on lui dit ( dixit Didi the first )

22.Posté par Marie le 15/01/2018 06:50

Pour une fois je trouve qu'elle a raison dans la démarche, impensable de fermer cette structure car comme l'a dit certains cette commune est bien souvent isolée avec les nombreuses coupures de routes et en cas d'urgence comment faire....par ailleurs on parle de développer le tourisme sur cette ile, faut surtout savoir que ces derniers viennent sur notre ile particulièrement pour nos montagnes et que Cilaos reste un endroit très visité.
Alors en cas d'accident il est quand même rassurant de savoir qu'il y a un hôpital dans cette zone! par ailleurs il est vrai que nos hôpitaux accueillent beaucoup de personnes venues d'à côté et que les frais sont supportés par l'hôpital puisque très souvent ces personnes n'ont pas les moyens de payer quoi que ce soit....là il faudra régler ce problème !

23.Posté par PECOS le 15/01/2018 09:13

Bien qu'elle ne soit pas ma tasse de thé, en voilà au moins une députée qui passe faire la causette avec ses administrés. Rien à voir avec notre dépité fantôme LORION qu'on a jamais vu sur le terrain au contact de ses clients depuis qu'il est à l'Assemblée Nationale; Ses électeurs seraient-ils devenus des sans-dents pour ce personnage ? Un container de moques en tôle pour cet illustre invisible !

24.Posté par Joseph le 15/01/2018 09:24 (depuis mobile)

Après quoi encore ? Ferme toute ? On parle d’un hôpital la , de la santé des gens ! Merci madame j espère que d’autres élus vous suivront

25.Posté par polo974 le 15/01/2018 13:41

Mort de rire, les "petites mains de la pyramide" ont été appelée à la rescousse de la bassire...

C'est pitoyable, tellement c'est gros doigt...

Ne pas oublier que le candidat à la présidentielle de ce parti voulait faire nettement pire comme purge...

26.Posté par Marie Paule le 15/01/2018 16:02 (depuis mobile)

Allô Maman Bobo. Le CHU est en souffrance ! A qui la faute ? Qui a la réponse ? Leves le doigt.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter