Faits-divers

​Lourdes condamnations pour les exportateurs de batteries usagées

Vendredi 28 Septembre 2018 - 14:30

Correctionnelle Nord - Vendredi 28 septembre 2018 :


Image d'illustration
Image d'illustration
Entre 2012 et 2014, une dizaine de personnes avaient, semble-t-il, monté une petite affaire très lucrative. Comme une sorte d’enrichissement rapide en même temps qu’un empoisonnement sciemment organisé de l’Homme et de la Nature. De quoi faire avaler son bio à plus d’un Hulot !

Ces empoisonneurs organisaient le ramassage des batteries usagées que nos concitoyens, respectueux de l’environnement, jettent par milliers partout où ça leur chante.

L’exportation de batteries usagées n’est pas interdite ; elle est très strictement réglementée car ces matériaux sont dangereux, très dangereux.

Mais le plomb se paie cher, vraiment cher, camarade. Et les scrupules ne sont jamais qu’un épais tapis-la-ouate sur lequel on installe joyeusement son prose.

En l’espèce, quelques pauvres bougres étaient payés des clopinettes pour aller à la récolte, nuitamment et sans aucune des protections logiques et obligatoires en un tel cas.

Les batteries n’étaient pas lavées, jamais rendues inoffensives et étaient chargées par centaines de milliers dans des containers, direction diverses, Madagascar entre autres. Tant il est vrai qu’il est plus facile d’empoisonner les pays pauvres que les riches où la police est mieux organisée !

Pour une telle combine et de telles « marchandises », Madagascar est effectivement une destination de rêve : en fait de bricoleurs, on n’a jamais trouvé mieux que nos frères les Malgaches sur la planète. Ils remplissent des briquets jetables sans jamais sauter avec leurs bouteilles ; et fabriquent des plaquettes de freins avec des zamponnes de cocotiers et de la colle de grand-natte !

Le hic, c’est que les autorités malgaches (ni aucune autre d’ailleurs) n’ont JAMAIS été averties par écrit, ni oralement, ni par radio-cocotier ni ce que vous voudrez, de l’arrivée de chargements aussi dangereux. Or, les déclarations sont obligatoires, aussi bien ici que dans le pays de destination. Mais s’il fallait se laisser submerger par d’aussi stupides considérations humanitaires et écologiques, où irait-on ?

Il a fallu qu’un douanier avisé tombe sur le pot-aux-roses.

L’affaire avait donc été entendue par le tribunal correctionnel de Champ-Fleuri, voici trois semaines.

Le jugement a été rendu ce matin. Les sanctions sont très échelonnées…

Les clampins de service, qui avaient (dangereusement) gagné des queues-de-cerises en procédant au ramassage, ont juste pris 3 mois avec sursis. Ce qui se comprend. S’ils tombent malades après coup, vers qui vont-ils pouvoir se retourner, voilà bien la question.
Les autres…

Ranjalahy Andriantshoarana : 3 mois avec sursis et 13.750 + 750 +2.500 + 52.500 + 22.500 d’amendes diverses, dont les amendes douanières.
Jiaha Bachirou : 15 mois avec sursis + 8.500 + 2.250 + 3.750.
Bé Basque : 6 mois avec sursis + 3.750.
Mohamad Dittoo : 8 mois avec sursis + 10.000.
Ashok Nunkomar : 15 mois avec sursis + 52.500.
Ely Ramiliarisoa : 6 mois avec sursis + 10.000.
Coomaden Vaïtilingon : 8 mois avec sursis + 13.750.

À noter que les amendes douanières, les plus fortes parmi celles rapportées ci-dessus, sont susceptibles d’arrangements avec les services des Douanes.

Qui paiera quoi ?
 
Jules Bénard
Lu 3266 fois



1.Posté par cmoin le 28/09/2018 15:23

Depuis quand du sursis st une lourde condamnation?

2.Posté par Dodo la saumure le 28/09/2018 16:04 (depuis mobile)

Si seulement on pouvait avoir un oeil sur tous les trafics....

3.Posté par Mortier le 28/09/2018 16:28 (depuis mobile)

M. Bernard, je lis toujours vos recits avec beaucoup d''attention. Mais des fois, il arrive que vous passez â côté de la réalité. Concernant la colle de grand-natte, je peux vous affirmer que cet arbre n''a jamais fourni de colle.

4.Posté par Jules Bénard le 28/09/2018 18:29

À posté 3 "Mortier" :

Merci pour votre remarque, ami.
Je dois confondre avec la "colle natte" , peut-être ?
Rectifiez-donc mon erreur s'il vous plaît !
Au plaisir de vous lire...

5.Posté par GIRONDIN le 28/09/2018 20:21

Amende douanière pour fausse déclaration ?

6.Posté par Mortier le 28/09/2018 20:39 (depuis mobile)

A posté 4.Jules Benard. Il existe le grand-natte qui fournit un fruit de la grosseur d''un oeuf de poule et sans colle et le petit-natte donne un fruit la grosseur d''un oeuf de pigeon bourré de colle. (La colle z''oiseaux)

7.Posté par Horreur le 29/09/2018 09:00 (depuis mobile)

La reun aime refourguer sa merde au peu alentour elle pense que c'est cela le recyclage.....

8.Posté par mitch le 29/09/2018 10:06

finalement ce sont les trafiquants d origine malgache qui nettoie notre ile car il y a des milliers de batteries abandonner dans la nature. qui sont les delinquants ceux qui nous en debarassent ou ceux qui les abandonnent?dommage qu ils ont un peu zapper la securité car je leur reconnaitrais d utilité publique

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 29/09/2018 22:43

fukcd473
7.Posté par Horreur le 29/09/2018 09:00 (depuis mobile)
Informé vous ne l'êtes malheureusement pas, dommage.
La France, reine des taxes, taxes spéciales et j'en passe, au non de la protection environnementale, exporte 75% de ses déchets recyclables à l'étranger. Pdr !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >