Justice

​Lorsque les parents sont cons… Les mômes trinquent !

Mardi 28 Novembre 2017 - 11:54

Correctionnelle Sud – Mardi 28/11/2017


On n’est pas plus idiot. Parce que les histoires d’héritages, de partages, de terrains mal cadastrés conduisent souvent aux pires extrémités, des familles se déchirent pour un centimètre/carré de trop, de plus ou de moins. Qu’est-ce que je suis heureux que notre maman ne nous ait laissé aucun terrain en héritage : Michel, Alain et moi n’avons vu notre amour mutuel entaché par aucun bout de territoire que ce fût.

Crac ! Boum ! Hue !

Là, on n’est pas plus débile. Les deux frangins ne sont pas jaloux de leurs surfaces respectives, même pas ! Juste sur les empiètements que l’un reproche à l’autre "et lycée de Versailles", comme disait Bérurier.

L’un des frères, U.A., a commencé à construire une maison sur sa parcelle. Dans un moment d’étourderie sans doute, au lieu de faire appel à une société de débarras des gravats (il y en a par pelletées entières), il a jugé bénin de se débarrasser de ses "encombrants" sur la parcelle de son frère, contiguë à la sienne.

Pour le frangin, c’était trop beau pour être vrai. Alon coquer, non mais !

Le frangin soi-disant pollué, n’en croyant pas ses yeux et ses secrètes espérances anti-fraternelles, après avoir hurlé "Dieu est grand !" dans tous les dialectes planétaires possibles, est allé, sans se rebraguetter, réclamer des comptes à ce frère qu’il chérit. La simple explication se résume à "Paf ! Pif ! Bang ! Crac ! Boum ! Hue ! Prends ça po toué ! Ala po ta guèle !..." Voyez c’que je veux dire.

Ce que voyant, le fils de son papa-qui-construit-sa-maison, vient aux nouvelles… et s’en prend plein la tronche pour pas un rond.

Son oncle le poursuit, le cogne, continue de le cogner alors qu’il est au sol, s’acharne à coups de poing et de pied dans la tête du gamin. Lequel n’est âgé que de 12 ans. Qui n’a toujours pas compris ce qui lui est arrivé.

"C’est la faute au môme !"

Le tonton cogneur n’est pas venu s’expliquer à la barre : il est plus facile de taper un môme sans défense que d’assumer ses responsabilités !

Aux enquêteurs, ce lâche a dit que le gamin lui avait jeté des pierres. Ce qu’aucun des témoins n’a confirmé.

La partie civile a réclamé 1.200 euros au titre du préjudice physique, mais surtout moral. On s’imagine, effectivement ce que peut ressentir un gosse, quand il est au sol, escagassé par son oncle furibard et mille fois plus costaud.

La substitut Simbille a mis en avant le côté affligeant de l’affaire, insistant sur le fait que les parents ont toujours tort de se battre et que personne n’a le droit de taper, réclamant 300 euros d’amende. C’est plutôt gentil et pas assez que trop, si vous voulez mon avis.

La présidente Peinaud déteste (elle l’a maintes fois prouvé) que l’on s’en prenne à des êtres sans défense, et est allée plus loin que les réquisitions du ministère public : 1.000 euros dont 7 avec sursis. Et 1.200 euros à la partie civile.

On me dit que le droit "légal" de correction n’existe plus. Dommage !

Post-scriptum : Il y a des mécomptes au tribunal Saint-Pierre (Décidément ! Je finirai par me faire jeter de cette enceinte, moi, après avoir "allumé" la présidente Dinot cette semaine…) :

Les policiers assurant, avec l’efficacité qu’ils ont mainte fois prouvée, la sécurité du Palais de Justice de Saint-Pierre, sont punis ! Les travaux de rénovation sont finis et les places de parking "de service" sont libres de nouveau. Nous l’avons constaté ce matin, la moitié des places est libre. Ben nos amis les flics n’y ont plus accès. Pourquoi ? Comment ? Akoz ? Kosalafé ? Aucune explication n’a été fournie à cette aberration. A partir de dorénavant jusqu’à désormais inclus, ils casqueront leur place extérieure comme vous et… non, pas moi, je ne conduis plus depuis belle lurette. Je le dis sincèrement : on doit à ces gens (les flics, j’veux dire) de se sentir à l’aise. Un minimum d’égards n’arracherait la tronche à personne. (J.B.)
Jules Bénard
Lu 5303 fois



1.Posté par Isis le 28/11/2017 12:27

A la place du cogneur, au lieu de cogner j'aurai demandé au frère de débarrasser le terrain. C'est la moindre des politesses. Il ne veut pas ? Dépôt de plainte pour dépôt d'immondices. Au moins, c'est le frère incivil qui aurait payé et non le contraire. Ceci dit, un gamin n'a pas à recevoir de coups de son oncle...

2.Posté par spacenot le 28/11/2017 09:41

et malheureusement de plus en plus de parents sont de plus en plus cons on le voit tous les jours dans les écoles. Non seulement cons mais surtout paresseux de faire l'éducation de leur mômes

3.Posté par A mon avis le 28/11/2017 13:01

"La substitut Simbille (hmmmmm ! jolie, la substitute !)" : Jules Bénard, incorrigible sexiste !

"Lorsque les parents sont cons…" et incorrigible grossier insulteur !

4.Posté par Elle le 28/11/2017 13:21

M'sieu Jules !
Je suis plutôt bonne en maths. Mais là, 1000 € dont 7 avec sursis ... j'ai un peu de mal, hein !
Lol

5.Posté par Lesseps le 28/11/2017 17:13 (depuis mobile)

1000 dont 7 avec sursis ... looool .. le Bénard devait baver et avoir les yeux du vieux pervers avec sa substitut pour écrire une bêtise pareille ... des fois il a les mêmes propos qu’un gamin de 14 ans .. grave à son âge..

6.Posté par néné le 28/11/2017 17:48

il y a des cons partout ,un ami il y a quelques années a acheté un terrain avec une personne ayant reçu en heritage comme ses freres et soeurs lors de division par leurs parents ,mon ami a construit une belle maison ,on ne sait qui a fait l'erreur mais lors de l'achat soit le géometre ( marron) soit le notaire s'est trompé dans le numéro cadastral avec la parcelle d'a coté ,cette personne voulait récupérer le terrain et la maison de mon ami puisque le numero cadastral etait à son nom et que son terrain et sa maison plus modeste avait le numero attribué à mon ami qui a eu raison au tribunal aprés une procédure qui a durer 10 ans
j'espére avoir été plus ou moins clair

7.Posté par alain BLED le 28/11/2017 18:08

Le problème avec les amendes et autres peines visant à dédommager les victimes, c'est que souvent, les excités jugés coupables sont bien souvent insolvables, et ne rembourseront jamais rien !

8.Posté par ald'eau le 28/11/2017 18:28

Qu’est-ce qu’un compliment ?

Il est une époque, que les moins de quarante ans n’ont pas connue, celles des fleurs à la boutonnière. Accessoire fièrement porté par les hommes, souvent sous les traits d’un œillet rouge, la fleur parfumée de l’amour, il signifiait le chic empreint de bonne éducation. Ce complément indispensable du chapeau ouvrait la porte au sourire distingué, tant pour son porteur qu’à l’endroit de ceux et celles qu’il croisait. Une fine moustache impeccablement taillée ou une belle barbe complétait ce tableau. Le compliment était facile, toujours sincère et lorsqu’une personne du sexe opposé était belle, nous le disions, nous étions francs !

Notre mode de vie moins exigeant en matière de savoir-vivre et d'éducation a creusé un profond fossé entre les personnes et en lequel baigne toute la fange de nos échecs sociétaux : Nous avons presque tous oublié la douceur d’exister simplement, d'être vrais, nous approuvons l’irrespect plus souvent que nécessaire, le moindre compliment devient une agression… Notre société est malade de ne plus savoir utiliser les adjectifs adéquats, nous ne savons plus vivre car nous avons oublié qui nous sommes…

Oui, la Justice est belle... et alors ?

9.Posté par Jules Bénard le 28/11/2017 18:31

à posté 4 "elle" :

Je voulais dire que l'irascible a écopé de 300 euros, ainsi que réclamé par le ministère public. 300 euros incontournables déjà. Et que ce crétin a 700 euros au-dessus de son crâne creux pour le cas où il reviendrait à la charge.
Merci de me l'avoir fait remarquer. Vous avez raison, je suis allé trop vite et vous prie de bien vouloir m'en excuser.
Alors, sans rancune ?

Quant à ce (...) de lesseps, il doit baver car c'est tout ce qu'il sait faire. Et il écrit toujours comme un cochon et est toujours aussi lâche.

10.Posté par Elle le 28/11/2017 21:14

Rancune pour ça ? Non, aucune.
Par contre, l'autre empaffé de tonton ... 300 € pour s'être défoulé sur un gamin ...

11.Posté par tchip le 29/11/2017 06:38

On s'en fou les cancans de famille y a pas mieux comme info ...

12.Posté par Jean le 29/11/2017 08:45

Et quand le gamin sera plus grand et costaud, il ira démonter la gueule de son vieil oncle, et la boucle sera bouclée.
Bon, reste à espérer que ça ne finisse pas au 32 Dumas, et Domenjod...

13.Posté par regor le 29/11/2017 14:14

Ce que je remarque à la Réunion , les parents ne font pas les choses dans la règle de l'art , il suffit de partager les biens qu'ils laissent avant de fermer les yeux définitivement . Un partage des biens chez un notaire , comme ça pas de discorde . Meme dans ma famille cela se passe ainsi , on dit que les enfants héritiers n'ont qu'à se débrouillés , et la suite : c'est la catastrophe , bagarres , jalousie , haine entre frères et sœurs . J'ai essayer de faire comprendre çà à mes parents avant qu'ils meurent , mais c'était peine perdue , aujourd'hui ils sont tous fâché.Pour ma part j'ai tout renoncé de cette héritage maudite . J'ai fais ma vie en métropole , et croyez moi cela m'a servie de leçon pour mes deux fils ( qui sont nullement concernés au mot héritage ) et ils nous disent que c'est vous deux qui ont travaillés et nous on a qu'a faire comme vous , dépensez tout , profitez de la vie , voyagez ( mais ce qu'ils ne savent pas c'est que j'ai tout mis sur papier chez un notaire , avec des conditions pour qu'ils ne se déchirent pas lorsque je fermerais les yeux ) . un conseil n'attendez pas que vous soyez mort pour faire une chose si simple . On ne doit pas batailler pour un bout de terrain , car c'est sous terre que l'on se retrouvera un jour .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >