MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

​Lettre ouverte de Philippe ROBERT à Olivier VERAN, ministre de la Santé


Par Philippe ROBERT - Publié le Jeudi 17 Septembre 2020 à 09:36 | Lu 929 fois

Monsieur le ministre,
 
Depuis plusieurs jours, les témoignages de voyageurs n’ayant pu embarquer dans les avions en direction de l’ile de La Réunion se sont multipliés. La raison principale étant un afflux des demandes de dépistage au Covid-19 qui sature la capacité des laboratoires à délivrer les résultats de test dans un délai de 72 heures, pourtant obligatoire pour pouvoir prétendre faire le voyage Paris/Réunion. 
 
Résultat, beaucoup de nos concitoyens réunionnais se retrouvent confrontés à des difficultés matérielles et financières liées à la modification de leurs billets d’avion, des frais d’hébergement et d’alimentation non prévus, sans parler de l’émotion et de l’anxiété de se retrouver totalement délaissés dans un couloir d’aéroport. 
 
Interpellé par quelques parlementaires saisis de cette question, vous avez déclaré avec fermeté je cite : « les voyageurs se rendant en outre-mer ne sont pas prioritaires pour se faire dépister". Monsieur le ministre, permettez-moi de vous faire remarquer que votre réponse sans nuance manque singulièrement d’empathie et de compréhension pour nos concitoyens d’outre-mer. 
 
Non monsieur le ministre, embarquer dans un avion en direction de La Réunion, département français faut-il le rappeler, n’est pas forcément synonyme de tourisme et de farniente sous les cocotiers. De très nombreux voyageurs sont des locaux qui pour des raisons diverses, professionnelles, familiales, médicales, ont dû se rendre en métropole et ne demandent qu’à rentrer chez eux pour retrouver leur environnement. 
 
Il ne s’agit pas de contester la nécessité d’imposer les précautions sanitaires afin de limiter au maximum la propagation du virus, mais de faciliter l’obtention des résultats des tests Covid-19 pour des personnes qui n’ont pas d’autre choix que de passer onze heures dans un avion pour espérer rentrer chez elles.  
 
Au nom du principe de libre circulation sur le territoire français pour tous ses ressortissants, il est de la responsabilité de l’État de garantir l’application des mesures sanitaires qu’il a lui-même imposées.
 
Contrairement aux citoyens métropolitains qui peuvent circuler facilement d’un département à un autre, les habitants de La Réunion ne peuvent se passer de l’avion et requièrent la prise en compte de cette spécificité afin de bénéficier de la même considération que n’importe quel autre département français. 
 
Les Réunionnais sont une fois de plus pris en otage par nos gouvernants nationaux, soumis aux mesures imposées depuis Paris, brutalement et sans concertation, totalement éloignées des préoccupations locales avec les conséquences économiques, sociales et psychologiques qu’elles génèrent. 
 
Face aux dénis et à l’absence de réponse satisfaisante sur ce sujet de la part du gouvernement que vous représentez, il appartient maintenant aux parlementaires de saisir le Conseil d’État afin de contester cette discrimination flagrante à l’encontre des Réunionnais et des citoyens d’outre-mer en général !
 
Respectueusement, 




1.Posté par Rue la gare le 17/09/2020 11:03

Et si tous les maires agissaient pareil
A t il pensé a tout ses pères et mères
De familles qui ont laissé leur travail un moment pour accompagné leur
Enfant
Et tous nos député travaillaient main
Da ns la main
Ou en est la libre circulation
On prend un avion direct réunion
Paris
Contrôlé une foi chez nous et arrivé
A Paris encore

2.Posté par A mon avis le 17/09/2020 11:27

Bla, bla, bla ....de la mouche du coche !

Car, en fin de compte, que demandez vous concrètement ?
Quelle solution proposez vous au problème de l'encombrement des laboratoires ?

Courrier bien inutile.
Désœuvré, vous avez vraiment du temps à perdre.
Vous ne faites qu'encombrer le courrier ministériel !

3.Posté par John974 le 17/09/2020 16:04

Bla Bla Bla, Philippe profite de la vie elle est belle, arrête de te ridiculiser !

4.Posté par MICHOU le 17/09/2020 18:45

BRAVO!

5.Posté par SETENG le 17/09/2020 19:52

J'ai ma soeur très malade presque en phase terminale d'une maladie incurable en métropole. Je veux aller la voir. Cependant je m'expose alors au risque exposé par Philippe.

6.Posté par Entièrement d’accord le 17/09/2020 20:38

Je ne sais pas ce que les maloki vous reprochent vraiment ! Parce ce que je trouve que vos écrits sont souvent pertinent et plein de bon sens. Peut être une jalousie mal placée, une frustration mal digérée ? Je vous encourage à donner plus souvent votre avis et à continuer de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas !

7.Posté par Lulu le 18/09/2020 07:07

si à l'inverse ce problème concernait un autre département, on aurait trouvé cela normal,
c'est comme tout sur cette ile, dont entre parenthèse les nominations de réunionnais à des postes "clefs" en métropole, on applaudit des quatre mains, c'est normal bien sur, à l'inverse on n'accepte pas qu'un métro le soit sur l'ile, c'est manifestation garantie.....sous le prétexte de préférence régionale....,
un drame arrive ailleurs, c'est un réunionnais.....faut en parler c'est important,
si un réunionnais donne un coup de pied dans un ballon ou a gagné un prix dans "the Voice", alors là c'est la foule qui se déplace,
si par malheur "ailleurs" on cuisine un rougail saucisses non conforme, là c'est le scandale assuré, à l'inverse si par malheur un jeune de passage sur l'ile "ose" critiquer la qualité d'un bouchon.....là on frôle l'expulsion de l'individu ......!
Ne pourrait on pas faire la part des choses et arrêter de se mettre des œillères????
A force de spécificités et de préférences régionales on va finir par se retrouver en vase clos, et pensez vous que c'est comme cela qu'on pourra avancer???? surtout quand on sait le pognon que déverse la France et l'Europe à notre ile et ce n'est jamais assez, quand en contre partie il n'y a.....rien!.

8.Posté par AB le 18/09/2020 11:21

Bravo Philippe

9.Posté par roki le 18/09/2020 11:48

Merci
Peut être qu'un collectif d'élus de l'ensemble des DOMS pour défendre ce sujet serait approprié?

10.Posté par AB le 18/09/2020 12:03

Bravo bravp

11.Posté par Nivet le 18/09/2020 12:03

M. Philippe Robert . Cette missive adressée à Olivier Véran, est juste et je partage la requête . Cependant, votre lettre aura plus de poids si vous êtes élu député après demain, dimanche.
Philippe Naillet a déjà saisi le ministre dans l'hémicycle à ce sujet.

Cordialement.

A.N.

12.Posté par justedubonsens le 18/09/2020 18:29

Comme dirait un commentateur acharné sur ce site :" Je plussois !"
Sans être un aficionado du M. Robert, son texte est plein de justesse. Et je ne comprends pas que nos malokis élus nationaux et même locaux ne saisissent pas le Conseil d'Etat pour contraindre le ministre et le gouvernement à mettre en place les mesures adaptées aux contraintes imposées afin de permettre la libre circulation et le droit d'aller et venir comme l'impose la Constitution.
Déjà que notre mobilité n'est pas à la hauteur de celle permise aux Corses (je les aime bien), il ne faut pas y ajouter des contraintes qu'il n'est pas possible de surmonter puisqu'elles ne dépendent pas de ceux qui y sont soumis dès lors qu'ils ont respecté le délai imposé des 72h maxi pour se faire tester.
Peut-être faudrait-il en parler aux gilets jaunes ?

13.Posté par CAJAOP le 18/09/2020 20:19

Je sais qu'il y a deux députés, MM NAILLET et RATENON qui s'expriment de temps en temps. Vous dites qu'il y en aurait d'autres ?

14.Posté par JORI le 20/09/2020 22:17

Parce que vous croyez que veran aurait le temps de lire Zinfo et votre lettre !! 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes