Courrier des lecteurs

​Lettre ouverte à Vanessa Benhamou

Vendredi 2 Mars 2018 - 14:42

Madame,
Vous avez fait le « buzz » lors de l’hommage aux victimes d’attaques de requins en ramenant le cadavre d’un squale devant les familles meurtries. Vous vous êtes justifiée devant les médias locaux en prétextant que votre provocation avait pour objectif d’attirer l’attention des autorités compétentes sur l’urgence d’une autorisation d’ouverture de la pêche aux requins.

Sur cette question de pêche, qu’elle soit intensive, sélective ou régulée, je ne suis pas un spécialiste et peut-être avez-vous raison de mettre en avant le fait qu’il y avait moins d’attaques anciennement parce que nous pêchions et mangions les requins. Peut-être avez-vous raison en affirmant que la ciguatera ne nous concerne pas. Je me répète : je ne suis pas un spécialiste.

Mais en revanche, j’ai des yeux : je vous ai vu chevaucher le cadavre de ce requin et vous réjouir de sa mort. Je n’ai jamais vu de pêcheurs agir de la sorte. Cela renvoie nécessairement à ces blancs du temps « béni » des colonies qui s’amusaient à se faire photographier devant leur trophée de chasse. Ce n’est pas le cadavre du squale qui est un sujet « tabou », mais bien votre comportement de petite gamine hystérique.

Mais en revanche, j’ai des oreilles : je vous ai entendu traiter ce requin d’assassin. Je vous ai entendu comparer ce requin à un violeur. Je n’ai jamais entendu les pêcheurs et chasseurs parler ainsi de leur proie. Je ne suis pas un spécialiste, mais autour de moi j’ai des amis qui pêchent par plaisir, par passion ou quelquefois par nécessité, mais jamais je n’ai entendu parler de pêche par vengeance. Ce n’est pas la pêche aux requins  qui est un sujet « tabou », mais bien votre vision ultra réduite de ce qu’est la pêche.

Mais en revanche, j’ai un cœur : je pense aux familles qui étaient là en train de se recueillir suite à la mort d’un de leurs proches. Je pense aux pères et aux mères qui ont perdu un fils ou une fille. Aucun mot ne peut qualifier cet état tellement il est douloureux. Le silence s’imposait. Oui, Madame, le silence s’imposait ! Ce n’est pas la mort qui est un sujet « tabou », mais bien votre mépris.
La provocation est un art, Madame, et force est de constater que vous n’avez pas le profil de l’emploi. 
 
Michel EZAN
Lu 1340 fois



1.Posté par randic! le 02/03/2018 15:47

voila qui est bien dit!!

2.Posté par écervelée?? le 02/03/2018 15:53

c'est le genre de personne aussi dangereux que le bouledogue... pour une bipéde!

3.Posté par Figure macatia le 02/03/2018 20:52 (depuis mobile)

Son mari doit se tenir tranquille sinon ....

4.Posté par Moi président le 02/03/2018 20:57

Très bien on comprend mieux maintenant ce qui est reproché : le sentiment de vengeance.

Dans ce cas, on doit être aussi défavorable aux sorties post-attaque. Car quand on pêche un requin dans ces cas-là, on n'est jamais sûr avant de lui ouvrir le ventre qu'il s'agit bien du requin qui a attaqué.
On a donc d'énormes chances de tuer un requin innocent dans l'affaire.
Ce d'autant qu'on affirme qu'il y a de nombreux bouledogues et tigres sur la côte Ouest.

Au final, c'est plus un excès dans le comportement, que le fond de l'acte perpétré, qu'on condamne.
Maintenant on sait tout. Un humain averti en vaut deux, gageons que ça ne se reproduira plus.

5.Posté par klod le 02/03/2018 21:06

je plussoie , le "gro dwa" de deux trois certains est pathétique , la run , ile "intense" ?

6.Posté par Crise requin le 02/03/2018 21:33 (depuis mobile)

Bon, Klod parmi tous les Zinfospécialistes, c’est fait ! Balcon, Nivet, Jules, l’Ardéchoise, j’en passe et des moins bons, pas de commentaire ?

7.Posté par une réunionnaise 97410 le 03/03/2018 01:36

elle était sur Freedom en train de parler de ce fameux requin, cette semaine je crois.Je l'ai écouté quelques minutes, puis j'ai éteint la radio.Je pense que je ne fut pas la seule à avoir ce comportement de couper sa radio pour ne plus l'entendre.
Ce requin est resté longtemps en spectacle, et il me semble qu'ils l'ont découpé en morceaux pour" le bouffer", l'hygiène y est, les microbes ne viennent pas à la fète après autant de temps comme çà sur le sable?Je ne cherche meme pas à comprendre ce comportement sur une ile comme notre ile.
C'est un peu comme la tete du sanglier ou du cerf accroché bien en exposition dans le salon ou dans le hall de la maison,ainsi on ne le loupe pas..Etant donné la façon dont il était exposé le requin, j'aurais moi essayé de lui arracher quelques dents, pour épater la galerie en métropole.J'en achète tout le temps des dents de requins à st gilles.Là, c'est du frais, c'est super.

8.Posté par Pas squale le 03/03/2018 08:21 (depuis mobile)

Qu'elle parte de la Reunion..

9.Posté par Nivet Alain le 03/03/2018 12:15

6. Crise requin, j'ai eu un contact avec JF Nativel au sujet , non pas de son combat, mais de sa façon de procéder plutôt suicidaire. Nous nous somme s compris je crois.Pour ce qui est de la suite, je suis assez d'accord avec "Moi président". Au final, la créature qui a apporté le requin à un moment de recueillement intense est immature, voire dangereuse. De la pure bêtise.
Dans la douleur, les parents et amis des victimes n'avaient pas besoin d'une mise en scène nauséabonde.

A.N.

10.Posté par Nivet Alain le 03/03/2018 12:28

5, il baragouine quoi là ? C'est quoi ces borborygmes ? Houba, houba ! Utilisez le sémaphore 5 on vous comprendra peut-être !

A.N.

11.Posté par klod le 03/03/2018 14:28

bon week mon précieux nivet .................... bine à vous ,pardon , bien à vous .

"gro dwa"............... kossa un chose mon nivet ................ ha le nivet preufère" " gros doigt" ...ben allons pour gros doigt au lieu de gro dwa .................... "nivet un jour , nivet toujours" , n'est il pas, mon bon .

do lo y coule su feuille songe ek ce banne moune comme nivet ............... pov run974 avec "ces gens " ..................

nivet me prend pour un singe "houba , houba ",...........comme d'autres de ces congénères du fn ........... ( ha nivet n'est pas au fn , juste de la droite diiiiiiiire )

au fait , nivet , wauquiez passe un bon séjour en "outre la mer" ................. morano , sa copine n'est pas venu ................. ? dommage , on aurait eu du " 2 en 1" .
pan , pan .

12.Posté par klod le 03/03/2018 14:49

le bon "m. nivet" , comme souvent, donne dans l'arrogance et la condescendance ............. et après , il pleure que " le niveau des intervenants de zinfos baissent" ...............c'est sur qu'avec nivet , le "niveau de zinfos" est au top . on est jamais mieux flatté que par soi même .

allez , best regards , ou "bien à vous" mon précieux , passez donc un bon week end pluvieux, votre wauqiez est sur l'ile , ca devrait occupez vos "neurones" .

13.Posté par Nivet Alain le 03/03/2018 16:21

11 et 12, une petite dernière et je pars en WE, peut être plus..
Houba, houba, c'est Marsupilami. Vous ne connaissez même pas vos classiques ?

Grand merci, 11, et 12, de confirmer mon post 10 que je maintiens. Apprenez le langage des signes, aussi. Le blème, c'est que sur ZINFOS, le langage des signes.......

A.N.

14.Posté par une réunionnaise 97410 le 03/03/2018 16:38

dans l'eau, on a les requins qui sèment la panique.Mais sur terre, dans les maisons on a les puces de parquets, quand on a des parquets anciens dans une maison.Vous etes plusieurs ,et ces petites bètes choisissent qui ils vont prendre comme hote dans toute la bande.Ils vous pique les jambes, de partout.
Je ne rigole pas, les vieilles maisons avec des anciens parquets, beaucoup de bois, c'est jolis, tout est beau, mais, il y a un mais quand les puces s'y mettent à la danse, vous dansez aussi avec les piqures de puces.
Je ne sais pas si sur notre ile, il y en a, mais en métropole, il y en a plein,de maisons qui ont ce problème.
Les requins, il faut vraiment aller les chatouiller pour qu'ils ouvrent leurs bouches dans la mer.Mais là, les puces des parquets, ils rentrent chez vous et vous attaquent et c'est difficile pour s'en débarrasser il parait.

15.Posté par Lé Tan Pou Di_974 le 03/03/2018 17:14

Ça me répugne de voir cette action dite coup de point et de lire les bêtises de Vanessa B.
Comment peut-on inculquer de pareilles inepties "en tant que maman, amoureuse de l'océan".

Et dixit :
"Réunionnaise depuis 15 ans. Le papa de ma fille est créole et pêcheur sur Saint-Gilles (…) J'ai encore le droit de faire ce que je veux" somme-t-elle.

Stop ! Vient un moment où il faut vraiment que de telles personnes cessent de faire de "l’énonciation ventriloque". Qu’on peut appeler, plus simplement « parler à la place des autres ».

Est-ce que la population Réunionnaise lui ont donné un "mandat" pour s'approprier leur parole, l'image de l'île et de donner des leçons, faire la police l'océan, agir ainsi pour eux ?

A-t-elle consulter la population Réunionnaise avant de faire ce genre d'action ?

Les Réunionnais ne doivent pas se laisser faire et que l'ordre des choses soit clairement rétabli.
Être depuis 15 ans sur l'île ou mariée à un créole, n'autorise nullement de faire ce que vous voulez sur le territoire (et St-Gilles n'est pas une zone de non-droit).
Peut-être êtes vous arrivée un peu trop sûr de vous, un peu trop arrogante, en territoire conquis.

À tous ces trolls comme Vanessa B., cessez de polluer à outrance la représentation de l'île et sa tranquillité.

Nous avons des fléaux plus important à occuper et dont les deniers y sont prioritaires comme l'alcoolisme, drogue, la maltraitance, l'illettrisme, diabète, les maladies transmissibles, l'insuffisance rénale, le chomage, la vie chère, le mal logement, la pauvreté, la sécurité routière, échec des jeunes, la transition énergétique, la préservation de la biodiversité, le changement climatique et ces désastres sur notre territoire...

Ça suffit ! Toutes les vies comptent,
même celles des requins.

Je respecte et souhaite que les familles de victimes d'attaques de requins trouvent la paix. Que cesse l'amertume en vers l'océan et à l'encontre de Mr ou Mme X ayant autorités sur le territoire...
Mais plutôt mettre leur énergie de le combat pour que les autres respectent les interdictions et consignes de sécurité de mise à l'eau.
Et les personnes comme Vanessa B. cesse d'utiliser ces moments de recueillement par les familles où ils honorent purement la mémoire des défunts, pour venir déposer un trophée de pêche près de la stèle des morts et semer la cohue.

Cette action lamentable n'a pas empêcher ni les élus, ni le préfet, ni le gouvernement et encore moins le Président de dormir la nuit...Mme Vanessa B.

Et Non, vous n'avez rien venger !

Ps: https://youtu.be/etez8Lrd4u8

16.Posté par Couillonisse le 03/03/2018 21:05

Cette hystérique n’est que la digne représentante de ces associations d’extrémistes... La recherche du buzz étant leur fond de commerce à défaut de fond dans leurs discours... ces faits ne viennent que s’ajouter aux nombreuses exactions des usagers de la mer... jusqu’ou iront ils ?

17.Posté par Christi le 04/03/2018 08:46 (depuis mobile)

Sac lé pas content na ka partir , ou nana raison mr !
Fenme la y croit donne a nous leçon ici .
Quand nana in i tue in madame ou in boug ece que nous tue son famille et nou exibe a li su la place public .la mer au poissons et la terre pou nou

18.Posté par Hanin nilet le 04/03/2018 20:45

une petite dernière et je pars en WE, peut être plus..


Hourra hourra hourra ça nous fera des VACANCES....
Pourvu que ça dure......

19.Posté par Spécialiste la tête le 04/03/2018 23:07 (depuis mobile)

Cette femme doit être vu par un psy.

20.Posté par Zélie Mondon le 08/03/2018 09:54 (depuis mobile)

Merci pour cette lettre ...C tellement vrai...g déjà laisser un commentaire comme beaucoup d entre vous qui trouve ce geste aberrant. Et le mot est faible.
Pourquoi les maires le préfet tous c politiques tolèrent ce qu'' elle a fait...c pas normal.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:12 La nuit, l’heure est venue de sévir …