MENU ZINFOS
Société

​Les Chroniques de Tonton Jules #31


Jules Bénard aborde cette fois-ci des thèmes variés comme le sucre réunionnais, l'huile sésame et l'incendie du Maïdo.

Par - Publié le Mardi 17 Novembre 2020 à 08:49 | Lu 1176 fois

Photo Serge Marizy
Photo Serge Marizy
Le sésame est empoisonné ! L'huile de sésame aussi ?

Encore un coup de Monsanto et assimilés, rapporté ces jours-ci sur Arte, une chaîne qui ne raconte jamais de conneries : en raison des pratiques et manipulations génétiques destinées à produire encore plus (agriculture intensive, productivisme, croissance à outrance etc.), les graines de sésame sont si génétiquement modifiées qu'on n'arrive même plus à quantifier le nombre de saloperies qu'il y a dedans. Certains scientifiques en viennent même à susurrer que ce sésame-là serait peut-être encore plus nocif que l'huile de palme tristement renommée pourtant, ou que le soja génétiquement modifié d'Amérique du Sud, c'est dire. Lanceurs d'alerte sincères ? Fakenewers compulsifs ? On nous abreuve de tant de cochonneries... J'enrage : je pratique un peu la cuisine chinoise apprise auprès de mon pote Philippe Wiu-Tiu-Yuen et j'aimais, jusqu'ici, utiliser l'huile de sésame dans mes fritures. Elle est fine, savoureuse, parfumée... Ben là lé baisé là camarades ! Si les graines sont génétiquement pourries, l'huile qu'on en tire le devient aussi. Je vais en revenir aux bonnes vieilles recettes de Nénène Ida ou Tite-Mère Mèrefine : ma enserve la graisse pays. A condition bande cochons la pas mangé in tas de sais pas quoué !

Brûler du PQ... N'importe quoi !

C'est plutôt de l'inconséquence, l'effet « tête de linotte », brûler son papier-boyo en pleine nature. On veut bien admettre que c'est irréfléchi... à croire que les innombrables avis et avertissements radio, télé, journaux, sont de la roupie de sansonnet. Il y en a, nombreux hélas, très peu civilisés pour ne pas dire plus, qui balancent tout dans la nature... y compris des chopines mortelles par la portière : « Na d'macros lé payé po ramasser ! » La personne qui a brûlé son PQ au Maïdo n'est certes pas un délinquant chevronné. Il n'est d'ailleurs pas le seul à le faire. Ça paraît anodin, comme ça, mais on voit le résultat, 175 hectares détruits, 175 hectares de quelque chose unique au monde. Il y a pourtant plusieurs techniques moins dangereuses, po essuye sa fesse, comme celles utilisées par nos aïeux. « Premier figure », dirait Bernadette : avant d'aller caguer derrière un buisson, munissez-vous d'une bonne poignée de feuilles bringelliers, ça nettoie, ça savonne, ça i fé in laproptage impeccable. Sinon sa feuilles galabert mais i pique plus. Ces feuilles-là s'auto-détruiront vite. Plus écolo tu meurs. Autre méthode sans reproche, celle de nos amis les Zarabes : in bouteille l'eau d'robinet et tu ressors plus propre qu'un sou neuf. Pour les étrons, colombins et autres pêches, don't panic ! Ça fera le bonheur des tangues balourds, mulots en goguette et autres chiens sauvages en virée. Si vous tenez à tout prix à votre PQ doux comme de la soie, il ne vous reste plus qu'à emporter en pique-nique un petit sachet qui vous permettra de rapporter vos sal...ies chez vous. Nous n'avons qu'une nature, les enfants, s'agit pas de la gaspiller. Pour l'instant, nous avons des pompiers, des gendarmes, des aviateurs, des agents de l'ONF, dont nous saluons bien bas le courage et l'obstination, mais est-ce un motif pour s'en foutre ?


Les sucres de haut de gamme : et Emile, là dedans ?

La Réunion fournit quelques-uns des meilleurs sucres de la planète Terre. On le sait mais ça fait toujours plaisir de l'entendre. Un jour, il n'y a guère, Nicole me disait : « On importe du sucre chez nous, dans une île où on produit du sucre. Et du bon sucre, en plus », a-t-elle ajouté. Ben oui, Nicole, si le sucre s'est amélioré autour du monde, c'est parce que ton papa était le meilleur lui aussi, Emile, le grand Emile Hugot. C'est curieux, et révoltant aussi, que lorsque l'on parle d'industrie sucrière, on n'évoque jamais son nom. Il y a des aberrations par paquets de cent dans ce domaine. Ainsi... Auparavant, on trouvait du sucre « roux de roux » dans les rayons des grandes surfaces.  Poufff ! Disparu !!!!! Les sucres i sortent déor, eux, en revanche, ils croissent à foison. Lorsque j'ai besoin d'un sucre, d'un « vrai »sucre, je veux dire, qui a « le » goût, je vais à la boutique aux gourmandises de l'usine de Bois-Rouge, où l'on me délivre du sucre « intense », qui a encore le goût du sucre que nos Chinois d'antan nous vendaient à la louche. Ce n'est pas de la nostalgie, c'est le goût, ôté !


Jules Bénard
Le plus ancien de l’équipe ; la mémoire de Zinfos. Jules Bénard, globe-trotter et touche-à-tout... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par L'Ardéchoise le 17/11/2020 20:35

Jules, on dirait que l'huile de sésame ne fait pas recette...
Mon fils, très au fait sur la dangerosité des produits alimentaires, m'avait dit bien avant sa mort (en 2019) qu'il fallait que j'arrête d'utiliser cette huile.
Je ne cuisine pas chinois, mais vietnamien, et c'est vrai que de plus en plus de questions se posent pour l'utilisation de certaines denrées, par exemple le soja.
Alors après avoir ingéré ces cochonneries, si tu vas caguer dans la nature, dans des sites préservés, tu pollues avec les pesticides et autres que tu rejettes, c'est sûr que c'est pas top.
En plus, en fonction de l'endroit où tu te soulages, ce n'est pas évident d'avoir des feuilles bringelles, et comme je l'ai déjà écrit, si tu n'as que des orties, aïe-aïe-aïe !
Donc, on peut avoir du PQ dans son sac à dos, le truc, c'est de savoir quoi en faire après utilisation.
Pour un petit pissou, chaque personne (au moins du sexe féminin) devrait avoir effectivement un sac plastique pour ramener son papier.
Pour le reste, si en plus tu as la cagagne, pas évident de trimbaler son petit pochon, alors il faut apprendre à faire son trou.
Mais mettre le feu ?
Il a été écrit que l'incendiaire présumé avait un camping-car.
Qui dit camping-car dit toilettes... Qu'en est-il exactement ?
Pas très au point, le gars !

Autrement, les pubs qu'il y a sous les articles ou textes prêtent parfois à confusion ou à rire.
Sous ton texte, j'ai "Intestins : Un truc simple pour les vider entièrement."

2.Posté par Bénard le 19/11/2020 07:40

Please, ne m'envoyez plus de commentaire !
Si vous saviez à quoi ça m'expose...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes