Justice

​Le sordide dans l’abject… Ils se la "repassent" comme un ballon : 5 jeunes adultes abusent d’une mineure de 13 ans

Jeudi 15 Février 2018 - 18:26

Cette affaire est sordide. 

Elle donne, et je pèse mes mot, des envies de meurtre. Je précise que je ne citerai pas de nom car tous les protagonistes de ce drame habitent le même quartier.  Mettons quelque part dans le Sud. Tous se connaissent et tous LES connaissent. De plus, par la grâce d’Internet et des réseaux dits "sociaux" (tu parles !), l’histoire a fait le tour du coin.

Il y a également dans cette affaire quantité de détails indescriptibles. Ils ont été clairement énoncés à l’audience mais je me sens incapable de les rapporter ici. Cela concerne les pratiques sexuelles, le triolisme, les positions, les exigences des uns et des autres. On n’est pas dans un roman de Gérard De Villers (que j’aime, au demeurant).

Ils vont se la "refiler" comme un jouet

Il y a, au départ, Eulalie, laquelle ne s’appelle pas du tout comme ça. Au début de l’affaire, elle n’a même pas 13 ans !

Eulalie a une scolarité plus que normale, même brillante pourrait-on dire. D’excellentes notes et souvent des félicitations.

Mais voilà !

Elle est en souffrance d’affection, de gentillesse, de reconnaissance. Ce qui en fait une proie rêvée pour les prédateurs.

En fait de prédateurs, elle en aura cinq sur sa route. Cinq qui vont se la "refiler" comme un ballon de foot sur un stade !

À la barre, ils se présentent pour ce qu’ils sont, des voyous, coiffure style Iroquois, jeans à mi-jambe (la classe !), crasseux et pas autrement concernés.

Un jour, le premier de la série se dit que la proie est prête à tomber dans l’escarcelle. Deux jours avant les 13 ans de la petite, il l’invite dans un coin perdu et, après les quelques cajoleries d’usage, l’initie aux jeux de l’amour et du hasard.

Le reste coule de source. Le sale con se vante de ses exploits et fait à la gamine une telle réputation d’enfer, qu’ils vont se la refiler plusieurs mois durant.

Des balbutiements en guise d’explication

Pour tous, la défense est la même : ils ne savaient pas son âge.

Ils ne nieront rien de ce qu’il lui ont fait subir, leurs exigences sexuelles, les pratiques de sodomie et je vous épargne le pire.

Se disant inconscients de ce qu’ils faisaient… ils ont quand même eu le front, devant les menaces de plaintes, d’aller plaider leur cause auprès des parents de la donzelle. Ils ont eu le front de leur proposer d’effectuer des travaux de maçonnerie gratuitement, sinon de les dédommager financièrement. Des parents qui étaient là à l’audience et qui n’ont pas moufté !

Moi, on aurait fait ça à ma fille, je serais en Cour d’assises pour meurtre avec préméditation.

Ces rencontres, qui ont commencé par un doux marivaudage sur Facebook, bavardages, câlins, finissaient dans le sordide.
À toutes les demandes d’explications de la présidente Peinaud, nous n’avons eu droit qu’à des balbutiements sans rime ni raison.

Ils ne paieront jamais !

Il ressort de tout ça que ces salauds se sont "repassé" la gamine comme un pur objet sexuel, ce que n’eut aucune peine à démontrer Me Normane Omarjee, égal à lui-même. Qui prouva que la gamine avait confiance en ses agresseurs et que ces derniers en ont largement profité, en tirant même gloire auprès de leurs copains. 

Voilà une gamine qui aura du mal à retrouver un peu d’estime d’elle-même.

La procureur Coupry a largement tapé sur la tête des profiteurs pour réclamer, en fin d’analyse… des peines de prison avec sursis, comprenne qui pourra !

Le tribunal a obtempéré sans sourciller à ces exigences très modérées : 12 mois avec sursis pour l’initiateur du calvaire ; 9, 6, 6 et 3 pour ses comparses dans l’horreur. Avec un tas et un paquet d’amendes qu’ils ne paieront sans doute jamais, aucun n’ayant d’emploi.
Jules Bénard
Lu 18013 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

52.Posté par Tanguy Proquo le 22/02/2018 09:53

Un jugement est rendu, est un jugement rendu et il peut être fait appel de celui ci, fort heureusement. Ce que je ne comprends pas c'est le silence des parents, cette fille est une victime c'est certain, ces violeurs sont des ordures sans nom qu'il faudrait castrer, mais que dire des parents qui ont laissé cette pauvre enfant à l'abandon surtout moral, un abandon tel qu 'elle pouvait, au départ, se sentir exister en se faisant de tels "amis", des pourritures certes mais au moins avec eux elle existait. Les parents ou plutôt les géniteurs de cette jeune fille, car il n'ont rien d'un parent devraient être jugés pour non assistance, ou abandon ou je ne sais quoi mais ils sont coupables autant que ces 5 ordures.

51.Posté par moin mi pense que... le 18/02/2018 09:42

On a beau dire, faisons confiance en la justice de notre pays. Mais pour le coup, j'ai vraiment du mal...
Il faut changer les choses et que les peines soient à la hauteur des crimes sinon, il arrivera un moment où la victime ou ses proches se feront justice eux même...

50.Posté par Zavate le 18/02/2018 07:10

GRUMPA arrête avec tes termes de juristes à la "moi le connaisseur" "le législateur a décidé" ... Tu peux nous indiquer qui est ce législateur ? Certainement pas le peuple qui n'est jamais consulté dans ce système anti democratique sauf lors d'élection business. Arrêtons de protéger cette justice française complètement désuée et rempli de non sens. As tu une fille ? S'est elle fait violer ? Cette semaine encore un gendarme, père de famille est mort percuté par un jeune motocycliste .... Mise en examen pour homicide involontaire aggravé mais non incarcéré à cause de son âge. Et des exemples concrets on en a des milliers .... Certes les juges appliquent les lois votées mais qu'en est il du quantum des peines ????? Est ce légale de laisser libre arbitre à un juge de décider d'une peine en fonction du maximum prévu ? Quand est il des préjugés et ressentis des juges ? Sont il inhumains pour n'avoir aucun ressenti, je ne pense pas. Les peines sont donc bel et bien prononcé en fonction de ressenti et non conforme à la loi. Le quantum des peines doit disparaitre car origine aujourd'hui de tous les problèmes de la justice.

49.Posté par Gigi le 17/02/2018 18:41

C'est lamentable et scandaleux qu'on puisse laisser de tels prédateurs en liberté! Est ce que la justice a encore un sens et une raison d'être aujourd'hui. On se pose la question face au jugement rendu. Aucune condamnation au final. Ce qui revient à dire qu'ils n'ont commis aucun délit grave. C'est à vomir... J'ai du mal à accepter que de tels actes restent impunis et qu'on fasse preuve de clémence. Honte à la justice qui par son verdict traite les affaires de viol de façon si légère alors que les faits sont graves et auraient du être qualifiés de crimes sexuels. Ce verdict est inacceptable car il délivre un permis de viol à ces dégénérés.

48.Posté par GRUMPA le 17/02/2018 17:54

La Justice a été rendue il n'y a pas de commentaires à faire.
Il faut savoir ce que vous voulez
Le législateur a chargé la Justice de faire son travail , elle l'a fait
il n'y a rien à dire.

47.Posté par GRUMPA le 17/02/2018 14:05

La Justice a été rendue conformément à la Loi
Vous n'avez pas à juger de la chose
Gardez pour vous votre ressentiment
La Justice est passée
Et nul ne peut s' opposer à un rendu de justice.

46.Posté par Pascal Maillot du RBM le 17/02/2018 11:32

Bravo Jules pour ce papier!!!! Bravo à cette justice de papier qui cajole les ordures!!!!! Du sursis!!!!!!! Super!!!!!!! Vivement un seul et vrai changement!!!!!

45.Posté par Zavate le 17/02/2018 07:22

HORRIBLE !!!!! 12 mois de sursis pour l'instigateur ?????? peine maximal 9 ans ???? le viol est puni de 15 ans de réclusion et 20 ans quand la victime est mineur.... Là, vu la gravité des choses, 9 ans maximum soit avec les remises de peine - 19 mois donc 7 ans !!!!! N'en parlons pas pour les autres dont les peines sont moindres. C'est tout le temps comme ça à la Réunion, les magistrats sont paresseux, laxistes, insensibles .... J'ai travaillé dans ce milieu, je connais certain et le fonctionnement. J'ai démissionné par écoeurement de la justice française pour passer à autre chose.... C'est tout le temps pareil, les délinquants priment sur les victimes, la loi n'est plus appliqué, on ne devrait plus laisser libre choix au juge de diminuer les peines. Si c'est 15 ans, c'est 15 ans point barre ! etc .... Cette pauvre petite est vivante physiquement mais définitivement et irrémédiablement psychologiquement MORTE....

44.Posté par LILOU le 17/02/2018 04:14

Je pense vraiment que les personnes coupables dans cette histoire sont les parents comment peu t'on délaisser une enfant à CE point et ses salauds qui en profite sans que personne ne bouge franchement pauvre enfant elle n'est vraiment pas venue au monde pour vivre un tel calvaire et ses ordures sans tire qu'avec du sursis

43.Posté par JOLACAILLE le 16/02/2018 23:56

l'affaire est sordide mais l'auteur de l'article, pourtant habitué des salles d'audience, aurait dû peser ses propos ce qui aurait peut être évité ce déchaînement de vindicte primaire, celle là même qui conduit au lynchage.
en effet, si l'on se trouve devant le tribunal correctionnel c'est que la qualification de viol n'a pas été retenue, sinon ce serait les assises. cela sous entend que la jeune fille a été considérée comme "consentante". certes il y a lieu de s'interroger sur la réalité d'un consentement éclairé chez une gamine de cet âge. mais il vous faut ouvrir les yeux, regarder autour des collèges et vous apprendraient qu'un bon nombre de filles de moins de 15 ans ont déjà eu des relations sexuelles, malheureusement "pour faire comme les autres" et par banalisation de l'acte sexuel. il n'en demeure pas moins que les mecs sont des salopards qui mériteraient une autre sanction. Et que dire des parents qui paraissent bien lamentables...

42.Posté par une réunionnaise 97410 le 16/02/2018 23:14

Et je pense cette vision des choses ne datent pas d'aujourd'hui.Les familles ont changés maintenant sur notre ile, la cause, je ne sais pas.Moi, il m'est arrivé une situation terrible dans laquelle je me suis retrouvée sur notre ile, que je ne souhaite à personne de vivre cela dans sa propre famille.Et ce proche m'a dit « si tu n'as pas compris, c'est pour te punir, car tu as commandé ma copine au supermarché comme à l'armée, on a décidé d'un commun accord tous les 4 de te punir de cette façon ».
Pour se faire, il nous a invité chez lui pour l'apéro.C 'était un genre de petite case où la chambre et le salon se confond, la cuisine elle est ouverte mais dans 34m2 environ.Heureusement, il y a une petite véranda devant.Il a demandé à sa copine d'aller prendre sa douche dans cet espace non fermé.Puis, il a pris une chaise, il a placé la chaise dos à moi, il la fait s'asseoir face à mon mari, dos à moi et elle a écarté ses jambes des deux cotés de la chaise et elle a regardé mon mari droit dans les yeux.Quel mari, regarderais dans cette condition, sa femme mariée à l'église et à la mairie," pas à la colle" en face de lui?Je pense n'importe quel mari aurait agit de la meme façon dans cette situation.
Cela a duré 10 mn au moins et elle enfilait son verre de whisky.Elle s'est retournée normalement, face à la petite table de salon, me défiant.
Et le proche dans la cuisine il observait la scène.
Et cela s'est passé j'étais sur notre ile, 5 jours pour le décés de ma mère.ma mère était allongée à Prima.Et ils rigolaient tous les deux fiers de leur œuvre, disant devant moi, "c'est comme un gros galet de la route de la corniche qui lui tombe sur la tete", avec le geste et tout.
Je ne réagissais pas, car il y avait la souffrance, la douleur de la mort de ma mère qui était là en moi et j'avais fait plus de 10 h d'avion.
Qui aimerait etre dans cette situation au décés de sa mère ? Personne.On m'avait programmé une embuscade à la mort ma mère, sur notre ile, et je ne me suis meme pas aperçu, senti, rien.
La psy de ma corporation m'a dit que, un décés c'est le moment révé pour déverser sa haine au sein d'une famille, d'où le mot « c'est pour te punir ».qu'il a laché.Et c'était important pour lui et les autres que je le sais. »tu veux savoir pourquoi on t'as fait çà ?» il m'a lancé..

En 2015, une de ces proches m'a demandé pour me rendre une visite, étant en métropole, j'ai dit non c'est fini, 10 ans après un silence total, aucune excuse, ni pardon, rien et surtout pourquoi ils ont décidé de me faire ce sale coup à la mort de ma mère?.On n'a jamais vécu ensemble, je suis allée très jeune de notre ile..

41.Posté par zot-toute le 16/02/2018 22:00

@post 38

Ils dorment tranquille, il en ont rien à cirer de l'avis du peuple pour lequel il sont censer rendre la justice.

il faut vider les prisons, donc ils agissent en conséquence en pratiquant le laxisme à tous les niveaux.

40.Posté par lila le 16/02/2018 21:40

Franchement je ne comprend plus rien à la justice : dans l'affaire de la maison de passe à St-Denis alors qu'on a affaire à des adultes consentants, il y a mise en examen, prison, controle judiciaire et tout le tintoin (bien mérité) et là il s'agit d'une mineure et les sales mecs , sans foi ni loi, sont tous dehors prêts à recommencer ? Elle est où la justice sous les cocotiers ? Et la gamine dans cette affaire ? Elle n'a qu'à vivre avec ça! Et en plus parions qu'elle va casquer à la prochaine rencontre avec cette racaille... Navrant

39.Posté par eric le 16/02/2018 18:46

Comment ce procureur peut demander du sursit ? même si cette fillette " était peut être consentante..." elle n'a pas 13 ans... de quoi est elle responsable ?... je ne comprends pas ? il est clair que ses parents ont l'air de ne pas être très impliqué dans son éducation, mais ces 5 gars ont clairement profité de son innocence... Je trouve ce jugement lamentable et irresponsable... à moins que tout le tribunal ne soit pas neutre... après tout on peut se poser aussi cette question ???

38.Posté par Jp POPAUL54 le 16/02/2018 18:16

Avec de telles sentences , on ne s' interroge plus à savoir pourquoi la délinquance et les violences sexuelles sont en constante hausse sur le département.
Face à de tels agissements odieux, comment font les magistrats pour dormir après avoir prononcer un verdict semblable ?

37.Posté par pipo le 16/02/2018 18:15

Tous plus forts et compétent que les juges en place....avez vous eu le dossier en main?

36.Posté par Jean le 16/02/2018 17:49

Reste à espérer que cette pauvre fille ne soit pas enceinte de ces rebuts du système, et qu'eux même soient stériles.
Faut quand même pas déconner, la reproduction de tels "étalons" devrait être interdite et réprimée.

35.Posté par LE ZINZIN le 16/02/2018 15:34

Je pense à la chanson de Brassens " gare au gorille " c" est ce qui pourrait arriver de mieux a ce juge qui a rendu un tel jugement!!!!!!!

34.Posté par loyada le 16/02/2018 14:43

Le viol : définition et sanction
Le viol est défini à l’article 222-23 du Code pénal.

Il s’agit de « tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis sur la personne d’autrui


par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol.
Les différentes catégories de pénétrations : (le viol)
tout d’abord buccale (fellation) :
dès lors qu’il y a eu « pénétration de la verge dans la bouche de la victime » (Cass. Crim. 22 fév. 1984).
La Cour de cassation a défini la fellation comme étant un viol dès lors qu’elle est imposée par « violence, contrainte, menace ou surprise, à celui qui la subit ou à celui qui la pratique » (Cass. Crim. 16 déc. 1997) ;
ensuite, vaginale ;
enfin, Anale (sodomisation) (Cass. Crim. 24 juin 1987).
La pénétration peut se faire par le sexe, les doigts, ou par tout autre objet. Ainsi, constituent un viol :

d’abord, le fait d’introduire des aliments dans l’anus de la victime (Cass. Crim. 27 avril 1994).
aussi, le fait d’introduire des outils dans l’anus d’un homme (Cass. Crim. 6 déc. 1995).
mais également, le fait d’introduire un doigt dans le vagin ou l’anus d’une personne.

33.Posté par loyada le 16/02/2018 14:41

interpretation bizarre du code pénal par certains magistrats !!!!! des éléments graves et concordant permettent de définir l acte de viol !!! mais ds le cas present ne risquent pas grand chose du fait que un pere de famille condamné a trois ans de priso avec une description de faits entrant ds la définition du viol aggavé ! mais !!!! https://www.zinfos974.com/Correctionnelle-Agression-sexuelle-sur-sa-propre-fille-de-4-ans-et-deux-autres-enfants_a124216.html

32.Posté par Oscar DUDULE le 16/02/2018 14:33

Comment un juge peux il prononcer du sursis après de tes actes ?
En France la justice est vraiment laxiste.
Plus grave c'est un encouragement à recommencer;

31.Posté par Jules Bénard le 16/02/2018 13:54

à 12 et 25 :

Vous ne savez vraiment pas lire ou vous faites semblant ?

Vous êtes la honte de l'intelligence.

30.Posté par loyada le 16/02/2018 12:48

quand on voit le jugement pour ce "pere de famille" l interpretation du code penal par les magistrats de l ile est quand meme un peu particulier mais aussi aucun appel contre celui ci !!!! par contre une assoc de m.....fait appel et est entendu ds le cas présent je ne sais comment déterminer les faits mais il s agit quand même de viol !!!!! mais il vont bénficier d un bon sursis et seront prêts a renouveller leurs "exploits" VIVE LA FRANCE https://www.zinfos974.com/Correctionnelle-Agression-sexuelle-sur-sa-propre-fille-de-4-ans-et-deux-autres-enfants_a124216.html

29.Posté par babar run le 16/02/2018 12:47

AH BEN...........ILS AURONT DU SURSIS.............................EN MÊME TEMPS....COMMENT CONDAMNER DES SINGES POUR UNE CHOSE QU'ILS NE COMPRENNENT MÊME PAS......
HOU HOU.....C'EST TOUT CE QU'ILS SAVENT DIRE..................ET COMPRENDRE..................

28.Posté par Zenesrebel le 16/02/2018 12:30 (depuis mobile)

Parfwa mi domand amwen si ban mazistra la y viv dsi nout planèt...in ti sézour la jol avek détrwa boug y ral zot pèn pou viol sré bon pou zot: ban boug va okip zot ki kom y fo

27.Posté par noe le 16/02/2018 12:20

La justice a pensé que c'est la fille qui a cherché son baisement ... elle a excité les mecs !
Peine minorée !

26.Posté par eric le 16/02/2018 12:09

honte pour cette justice, ce sont des viols à répétition sur mineure de moins de 15 ans ... au minimum 15 ans d’incarcération pour ces salauds !

25.Posté par Sully le 16/02/2018 11:09 (depuis mobile)

Illisible cet article ...
courage a la jeune fille.

24.Posté par citoyenlambda le 16/02/2018 10:58

En effet, incompréhensible et révoltant la clémence de ce procureur !
Néanmoins, une question m'interpelle : comment une enfant de 13 ans peut se trouver à l'extérieur (en dehors des heures où elle est censée être dans son établissement scolaire) sans que ses parents ne le sachent. Pour moi y'a aussi un défaut de vigilance des parents, car même si les 2 travaillent et rentrent tard chez eux, ils devraient quand même s'assurer de savoir où est leur fille et de pouvoir la joindre à tout instant.

23.Posté par Alexandre le 16/02/2018 10:39 (depuis mobile)

Son papa est a vomir les gaz sa mon fille (et mi nena troi) mi trap les gazs en mode comando dans coffre et direction le soufleur etant salee probleme reglee

22.Posté par Bruno DUGAY le 16/02/2018 10:27

buckhulk
DES NOMS ....Ils osent se regarder dans la glace le matin ces AVOCATS (procureurs) et JUGES ????
la vrai justice commence par ceux qui la font respecter et là......?

21.Posté par Arnarchiste le 16/02/2018 10:14 (depuis mobile)

Incompétence total de la part de la haute magistrature. À quand une vraie justice comme dans certains pays d'Orient. La loi du talion il n'y a que ça qui marche. Je souhaite que les progénitures de ces malfrats subissent la même chose.

20.Posté par PECOS le 16/02/2018 09:10

Avec les peines prononcées pour ce crime odieux, c'est sûr que les autres caniards de la même espèce ne vont pas se gêner à faire pareil. Quelle justice ! Dégoutant, répugnant...

19.Posté par BEBERT le 16/02/2018 08:43

La justice pourrie y favorise le crime et le viol...A VOMIR .........

18.Posté par zot-toute le 16/02/2018 08:35

Morale de l'histoire: ils ont eu raison de profiter d'une enfant de 13 ans......la justice les condamnant a rien.......il pourront recommencer l'esprit tranquille.

j'ai honte d’être français face à une "justice" aussi laxiste.

Cela aurait la fille d'un des juges, ces pourritures aurait prix le maximum....... si cela avait été la mienne c'est moi qui siégerait en cours d'assise pour meurtre et acte de barbarie.

17.Posté par Didi le 16/02/2018 08:07 (depuis mobile)

Belle justice! Pauvre enfant....

16.Posté par titi974 le 16/02/2018 07:21

Une justice lamentable et écoeurante comment voulez vous que de telles pratiques ne perdurent pas avec des peines aussi ridicules.

15.Posté par blackpanther le 16/02/2018 06:38

Quelle honte cette justice qui donne du sursis pour de tels agissements.
A t'on pensé une seule seconde à la reconstruction de cette petite. Les agresseurs pourront recommencés sans problème, du sursis et une amende pour un viol collectif s'est à vomir. Je ne comprends pas et quand on a des enfants on vit de plus en plus dans la peur. Courage à la famille et à la petite.

14.Posté par cyanure le 16/02/2018 05:57

Du sursis? Vive la justice...

13.Posté par Cherchepasjaidit le 15/02/2018 22:51 (depuis mobile)

Force a elle et ne te decourage surtout pas croit tjr en toi.

12.Posté par Cherchepasttropcon le 15/02/2018 22:49 (depuis mobile)

Franchement c''est quoi ce genre de sale journaliste qui genre veut en faire une affaire personnel et qui parle de meutre etc franchement.... ps je suis de tout coeur avec la jeune fille qui devra etre forte meme si personne ne devrait avoir a subirsa

11.Posté par No comment le 15/02/2018 22:47 (depuis mobile)

Lois vraiment indigne faire ça à une enfants les gars zot val mal finir demain zot enfant ça passe pareil et zot va ressentirez la peine de ces parent band de ti merdeux caïd de merde

10.Posté par Jp POPAUL54 le 15/02/2018 21:43

Décidément, la racaille désoeuvrée a encore de beaux jours (de belles années) sur notre île.
Du surcis pour des actes tellement indicibles.
Même les animaux en période de rut n'ont pas ce comportement bestial.
La méprisable clémence du tribunal est effroyable et est vraiment une invitation à tirer dans le tas !!!

9.Posté par Mwa la pa di le 15/02/2018 21:30 (depuis mobile)

Honte à notre justice

8.Posté par JMR974 le 15/02/2018 21:25

Justice de merde ! Retour de la peine de mort.

7.Posté par Carlo le Calamar le 15/02/2018 20:33

Autant dire qu’ils ne vont pas se gêner pour recommencer!
Il y a des pays où ils auraient pris 30 ans ferme!

6.Posté par Cimendef le 15/02/2018 20:13 (depuis mobile)

Ils auraient dû être jugés en cour d''assises pour viol compte tenu de l''age de l''enfant. Cette affaire est une triste illustration du débat actuel sur l''âge du consentement.

5.Posté par leonidas007 le 15/02/2018 19:43

BIien d'accord avec M.Benard. Je connais la prison, j'y ai séjourné. Mais je suis prêt à y retourner si un seul sal...touche à ma fille: (elle a 13 ans aussi)!

4.Posté par canard le 15/02/2018 19:24

Quelle honte! Pour les parents de ces hommes et de cette jeune fille qui doivent avoir un suivi égal à rien de leurs enfants les laissant libres d'expérimenter la vie sans repère affectif...là tout devient possible. La loi des prédateurs face à des proies. Même les animaux éduquent mieux leurs enfants!
Quelle honte pour la justice! Comment ne peuvent-ils ressortir de là en se disant " ha bon c'est tout? hé bien mi vé fair mieu". Décadence en réalité de tous ces protagonistes de notre société. Il se passe quelque chose de gravissime, et personne ne sait par où s'y prendre ni comment! Encadrez vos marmailles SVP

3.Posté par SPARTACUS974 le 15/02/2018 19:20

Pour l'affaire du bordel de st Denis,le principal suspect est jeté en pature avec nom,prénom,casier judiciaire et magasins.Pour ces sinistres individus,rien ne filtre ....Pourtant,ils devraient eux aussi assumer leur abject comportement aux yeux de tous et ne mériter que du mépris et du dégout .Ils ont détruit la vie d'une jeune fille et doivent en payer les conséquences.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >