MENU ZINFOS
National

​Le rappeur Maes aurait kidnappé et violenté le blogueur Aqababe


Des vidéos de l’agression d’Aqababe ont fuité sur les réseaux sociaux. La séquestration serait survenue en 2019, le rappeur Maes et ses amis sont accusés par le jeune homme. Les forces de l’ordre ont été mobilisées, une enquête est ouverte.

Par La rédaction - Publié le Mardi 25 Octobre 2022 à 14:14

Une affaire de séquestration et de violences a éclaté hier sur les réseaux sociaux. Des vidéos d’une agression sauvage sur le blogueur Aqababe ont été publiées. Les fans du commentateur de la vie des stars ont alerté les forces de l’ordre. Le service Pharos dédié aux actes délictueux sur la toile a été saisi.

Une agression sur fond d’homophobie

Le blogueur Aqababe est spécialisé dans les “scoops” sur les stars de la musique mais surtout de la téléréalité. Il avait notamment beaucoup commenté la venue des Anges à La Réunion.

Un conflit entre Aqababe et Maes aurait démarré en 2018. Le jeune homme avait affirmé que le rappeur aurait eu une relation homosexuelle. Le chanteur qui compte 1,7 million d’abonnés sur YouTube avait alors voulu confronter le blogueur. Il s’est filmé au pied de l’immeuble où le jeune de 22 ans habitait. Les deux hommes ne s’étaient alors pas croisés.

Mais Maes aurait finalement retrouvé Aqababe en septembre 2019. Il l’aurait alors séquestré et emmené en voiture jusqu’à un lieu inconnu où le blogueur a été passé à tabac.

Des preuves en images

Les faits ont longtemps été passés sous silence jusqu’à il y a peu. Une star de la téléréalité, Dylan Thiry, est soupçonné d’avoir eu en sa possession les images de la séquestration et de les avoir montrées à d’autres membres des différents tournages. Des bandes sons ont fuité sur les réseaux sociaux, l’homme assure à Maes, qu’il nomme lors des appels, qu’il a supprimé les vidéos et que celles-ci n’allaient pas fuiter.

Elles se sont pourtant retrouvées sur Internet dans les heures qui ont suivi. On y voit notamment Maes en voiture, qui se moque ouvertement d’Aqababe, installé sur la banquette arrière, visiblement très inquiet.

D’autres images montrent le jeune homme, accroupi, recevoir des coups pendant qu’une voix, très similaire à celle de Maes, lui ordonne de répondre à la question : “Alors, c’est qui le p*** ?” Le blogueur demande alors à ce que le passage à tabac s’arrête avant d’être frappé à coups de pied dans la tête.

“J’ai cru que j’allais mourir”

Aqababe s’est exprimé sur les réseaux sociaux et a expliqué avoir été roué de coups, avoir été forcé à se déshabiller, puis avoir été traîné nu sur des gravillons. Les scènes de violence ont été filmées et ont maintenant fuité.

Les fans du blogueur ont alerté les forces de l’ordre qui se sont rendues chez la victime. Le service Pharos a été saisi et une enquête est ouverte, selon la Police nationale. 

Le rappeur Maes n’a pour l’instant pas réagi aux accusations portées à son encontre sur les réseaux sociaux.




1.Posté par TICOQ le 25/10/2022 15:25

Quelle bande de guignolos ! Triste jeunesse, triste génération de moutons.

2.Posté par sceptique le 25/10/2022 16:14

le rap c'est un appel à la violence et à la délinquance les jeunes écoutent en boucle des chansons genre on est que des chiens car on aime se faire enc....

3.Posté par Koba le 25/10/2022 17:24

Des futurs prix Nobel.

4.Posté par Freedom fighter le 25/10/2022 18:30

Post 2. Avant de dire des âneries sur le rap apprends un peu le définition du mouvement RAP. Ceux sont les majors qui veulent de la violence, du sexe et de l'argent.
Lui (Maes) ce n'est pas un rappeur c'est une baltringue au même titre que tous les guignols qui sont venus ces derniers mois chanter ici (hormis Casey ☮️). Vive le RaP indé !

5.Posté par Maroco le 26/10/2022 06:58

Une histoire de rappeurs.....

6.Posté par Jeparletranquillement le 26/10/2022 10:06

Le rap n'appelle pas à la violence systématiquement mais conforte un individu de base "violent" dans ses schémas de pensée. À titre personnel j'écoute du tovaritch pendant mes entraînements mais le seul mal que j'ai fait c'est d'avoir écrasé des fourmies.

7.Posté par Ouais... le 26/10/2022 15:31

Le manque de respect, entraîne bien des désagréments." L usage de la violence, si elle est équilibrée ne résout rien..."professeurs farnsworth

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes