MENU ZINFOS
Faits-divers

​Le principal du collège Juliette Dodu suspendu suite à une "grave affaire" privée


Fait rarissime dans l’Education nationale et encore plus à La Réunion, un chef d’établissement a été suspendu illico presto après un signalement du parquet au rectorat.

Par Ludovic Grondin - Publié le Jeudi 4 Juin 2020 à 11:06 | Lu 19747 fois

La décision du rectorat n’a pas traîné devant la nature des faits. Le principal du collège Juliette Dodu a été suspendu en raison d’une affaire strictement privée mais "incompatible avec ses responsabilités".

Il est suspendu pour une durée de quatre mois. Si son affaire n’est toujours pas traitée par la justice durant ce laps de temps, sa suspension sera automatiquement reconduite. Le secrétaire général de l’Académie de La Réunion confirme notre information.

"J'ai pris connaissance d’une information que m’a communiquée le procureur de la République le soir du 13 mai, confirme Francis Fonderflick. Suite à cette information concernant le principal du collège Juliette Dodu, j’ai estimé qu’il était nécessaire de suspendre l’intéressé. Cette suspension est d’une durée de 4 mois, à titre conservatoire, pour que l’intéressé puisse exercer ses droits et régler cette affaire, si ça se règle dans les quatre mois. Mais en tout cas, il ne peut pas exercer son métier au vu de la gravité de l’affaire. J’ai demandé au ministère de signer, le soir même du signalement du procureur, un arrêté de suspension, puisque les suspensions de personnel de direction sont de la compétence du ministre", rappelant le cadre réglementaire. Et "dès le jeudi 14 mai, j’ai eu l’arrêté de suspension de M.Gorisse", résume-t-il l'enchaînement très rapide des décisions.

Suspension qui a été signifiée à l’intéressé le jour-même.

"Incompatible tant qu’on n’a pas la lumière sur cette affaire privée"

Quatre mois, c’est la durée habituelle réglementaire dans tous les cas de figure, lorsque l’autorité de tutelle estime que le chef d’établissement ne peut exercer sa responsabilité car devenue "incompatible tant qu’on n’a pas la lumière sur cette affaire privée. Après c’est au procureur de faire son travail", explique le secrétaire général du rectorat, soucieux de la séparation d’avec le pouvoir judiciaire.

S’il ne peut exercer son métier durant sa suspension à titre conservatoire, l’intéressé conserve toutefois son traitement indiciaire de la fonction publique puisqu’à ce stade évidemment, il peut se défendre et traiter son affaire devant la justice. 

"Si l’affaire n’est pas réglée dans les quatre mois, la suspension sera renouvelée", ajoute le numéro 2 de l’Académie de La Réunion.

Le rectorat a nommé la principale du collège Cerneau de Sainte-Marie en remplacement du chef d’établissement suspendu. Il s'agit là pour le rectorat d'une simple question d'opportunité puisque cette principale avait été agressée, ainsi que son mari, il y a quelques semaines de cela. Actuellement en arrêt maladie, le rectorat a estimé qu'il était plus que nécessaire de la faire changer d'établissement au vu du contexte.

La principale du collège de Sainte-Marie rejoindra le collège de Saint-Denis à compter de l’année scolaire prochaine. D’ici là, c'est le principal adjoint de Juliette Dodu qui assure l'intérim.




1.Posté par MT CRISTO le 04/06/2020 11:48

De quoi l'accuse-t-on ?

2.Posté par Mandarine le 04/06/2020 12:15

Il serait bon de fouiller un peu du côté du collège privé du nord de l’île...

3.Posté par Pascale le 04/06/2020 12:38

Whaouuuuuuuuuuuuuu... il a été contacté le soir du 13 mai!!! :)
et bien oui c'est normal de communiquer le soir entre administration locale... :) par exemple lors des nombreux raouts mondains organisés et financés entièrement par l'argent public... raouts mondains dans lesquels tout se complote.... :)

4.Posté par Greta56 le 04/06/2020 12:56

Faut nous en dire plus. La on reste sur notre faim.....Affaire de moeurs, drogue....ou bien?

5.Posté par philmarlowj le 04/06/2020 13:04

A ce propos nos fins limiers de la gendarmerie ont-ils retrouver les auteurs des agressions commises à l’encontre de la Principale du Collège de Ste-Marie?
C’est si compliqué que ça?

6.Posté par Ouais... le 04/06/2020 13:14

Rabas...

7.Posté par mister Magoo le 04/06/2020 13:25

à titre privé et suspendu : ça doit être grave

8.Posté par Matulu le 04/06/2020 14:10

Le Principal a mangé un ananas Victoria???...

9.Posté par Bibi le 04/06/2020 15:25

Privée : c quoi au juste????

10.Posté par blablabla le 04/06/2020 15:43

ben oui de quoi est il accusé ? sinon l'article ne sert à rien

11.Posté par eric le 04/06/2020 16:21

Cette affaire doit etre tres grave et ne peut etre divulguée pour le moment

chaque chose en son temps

12.Posté par le JUSTICIER le 04/06/2020 14:30

il est accusé de viol sur mineure de son entourage

13.Posté par Freedom fighter le 04/06/2020 17:06

Du ladi lafé rien de plus.... une affaire privée reste privée. Article inutile.

14.Posté par TICOQ le 04/06/2020 17:06

Affaire privée avec des répercussions sur sa fonction.......ça doit être très grave.
Mais cela ne nous regarde pas.
Pas du tout.

D'aucune manière.

15.Posté par Bien entendu le 04/06/2020 17:12

L'identité de la personne mise en cause est déclinée; les délits commis sur mineure réclament la plus stricte discrétion. Merci aux journalistes qui ont joué pleinement leur rôle. Que les indiscrets veuillent s'abstenir d'en connaître plus. La victime a droit à l'anonymat et c'est très bien ainsi.

16.Posté par Fred le 04/06/2020 17:13

Présomption d'innocence avant les rumeurs / potins / cancans svp.

17.Posté par Haidee le 04/06/2020 18:52

Il y a plus rien de privé toute est deja divulguer sur les réseaux sociaux dans toute la presse n'attendez pas que la justice va lui donné gros

18.Posté par Sara le 04/06/2020 19:46

Je suis du collège est je sais se qui c'est passé mais je ne préfère pas le dire, tout se que je peux dire c'est que aucun élèves ni enseignants s'attendait à une telle chose de sa part.

19.Posté par association Injustice 974 le 04/06/2020 22:40

post 3 Pascale
Vous pouvez nous en dire plus , nous sommes l association qui dénonce le plus de choses mais vérifiées avant
bien sûr, vous pouvez nous envoyer un mail explicatif sur
injustice974@hotmail.com

Bien sûr l'anonymat sera respecté à bientôt.
Association Injustice 974
facebook Injustice 974

20.Posté par Taloche le 05/06/2020 07:48

Sara, vous êtes collégienne ou employée à Juliette Dodo ?. Curieux de savoir. Quelque soit votre situation, il y a un petit problème.

21.Posté par Le Jacobin le 05/06/2020 10:48

Ségolène Royale a dit !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes