MENU ZINFOS
Faits-divers

​Le prédateur sexuel au "petit sexe" condamné à 13 ans de réclusion criminelle


Le trentenaire qui faisait croire à une séance photo à des adolescentes sur Messenger dans le but de les violer, a été condamné par la cour criminelle ce vendredi à 13 ans de réclusion criminelle.

Par SH - Publié le Samedi 5 Décembre 2020 à 09:59 | Lu 5143 fois

Quatre victimes ont dû subir deux jours de procès devant la cour criminelle où était jugé Dimitri N., l’homme qui les a violé. Les faits remontent à juin et juillet 2018 ; le trentenaire appâte des adolescentes avec le compte d’une autre, afin de les convaincre de le rencontrer pour une séance photo. Mais la "séance" se déroule dans des lieux cachés à Saint-André, au Port ou encore à l’Etang-Salé. Il les pousse à se dénuder, prends des photos puis les menaces de publier les photos si elles n’acceptent pas une relation sexuelle. Souvent elles refusent mais il les viole. Et aucun acte n’est interdit pour lui. En tout, il en aurait contacté une quinzaine et violé cinq ou six. 

Un viol de plus à cause de la négligence de la police ?
 
Une première plainte est déposée le 4 août 2018, et il n’est convoqué par la police que le 7 août. Ne répondant pas à cette convocation, il est activement recherché jusqu’au 13 août. Lors que la police le trouve à la Saline, allongé à l’arrière de sa voiture, il s’assène un coup de couteau à la gorge. "C’est quelqu’un d’abject, affirme le bâtonnier Georges-André Hoarau, avocat d’une des victimes. Les tentatives de suicide ne m’impressionnent pas, il avait huit jours pour le faire". Huit jours de trop pour le bâtonnier qui rappelle le viole d’une des filles pendant ce lapse de temps. "À cause de la négligence de la police qui ne l’a pas interpellé au moment de la première plainte". 
 
Devant les forces de l’ordre, il avoue un manque de confiance lié à la taille de son sexe et à sa calvitie. En ciblant les plus jeunes, elles n’auraient pas assez d’expérience pour le comparer à d’autres. Ce n’est que devant les magistrats de la cour criminelle que Dimitri N. a commencé à prendre conscience de la gravité de ses actes. Il a été condamné à 13 ans de réclusion criminelle. 
 




1.Posté par alain BLED le 05/12/2020 11:00

Moralité : Petit zizi, longue zonzon ! (pour une fois je prend un pseudo car j'ai honte moi même de mon jeu de mots !)

2.Posté par Mandrin le 05/12/2020 12:15

Il n a pas bénéficier circonstances atténuantes pour handicap. Un petit zizi est un handicap.

3.Posté par Girondin du 50 le 05/12/2020 15:54

13 ans pour 13 cm !
Sympa !

4.Posté par Miro le 05/12/2020 20:40

si , en plus, son "zoizo" lé déplumé comme son crâne, lu n 'avait vraiment aucune chance d'en sorte à lu du pétrin dans lequel lu l'a mette à lu. Double handicap ! 13 ans? .. c'est la peine réduite ....

5.Posté par DIDIER NAZE le 05/12/2020 21:25

Post 2...entièrement d accord.......qu' il fasse APPEL !!...😁😃😀😂...

6.Posté par zozio le 06/12/2020 22:38

et quand ce sont des jF ou jh qui sont violés ou abusés
au poste ou au commisariat
bien que cela n arrive pas tous les jours dieu merci
cela est quand deja arrivée et continu
la c est pas 13 ans qu on donne a ces voyous
censé gaantir l a paix et l ordre mais
un petit rappel un arret une mutation une peine symbolique .

7.Posté par Procès n’importe quoi le 07/12/2020 09:30


8.Posté par vince le 07/12/2020 12:34

IL AURA TOU LE TEMP DE COMPARER EN ZONZON

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes