Courrier des lecteurs

​Le lagon de Saint-Leu menacé par de nouvelles coulées de boue

Vendredi 5 Octobre 2018 - 09:44

Des engins de chantier viennent déposer de la terre et des gravats juste derrière le cimetière en montant vers Piton à droite. 

Ces amoncellements sont là depuis longtemps.

Ces tas de terre ont-ils envahi le cimetière lors des derniers événements pluvieux.

Que va-t-il se passer lors des prochaines pluies ?

Cet amoncellement va immanquablement impacter le récif corallien déjà bien fragilisé.

Que font les autorités face à ces menaces graves qui pèsent sur notre environnement ?

 
@VincentDefaud, pour La Société Civile de Saint-Leu
Lu 627 fois



1.Posté par JORI le 05/10/2018 11:20

Trop fort l'élu de l'Etang Salé qui non content de pouvoir résoudre les problèmes sur sa commune trouve le temps de se mêler des problèmes de St Leu!!!. Quels sont les résultats de v.defaud sur sa commune de l'Etang Salé avant de venir donner des leçons aux autres???.

2.Posté par A mon avis le 05/10/2018 11:26

Et que fait Monsieur Defaud face à ces menaces qui pèsent sur le récif ?

3.Posté par GIRONDIN le 05/10/2018 12:08

Et que dire si la carrière prévue à Bois blanc venait à ouvrir ?

Heureusement que defaud délégué au développement durable à l'étang salé est contre la carrière de bois blanc comme l'ancien et nouveau député.

Il ne le dit pas, 2 hypothèses:
- C'est un grand timide
- Il y a quelques jours Dans le Quotidien il était écrit : "on connaît néanmoins l'énergie déployée par le président du microparti la réunion écolo pour que ces avis personnels collent à ceux du président de Région.

À votre bon cœur.

4.Posté par JLP le 05/10/2018 14:14

Vincend DEFAUD n'a pas compris que la coulée de boue sur St Leu a eu lieu dimanche 30 septembre.
Les dégâts sont considérables, un homme politique majeur a été emporté. Un candidat aux législatives a été lessivé et un maire par défaut a été balayé.
D'après les premières analyses la coulée a pris naissance sur les hauteur de la commune, certains n'ont pas hésité à la baptiser Jean Luc POUDROUX

5.Posté par polo974 le 05/10/2018 14:22

""" Des engins de chantier viennent déposer de la terre et des gravats ...
Ces amoncellements sont là depuis longtemps. """

Bon, alors ils sont là de puis longtemps ou ils viennent juste d'être déposés ? ? ?

Chef, Y a comme un défaud...

6.Posté par Tortue y vois pas sa queue le 05/10/2018 18:11 (depuis mobile)

Défaut c'est le parfait exemple du bouffon de service qui travaille pour la région. Sale mentalité en plus. Étang salé est dans un sale état. C'est le genre d élu qui fait la politique pour les indemnités. Triste réalité.

7.Posté par Et la carrière ? le 07/10/2018 08:28 (depuis mobile)

Pas un mot sur la carrière de la Région ? Plus grand scandale à venir de la Reunion ?
Pauvre second couteau.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?